Telefonica augmente son capital de 3 milliards d'euros après le feu vert au rachat de GVT

 |   |  357  mots
Le groupe français Vivendi avait annoncé en septembre 2014 un accord définitif pour le rachat de sa filiale GVT par Telefonica.
Le groupe français Vivendi avait annoncé en septembre 2014 un accord définitif pour le rachat de sa filiale GVT par Telefonica. (Crédits : reuters.com)
Le groupe de télécommunications a annoncé l'accord des autorités brésiliennes pour le rachat de la filiale de Vivendi au Brésil, Global Village Telecom.

Le groupe espagnol de télécommunications Telefonica a lancé une augmentation de capital d'un montant total de trois milliards d'euros, annonçant par ailleurs avoir reçu le feu vert des autorités brésiliennes pour le rachat du brésilien Global Village Telecom (GVT) au français Vivendi.

"Le prix de souscription des nouvelles actions sera de 10,84 euros", soit inférieur au cours de clôture mercredi (13,53 euros), le montant total de l'augmentation de capital devant atteindre près de 3,05 milliards d'euros, explique Telefonica dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi 26 mars.

Feu vert du Brésil

Cette annonce était reçue tièdement par les investisseurs jeudi, le titre de Telefonica perdant 0,63% à la Bourse de Madrid à 13,44 euros dans un marché en baisse (-0,77%) peu après l'ouverture.

Le conseil d'administration de Telefonica, réuni mercredi soir, a approuvé l'émission et la mise en circulation de 281 millions d'actions ordinaires, et a accordé "un droit de souscription préférentiel sur les nouvelles actions" à ses actionnaires.

Le groupe a d'autre part annoncé avoir reçu "l'autorisation du Conseil administratif de défense économique du Brésil (CAD E), organisme brésilien chargé de la concurrence, pour l'achat de Global Village Telecom (GVT) à Vivendi". "Telefonica renforce définitivement son positionnement sur le marché brésilien et débute aujourd'hui sa nouvelle étape au Brésil", se félicite le groupe.

Synergies de 4,7 milliards d'euros

Le groupe français Vivendi avait annoncé en septembre 2014 un accord définitif pour le rachat de sa filiale GVT par Telefonica, affirmant qu'il lui permettrait de dégager une plus-value de 3 milliards d'euros. Telefonica doit verser 4,66 milliards d'euros en numéraire à Vivendi pour ce rachat. Le groupe français recevra également 12% du capital social de Telefonica Brasil une fois qu'il aura absorbé GVT.

Cette part retombera à environ 7,5% après un accord d'échange d'actions entre les deux groupes: Vivendi s'est engagé à prendre une part d'environ 5,7% du capital social de Telecom Italia, détenu jusque-là par Telefonica, cédant en échange à l'espagnol 4,5% de Telefonica Brasil. Telefonica estime pouvoir tirer de l'opération des synergies à hauteur d'au moins 4,7 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :