Airbnb, la startup qui valait 25 milliards

 |   |  400  mots
Fondée en 2008 à San Francisco, la start-up revendique aujourd’hui une communauté de plus de 35 millions de voyageurs ayant déjà utilisé ses services, dans plus de 34.000 villes.
Fondée en 2008 à San Francisco, la start-up revendique aujourd’hui une communauté de plus de 35 millions de voyageurs ayant déjà utilisé ses services, dans plus de 34.000 villes. (Crédits : DR)
Le spécialiste de location de logements entre particuliers vient de lever 1,5 milliard de dollars pour financer son développement en Asie.

Airbnb a plus que jamais la cote auprès des investisseurs. Selon l'AFP, qui cite une source proche, la start-up californienne de locations de logements entre particuliers vient de boucler une levée de fonds de 1,5 milliard de dollars. Ce qui la valorise désormais à 25,5 milliards de dollars.

Une poignée de fonds d'investissements américains et chinois ont pris part à ce tour de table, dont le but est de financer le développement du groupe en Asie, a ajouté cette source anonyme. Il s'agirait de General Atlantic, Tiger Global Management, Kleiner Perkins Caufield & Byers, GGV Capital, Horizon ventures et les chinois Hillhouse capital Group et China Broadband.

Airbnb vaut désormais plus que Marriott ou Starwood

L'opération devrait être annoncée la semaine prochaine, a indiqué la source. Elle constitue l'une des plus importantes levées de fonds par une entreprise technologique et s'inscrit dans la lignée de celles réalisées par le groupe de VTC Uber (2,8 milliards de dollars), le géant du commerce en ligne chinois Alibaba (1,6 milliard) et par le réseau social Facebook (1,5 milliard) avant son entrée en Bourse.

A plus de 25,5 milliards de dollars, Airbnb - qui pour mémoire ne détient aucun hôtel -, vaut désormais plus que les groupes hôteliers Marriott (20,90 milliards de dollars vendredi à Wall Street), Starwood (14 milliards) et Wyndham (10,01 milliards). Le géant du secteur Hilton Worldwide, avec une valorisation à 27,73 milliards de dollars est désormais à portée de vue. Sachant que jusqu'à présent, Airbnb était valorisée à environ 20 milliards de dollars, lors d'une précédente levée de fonds.

Un chiffre d'affaire triplé en deux ans

Fondée en 2008 à San Francisco, la start-up revendique aujourd'hui une communauté de plus de 35 millions de voyageurs ayant déjà utilisé ses services, dans plus de 34.000 villes. Toutefois la société se heurte à des autorités locales dans de nombreuses villes dont New York et Paris. Même si elle ne gagne pas encore d'argent, elle promet d'être bénéficiaire rapidement.

Son chiffre d'affaires a, lui, plus que triplé en l'espace de deux ans: de 250 millions à 850 millions de dollars, selon les chiffres avancés par les analystes. Airbnb n'est pas tenu de publier ses résultats car elle n'est pas une entreprise cotée en Bourse. Le groupe vise des revenus à hauteur de 10 milliards de dollars à l'horizon 2020.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2015 à 15:30 :
Et c'est bien parce que cette société réussit que la France veut la sabrer fiscalement !
Réponse de le 29/06/2015 à 8:31 :
Bizarre votre commentaire ! La France veut que les sociétés qui font du profit sur son sol paye des impôts chez elle : c'est quand même normal ! Si vous êtes français et que vous défendez des théories contraires vous n'êtes pas digne de votre nationalité.
Réponse de le 29/06/2015 à 8:36 :
Par ailleurs, la France défend l’intérêt des français, notamment l’intérêt des hôteliers, des loueurs en meublé qui respecte les règles, essaye de contrôler l'evolution des coûts immobiliers pour que des français puissent se loger correctement. Donc elle établit des réglementations que Airbnb et ses adhérents doivent respecter : simple et normal, non ?
Réponse de le 29/06/2015 à 9:49 :
C est juste une activité de chambras d hôtes qui ne dit pas son nom...... Le,vrai,système,collaboratif en la matière c est la couchsurfing
Gratuit entre les membres

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :