Canal+ arrête le Zapping et diminue ses programmes en clair

Pour sa rentrée de septembre, la chaîne cryptée a décidé de proposer moins de programmes gratuits et de se concentrer sur le contenu abonné. Par ailleurs, l'émission emblématique du "Zapping" ne sera pas reconduite.
Nicolas Raffin
Le Zapping avait démarré en 1989 sur Canal+
Le Zapping avait démarré en 1989 sur Canal+ (Crédits : Capture d'écran / Youtube)

Le Canal+ version Vincent Bolloré n'en finit pas de changer. Après le passage des Guignols en crypté, la direction de la chaîne a dévoilé lundi une partie ses nouveautés pour la rentrée de septembre. Premier bouleversement de taille, la fin du "Zapping" : cette émission phare de la chaîne était diffusée depuis 1989.

Gérald-Brice Viret, le directeur général des antennes de Canal+, a justifié ce choix en expliquant que cela n'avait ""pas de sens de faire la promotion des chaînes gratuites sur une chaine cryptée". Par ailleurs, le programme piloté par Patrick Menais n'a jamais manqué une occasion d'égratigner Vincent Bolloré à plusieurs reprises, notamment le 8 avril dernier. Le Zapping avait alors diffusé de larges extraits d'une émission de "Complément d'enquête" consacré à l'homme d'affaire breton :

Autre suppression annoncée, celle de "Spécial investigation", le magazine d'enquête de la chaîne. Là encore, Vincent Bolloré s'était attiré les foudres des journalistes après la déprogrammation de plusieurs enquêtes, et notamment une sur le Crédit Mutuel. Un interventionnisme qu'il avait nié devant les sénateurs la semaine dernière.

Moins de programmes en clair

Par ailleurs, les dirigeants de Canal ont aussi décidé de diffuser seulement deux heures de programmes en clair, contre cinq actuellement. "Cette vitrine était indispensable au lancement de la chaîne, ça ne l'est plus aujourd'hui" se justifie Gérald-Brice Viret. Les abonnés auront donc droit à 150 heures de programmes en plus par mois.

A noter également, le mercato sur les émissions phares de Canal+ : Cyrille Eldin remplace Yann Barthès au "Petit Journal", Victor Robert reprend les rênes du "Grand Journal". Enfin, plusieurs chaînes vont changer de nom: D8 devient C8, D17 devient C Star et I-Télé, dont les journalistes viennent de voter la grève, sera rebaptisée C News.

(Avec AFP)

Nicolas Raffin

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 28/06/2016 à 21:29
Signaler
C'est quoi Canal+?

à écrit le 27/06/2016 à 18:39
Signaler
J'ai du mal à comprendre la stratégie. Les émissions cultes ainsi que les présentateurs tombent les uns après les autres. Il va rester quoi à Canal ? J'ai du mal à comprendre comment la chaine va survivre à ça.

à écrit le 27/06/2016 à 14:37
Signaler
Deux heures, c'est trop, les abonnés apprécieraient de les avoir pour eux avec des programmes de qualité (vu le prix payé !). Si les émissions en clair sont déconnectées du crypté, ça sert à quoi ? C'est pas une vitrine vu que c'est pas un échantillo...

à écrit le 27/06/2016 à 14:24
Signaler
En gros canal plus va devenir D8 mais en payant et chère en plus. Une affaire !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.