Coronavirus : le secteur des télécoms sur le qui-vive

 |   |  575  mots
Selon la Fédération française des télécoms (FFT), « le ralentissement ou parfois la mise à l’arrêt de la production en Chine est évidement susceptible d’avoir des impacts sur la disponibilité des smartphones ».
Selon la Fédération française des télécoms (FFT), « le ralentissement ou parfois la mise à l’arrêt de la production en Chine est évidement susceptible d’avoir des impacts sur la disponibilité des smartphones ». (Crédits : Reuters)
Si la propagation du Covid-19 s’aggravait, le marché pourrait pâtir de difficultés d’approvisionnement en smartphones, en box ou en équipements de réseaux mobiles.

Pour le secteur des télécoms, l'épidémie de coronavirus pourrait avoir de graves conséquences économiques. Les difficultés ont, à vrai dire, déjà commencé. Le Mobile World Congress, la grand-messe des télécoms et des smartphones qui se déroule tous les ans fin février à Barcelone, a été annulée. Mais au-delà de cet événement, les opérateurs et équipementiers télécoms redoutent que leurs affaires pâtissent lourdement du coronavirus, sachant que l'écosystème est largement dépendant des produits et équipements électroniques fabriqués en Chine.

En fin de semaine dernière, la Fédération française des télécoms (FFT), le lobby des opérateurs, ne tirait pourtant pas encore la sonnette d'alarme. Mais elle est consciente que la situation pourrait très bien se dégrader. C'est notamment vrai pour les smartphones, qui sont presque tous fabriqués dans l'Empire du Milieu. Sur ce front, « le ralentissement ou parfois la mise à l'arrêt de la production en Chine est évidement susceptible d'avoir des impacts sur la disponibilité des smartphones », constate la FFT. Mais, « à ce stade, et malgré une diversité de situation selon les marques et les modèles, il n'y a pas de risque à court terme dans...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :