M6 frappé par la baisse du marché publicitaire

La chaîne de "Top Chef" a vu son chiffre d'affaires reculer au premier semestre en dépit d'une hausse de son audience. Malgré un tour de vis sur les coûts, le résultat opérationnel chute de 14,7%.
Nicolas de Tavernost, le PDG de M6
Nicolas de Tavernost, le PDG de M6 (Crédits : Arnaud BAUMANN/M6)

Evidemment, il ne fallait pas attendre de miracle. Malgré de bonnes audiences, la conjoncture a pesé sur les recettes de M6 au premier semestre. Le chiffre d?affaires a reculé de 1,2% à 710 millions d?euros et le résultat opérationnel de 14,7% à 125 millions d?euros. En cause, la baisse de 4% des revenus publicitaires de l?antenne, particulièrement pénalisés au mois de mai, à 342 millions d?euros. Rien qu?au deuxième trimestre, les recettes publicitaires de l?antenne M6 ont chuté de 8,7%, selon Exane.

Gain d'audience

Pourtant, grâce à l?Euro et à des émissions ou séries phare comme "L?Amour est dans le pré", "NCIS" ou "Scènes de Ménage", M6 a gagné des parts de marché et des téléspectateurs. Au premier semestre, sa part d?audience était de 11,4% contre 10,5% un an plus tôt, alors que sa principale rivale TF1 n?a cessé de reculer. Les chaînes de la TNT, W9 et Teva, n?échappent pas à la morosité, souligne Exane, avec un chiffre d?affaires décevant sur la période avril-juin de 3%. Sur les six premiers mois de l?année, les revenus des chaînes « numériques » restent en hausse de 3% à 91 millions.

L'Euro 2012 pèse aussi sur les résultats

Parmi les causes de cette déconfiture opérationnelle : l?Euro 2012, pour lequel M6 avait déboursé 20 millions d?euros mais que les recettes engrangées - d?environ 12 millions d?euros selon Vivaki (Publicis), n?ont pas suffi à couvrir. Reste que les analystes s?attendaient à pire : M6, dont le talent pour serrer les dépenses n?est plus à démontrer, a limité la hausse de son coût de grille. Pour le moment, M6 ne modifie pas ses perspectives, se contentant d?expliquer que « l?incertitude sur l?activité économique ne permet pas d?envisager de rebond du marché publicitaire au second semestre ».
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.