Le géant chinois Tencent pourrait entrer au capital d'Universal Music (Vivendi)

 |   |  378  mots
Les ventes d'Universal Music Group (UMG), filiale de Vivendi, ont bondi de plus de 18% sur les six premiers mois de l'année.
Les ventes d'Universal Music Group (UMG), filiale de Vivendi, ont bondi de plus de 18% sur les six premiers mois de l'année. (Crédits : Arnd Wiegmann)
Le géant chinois du Net, Tencent, est entré en négociations préliminaires avec Vivendi pour une prise de participation de 10% au capital de sa filiale Universal Music Group (UMG). Ces discussions se font sur la base d'une valorisation d'UMG de 30 milliards d'euros.

Le groupe français Vivendi a annoncé mardi négocier la vente d'une participation de 10% du capital de sa filiale Universal Music Group (UMG) au groupe chinois Tencent Holdings. Le groupe de médias et de divertissement, contrôlé par le milliardaire Vincent Bolloré, indique dans un communiqué que ces discussions se font sur la base d'une valorisation d'UMG de 30 milliards d'euros.

En Bourse, les investisseurs saluent l'annonce de ces négociations. A 10H04 (08H04 GMT), le titre Vivendi prenait 6,01% à 25,42 euros, dans un marché en légère hausse de 0,20%. "L'annonce des négociations entamées avec Tencent est saluée par le marché et permet à la  valeur d'enregistrer son bond le plus important depuis plus de deux ans", a souligné auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Dans un premier temps, Tencent réaliserait "un investissement stratégique de 10% du capital d'UMG", sur la base d'une valeur totale d'entreprise de 30 milliards d'euros, précise Vivendi dans son communiqué. Le groupe chinois aurait aussi "une option d'achat d'un an pour acquérir une participation supplémentaire de 10% au même prix et dans les mêmes conditions".

Ouvrir de nouveaux marchés

Enfin, le groupe français dit aussi étudier avec le géant chinois "différents domaines de coopération commerciale", pour notamment permettre à UMG de "bénéficier des opportunités de croissance qu'offrent la numérisation et l'ouverture de nouveaux marchés". En effet la Chine, où les offres payantes de musique sont peu développées, pourrait constituer un puissant catalyseur de croissance pour UMG.

Lire aussi : Universal Music, le futur bras armé de Vivendi en Chine ?

UMG est le numéro un mondial du marché de la musique devant Sony Music Entertainment et Warner Music, avec entre autres les artistes Lady Gaga, Taylor Swift, Drake et Kendrick Lamar. Fin juillet, lors de la publication de ses résultats semestriels, la direction de Vivendi avait confirmé avoir mandaté des banques d'affaires pour ouvrir le capital d'UMG dont les ventes ont bondi de plus de 18% sur les six premiers mois de l'année. Vivendi avait alors annoncé son intention de céder jusqu'à 50% du capital de son label musical, pour lequel il disait rechercher "un ou plusieurs partenaires stratégiques".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2019 à 14:30 :
Ce sont les mêmes gogos qui espère que les compositeurs et artistes vont verser au bassinet sur des plateformes pour alimenter les groupes de cette nature?!!!
Et parce qu'un artiste n'a pour le moment pas le choix, pour ensuite voir sa composition être dealé entre des groupes multinationaux en fonction d'accords financiers, a défaut d'avoir des plateformes de musiques indépendantes?

En ce qui me concerne, ayant pris l'habitude de ne plus rien sortir, j'ai pu constater que cela change rien pour l'artiste entre mettre son taff ou pas.

Le recul permettra a chacun de voir qu'il n'y a comme la sacem aucun intérêt si ce n'est pour les 10 premiers qui prennent 90% des revenus de la musique.

Il y en aura toujours quel qu’uns qui espérerons l'image et pas le son et qui paierons pour avoir le droit de figurer sur une plateforme par naïveté, mais ils seront de moins en moins nombreux et surtout les modes de paiement serons sans aucun doute les fossoyeurs de ces groupes pour la création a venir, puisqu'il suffira de comprendre la logique de l'indépendance avec les outils pour ne plus passer par eux !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :