Patrick Drahi part à l'assaut d'Eutelsat

Le magnat des télécoms et des médias, fondateur et propriétaire d’Altice (SFR), négocie actuellement le rachat de l’opérateur de satellites.
Pierre Manière

2 mn

Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, la maison-mère de SFR.
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, la maison-mère de SFR. (Crédits : Philippe Wojazer)

Retour aux emplettes pour Patrick Drahi. Après être devenu, en juin dernier, le premier actionnaire de l'opérateur historique britannique BT, le magnat des télécoms et des médias, fondateur et propriétaire d'Altice (SFR), veut mettre le grappin sur Eutelsat. Selon l'agence Reuters, Patrick Drahi est en discussion pour racheter l'opérateur de satellites. L'opération verrait l'un de ses véhicules d'investissement prendre son contrôle direct, précise l'agence économique ce mercredi, citant deux sources proches du dossier.

Patrick Drahi a, toujours selon Reuters, déjà fait une première offre, mais celle-ci a été jugée insuffisante par Eutelsat. Dans un communiqué publié ce mercredi, l'opérateur « confirme avoir reçu une proposition non sollicitée, préliminaire et non contraignante de Patrick Drahi, concernant une transaction potentielle sur l'ensemble du capital social de la société ». Le groupe souligne avoir « décidé à l'unanimité de ne pas engager de discussions sur la base des termes de cette proposition ». Il n'empêche que selon Reuters, les discussions seraient, toutefois, toujours actives. A La Tribune, l'entourage de Patrick Drahi se refuse à tout commentaire. Eutelsat n'était pas joignable, ce mercredi soir, pour répondre à nos questions.

Participation dans OneWeb

Aujourd'hui, la capitalisation d'Eutelsat avoisine les 2,3 milliards d'euros. L'opérateur constitue un poids lourd du secteur des communications par satellites. Cette technologie est aujourd'hui moins performante que la fibre, mais elle permet d'apporter une couverture Internet à haut débit dans des lieux isolés, ou difficiles d'accès pour les réseaux terrestres traditionnels. La solution satellitaire constitue, ainsi, une réponse pour mettre fin à la fracture numérique. Au terme de négociations électriques, Orange a notamment conclu, en 2018, un accord avec Eutelsat pour connecter par satellite les Français qui vivent dans les territoires les plus reculés.

Eutelsat a aussi pris position dans un segment stratégique : celui des constellations de satellites. Au début du mois, l'opérateur a annoncé son entrée au capital du britannique OneWeb, à hauteur de 17,6%, pour un montant de 550 millions de dollars. Ce dernier a déjà lancé 332 satellites, et espère atteindre les 650 fin 2022. Son réseau Internet mondial sera, alors, opérationnel. Ce qui lui permettra d'offrir du haut débit partout à travers le globe. OneWeb mais aussi Starlink, le projet de constellation d'Elon Musk, font figure de menace pour les opérateurs télécoms traditionnels, qui redoutent cette concurrence nouvelle.

Pierre Manière

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 30/09/2021 à 23:20
Signaler
La machine à cash qu est sfr est l outil dont il se sert pour acheter dépecer et vendre les actifs les plus interessants …bref rien moins que ce que font d habitude les fonds vautours américains ou allemand comme black rock ou taurus …

à écrit le 30/09/2021 à 23:20
Signaler
La machine à cash qu est sfr est l outil dont il se sert pour acheter dépecer et vendre les actifs les plus interessants …bref rien moins que ce que font d habitude les fonds vautours américains ou allemand comme black rock ou taurus …

à écrit le 30/09/2021 à 9:20
Signaler
Bref! Encore des jeux de monoppoly a nos dépends...Et en plus, on leur dresse des auréoles, mais entre rentiers, il faut être renseigné!

à écrit le 30/09/2021 à 7:19
Signaler
Un voyou du business encore plus que Tapie Vit aux USA mais navigue en France surtout et s'en met plein les fouilles sur nombre de salariés Quittez SFR

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.