Quelle place pour les matières premières dans un portefeuille ?

 |   |  312  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Par Benjamin Louvet, gérant du fonds Prim Commodities.

En ces temps boursiers agités, une classe d'actifs affiche des performances et un profil rendement/risque particulièrement enviables. Il s'agit des matières premières. Depuis le début de l'année, elles ont bien résisté aux craintes de rechute en récession de l'économie mondiale et au krach estival sur les Bourses mondiales. Cette résistance s'explique tout d'abord par les qualités de la classe d'actifs. Elle bénéficie en effet d'un déséquilibre croissant entre une offre de plus en plus rare et une demande en plein développement, car positivement corrélée à la croissance économique et démographique mondiale. D'où un biais structurellement haussier à long terme, qui détonne avec l'absence de visibilité à moyen terme des actifs traditionnels.

De fait, les matières premières ont joué à plein leur rôle de décorrélation des marchés financiers depuis le début de la crise. L'or, le pétrole, le blé ou un métal de base comme le cuivre se sont ainsi renchéris en 2011 (+ 2,20% pour l'indice diversifié S&P GSCI Commodities Index), quand le CAC 40 perdait plus de 15%. L'actif matière première prend du coup une nouvelle dimension. Il entre de plain-pied au coeur des portefeuilles aux côtés des actions, des obligations, de l'immobilier et de la gestion alternative. Par ailleurs, le reproche que l'on faisait précédemment aux matières premières, à savoir leur absence de rendement, n'est plus systématiquement recevable. En effet, l'épuisement progressif des matières premières multiplie les situations où l'investisseur financier se voit rémunéré pour accepter de reporter sa position et ainsi soulager le marché physique. Pour toutes ces raisons, les matières premières offrent toutes les conditions et les avantages requis pour représenter jusqu'à 10% des portefeuilles institutionnels et privés.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :