Les jeunes pourraient travailler plus longtemps…et moins profiter de leur retraite

Le recul de l'âge de départ à la retraite à taux plein risque d'être un thème central de la prochaine campagne présidentielle. Pourtant, comme le montre une étude de l'Insee, laisser la durée de cotisation augmenter au rythme actuel suffirait à défavoriser les jeunes générations...
Hugo Baudino

3 mn

Profiter de la retraite pour les jeunes générations pourrait s'avérer très compliqué
Profiter de la retraite pour les jeunes générations pourrait s'avérer très compliqué (Crédits : Reuters)

Les générations futures risquent de l'avoir mauvaise... En effet, selon un dossier de l'Insee sur l'espérance de vie en retraite, faisant partie du portrait social de la France publié le 22 novembre 2016, les personnes nées en 1990 pourraient travailler plus longtemps que celles nées en 1960, pour vivre moins longtemps à la retraite (sans incapacité). C'est en tout cas ce que prévoit un des scénarios de l'étude, en faisant l'hypothèse que le mécanisme d'allongement de la durée de cotisation prévu par la réforme des retraites de 2014 se poursuive sur le long terme.

Comment arrive-t-il à cette conclusion ? A l'heure actuelle, dans un souci d'équilibrer le financement des retraites, l'âge légal de départ à taux plein à la retraite ne cesse d'augmenter. Ainsi, "l'âge moyen de départ en retraite des hommes devrait être plus élevé de deux ans pour ceux nés en 1990 que pour ceux nés en 1960". L'argument d'une augmentation de l'espérance de vie est souvent invoqué pour justifier l'allongement de la durée de cotisation.

On se retrouve donc dans une situation qui octroie aux personnes nées en 1990 légèrement plus d'espérance de vie en retraite (sans incapacité sévère) qu'à celles nées en 1960. En réalité, si l'espérance de vie continue d'augmenter comme actuellement, les hommes nés en 1960 bénéficieront de 17,2 années de retraite sans incapacité et les femmes de 21 années. Pour les gens nés en 1990, le niveau passe à 18,4 et  21,3 années, soit une augmentation très contenue.

Des années de travail en plus pour 5 mois de retraite en moins

Là où la tendance devient négative, c'est lorsque l'Insee prolonge sur l'horizon le "rythme d'augmentation de la durée [de cotisation] mise en place par la réforme de 2014". Pour l'instant, la réforme des retraites de 2014 allonge la durée de cotisation d'un trimestre tous les trois ans, pour les personnes nées entre 1955 et celles nées en 1973.

Une personne née en 1955 doit donc cotiser pendant 166 trimestres (41 ans et 6 mois) et une personne née en 1973 devra cotiser 172 trimestres (43 ans). Si l'on s'en tient à cette réforme, toutes les personnes nées après 1973 seront donc logées à la même enseigne et devront cotiser 43 ans. Dans ce cas de figure, l'espérance de vie en retraite sera celle évoquée plus haut.

En revanche, si la durée de cotisation continue de s'allonger d'un trimestre tous les trois ans jusqu'en 1990, les hommes et les femmes nés cette année là verraient alors leur "espérance de vie en retraite sans incapacité" diminuée de 5 mois. Ce qui reviendrait donc, à travailler plus longtemps, pour profiter moins longtemps de sa retraite...

Lire aussi : Le système de retraite à l'équilibre en 2030 ?

Hugo Baudino

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 63
à écrit le 08/12/2016 à 21:18
Signaler
À quand une vrai réforme fiscale et une nouvelle répartition des richesses. Qui aura le courage de reviser l'assiette fiscale par ?D imposer les retraites élevées de ceux qui ont tout eu: La croissance à 2 chiffres, le plein emploi, les résidences se...

à écrit le 07/12/2016 à 11:38
Signaler
Travailler plus, c'est faux. Nous la génération d'avant les baby boomers de 68, avons travaillé 47, 48 ... même 50 ans Les jeunes ne travaillerons jamais aussi longtemps Pas de manipulation s'il vous plait

le 10/12/2016 à 12:09
Signaler
bouaf! Sûr certains d'avant le baby boom ont beaucoup bossé et longtemps mais j'ai un oncle et une tante nés en 45 et 49 et ils ont pris leur retraite à 55 balais avec tous les "honneurs" et ils n'ont pas bossé 40 ans (l'un était flic l'autre infirmi...

le 10/10/2018 à 18:28
Signaler
Compter pas dans vos années de travail les années de scolarité.... Si on fait de même notre génération bosse alors 60 à 65 ans !

à écrit le 29/11/2016 à 15:53
Signaler
Je fais partie de la génération de ceux qui payent tout ce que les baby-boomers nous ont laissé en France et ailleurs: du chômage, des dettes affolantes, de la précarité, un immobilier totalement inabordable, et j'en passe. C'est cette génération qui...

à écrit le 27/11/2016 à 10:22
Signaler
Vous savez les jeunes français souhaite déjà avoir un travail, dans le respect du code du travail avec un salaire correcte.... pour le reste moins de prélèvement, de bon contact, avec des conditions de licenciement juste pour tout le monde.... tous l...

à écrit le 27/11/2016 à 8:36
Signaler
Il faut financer les retraites par un prélèvement sur la consommation (TVA sociale ou taxe sur l'énergie) et non sur la production, pour favoriser la compétitivité des entreprises sur le plan international.

à écrit le 26/11/2016 à 16:03
Signaler
On dit qu'avec ce genre de mesures on ne réduit pas les retraites. Mais tous ceux qui perdent leur emploi à 58 ou 60 ans pour des raisons diverses et qui ne retrouvent pas un emploi, se verront de fait amputer de 20 ou 40 trimestres avec une retra...

le 27/11/2016 à 11:20
Signaler
les pèriodes de chomage valident des trimestres ; tenez en copmte pour votre raisonnement.

à écrit le 26/11/2016 à 8:31
Signaler
Titre racoleur qui cache en fait l'incapacité de nos décideurs , politiques et experts en tout genre à imaginer un nouveau modèle de financement des retraites ...alors par lâcheté ils ne trouvent rien d'autre que de dresser les pauvres jeunes générat...

le 26/11/2016 à 22:16
Signaler
C'est la triste réalité, hélas.

à écrit le 26/11/2016 à 7:57
Signaler
arretez ses fadaises , et regardez plustot l'evolution de l'esperance de vie ...! ets i ce travail vous paraissait trop laborieux , je pense que simplement en comparant votre cas perso à celui de vos parents , vous devriez avoir une vision moins dog...

le 28/11/2016 à 22:27
Signaler
Parce que vous connaissez le cas de mes parents ! et leurs années de vie Je comprends pourquoi vous ne comprenez pas Et le respect, ou la simple politesse vous ne connaissez pas ?

à écrit le 25/11/2016 à 21:30
Signaler
Cette comparaison est fausse. Née en 1941, ai travaillé 47 ans pour ne pas avoir une retraire trop ridicule. Pourquoi comparer avec ceux né en 1960, et les autres ? tous morts pour la tribune? Cela ressemble à de la manipulation comme pour le thème...

à écrit le 25/11/2016 à 21:04
Signaler
J'ai un mot a dire pour notre jeunesse, " tout va bien, ne craignez pas l'avenir, tout va bien, le chômage baisse, la dette se réduit, les finances sont bonnes"... "ayez confiance en l'avenir". Regardez nos politicards-journaleux et les "excellents é...

à écrit le 25/11/2016 à 16:38
Signaler
Les robots doivent cotiser aussi. Pour ce qui est de leur retraite, on en discutera le moment venu avec leurs représentants élus...

le 26/11/2016 à 8:00
Signaler
c'a ...c'est la bombe à venir ! bien sur , il ne faut pas en parler ...: les adversaires du changements des bases de cotisations veulent l'omerta ...! et pouratnat , comme vous dites : les robos ne cotisent pas ...

le 26/11/2016 à 9:10
Signaler
Perso, je suis pour la civilisation des loisirs, je vais me balader ou à la plage, les robots bossent pour nous et nous avons le revenu universel qui augmente fortement tous les ans: c'est ça le vrai progrès: social et technologique !

à écrit le 25/11/2016 à 15:43
Signaler
Un jour les jeunes comme les islamistes se compteront , et prendront démocratiquement le pouvoir et les lois qui vont avec . Et remettront la retraite à 60 ans . Les papys boum l ont fait !!! c est donc possible .

à écrit le 25/11/2016 à 15:22
Signaler
2 commentaires non validés sans rien dedans de condamnable ça fait beaucoup...

le 26/11/2016 à 11:41
Signaler
idem, incompréhensible, la censure !

à écrit le 25/11/2016 à 14:20
Signaler
Le régime général de retraite sera facilement très excédentaire. Le but de la retraite à 65 puis 67 ans étant de verser de petites retraites grace à un manque d'annuités : chomage puis R.S.A ( à la charge des impots locaux) de 50 à 65 ans au lieu de ...

le 25/11/2016 à 15:46
Signaler
un peu caricatural mais pas faux.Mieux vaut baisser les pensions des retraités actuels, c 'est à dire les bloquer et prier pour l'arrivée de l'inflation.

le 25/11/2016 à 21:13
Signaler
Oui il vaut mieux s'en prendre aux plus faible. 44,5 années de cotis finir handicapé et touché 1250€ net par mois, il me reste un petit mois et je vais vivre normalement mais a l'étranger avec le soulagement de te savoir combatif pour le redressement...

le 26/11/2016 à 8:17
Signaler
je crois que la réalité est l'inverse de ce que vous dites : en " remettant " la retraite à 60 ans , F.H. a declaré qu'il donnait la liberté au salariés ...; mais il a oublié de dire que cette liberté ( de partir plus tot ) etait au prix d'un pourcen...

à écrit le 25/11/2016 à 13:33
Signaler
C'est bien pour ça qu'il faut augmenter l âge et/ou la durée de cotisation, le plus rapidement possible. Pas de raison que ce soit les jeunes qui supportent tous les efforts, d'autant que ce qui n'est pas dit dans l'article, c'est que la démographie ...

à écrit le 25/11/2016 à 12:10
Signaler
Il faut bien rembourser les dettes de nos parents. Merci beaucoup, les gauchistes, par contre vos leçons de morale, vous savez ce qu'on en fait j'espère :)

le 25/11/2016 à 13:50
Signaler
c'est bien connu, les retraités votent à gauche

le 25/11/2016 à 14:10
Signaler
Ce qui est bien connu c'est que la génération de parent à largement voté à gauche mais qu'aujourdhui elle vote à droite pour nous faire éponger leurs dettes. Ca vous fait mal de l admettre ? C'est pourtant la réalité.

le 25/11/2016 à 14:35
Signaler
Si on touche notre retraite aujourd'hui ,c'est qu'on a bouffé du travail comme des malades toute notre vie,sans rechigner!Les 35 heures on connaissait pas,la pénibilité on en parlait pas du tout.Alors notre retraite on l'a bien méritée,et j'ajouterai...

le 25/11/2016 à 15:39
Signaler
reprenez votre histoire de la V république et vous me direz qui a le plus gouverné. Les torts sont bien partagés, n'en déplaise à votre mythe d'une droite bonne gestionnaire. Quant au mr de la RATP, il n'a qu'à regarder comment ça se passe dans les ...

le 25/11/2016 à 16:10
Signaler
@retraité RATP "Si on touche notre retraite aujourd'hui ,c'est qu'on a bouffé du travail comme des malades toute notre vie,sans rechigner!Les 35 heures on connaissait pas" Effectivement, les baby-boomers ont bossé plus que quiconque. Plus que les...

le 26/11/2016 à 20:32
Signaler
Les dettes de nos parents ont été creusées par la droite. Ce sont eux qui ont été le plus longtemps au pouvoir ces 40 dernières années. Pendant les 20 dernières années avant Hollande et de façon continue, c'est bien la droite qui a gouverné.

à écrit le 25/11/2016 à 12:03
Signaler
Ben oui, les générations du Babby Boum sont les grands gagnant du fameux "modèle sociale" qui fonctionne si parfaitement. Et les prochaines générations vont payer les pots cassés. Cela fait 30 ans qu'on dit que les déficits du moment seront un jour...

le 28/11/2016 à 16:19
Signaler
...sauf qu'il ne pourront pas, occupé à payer la survie du chômeur potentiellement travailleur un jour que du retraité qui ne le sera plus jamais (travailleur). Il faut avoir le sens des priorités quand les sous seront rares. Vu l'ardoise en cours, i...

à écrit le 25/11/2016 à 11:03
Signaler
Il y a la retraite de la sécu qui est plafonnée à 1200 euros autant dire complètement insuffisante pour vivre. Ensuite il y a les complémentaires Arco et Argic pour les cadres. Les retraites sont gelées depuis 3 ans car le système ne fonctionne plus...

le 25/11/2016 à 12:41
Signaler
"Un conseil aux jeunes générations. ne pas compter sur l'état et se constituer sa propre retraite en épargnant, immobilier , actions etc..." Épargner avec des salaires de plus en plus bas ? On voit que vous êtes pas concerné par le truc vous ...

le 25/11/2016 à 13:37
Signaler
Confinés sans rien faire ? Vous trouveriez normal des retraités qui partent en vacances à l'étranger et enchainent les restaurants alors qu'on a un déficit pareil et un taux de chômage dément ? Quand on est jeune, on a rien, faut tout acheter, et o...

à écrit le 25/11/2016 à 10:58
Signaler
ca fait sourire agirc et arcco, avec leurs pbs respectifs viennent de fusionner! pour eviter a l'un d'etre en faillite en 2018 et l'autre en 2028 on a fusionne comme ca la messe sera dite en 2023 si rien ne change et vu le niveau des cotisations, o...

le 25/11/2016 à 11:41
Signaler
Je n'ai pas vu que ces deux caisses avaient fusionner , c'était quand ?.Je ne suis pas certain d'ailleurs que ce soit une bonne nouvelle pour les non-cadres.Les retraités cadres en particulier de la génération baby-boom extremement nombreux ont des n...

le 25/11/2016 à 11:47
Signaler
je vous invite a relire le scandale de l ircantec sous fillon en 2010 , ou comment on a ponctionné 6 milliards d euros dans les régimes privés arcco et agirc pour donner aux postiers qui venaient du public ceci avec tous les syndicats signataires et...

le 25/11/2016 à 13:39
Signaler
@churchill. j avais pas compris que vous étiez fan de l'assistanat...c'est le degré 0 de la pensée économique, mais qu attendre d'autre d un vieux rentier...ponctionner la formation, c'est oblitéré notre croissance et l'employabilité pour qu on subve...

à écrit le 25/11/2016 à 10:45
Signaler
Il faut compléter le financement des retraites par une taxe sur l'énergie. Point final!

à écrit le 25/11/2016 à 10:35
Signaler
Je ne vois aucune solution. Même les fonds de pensions et autre ont prouvé leur incapacité à garantir la rémunération et à encaissé des crises. En temps que jeune actif, je ne crains qu'une chose : le maintien de charges sociales lourdes sans les pr...

le 25/11/2016 à 11:29
Signaler
Les mutuelles privées sont une véritable escroquerie c'est un fait mais comme tout ce qui touche aux assurances et aux banques dans un plus large sens.

le 25/11/2016 à 13:43
Signaler
constat que je partage, on se fait plumer pour rien au bout. Arrivé là, je préfère sans hésitation arrêter de cotiser et me débrouiller tout seul quelque soit les risques, c'est mieux que d'avoir la certitude de se faire racquetter. J'accepte volonti...

à écrit le 25/11/2016 à 10:29
Signaler
Je ne vois aucune solution. Même les fonds de pensions et autre ont prouvé leur incapacité à garantir la rémunération et à encaissé des crises. En temps que jeune actif, je ne crains qu'une chose : le maintien de charges sociales lourdes sans les pr...

le 25/11/2016 à 12:05
Signaler
Allons, allons, pas de déprime, à 40 ans on pète la forme. Et avec le réchauffement climatique, la charge des retraites sera supportable si on interdit la clim dans les maisons de retraite !

à écrit le 25/11/2016 à 10:08
Signaler
C est un peu tirer des plans su rla comete. Les gens qui ont 20 ans aujourd hui vont commencer par travailler gratuitement (stagiaire) puis paye au lance pierre tout en devant payer au prix fort pour se loger (eh oui, politique du logement cher oblig...

le 25/11/2016 à 11:50
Signaler
Evidemment, aucun parti ne propose de réduire les retraites les plus élevées (celles des ministres, cadres etc) ce serait suicidaire (+65 ans = 25% de la population et ça augmente). Je connais de très nombreux cadres retraités si riches qu"ils parten...

à écrit le 25/11/2016 à 9:54
Signaler
Il est illusoire de croire dans ce systeme "par repartition" en France aujourd'hui. Ce montage a la Ponzi pouvait fonctionner a l'epoque de la reconstruction du pays apres le second conflit mondial. BCP de travail , peu de monde. Les periodes de tr...

le 25/11/2016 à 10:50
Signaler
Autrement dit, financer les retraites par un prélèvement sur la consommation et non sur la production. D'accord! et encore mieux, sur la consommation d'énergie. Merci.

à écrit le 25/11/2016 à 9:52
Signaler
C'est ce qui fait la différence entre les politiques de Gauche et de Droite. La Droite a une approche strictement comptable, anti-sociale. Pourvu que les choses se passent bien pour ceux qui sont dans les tranches supérieures, ça roule pour eux. Le...

le 25/11/2016 à 10:42
Signaler
... négliger les contraintes comptables c'est se forger un destin à la grecque, c'est à dire, au lieu de lâcher un peu, avoir la certitude de tout perdre à terme. C'est à dire, sous prétexte de limiter les dégâts sociaux et de refuser l'approche com...

le 25/11/2016 à 10:57
Signaler
Je ne suis pas certain que la "gauche" soit mieux éclairée que la "droite"; les retraites sont gérées par les syndicats de gauche; c'est pour cela que Macron veut reprendre la gestion des charges sociales. Nous en reparlerons. Merci.

le 25/11/2016 à 12:58
Signaler
@bruno_bd Supposons qu'il faut effectivement repousser perpétuellement l'âge de départ à la retraite (chose que je n'admets pas, même si elle est communément admise par cet électorat de droite constitué en majorité de baby-boomers partis en pré-retr...

à écrit le 25/11/2016 à 9:15
Signaler
Et encore, l'article n'évoque pas l'inégalité dans l'esperance de vie en fonction des métiers exercés pendant sa carrière .Les ouvriers qui vivent en moyenne 6 à 7 ans de moins qu'un cadre.

à écrit le 25/11/2016 à 9:13
Signaler
@Kermao1800 Et accessoirement, c'est la première génération DANS L'HISTOIRE à vivre à la fois mieux que les générations précédentes ET mieux que les générations suivantes, le tout en nous laissant un monde en ruines et des pays surendettés. Mais ...

à écrit le 25/11/2016 à 8:51
Signaler
Qu'importe la génération EGO a eu sa retraite tôt, n'a pas cotisé à hauteur de ce qu'elle consomme, a pu s'acheter à coups de subventions appartements et résidences secondaires à la mer et à la montagne, ... Et en sus elle a un poids électoral impor...

le 25/11/2016 à 9:57
Signaler
@Kermao 1800 Vous n'avez certainement jamais travaillé sur un chantier, à la chaîne dans une usine, fait des travaux pénibles ou salissant, dangereux. Les profiteurs ne sont ceux que vous croyez.

le 25/11/2016 à 12:44
Signaler
Il y avait la croissance, faible taux de pauvreté,des augmentations salariales generales qui permettaient de suivre le coût de la vie ( et non individuelle comme aujourd'hui et donc aléatoire) ,le plein emploi, peu ou pas de délocalisation dans les p...

à écrit le 25/11/2016 à 8:26
Signaler
Pourquoi utiliser l'espérance de vie sans incapacité ? Vous pensez que les personnes en situation d incapacité de touchent pas de retraite ? Proposeriez vous de les euthanasier ??? Et

le 25/11/2016 à 9:47
Signaler
C'est au contraire intéressant car on parle ici d'incapacité sévère c'est à dire avec entrave majeure pour la vie quotidienne et l'autonomie. Dans ce cas, on ne profite pas vraiment de sa retraite.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.