1,13 milliard de SMS de "Bonne année ! "

 |   |  215  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les trois opérateurs mobiles français ont confirmé ce lundi que le cap du milliard de SMS avait été franchi à l'occasion de la Nouvelle année.

Plus de 1,13 milliard de SMS ("short message service") ont circulé entre la soirée du 31 décembre et la journée du 1er janvier, rapporte l'AFP ce lundi sur la base des chiffres définitifs fournis par les opérateurs, soit 21% de plus que l'an passé.

Le premier opérateur, Orange, a recensé 345 millions d'envois au cours de la seule journée du 1er janvier, auxquels s'ajoutent 158 millions comptabilisés entre le 31 décembre à 21 heures et le lendemain à 21 heures. A 0 h 02 dimanche, un pic a été atteint, à raison de 26.926 SMS par seconde, souligne l'opérateur.

Pour SFR, qui revendique 490 millions de textos sur son réseau sur les deux jours, le pic a été constaté à 0 h 01 avec 32.000 messages par seconde.

Bouygues Telecom indique pour sa part avoir traité 302 millions de SMS au total.

Bond des MMS

SFR et Bouygues Telecom ont indiqué tous deux avoir enregistré un bond des MMS, ces messages incluant une photo ou une vidéo ("Multimedia messaging service"). Les clients de Bouygues Telecom en ont envoyé 4 millions sur les deux journées, soit deux fois plus que l'an passé.

Les trois opérateurs avaient pris les devants cette année, en mettant en place un dispositif pour communiquer entre eux sur l'état du réseau et ainsi éviter tout encombrement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2012 à 8:32 :
On se plait à imaginer une taxes sur les SMS !!!
Réponse de le 03/01/2012 à 9:23 :
Tant que ce n'est pas sur la grammaire ...
Réponse de le 04/01/2012 à 23:29 :
Ni sur la ponctuation... :)
a écrit le 02/01/2012 à 20:01 :
Malgré la CRISE...
Réponse de le 03/01/2012 à 1:45 :
les sms c'est gratuit
Réponse de le 03/01/2012 à 6:14 :
Car inclus dans l'abonnement des portables, qui eux, sont loin d'être gratuits !!! Mais tout cela, bien sur, fait parti intégrante de ce superflu qui prime, et de loin, sur le nécessaire. Chacun dans une famille, à partir de 10- 11 ans, bien souvent, a son portable, mais est prêt à faire une révolution si on lui demande quelques euros par an pour la sécu... pourvu que ça dure et que la CMU et le reste soient toujours là.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :