Mobile : neuf mois après l'arrivée de Free, la consommation explose

Les derniers chiffres de l'observatoire du régulateur des télécoms, l'Arcep, sont éloquents : les Français appellent et surfent davantage avec leur téléphone mobile depuis le début de l'année. L'arrivée du nouvel opérateur Free Mobile et le développement des forfaits illimités et sans engagement à plus bas prix expliquent cette explosion des usages.
Copyright AFP.
Copyright AFP. (Crédits : AFP)

« De l'illimité pour quoi faire ? » demandaient encore certains opérateurs mobiles il y a quelques mois, convaincus que les consommateurs n'avaient pas besoin de forfaits illimités. Les chiffres publiés dans le dernier Observatoire de l'Arcep, le régulateur des télécoms, jeudi soir, sont pourtant éloquents. Les Français se sont clairement mis à téléphoner et surfer davantage sur leur mobile depuis que les prix ont drastiquement baissé. Premier indicateur : le volume des communications téléphoniques mobiles a augmenté au deuxième trimestre 2012 de 11%, « un taux jamais atteint en cinq ans » selon l'Arcep, à 29,7 milliards de minutes. Cela représente 2,9 milliards de minutes supplémentaires en un an, soit en moyenne « huit minutes supplémentaires par client et par mois. » Le volume de trafic mensuel moyen par client, qui reculait l'an dernier, augmente de 5,6% à 2 heures 37. Autre conséquence, « pour la première fois depuis 2007, le trafic de la téléphonie mobile dépasse très nettement celui au départ des postes fixes, de deux milliards de minutes. »

Explosion de 68% de la consommation de « data »
Autre indicateur intéressant ressosrtant de ce document touffu de près de quarante pages : « après plus de cinq années de décroissance, le trafic mobile vers les téléphones fixes s'envole, gagnant environ 14 points sur le premier semestre 2012 » relève l'Arcep. Et les appels vers les clients d'autres réseaux mobiles « explosent » (+ 29,5% en un an) et font désormais jeu égal avec les communications entre clients du même réseau. « La commercialisation de forfaits de communications « illimitées » vers tous les opérateurs, quel que soit le réseau mobile appelé en France, et l'augmentation du nombre de forfaits souscrits liée à l'ouverture commerciale d'un quatrième réseau mobile, expliquent cette tendance à la hausse » selon l'Arcep. Du côté de la « data », du surf sur mobile, aussi, la consommation est à la hausse : le volume total approche des 22.000 téraoctets, en croissance de 68,6% en un an et la part venant des clés Internet recule de 7 points à 13%. D'ailleurs, le chiffre d'affaires généré par les opérateurs avec la « data » a augmenté de 5,5% au deuxième trimestre (et de 9,4% hors SMS), tandis que celui provenant des appels a diminué de 10%. Au total, le chiffre d'affaires hors taxes des services mobiles affiche un repli de 5,9% à 4,45 milliards d'euros. Et la facture moyenne mensuelle chute aussi de 10,9% à 22,3 euros par client mobile (contre 23 euros à fin mars et 25 euros il y a un an). Explosion de la consommation et baisse des prix et des recettes : on comprend que l'équation économique devient difficile pour certains opérateurs mobiles...
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 04/10/2012 à 21:11
Signaler
@churchill Dans d'autres pays on tient le même raisonnement pour internet en limitant le débit et ça ne marche pas ! Pas de demande pas d'investissement ! Ça c'est la réalité !

à écrit le 04/10/2012 à 19:57
Signaler
si le client ne veut pas payer pour son debit, c'est pas grave il n'y aura pas d'investissements; a contrario 'ils en veulent, je doute que free fasse du tout gratuit illimite aux conditions actuelles.... dans la vie y a pas de secret...

le 05/10/2012 à 0:11
Signaler
Les consommateurs savent ce qui est bon pour eux. S'ils préfèrent pouvoir appeler en illimité plutôt que d'avoir de la 4G qui n'est pas si indispensable pour beaucoup (quand on a un smartphone, et hormis pour les gens qui sont tout le temps à l'extér...

à écrit le 04/10/2012 à 19:45
Signaler
Et oui c'est le porte monnaie qui freinait, mais ne doutons pas que les mêmes vont encore chercher à se goinfrer avec la 4G

le 04/10/2012 à 21:04
Signaler
Free est la! Vive free........

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.