Immobilier : si, si, les taux continuent de baisser

 |   |  271  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Alors qu'une stabilisation des taux de crédits immobiliers était attendue pour mars, le courtier Empruntis estime qu'ils baisseront à nouveau.

La baisse des taux de crédits immobiliers devrait se poursuivre en mars. C'est en tout cas ce qu'indique le courtier immobilier Empruntis. Selon sa porte parole Maël Bernier, "le début de mois de mars est à nouveau orienté à la baisse après un mois de février plutôt stable. En effet, les durées moyennes sur 15, 20 et 25 ans sont en baisse au niveau national et dans la grande majorité des régions". Ainsi, "force est de constater que les chiffres parlent aujourd'hui d'eux-mêmes et nous ne voyons aucune raison pour le moment que cela change", ajoute-telle. 

La concurrence maintient les taux à la baisse

L'observatoire Crédit Logement avait pourtant fait état en février 2013 d'un niveau de taux historiquement bas à 3.13 % en moyenne. Ce taux moyen était de 3.16 % en janvier 2013. Mais la concurrence exacerbée sur le marché des crédits bancaires semble maintenir la tendance. "Les banques sont en conquête. Elles savent très bien qu'en cette période de taux très bas, un client gagné sur un prêt immobilier va rester longtemps domicilier dans l'établissement qui lui aura consenti son prêt, pour la simple et bonne raison, qu'il ne trouvera jamais plus bas taux", analyse Maël Bernier. Cet état de fait se vérifie surtout pour les très bons dossiers. Empruntis indique qu'ils ont toujours la possibilité d'emprunter en dessous de 3% auprès de leur banque.

 

>> Pour aller plus loin :

- Découvrez notre espace crédit immobilier

- Consultez toutes nos annonces immobilières

- Découvrez les prix au mètre carré partout en France 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2013 à 10:07 :
Même si les taux étaient à 0% voire à -2%, les prix sont trop élevés. Les ménages n'ont simplement plus les moyens d'acheter à moins de s'endetter sur 40 ans.
a écrit le 17/03/2013 à 22:45 :
Si les taux continuent de baisser. Ils seront demain plus bas qu'aujourd'hui. Pour le reste, demandez Mme Irma...
a écrit le 17/03/2013 à 16:12 :
Les prix ne baissent pas encore parce que les taux baissent, mais avec le temps ou une rehausse des taux, le "chateau de carte" s'écroule!
Réponse de le 17/03/2013 à 19:11 :
Le bruit d'une bulle immobilière qui exploses : Sclock plouff .../... sans spéculer .... sur les bruits des pleurnichards ça peut être : gniiii gniiii sniff sniff miaaaouuuhhhh
a écrit le 16/03/2013 à 12:25 :
... les taux baissent ... mais on ne prête pas ! (mini 100.000 euro d'apport personnel)


Réponse de le 16/03/2013 à 15:40 :
Vous délirez...je travaile dans une banque, ce qui est demandé est l'apport en ce qui concerne les frais de notaire, dossier, garantie. Ce qui est tout à fait logique le marché immobilier étant à la baisse. Ce gage évitera de connaître une crise immobilière comme aux USA ou en Espagne.
Réponse de le 16/03/2013 à 20:27 :
Ce que les banques ont fait (la bulle immobilière) elles peuvent le défaire.
Réponse de le 17/03/2013 à 5:48 :
En effet, vous avez tout a fait raison: les banques demandent des apports énormes justement pour se protéger en cas de baisse de prix. Si le client peut plus payer, la baisse de prix en cas de revente est couverte par l'apport..... C'est évident le jeu de dupes. Comme toujours, une basse des prix accompagnée d'une hausse des taux sont plus avantageuses que des prix hauts avec des taux bas....
Réponse de le 17/03/2013 à 9:03 :
C'est précisément parce que les banques ont omis, longtemps, de demander des apports conséquents, que la bulle immobilière s'est créée. Des gens ont acheté, qui n'auraient pas du pouvoir le faire. Lorsque la baisse viendra vraiment, ces gens se retrouveront endettés (negative equity) c'est à dire que la valeur résiduelle figurant au tableau d'amortissement de leur prêt sera supérieur à la valeur de marché de leur logement. Acheter dans une bulle, à 110% de prêt, est une folie. Un apport de 30-50% de la valeur de l'achat devrait être la règle.
Réponse de le 17/03/2013 à 11:22 :
chaleureusement nos politiques, qui eux ne sont pas idiots et savent ce qu'il faut faire.
a écrit le 16/03/2013 à 12:09 :
la construction baisse encore plus que les taux !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 16/03/2013 à 10:25 :
Que les taux soit bas où pas la descente est partie. Il fallait réagir plus tôt maintenant c'est trop tard. Dans ma ville et alentour plus rien ne se vend alors la FNAIM Mouillard Cadot et les autres pourront toujours baratiner ce qu'ils veulent (baisse des taux je rigole) la bulle est là, comme le chômage comme les salaires qui n'augmentent pas pour ceux qui en ont un. Et c'est pas en CDD ou en intérim que vous allez vous lancer dans un achat aussi important.
a écrit le 16/03/2013 à 8:19 :
Les prix ont ete multiplie par180% en 10 ans
Qu est ce que vous voulez que ca nous fasse que la baisse des taux nous fasse epargner 10? par mois?

a force de nous prendre pour des idiots ils ont fini par croire qu on l etait!
a écrit le 16/03/2013 à 7:07 :
Le titre de l'article indique que les taux "continuent" de baisser. Puis l'article indique que selon un courtier absolument pas objectif évidemment, ils pourraient continuer de baisser. A aucun moment, il n'est dit que les taux continuent de biasser. Le courtier fait son travail de publicité, il essaie désespérément de ranimer la bulle immobilière puisque comme les agents immo les courtiers vivent du nombre de transactions encore plus que du prix des transactions. La Tribune remplit sa fonction habituelle : vecteur de la publicité des pros de l'immo. Pour l'information, aller ailleurs.
La bulle commence à éclater, c'est évidemment le moment de rester en dehors de ce marché.
a écrit le 15/03/2013 à 17:55 :
Au Japon ,les taux ont baissé pendant 20 ans ,un pour cent maintenant ,les prix immo baissent depuis 20 ans,l épargne a explosé ,même tendance en Allemagne entre 98 et 2010, ce sera idem en France.
a écrit le 15/03/2013 à 17:35 :
en fin de bulle immo: taux bas; n'achetez rien! Attendez la baisse substantielle des prix, pas des taux; cela vous permettra de supporter n'importes quelles taux.
Réponse de le 16/03/2013 à 7:17 :
@bulle immo : vous avez raison sans doute, toutefois, amis emprunteurs, une fenêtre de tir superbe pour renégocier vous prêts en cours !
a écrit le 15/03/2013 à 16:13 :
Taux faibles, taux gratuits, à quoi bon tant que les prix seront déconnectés de la réalité !!!!!
Arrêtons de prendre les gens pour des gogos !!!!!
Réponse de le 16/03/2013 à 10:56 :
Vends Clio de 2001, 189000km, 27400?. Possibilité de taux zéro.
Réponse de le 16/03/2013 à 15:20 :
C'est exactement ce qui c'est passé pour l'immobilier : plus on monte les prix parce que les crédits sont faciles et plus le couillon achète sans voir les défauts d'un bien, ben oui on achète un taux bas et une mensualité, pas un bien immobilier, c'est logique, non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :