Havas : le chiffre d'affaire gonfle de 7,2% au premier trimestre

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Le groupe publicitaire français Havas a réalisé un chiffre d'affaires de 387 millions d'euros au premier trimestre 2012, soit une hausse de 7,2% par rapport à la même période de l'année précédente, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

Havas continue à très bien se porter. Le groupe publicitaire français a annoncé ce mardi un chiffre d'affaires de 387 millions d'euros au premier trimestre 2012, soit une hausse de 7,2% par rapport à la même période de l'année précédente, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. "Tous les métiers ont contribué à cette performance avec une accélération constante du numérique", a indiqué le directeur général du groupe David Jones, cité dans le communiqué, soulignant en particulier le "très bon résultat" en France dans un contexte économique incertain.

La croissance organique a contribué à hauteur de 3,5% (+6,8% au premier trimestre 2011). A taux de change constant, l'activité du groupe a progressé de 5,3%. "Le groupe a connu une bonne croissance lors de ce premier trimestre 2012 malgré un effet de base important", a souligné M. Jones. "Ces résultats confirment la pertinence de notre business model basé sur l'intégration avec le digital au coeur de toutes nos activités". Selon lui, l'Amérique du nord a connu "une croissance en ligne" avec le quatrième trimestre 2011 et les pays à fort développement (Asie Pacifique et Amérique Latine) "restent sur un niveau de croissance à deux chiffres".

Chiffre d'affaire de 193 millions d'euros en Europe

Havas a dégagé un chiffre d'affaires de 193 millions d'euros en Europe (+1,7%) --dont 80 millions en France (+5,7%) et 44 millions au Royaume-Uni (+2%)--, de 136 millions en Amérique du nord (+9,1%) et de 58 millions dans le reste du monde (+25,5%), dont 27 millions d'euros en Asie-Pacifique (+46,1%) et 31 millions d'euros en Amérique latine (+11,7%).

Les gains nets de nouveaux budgets signés au premier trimestre ont atteint 605 millions d'euros, contre 384 millions sur la même période de 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :