TF1 renoncerait à transformer LCI en chaîne gratuite

 |   |  724  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La chaîne d'information resterait payante, et serait proche d'un accord avec Canal Plus sur sa rémunération.

Une issue semble enfin en vue concernant l?avenir de LCI. Selon

Le Figaro

, TF1 serait proche d?un accord avec Canal Plus pour que ce dernier continue à distribuer la chaîne d?information dans un modèle payant. Si un tel accord était conclu, alors LCI resterait une chaîne payante, et renoncerait à passer en gratuit. Interrogée, la Une répondait qu?aucun accord n?avait encore été conclu, tandis que Canal Plus se refusait à tout commentaire.

 

TF1 avait annoncé fin juillet sa volonté de transformer LCI en chaîne gratuite, arguant qu?il n?y avait plus de modèle économique en payant. Jusqu?à présent, LCI bénéficiait d?un lucratif contrat de distribution sur CanalSat, qui rapportait 15 millions d?euros par an, mais qui expirait fin 2011. Et, au début de la négociation, Canal disait ne plus vouloir payer pour LCI : "la thématique information est désormais considérée par les spectateurs comme relevant de l'univers de la télévision en clair", écrivait la filiale de Vivendi le 25 février.

 

Mais Canal était vite revenu à de meilleurs sentiments. En effet, la chaîne cryptée fait actuellement l?objet de procédures devant les gendarmes de l?audiovisuel (CSA) et de la concurrence qui portent notamment sur les conditions proposées aux chaînes thématiques. Elle avait donc tout intérêt à trouver un accord avec TF1 pour réduire cette pression juridique.

Il y a plus d?un mois, Canal a donc proposé 5 millions d?euros pour LCI. Dans un premier temps, TF1 a nié l?existence de cette proposition, puis a déclaré qu?elle était purement orale, et enfin, quand elle fut confirmée par écrit le 23 septembre puis annoncée publiquement, affirmé qu?elle restait insuffisante : elle "couvre à peine les frais de transport de la chaîne", déclarait la Une le 28 septembre. Finalement, Canal aurait légèrement relevé son offre, indique Le Figaro.

 

Parallèlement, les offres généreuses faites par les autres distributeurs fuitaient dans la presse : on apprenait ainsi qu?Orange avait initialement proposé au moins 4 millions, et Bouygues Télécom 2 ou 3 millions. Bref, il apparaissait de plus en plus clairement qu?il y avait bien un modèle économique en payant, contrairement à ce que prétendait la Une. "Comment diable TF1 a-t-il pu croire que ces chiffres resteraient secrets ?", s?interroge un observateur.

 

Parallèlement, la campagne auprès des pouvoirs publics tournait à la berezina. Côté politique, personne n?a apporté son soutien à un passage en clair de LCI, malgré un lobbying poussé. Au contraire, le ministre de la culture Frédéric Mitterrand déclarait sur LCI qu?un passage en clair serait "un très mauvais signal". L?opération était aussi mal engagée du côté du CSA, qui devait autoriser ou non un passage en clair sur le TNT. Le gendarme de l?audiovisuel n?était pas convaincu de l?absence de modèle payant, et avait demandé à la Une de fournir des plans d?affaires en gratuit et en payant. Sa direction juridique estimait qu?un feu vert du CSA serait assez probablement invalidé en appel. Et même certains conseillers très favorables à TF1 ne voulaient pas suivre la Une dans cette aventure?

 

Un malheur n?arrivant jamais seul, M6 et Canal Plus se sont aussi mis à réclamer un passage en gratuit pour leurs chaînes Paris Première et TPS Star. Selon certaines sources, la Une n?avait même pas imaginé une telle riposte de ses concurrents (ce point est toutefois démenti par le porte-parole de la chaîne).

 

Bref, un accord sur LCI, s?il se confirmait, arrangerait tout le monde : TF1 sécuriserait les ressources de sa chaîne, les salariés de LCI sauveraient leur emploi, iTélé et BFM TV échapperaient à un concurrent de plus, Canal Plus ne serait pas accusé d?un nouvel abus de position dominante, et les pouvoirs publics n?auraient pas à trancher une question difficile. La seule victime serait la fierté et la crédibilité des dirigeants de la Une qui, il y a à peine deux semaines, et alors que Canal leur proposait déjà 5 millions, martelaient encore qu?il y avait uniquement deux solutions pour LCI : passer en gratuit ou mourir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2011 à 15:47 :
Pourquoi TF1 ne pourrait pas avoir LCi en claire ? Canal à bien iTélé, et maintenant direct 8 et direct star donc maintenant plus de chaîne sur la TNT que la une.
a écrit le 06/10/2011 à 11:25 :
pourquoi vous ne parlez pas de la crise de mayotte? dans vos journaux telvises

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :