Verizon va mettre la main sur AOL

L’opérateur télécoms américain a mis 4,4 milliards de dollars sur la table pour acquérir l'ensemble des activités d'AOL, fournisseur de services Internet et propriétaire de médias comme, entre autres, le Huffington Post et TechCrunch.
Séparé depuis 2009 de Time Warner, avec lequel il s'était marié à très grands frais (120 milliards de dollars) neuf ans plus tôt, en pleine bulle Internet, AOL s'est totalement transformé en quelques années.
Séparé depuis 2009 de Time Warner, avec lequel il s'était marié à très grands frais (120 milliards de dollars) neuf ans plus tôt, en pleine bulle Internet, AOL s'est totalement transformé en quelques années. (Crédits : © Lucas Jackson / Reuters)

Vérizon hésitait, au début du mois de janvier 2015, entre un rachat pur et simple de AOL et la création d'une coentreprise. Le géant américain des télécoms s'est finalement décidé : il l'a annoncé mardi 12 mai, ce sera le rachat. Le montant qu'il propose pour l'acquisition du moteur de recherches AOL et de ses autres services en ligne est de 4,4 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros).

L'offre est faite sur la base de 50 dollars par action, soit une prime de 17,4% par rapport au cours de clôture d'AOL hier, lundi 11 mai. La transaction, encore soumise à l'approbation des autorités de la concurrence, devrait être finalisée cet été, précise Verizon dans un communiqué.

Un portefeuille de marques très connues va changer de main

Grâce à cette acquisition, Verizon va s'emparer des célèbres marques détenues par AOL comme le journal en ligne "The Huffington Post" et le site spécialisé TechCrunch. Mais il y a aussi Endgadget, Makers ou le site aol.com, ses productions de vidéos en ligne indépendant des câblo-opérateurs (over-the-top video) ainsi que ses technologies pour l'achat et la vente automatisées d'espaces publicitaires sur internet.

Passer la vitesse supérieure dans l'offre numérique et la vidéo

Ainsi, le géant américain compte notamment passer "à l'étape supérieure dans le développement de ses plateformes numériques et de vidéos", grâce à AOL.

"Cette acquisition renforce notre stratégie consistant à fournir une connexion vers de multiples écrans à nos clients, nos créateurs et nos publicitaires", a commenté le Pdg de Verizon, Lowell McAdam, cité dans le communiqué.

AOL, une entreprise qui s'est métamorphosée en quelques années

Séparé depuis 2009 de Time Warner, avec lequel il s'était marié à très grands frais (120 milliards de dollars) neuf ans plus tôt, en pleine bulle Internet, AOL s'est totalement transformée en quelques années.

L'opérateur de télécoms, qui a déboursé 130 milliards de dollars pour racheter les parts de Vodafone dans Verizon Wireless en 2013, a déjà réalisé des acquisitions dans la vidéo, la technologie OnCue auprès d'Intel, la société de serveurs cache EdgeCast Networks Inc, et surtout, la plateforme de ciblage publicitaire vidéo Adap.tv en 2013 pour 418 millions de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.