Ma Chaîne Sport va regarder le dossier Orange Sport

La chaîne, propriété du fonds Altice, qui vient de racheter la NBA, va regarder l'appel d'offres du championnat de rugby. En conflit avec la Ligue de football, elle ne sait pas si elle va se porter candidate à la Ligue 2.

2 mn

Copyright Reuters

Lourdement déficitaire, Orange Sport n'empêche pas les marques d'intérêt. Après Eurosport, ESPN, au tour de Ma Chaîne Sport (propriété à 85% d'Altice) de regarder le dossier. Son président Nicolas Rotkoff va rencontrer Serge Laroye, en charge de la planification stratégique au sein de la division contenus d'Orange, ces prochains jours. Pour le moment, le président ne fait pas de pronostics. "Il faut qu'on voit le nombre d'abonnés exacts, le chiffre d'affaires...", a-t-il indiqué jeudi. L'on sait déjà qu'Eurosport, également sur les rangs, ne s'intéresse pas à la chaîne pour le match de Ligue 1 qu'elle peut diffuser chaque semaine, mais pour le reste de son portefeuille de droits. Ce qui n'en ferait pas une candidate pour le prochain appel d'offres des droits du championnat de france de football qui sera relancé l'an prochain. Il y a des chances pour que Ma Chaîne Sport soit dans un état d'esprit similaire.

Elle doit décider si elle rachète  la Ligue 2

En attendant, Ma Chaîne Sport, dont le chiffre d'affaires de 10 millions d'euros lui permet d'être bénéficiaire, vient d'acquérir sur deux ans 250 matchs de NBA . Montant du contrat: "plusieurs millions de dollars", explique Nicolas Rotkoff, qui assure avoir dépensé moins que pour la Ligue 2 qui lui coûtait 5 millions d'euros par an de droits (et 3 millions d'euros de production). De fait, Ma Chaîne Sport a été écartée du dernier appel d'offres de la Ligue de football professionnel (LFP), qui a refusé de lui attribuer les 9 matchs qu'elle détenait depuis 3 ans. Ma Chaîne Sport, qui avait reconduit son offre de 5 millions d'euros, a porté plainte devant le Tribunal de Commerce de Paris, réclamant à la LFP 30 millions d'euros de dommages et intérêts.

"Le manque à gagner est supérieur à 10% de notre chiffre d'affaires. Nous avons perdu le million d'abonnés de l'offre Ligue 2 Multicanaux" et certains distributeurs ont revu les contrats", admet Nicolas Rotkoff. Du coup, Ma Chaîne Sport ne sait pas encore quelle suite à donner à la remise en jeu d'une partie de la Ligue 2 par la LFP. La Ligue a en effet remis sur le marché "un ou deux " des 9 matchs hebdomadaires qui ne sont plus diffusés pour une durée de 6 mois. Les diffuseurs ont jusqu'au 8 décembre pour se décider.

La Pro D2 en ligne de mire

Ma Chaîne Sport regardera l'appel d'offres sur les droits du championnat du rugby. Mais c'est plutôt la Pro D2, "qui est plus dans nos moyens", selon Nicolas Rotkoff, qui devrait l'intéresser. A plus long terme, elle n'exclut pas de s'intéresser à une fréquence de télévision numérique terrestre payante. "Ce n'est pas impossible que l'on soit candidat fin 2011, voire plus tôt si le CSA arrive à trouver d'autres fréquences. Aujourd'hui, le coût de diffusion de 7 millions d'euros est trop élevé comparé aux 350.000 abonnés", indique Nicolas Rotkoff.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.