Canal+ rachète 50% de la société de production de Jamel Debbouze

La chaîne cryptée a racheté la moitié de Kissman, la société de production de l'humoriste Jamel Debbouze.
Le comédien est en outre lié à M6 qui diffuse son festival Le Marrakech du Rire et produit sa série La petite histoire de France diffusée sur W9.
Le comédien est en outre lié à M6 qui diffuse son festival "Le Marrakech du Rire" et produit sa série "La petite histoire de France" diffusée sur W9.

Le groupe Canal+ a annoncé lundi le rachat de 50% de Kissman Productions, la société de production de l'humoriste Jamel Debbouze, qui produit notamment le "Jamel Comedy Club" dont la neuvième saison est diffusée sur la chaîne cryptée.

C'est d'ailleurs sur la chaîne cryptée que l'humoriste avait commencé sa carrière télévisée en 1997, avec une chronique hebdomadaire dans Nulle Part Ailleurs, "le cinéma de Jamel", avant d'intégrer la série "H".

Canal+ veut privilégier les contenus propres

Ce rachat s'inscrit dans la stratégie de renforcement de la production de contenus en propre, souhaitée par Vivendi, le propriétaire de Canal+. En début d'année, le groupe a ainsi pris 25% des parts de la société Banijay Group, qui produit notamment les émissions de Cyril Hanouna ou la série "Versailles".

La production du Grand Journal avait également été reprise en interne et confiée à la filiale de Vivendi Flab en septembre dernier.

Montant non communiqué

Outre ce rachat dont le montant n'est pas communiqué, "Canal accompagnera Kissman Productions dans le développement pour internet et la télévision de nouveaux projets (émissions de flux, séries, formats courts, etc.), dont certains auront vocation à être diffusés sur les antennes ou les plates-formes web de Canal", précise un communiqué du groupe.

Kissman Productions, située à la Cité du Cinéma à Saint-Denis, a perdu 9.443 euros entre octobre 2014 et septembre 2015, pour un chiffre d'affaires de 5,4 millions d'euros, selon BFM Business. En 2013, Jamel Debbouze avait déjà vendu la moitié des parts de son Comedy Club et de sa société spécialisée dans le spectacle vivant Deb Jam à Fimalac.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 05/07/2016 à 18:06
Signaler
Ce n'est pas cela qui va améliorer la qualité.

à écrit le 04/07/2016 à 22:46
Signaler
RACHETEZ POUR DETRUIRE EST LA METHODE PREFERE DES GRAND ENTREPRENEURS???

à écrit le 04/07/2016 à 21:58
Signaler
Il va devoir payer des impôts sur cette vente. On en a besoin pour RMI, RSA, CMU, chèque énergie, transport etc ..... etc.......

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.