Vitis, un nouvel opérateur de fibre optique dans les campagnes

 |   |  432  mots
Vitis entend également être un distributeur indépendant de contenus vidéo numériques gratuits et payants.
Vitis entend également être un distributeur indépendant de contenus vidéo numériques gratuits et payants. (Crédits : © Lisi Niesner / Reuters)
Le fabricant de box et décodeurs français Netgem, la Caisse des dépôts et le groupe réunionnais Océinde ont annoncé mercredi le lancement d'un opérateur 100% fibre dans les zones géographiques couvertes par les réseaux d'initiative publique (RIP).

Il compte bien profiter de l'opportunité du plan France très haut débit pour faire son nid. Le fabricant de box et décodeurs français Netgem, la Caisse des dépôts (CDC) et le groupe réunionnais Océinde ont annoncé mercredi le lancement d'un opérateur 100% fibre dans les zones géographiques couvertes par les réseaux d'initiative publique (RIP). Ce nouvel opérateur d'accès à internet très haut débit et triple play (internet, mobile, télévision), baptisé "Vitis", a pour ambition de "donner accès à la fibre au public le plus large, conformément au plan France très haut débit et aux souhaits des élus locaux", indiquent les trois groupes dans un communiqué.

Il entend également être un distributeur indépendant de contenus vidéo numériques gratuits et payants. "L'ensemble des investissements et des apports des industriels (Netgem et Océinde) et de la Caisse des dépôts valorise la nouvelle entité à 21 millions d'euros", précise le communiqué. La Caisse des dépôts et le groupe Océinde ont souscrit à une augmentation de capital valorisant implicitement l'activité apportée par Netgem à 11,5 millions d'euros, ajoutent-ils, soulignant qu'au terme de l'opération, Netgem, actionnaire majoritaire, détiendra 55% du capital de Vitis, la Caisse des dépôts 33% et Océinde 12%.

"Equité territoriale"

Vitis intégrera ainsi l'offre de TV et vidéo à la demande "Videofutur" de Netgem, qui est déjà distribuée à 150.000 abonnés en Europe. "L'Union européenne souhaite promouvoir résolument la société du gigabit avec la recherche d'une équité territoriale", a commenté Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la Caisse des dépôts, cité dans le communiqué. "En participant à la création de cette nouvelle société, la Caisse des dépôts souhaite non seulement contribuer à cette ambition européenne, mais également répondre aux préoccupations des élus et des citoyens couverts par les réseaux d'initiative publique", qui impliquent un financement de la part des collectivités avec le soutien de l'État, a-t-elle ajouté.

Le plan France très haut débit, qui a reçu début novembre le feu vert de la Commission européenne, vise une couverture intégrale du territoire d'ici à 2022 en très haut débit, principalement à l'aide de la fibre optique, mais aussi grâce au satellite, à la montée en débit sur le réseau cuivre actuel (ADSL) et à la 4G pour les territoires moins accessibles. Une étape intermédiaire table sur 50% des foyers couverts en 2017.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2017 à 15:17 :
J’oubliais et proposer Linux qui est gratuit .... mon ordi à 15 ans et plus rapide que les machins proposés avec Windows et .... tout neuf ! (pour info Linux (c'est gratuit) ce n'est plus la galère d'il y a plus de 10 ans .... cerise sur le gâteau, vous pouvez avoir les deux systèmes sur votre ordinateur ! (ce que l'on ne dit pas au grand public, la majorité des fournisseurs internet sont sous Linux).
a écrit le 01/06/2017 à 15:09 :
1 mois offert puis 39.90 euro par mois .... c'est pas donné ! (j'ai eu du mal à trouver le site). Point du vue personnel, l'accès a internet est devenu vital (la TV on s’en fout)... pour éviter la voiture, donner accès au monde rural (auquel j'appartiens) à toutes les administrations etc .... quelque part l'accès à internet est devenu d'utilité publique, je ne comprends pas que l'État n'est pas en mesure de prendre ce facteur en compte avec une offre de base ... bien entendu sans la TV, les jeux ... bref, sans les choses qui ne sont pas essentielles !
a écrit le 10/11/2016 à 10:00 :
Les deux solutions pour nous autres cantonnés à l'internet à vapeur à la campagne sont la fibre en effet mais on ne voit toujours rien arriver ou bien la 5g via la TNT qui serait bien pratique mais il semblerait qu'on nous en parle beaucoup sans qu'on ne la voit jamais.

Parce que là nous sommes vraiment encore très loin du très haut débit, déjà que nous n'avons pas forcément le haut débit déjà...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :