Centre Val de Loire : à quand la startup région ?

TOURS (INDRE ET LOIRE). La seconde édition du programme d’incubation de startup French Tech Tremplin sera lancée avant l’été par Digital Loire Valley. Cette émanation de la French Tech et de BPI France compte faire du Centre Val de Loire, plutôt à la traîne, une région attractive pour les jeunes entreprises du secteur des nouvelles technologies d’ici cinq ans.

3 mn

La Smart Borne made in Touraine  bénéficiera d’une exposition mondiale à Viva Technologies.
La Smart Borne "made in Touraine" bénéficiera d’une exposition mondiale à Viva Technologies. (Crédits : Reuters)

L'appel à projets pour intégrer la seconde session du French Tech tremplin, en Centre Val de Loire, sera lancé dans les prochains jours par Digital Loire Valley. Bras armé régional de la French Tech et de BPI France, l'association qui fédère des acteurs qui innovent dans le numérique, avait déjà organisé l'année dernière la première édition de ce programme d'incubation à destination des startups. Une douzaine de projets avaient été retenus par Digital Loire Valley pour suivre cet accompagnement tous frais payés de 19 mois environ. Chacun des lauréats a bénéficié d'un apport équivalent à 42.000 euros, sous forme de locaux et de conseils notamment, soit une enveloppe totale de 500.000 euros pour cette promotion initiale.

« Le caractère innovant des dossiers est pris en compte en priorité, explique Guillaume Vanneste, directeur de Digital Loire Valley. L'activité développée par ces startups doit aussi être utile pour l'économie du territoire. Grâce aux apports du numérique, elles contribueront notamment à la croissance des grandes filières du Centre Val de Loire.»

Trois exemples au sein de la première promotion illustrent ces fondamentaux. Ainsi, la société Trackengo, basée à Ciron dans l'Indre, a créé les deux premiers outils numériques de gestion de la paille. Destinées aux exploitants et aux marchands de pailles, ses applications Reckeo et Kropeo ont pour ambition d'apporter leur pierre à l'agriculture 4.0 en Centre Val de Loire, l'une des premières régions céréalières et maraîchères de l'Hexagone.

Installé à Thenay en Loir et Cher, au sein de l'accélérateur en agro-alimentaire Food Val de Loire, Greenboxcréée par Vincent Buchwalder, produit des plantes à haute valeur industrielle et environnementale pour les secteurs de la cosmétique et des compléments alimentaires. Dans le Cher, à Bourges, Philip Davies a quant à lui développé des mini-batteries adaptables pour les vélos électriques. Via sa startup Airvolt, il propose de redonner une seconde existence aux vélos assistés en fin de vie, destinés à la destruction.

Parmi les jeunes pousses du Centre Val de Loire incubées depuis 2021 par le French Tech Tremplin, figure enfin Smart Borne. Conçue par Kenny-Marcel Nyamugabo, un étudiant en psychologie à Tours, cette borne interactive de tri sélectif pour les emballages de boissons revêt une originalité notable. En guise d'incitation, le dispositif récompense les utilisateurs via des bons d'achats dans les magasins bio et les commerces équitables grâce à un système de QR code intégré.

Multiplier les pépites numériques dans le Centre Val de Loire

Avec la création de Digital Loire Valley en 2021, le Centre Val de Loire a été l'une des dernières régions françaises à se doter d'un outil proactif et fédérateur au plan des nouvelles technologies. Une lacune que la French Tech entend combler en constituant une vraie communauté digitale à l'échelon des six départements du territoire. Le Centre Val de Loire recèle d'ores et déjà un écosystème significatif avec plusieurs pépites de renommée nationale, voire internationale. Il s'agit notamment de Ledger à Vierzon dans le Cher, concepteur de coffres forts virtuels pour les cryptomonnaies. Dessia Technologies, créatrice d'une plate-forme d'intelligence artificielle dans le domaine de l'ingénierie, a installé une partie de ses équipes à Orléans dans le Loiret en 2021.  A Tours, My serious game est devenu l'un des leaders de l'enseignement en ligne.

Pour offrir une exposition de premier choix aux entreprises les plus prometteuses du territoire, une quinzaine d'entre elles ont été invitées par le conseil régional sur son stand au salon Viva technologies. Cybele Tech et Farm Viz, deux sociétés spécialisées dans l'agriculture connectée, Transition One, œuvrant dans la rénovation automobile, Vlad, fabricant de batteries dans le domaine de la santé, Lify air, qui développe une solution de prévention de l'allergie au pollen, bénéficieront ainsi d'une visibilité de premier choix lors de ce grand rendez-vous annuel dédié à l'innovation technologique.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/06/2022 à 11:57
Signaler
la Smart Borne : notre première ministre est smart. :-) tant mieux, et je n'en doutais pas.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.