Groupe Bolloré : les bénéfices plongent de 70% au premier semestre

 |   |  313  mots
(Crédits : Reuters)
Le conglomérat français a annoncé un bénéfice net en baisse de 71% à 97 millions d'euros malgré une hausse de 54% de son chiffre d'affaires. Le groupe possédé par la famille éponyme enregistre également une nette amélioration de ses performances opérationnelles, notamment grâce à la consolidation comptable de Vivendi.

Le groupe diversifié Bolloré (médias, transport, logistique, stockage d'énergie) a enregistré un bénéfice net en baisse de 71% à 97 millions d'euros au premier semestre, malgré des résultats opérationnels en hausse dans ses différentes branches, a-t-il annoncé vendredi.

Le chiffre d'affaires a progressé de 54% à 10,87 milliards d'euros, grâce à l'intégration globale du groupe de médias Vivendi qui représente plus de la moitié de l'activité (6,46 milliards d'euros).

Effet défavorable dû à un profit exceptionnel au 1er semestre 2017

Le bénéfice opérationnel du groupe Bolloré a progressé de 33% à 544 millions d'euros de janvier à juin. Le résultat net, lui, souffre d'un effet défavorable puisque le premier semestre 2017 avait intégré un profit de 232 millions d'euros dû à l'intégration de Vivendi.

Celui de la branche transport et logistique a enregistré une hausse de 4% à 266 millions d'euros (+10% à périmètre et taux de change constants), "bénéficiant de la forte croissance des volumes", a souligné l'entreprise dans un communiqué.

Bond du résultat opérationnel

Le résultat opérationnel de la branche communication a bondi de 50% à 370 millions d'euros (+26% à périmètre et taux de change constants), profitant des bonnes performances de Vivendi. Les résultats du groupe de médias ont été intégrés en intégralité dans les comptes de Bolloré sur l'ensemble du semestre, alors que ce mode de comptabilisation n'était effectif que sur deux mois du premier semestre 2017. Auparavant, les résultats de la filiale, détenue à environ 26%, étaient mis en équivalence, donc intégrés à hauteur de la part détenue par le groupe.

L'activité stockage d'électricité (batteries, véhicules électriques et autopartage) voit sa perte opérationnelle réduite à 77 millions d'euros, contre 79 millions d'euros au premier semestre de l'an dernier.

A la Bourse, l'action avait chuté dans la journée, la baisse se stabilisant à -1,58% vers 19 heures, à 4,124 euros.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2018 à 13:45 :
Bolloré a passé avec Hanergy Solar un accord pour le développement de véhicules électro-solaires. On a en a pas parlé en France et pourtant c'est hyper important car çà permet le développement des véhicules beaucoup plus efficients, légers, avec une batterie de taille très réduite et une autonomie nettement plus importante et moins de pollution sur tout le cycle, le solaire pouvant permettre une énergie positive jusqu'à 70 km/k sur plusieurs véhicules comme la gamme Stella (Solar, Luix, Vie) et commercialisés prochainement comme Lightyear One etc. Quasiment pas non plus d'impact sur le réseau mais au contraire fourniture pour l'habitat, des activités etc Très grande durabilité. Marché très important et demande de tous les pays. Impact positif énorme sur l'effet de serre alors que la mobilité est responsable de plus d'1/3 des émissions mondiales etc. Bref c'est une nouvelle énorme et il faut faire vite car d'autres avancent aussi très vite sur ce sujet donc on ne peut souhaiter à Bolloré de réussir largement sur ce secteur également et d'obtenir le plus vite possible la plus grande part de marché qui soit afin de transformer favorablement la mobilité. Il se vend déjà chaque années des centaines de milliers de véhicules comportant du solaire mais il faut désormais des véhicules roulant pleinement et principalement à l'énergie solaire et il y en a beaucoup par exemple au World Solar Challenge (classe cruiser) mais très peu encore au plan commercial et il est plus que temps car c'est une vraie rupture technologique, on pourra enfin rouler à moindre coût et sans polluer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :