A vendre : maison délabrée ayant appartenu à ex-dictateur portugais

 |   |  216  mots
Salazar a vécu quatre ans dans cette maison située au centre-ville de Libonne. Elle est aujourd'hui quasi en ruine et recouverte de tags.
Salazar a vécu quatre ans dans cette maison située au centre-ville de Libonne. Elle est aujourd'hui quasi en ruine et recouverte de tags. (Crédits : Reuters)
Une des maisons de Antonio de Oliveira Salazar a été mise en vente par une agence immobilière portugaise pour 5,5 millions d'euros. Elle est située dans le centre-ville de Lisbonne.

Une façade en ruine, taguée, dont les fenêtres, sans vitre, laissent passer les branches d'un arbre... Au 64 de la rue Bernardo Lima, à Lisbonne, les moulures servent désormais de perchoir aux corneilles et aux corbeaux. Pourtant, aussi peu fastueuse soit-elle, cette bâtisse lisboète de trois étages est à vendre pour quelque 5,5 millions d'euros.

Indécent ? Pas tant que ça, estime l'agence immobilière portugaise qui a mis en vente la demeure située en plein cœur de Lisbonne. Il s'agit d'un immeuble de trois étages où vécut  António de Oliveira Salazar a vécu pendant quatre ans.

Un énorme potentiel

L'ancien et éphémère président portugais (par interim) l'avait choisie en 1933, alors qu'il venait de devenir président du Conseil. Le dictateur a ensuite quitté la maison en 1937, après avoir échappé de justesse à un attentat en se rendant à la messe. Une résidence officielle pour le chef du gouvernement, le palais de Sao Bento, fut alors créée.

Mais c'est moins la célébrité de son ancien occupant que le "potentiel énorme" du terrain de 1.410 m², qui justifie un tel prix , selon le promoteur. Le site pourrait ainsi être réhabilité en 5.800 mètres carrés de bureaux, selon le site Portugalresident. Avis aux amateurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :