L’Etat français vend un prestigieux immeuble new-yorkais

 |   |  329  mots
L'immeuble concerné est composé de sept étages
L'immeuble concerné est composé de sept étages (Crédits : Reuters)
La France a trouvé preneur pour un immeuble lui appartenant situé sur la 5ème avenue et évalué à plus de 30 millions de dollars.

Dans le cadre du plan de cessions de ses biens immobiliers, l'Etat français a trouvé acquéreur pour un immeuble de sept étages situé sur la 5e avenue à New York, l'une des plus prestigieuses adresses au monde, selon le Journal officiel (JO) paru ce mercredi 6 août.
"Par arrêté du secrétaire d'Etat chargé du budget auprès du ministre des finances et des comptes publics en date du 29 juillet 2014, est autorisée la cession de l'immeuble dont l'adresse principale est 1143 5th Avenue, New York (Etats-Unis), composé de sept étages", en comptant le rez-de-chaussée, peut-on lire dans le JO.

7 appartements dans l'immeuble

La publication de cet arrêté signifie qu'un acquéreur a été trouvé et que la transaction est en cours de finalisation, indique-t-on au ministère des Finances, sans vouloir révéler le prix final. Toute vente d'envergure d'un bien immobilier de la France à l'étranger doit être validée au préalable par une commission interministérielle, la CIME, avant d'être ainsi publiée au JO, précise-t-on.

L'immeuble comporte un appartement de trois pièces d'une surface de 92 mètres carrés, cinq appartements de cinq pièces d'une surface de 157 mètres carrés chacun et un duplex de huit pièces d'une surface de 252 mètres carrés.

Plus de 30 millions de dollars

L'agence immobilière en charge de la transaction affichait mercredi sur son site internet un prix de 32,5 millions de dollars (environ 24 millions d'euros), et une photo de l'élégante façade en briques rouges de cet immeuble datant de 1923, doté d'une vue sur Central Park. Bercy a précisé que cet immeuble était utilisé pour loger du personnel diplomatique, chargé notamment de missions culturelles.

Très récemment, l'Etat avait vendu un autre appartement somptueux à New York, cette fois un duplex de 18 pièces sur Park Avenue, pour 70 millions de dollars. Il s'agissait de la résidence de l'ambassadeur de France aux Nations unies.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2014 à 11:02 :
Que va-t-il rester à notre Pays en 2017 ?...
a écrit le 07/08/2014 à 11:22 :
tout ça pour financer sans vergogne les sur-effectifs de fonctionnaires et assimilés ?
a écrit le 06/08/2014 à 21:00 :
sous le couvert de démocratie et reforme dont ils se chargent bien de ne jamais développer en quoi consiste leurs réformes , mais nous peuples bien que désinformés, savons et ressentons les douloureux impots qui vont s'agrandissants pour que tous ces affairistes de la finances et entreprises multinationales puissent continuer à jouir de leurs privilèges au détriment d'une vie misérable des peuples mondiaux . réforme tant réclamer, veut dire : privatisation des services les plus indispensables à la vie humaine : eau, électricité, alimentation . Il vaut mieux vendre l'immobilier d'état qui a été payé avec nos impots préférable à une nouvelle taxe en tous genres sur les peuples qui n'en peuvent plus de cette irresponsabilité de certains humains qui veulent toujours plus d'argent et de pouvoir : sont-ils seulement heureux ? détruire un pays un peuple c'est une première dans l'histoire bien que sous le manteau préparé dans le secret depuis quelques décenies, c'est à cela que sert les cercles privées en tous genres de sois-disant de gens qui comprennent la société, qu'elle naiveté de leurs parts. comme tu dis, c'est moche, petit et pire, ils n'ont aucune pitié pour la détresse humaine dont ils sont responsables, les riches ne veulent pas de contraintes salariales, pas d'impots, pas de partages de richesse : par contre les salariés doivent payés beaucoup d'impots pour les entretenir, entrenir les infrastructures mais la gestion de l'infrastructure : donc les rentrées d'argent doivent rester dans le privé.
COMMENT NE PAS ETRE ECOEURE DE CETTE ETAT D AME SANS AME
a écrit le 06/08/2014 à 18:49 :
c'est pour quand, le Louvre, Versailles, la Lanterne....?! franchement, c'est petit, moche, dégueu, notre France illustre, prestige & co, que va t-il en rester? sidérurgie, entreprises, etc...ça prend une mauvaise tournure...
a écrit le 06/08/2014 à 18:41 :
Et le scooter de Flamby on le vend quand !
a écrit le 06/08/2014 à 17:48 :
Et on continue de vendre les bijoux de famille pour ne pas faire de vraies réformes.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:45 :
Quel etait que l'usage de ces appartements ?
Réponse de le 06/08/2014 à 18:52 :
même la cave ! y est passée!
Réponse de le 07/08/2014 à 10:51 :
Et après vous allez vous plaindre que l'état nous coûte cher ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :