Pourquoi le système de la rente est intéressant

 |   |  467  mots
Une rente, c'est d'abord l'assurance d'obtenir des revenus réguliers une fois à la retraite. Mais il faut choisir judicieusement son produit d'épargne.

A 60 ans, un homme a statistiquement vingt-deux années devant lui et une femme presque vingt-sept ans. L'allongement de l'espérance de vie est une bonne nouvelle... sauf pour les finances. Mieux vaut être bien préparé pour éviter de voir votre niveau de vie baisser au fil des ans. Même si l'opération n'est pas toujours financièrement la plus intéressante, convertir une partie de votre capital en rente permet de profiter sereinement de votre retraite. Grâce à elle, vous percevrez tous les mois des revenus fixes, et ce jusqu'au décès. Votre conjoint pourra même en profiter en optant pour la réversion (lire l'article sur les différents types de rentes). Convaincu ? Sachez que plus vous épargnez tôt et moins l'effort financier est important.

La pension de retraite constitue bien sûr la première des rentes à optimiser. Vérification que tous les trimestres ont été validés, rachat des trimestres, cumul emploi-retraite... des professionnels pourront vous aider à faire les bons choix.

Mais, on le sait bien, cela risque de ne pas suffire. Il faut donc confier une partie de votre épargne à l'un des nombreux produits de retraite présents sur le marché. Dans le cadre d'un Perp (plan d'épargne retraite populaire), d'un Perco (plan d'épargne pour la retraite collectif) dans les entreprises qui en proposent, ou d'un Madelin (pour les travailleurs non salariés), la sortie en rente est obligatoire, sauf cas de force majeure. Concernant le Madelin et le Perp, les versements sont, dans une certaine limite, déductibles du revenu imposable. Du coup, plus vous êtes fiscalisé et plus ces produits sont intéressants.

Moins contraignante, l'assurance-vie permet de panacher sortie en capital et en rente. En contrepartie, aucun avantage fiscal n'est accordé à l'entrée. Enfin, et c'est moins connu, le PEA (plan d'épargne en actions) peut aussi s'avérer être un parfait produit de retraite. La rente provenant d'un PEA détenu depuis plus de huit ans est en effet exonérée des 18% d'impôt sur le revenu (mais elle est soumise aux prélèvements sociaux). Enfin, sachez que de nouveaux contrats à "annuités variables" ont fait leur apparition depuis quelques mois (lire l'article sur le sujet).

La fiscalité de la future rente est d'ailleurs primordiale pour déterminer le placement le plus adapté à votre situation (lire l'article sur le sujet). Les autres critères de choix sont bien entendu les performances, le risque encouru ainsi que le niveau des frais. Vous allez bientôt cesser votre activité et vous n'avez toujours pas souscrit de produit retraite ? Pas de panique : il reste toujours la possibilité d'aller voir un assureur avec un capital (prime de fin d'année, vente d'un logement, héritage...) et de lui demander une conversion en rente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :