Free Mobile a redonné 7 euros de pouvoir d'achat par mois à chaque ménage

Selon « 60 Millions de consommateurs », l'arrivée du nouvel opérateur mobile a fait gagner en moyenne 7 euros par an et par foyer alors que le pouvoir d'achat des Français a reculé de 1% sur un an.
Xavier Niel le 10 janvier 2012, au lancement de Free Mobile. Copyright AFP.
Xavier Niel le 10 janvier 2012, au lancement de Free Mobile. Copyright AFP. (Crédits : AFP)

« Xavier Niel vient de faire avec son forfait illimité plus pour le pouvoir d'achat des Français que Nicolas Sarkozy en 5 ans. » Dixit Arnaud Montebourg, qui n'était pas encore ministre du Redressement productif, sur son compte Twitter le 10 janvier, au lancement de Free Mobile, avant de changer d'avis par la suite. Le fondateur de Free avait en effet promis de « diviser par deux la facture moyenne de téléphonie mobile des foyers français », en leur faisant économiser « 1000 euros par an », sur la base de trois abonnements mobiles. Nous n'y sommes pas encore mais selon le magazine « 60 Millions de consommateurs », édité par l'Institut national de la consommation (INC), « l'arrivée de Free Mobile sur le marché du téléphone a contribué à redonner en moyenne 7 euros par mois et par ménage. » Il ne s'agit bien sûr pas seulement des tarifs de Free et de ses clients mais de la baisse générale des prix sur le marché intervenue ces derniers mois.

Une économie estimée à 84 euros par an, loin encore des 1000 euros promis

Or selon « 60 Millions de consommateurs », qui publie chaque année son indice du pouvoir d'achat des Français, ce dernier a diminué de 1% en un an, l'équivalent de 30 euros de moins chaque mois pour un ménage touchant le revenu moyen, soit 3259 euros nets mensuels. Les conséquences de l'arrivée du nouvel opérateur mobile ont donc « amorti » cette chute. Sept euros par mois, soit 84 euros sur un an, on est toutefois encore loin des 1000 euros.

De son côté, le régulateur des télécoms, l'Arcep, avait indiqué début juillet que la facture moyenne par abonné avait pour l'instant diminué de 9% au premier trimestre pour tomber à 23 euros, un recul de 2 euros sur la note mensuelle en six mois. Les opérateurs concurrents de Free s'attendent à des baisses de 10% de leur chiffre d'affaires cette année. Déjà à fin juin, SFR accuse un recul de 9% de son revenu moyen par abonné au premier semestre (sur 12 mois glissants pour les clients forfaits), Orange un repli de 6% au deuxième trimestre. Chez Bouygues Telecom, l'ARPU a baissé de 533 euros par an par client à fin juin 2011 à 481 euros un an plus tard (-9,7%). Mais « la baisse des prix se répercute progressivement sur toute la base clients » prévient un opérateur, à mesure que les clients ne sont plus engagés ou changent de forfaits. La chute générale des prix et donc des factures sera donc probablement plus forte sur l'ensemble de l'année. Une autre enquête, le baromètre de l'économie numérique de l'Université Dauphine, publié en juin, avait estimé qu'un Français sur trois payait moins de 20 euros par mois pour leur forfait mobile depuis l'arrivée de Free Mobile.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 03/09/2012 à 16:12
Signaler
qui a fait quoi ? le forfait de free à 19,9e est financé à hauteur de 10e par les autres opérateurs via la surfacturation des terminaisons d'appel !!, le vrai prix est donc 29,9 e et ce sont les autres opérateurs qui permettent l'écart de prix, pas f...

à écrit le 01/09/2012 à 10:55
Signaler
Les 7? par mois et par foyer constitue la baisse moyenne chez tous les opérateurs, tous forfaits confondus. Si l'on considère que 3 personnes du foyer avait un forfait à 80?/mois pour du tout illimité comme ce que propose Free, cela leur revenait à 2...

à écrit le 31/08/2012 à 16:30
Signaler
C'est plus que l'essence... youpi!!!

à écrit le 31/08/2012 à 15:47
Signaler
tout d('abord il faudrait comparer à service, qualité, couverture.. identiques. Par ailleurs il faut intégrer les aides et subventions, qui paye ? sur un abonnement à 19,9e, les autres opérateurs sont obligés de subventionner free à hauteur de 10e gr...

à écrit le 31/08/2012 à 12:07
Signaler
Ce n'aurait pas été bien compliqué de faire le calcul dans cet article, sur la base "familiale" comme il est écrit de trois abonnements avant/après/avec sfr-bouygues-orange avant/free après.

à écrit le 31/08/2012 à 8:59
Signaler
mieux que le gouvernement avec l'essence

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.