Arnaud Lagardère renvoie Amber Capital dans les cordes

 |   |  769  mots
« Je vous remercie, chers actionnaires, d’avoir voté sans appel en faveur de la gérance, de la stratégie du groupe, de ses perspectives, et en faveur du conseil de surveillance », a affirmé Arnaud Lagardère, au terme de l'AG.
« Je vous remercie, chers actionnaires, d’avoir voté sans appel en faveur de la gérance, de la stratégie du groupe, de ses perspectives, et en faveur du conseil de surveillance », a affirmé Arnaud Lagardère, au terme de l'AG. (Crédits : Reuters)
Grâce à ses nouveaux soutiens, Arnaud Lagardère a remporté la bataille qui l’opposait à son premier actionnaire, le fonds activiste Amber Capital. En assemblée générale ce mardi, toutes les résolutions de ce dernier, qui voulait prendre le pouvoir au conseil de surveillance, ont été rejetées.

Il peut souffler. Pour le moment du moins. Arnaud Lagardère a remporté le bras de fer qui l'opposait, depuis des mois, au fonds activiste britannique Amber Capital. Premier actionnaire de Lagardère à hauteur de 18%, ce dernier a mené une campagne intense pour dénoncer la gérance de l'héritier du groupe. Pour l'évincer, Amber souhaitait d'abord prendre le pouvoir, ce mardi matin en assemblée générale, au conseil de surveillance. Son objectif ? Révoquer la majorité des membres du conseil, qui représente les intérêts des actionnaires, et les remplacer par des candidats maisons. Mais au terme de l'AG, toutes ses résolutions ont été retoquées.

Arnaud Lagardère n'a pas boudé son plaisir. En conclusion de l'AG, il bombait le torse. « Je vous remercie, chers actionnaires, d'avoir voté sans appel en faveur de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2020 à 5:10 :
Au pays de Ronsart, etre riche et nanti n'est pas un sesame. La jalousie du francais moyen est sans aucune mesure.
Ailleurs ou reussir rime avec admiration, courage et tenacite.
Lagardere est certes un" fils de", personne n'a rien a y redire.
a écrit le 05/05/2020 à 18:18 :
Pas si nul que certains nous le décrivent, Arnaud Lagardère ! Malgré une campagne de com délétère contre lui, il a réussi à protéger son groupe de média face à un fond anglais dont on ne connait ni les investisseurs, ni les intentions, ni s'il ne revendraient pas une de nos radios majeure à Murdoch&Co...!
Ha c'est sur, cela ferait remonter l'audience et les actions, à grands coup de scoop fumeux dignes des tabloïds xénophobes et de Fox News ...
Bravo !
a écrit le 05/05/2020 à 18:04 :
Bien joué Nono !!! Tu peux dilapider ta fortune comme tu veux et mettre tous tes gueux au chômage.
Réponse de le 06/05/2020 à 0:04 :
De quelle "stratégie " tu parles ? Fils Lagardère, flambeur ? finir les cessions : Le Fleuron de ton Papa n'a plus Rien de stratégique, en sociétés.
Réponse de le 06/05/2020 à 16:28 :
Chère Anne-Sophie, la notion de fleuron est visiblement subjective.
Arnaud a le droit de gérer ses sociétés comme il l'entend.
Et je ne vous ai pas tutoyer non plus.
Réponse de le 07/05/2020 à 2:51 :
Comme vous, Je tutoie ce Fils, si vous me relisez.

Pas vous naturellement.
RESPECTUEUSEMENT
Réponse de le 07/05/2020 à 8:41 :
Conversation avec Anne-Sophie : Vous avez raison. On le tutoie Arnaud parce qu'il est sympa. Il fait ce que tout le monde rêverait de faire : jouir de sa fortune.
Mes respects également.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :