L'écrivain Paulo Coelho veut diffuser le film "The Interview" sur son blog

 |   |  290  mots
Dans un second tweet, l'écrivain précisait à Sony Pictures que son offre de 100 000 dollars (81.555 euros environ) tenait jusqu'à vendredi midi.
Dans un second tweet, l'écrivain précisait à Sony Pictures que son offre de 100 000 dollars (81.555 euros environ) tenait jusqu'à vendredi midi. (Crédits : Nrkbeta)
L'écrivain brésilien a proposé 100.000 dollars jeudi pour acheter les droits du film "The Interview" - "L'interview qui tue!" en français - afin de le diffuser gratuitement sur son blog. La veille, Sony Pictures avait annoncé l'annulation de la sortie du film en raison de menaces de pirates informatiques.

Une seconde vie pour le film hollywoodien autocensuré? Expliquant ne pas vouloir céder "aux menaces terroristes", l'écrivain Paulo Coelho a proposé sur Twitter, jeudi 18 décembre, de racheter les droits de "The Interview" pour le publier sur son blog personnel:

Dans un tweet suivant, il précisait à Sony Pictures que son offre de 100 000 dollars (81.555 euros environ) tenait jusqu'à vendredi midi.

Annulation de dernière minute

Mercredi, Sony Pictures Entertainment (SPE) a décidé d'annuler la sortie de "L'interview qui tue!", après une attaque informatique sans précédent et les menaces d'un groupe de pirates, le GOP, de s'en prendre aux salles de cinéma et aux spectateurs.

"L'interview qui tue!", comédie satirique sur un complot fictif de la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un, devait sortir le jour de Noël aux Etats-Unis et le 11 février en France.

"Cela crée un terrible précédent. C'est une menace qui donne des résultats. C'est comme si les terroristes gagnaient et avec les terroristes on ne négocie pas. J'ai vécu intensément l'affaire Salman Rushdie et ses 'Versets sataniques', mais c'est encore plus sérieux", a déclaré l'auteur de "L'Alchimiste" dans une interview publiée sur le site du quotidien brésilien O Globo.

Du point de vue de Sony cependant, son offre est loin de compenser les pertes financières de cette annulation qui pourraient avoisiner les 75 millions de dollars selon le magazine américain Variety : 44 millions pour la production du film et 30 millions pour sa promotion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2014 à 14:43 :
Qu'on le mette en téléchargement gratuit.lol
a écrit le 20/12/2014 à 0:22 :
Confirmation à l'instant de la part d'un certain Obama : les US regrettent que le film anti-coréen ne soit pas diffusé. Décidément, ces pauvres cowboys ne savent plus quoi faire pour amuser la galerie...
a écrit le 19/12/2014 à 20:33 :
Très bonne idée. Si des "pirates" attaquent son blog, il faut espérer que la cia-nsa saura cette fois SI la CoréeDiabolicumTerroriste y est pour quelque chose.
Donc, cela ne se fera pas.
a écrit le 19/12/2014 à 16:53 :
Il veut quoi Coelho, s'attirer les foudres des terroristes ? en plus il s'agit d'un film-propagande dans le pur style de Hollywood, un contenu que difficilement pourrait intéresser à un vrai intellectuel (dans le cas de Coehlo il s'agit d'un pseudo-intellectuel).
Un écrivain brésilien qui s'auto-exile en Europe aux années 90 et dont les oeuvres font un succès fou, cela me paraît plus proche d'un profil de droite bien enracinée que d'un esprit plus ouvert, plus universel.
a écrit le 19/12/2014 à 15:10 :
Entre 75 000 000 de pertes et 74 900 000, Sony pourrait accepter l'offre de Coelho. Foutu pour foutu...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :