La Tribune

Hollande: moins de dépense publique, mais de la souplesse sur le déficit 2013

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ivan Best  |   -  488  mots
Le chef de l'Etat a tenu un discours inattendu à gauche sur l'inefficacité de la dépense publique, lors de sa conférence de presse. Il insiste désormais sur la réforme de l'Etat. Pour autant, il demande aux européens de la souplesse dans l'appréciation du déficit en 2013

François Hollande a insisté à plusieurs reprises, pendant sa conférence de presse, sur le poids de la dépenses publique, qu'il évalue à 57% du PIB. « C'était 52% il y a cinq ans, bénéficions nous pour autant de meilleures prestations ? Il faut faire cette réforme de nos organisations, décentraliser, réaliser autant d'économies que possible ». Même si le chef de l'Etat n'a rien annoncé de précis, son discours a évolué, sur ce point. Il ne s'agit plus seulement de redresser les comptes. L'objectif est de réduire des dépenses qui pèseraient sur l'économie. La dépense publique devient un problème en tant que telle. Le chef de l'Etat revendique sa diminution. Un discours que n'aurait pas renié un François Fillon...

60 milliards d'euros de coupes dans les dépenses publiques
Et de rappeler les 50 milliards d'économies prévues sur cinq ans par la programmation des finances publiques, auxquels s'ajoutent désormais les 10 milliards de coupes, qui contribueront au financement du crédit d'impôt annoncé le 6 novembre. Le chef de l'Etat « assume » cet effort.

Des réformes efficaces à terme

Pour autant, cet effort de réforme ne peut porter ses fruits qu'à terme. En attendant, il n'est pas certain que le déficit public soit effectivement réduit de 4,5% du PIB en 2012 à 3% du PIB en 2013, compte tenu du contexte économique européen. Le chef de l'Etat ne le formule pas ainsi, mais c'est bien ce qu'il a en tête : « je réaffirme l'objectif de déficit à 3% » dit-il, tout en défendant la prévision de croissance du gouvernement (+0,8%). Mais c'est pour ajouter immédiatement vouloir tabler « en même temps sur la volonté de croissance et la souplesse qui doivent être la marque de l'Europe ».
Le mot choisi, souplesse, veut tout dire : François Hollande redit qu'il ne peut pas prendre l'initiative d'une révision de cet objectif de 3% pour la France -cela pourrait provoquer des tensions sur les marchés-, mais il veut croire que la commission européenne comme les partenaires européens de la France, l'Allemagne au premier chef, n'apprécieront pas de façon rigide le respect des 3%.
Car, alors que les mauvaises conjoncturelles s'accumulent -dont le fort recul de l'emploi salarié en France au troisième trimestre-, la prévision gouvernementale semble de moins en moins crédible. La commission européenne table sur une croissance française de 0,4% en 2013 et un déficit atteignant 3,5% du PIB. Mais sans annoncer, pour autant, vouloir exiger de Paris des mesures supplémentaires de redressement des comptes. Du moins à court terme. François Hollande entend persuader l'Europe que le rétablissement des comptes publics sera vraiment entrepris, même si l'échéance de 2013 n'est pas respectée. Le retour à l'équilibre budgétaire d'ici 2017, voilà ce qui compte aux yeux des européens, estime le chef de l'Etat. Ce qui n'est pas faux...


 

Réagir

Commentaires

kirikou  a écrit le 18/11/2012 à 19:32 :

son nez a pris 30 cm en 1 mois , qu'elle bonne blague , valerie commence a en être fatiguée

gustav19  a écrit le 15/11/2012 à 6:18 :

Vous connaissez l'histoire du fou qui se tape sur la tete car ca ira mieux quand il arretera. je suis aterré car on en est là. je n'aurais jamais cru cela possible. Il restera à trouver une bonne excuse dans un an et dans 4 ans pour justifier que l'on continue à s'enfoncer.

marion  a écrit le 14/11/2012 à 23:57 :

à lire aussi : le déni français de sophie pedder, et pourquoi la france va faire faillite de simone Wappler - deux livres précis, chiffrés, documentés, décapants et qui changent de l'idéologie et propos gratuits complètement à coté de la plaque, et l'énorme gâchis de notre énorme potentiel, triste à pleurer et révoltant qu'on ait pas le choix si ce n'est l'incompétence de la gestion publique, un drame national !

ElNormando  a écrit le 14/11/2012 à 21:47 :

A lire absolument : "La France aveuglée par le socialisme"

alain  a écrit le 14/11/2012 à 19:12 :

et les dépenses publiques inefficaces les plus élevées d'europe, pas vu ! donc on n'est pas prêt de s'en sortir, car si c'est pour s'endetter encore plus alors qu'on a une mine d'économies pour financer la relance, on est trés mal barrés (au sens propre et au sens figuré). šPourquoi gérer quand on peut gaspiller ? parce que c'est un peu bousculer l'électorat, donc tan pis pour les chômeurs, ce sont eux qui trinquent, merci pour eux

kiki  a écrit le 14/11/2012 à 19:00 :

son nez pousse de 10 cm tous les jours , c'est valerie qui va être contente

Bonsens  a répondu le 14/11/2012 à 19:10:

Il faut être un pinocchio pour se faire élire. Hollande n'est pas le premier, ni le dernier.

Orgiaque  a écrit le 14/11/2012 à 18:54 :

J'attends avec impatience les nouvelles "responsabilités" et naturellement embauches de la continuation de la loi deferre promise par Hollande. Les dépensiers et nouveaux ducs, les "barons", vont s?éclater sur le chéquier. Au détriment des serfs des temps modernes : salariés du privé et petites entreprises.

MDR  a écrit le 14/11/2012 à 18:53 :

Avec l'augmentation des dépenses sociales liées au chômage, et la recapitalisation des banques françaises au bord du gouffre en raison de leurs investissements hasardeux, la réduction du déficit ne sera absolument pas possible en 2013, ce dernier devant même s'aggraver. A mon avis, Hollande sera vite éjecté !

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 19:09:

Ejecter ? Je ne vous savais pas révolutionnaire. N'importe quoi.

MDR  a répondu le 14/11/2012 à 19:26:

Je veux dire par là éjecté par Merkel et la Troïka. Et là, ça ne sera pas une révolution qui en sera la cause....

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 19:38:

Effectivement tant mieux si les réformes difficiles que la droite et la gauche sont incapables de faire nous sont imposées par Bruxelles. Mais difficile de prévoir la réaction des français. L'équilibre est fragile. Les allemands découvrent aujourd'hui que leur modèle ne fonctionne bien que si leurs clients ne sont pas trop en mauvaise santé. Parfois, il vaut mieux une économie qui tourne mal que tout un système par terre.

Pourquoi  a écrit le 14/11/2012 à 15:48 :

Demander à un homme de vous guider alors qu'il est lui-même déjà perdu ?
Pourquoi vous étonner , dans ces conditions, de ce qu'il vous emmène nulle part ?

pmxr  a écrit le 14/11/2012 à 14:43 :

bon ok ! suppression de : des conseils généraux, congé ,paternité, 35H, réduction des députés à 200; gestion des municipalités comme des entreprises.... la liste est longue François !!!!!!!!

Pilotin  a répondu le 14/11/2012 à 15:25:

Parfaitement Bien Dit. J'Adhère.

pmxr  a écrit le 14/11/2012 à 14:30 :

moins de dépense publique... bon OK ... mais quoi ?

marion  a écrit le 14/11/2012 à 13:32 :

c'est le concensus qui a le pouvoir parce que Hollande ne veut pas faire de vague, comme dans le public...Sa cote va encore descendre, normal il a été par moins de 40% des électeurs et sachant que prés de la moitié ont voté contre sarko, il y a moins de 20% qui ont choisi hollande. Donc pour dépasser les 20%, il faudrait qu'il gouverne et prenne des décisions, il y a extrème urgence et il prend son temps, commissions, attente d'un concensus mou sinon rien...les pays les plus courageux et réactifs avancent, le président somnole, la france recule, les français font grève contre la saine gestion, veulent emprunter encore plus ...le cauchemar et un reveil difficile à chaque claque du chomage et du défiicit publique qui tue l'emploi...

JB38  a répondu le 14/11/2012 à 13:48:

Avant d'exposer des idées, il faudrait commencer par savoir écrire correctement: N'est-ce pas Marion?

M92  a répondu le 14/11/2012 à 13:56:

@JB38 : les idées n'ont aucuns rapport avec l'orthographe... Et quand a Marion, je vous rejoint completement...

@JB38  a répondu le 14/11/2012 à 14:02:

Pourquoi tant d'agressivité ? Le message est tout à fait lisible...

bob44  a répondu le 14/11/2012 à 14:18:

@marion "...les pays les plus courageux et réactifs avancent" c'est clair ils avancent vers plus de déficit, plus de dette et plus de régression sociale vite vite dépêchons de les suivrent !

marion  a répondu le 14/11/2012 à 15:08:

désolée, je n'ai pas relu, ce sont les idées qui comptent, non ? bob 44 : les pays qui avancent et prospèrent ? : la suéde, le québec, la finlande, l'argentine... qui n'ont pas fait de bruit anti "austérité"..ils ont rationalisé le fonctionnement public, géré comme il se doit, il n'y a plus de fonctionnaires en suéde, donc pas de risque de constat des 1600 commissions théodules françaises qui ne servent plus à rien depuis longtemps, ils dépensent moins avec de bien meilleurs résultats, et donc moins d'impôt, plus de pouvoir d'achat, plus de capacité pour les entreprises à entreprendre et recruter...le cercle totalement vertueux, mais les idéologues et autres sectes bornées ne veulent prendre comme exemple malhonnête que les mauvais de la classe, ceux qui font semblants et ne gèrent pas grand chose : grèce, espagne..et qui soutiennent que quand on est surendetté, qu'on ne boucle plus les fins de mois, au lieu de faire des économies utiles et faisables pour relancer la machine, il vaut mieux s'endetter encore plus, donc encore plus d'impôts, moins de pouvoir d'achat, moins de capacité pour les entreprises à investir pour l'emploi... c'est sans doute à l'Ecole Nationale d'Abrutissement qu'on apprend de telles théories d'éducation nationale (de gauche, cqfd) ? qui ? tout simplement ceux qui sont concernés par les mesures et disent panoupanou, merci hollande de nous maintenir au chaud, bien payés, en surnombre, 30h/s, aucun objectif ni résultats, la retraite à la prise de service ! yaka faire payer les autres, ceux qui créent la richesse bien sûr, nous on la transforme en dette improductive ! Le "miracle" de l'argent public est une tare de la gauche qui semble génétique ! parce que si on s'endette, qui paye ? le contribuable, personne d'autre, et ce sont des charges, le cancer de l'économie !

bob44  a répondu le 14/11/2012 à 15:40:

@marion, " la suéde, le québec, la finlande, l'argentine" aucun de ces pays n'est pas la zone euro ce qui confirme bien mon affirmation !

bob44  a répondu le 14/11/2012 à 16:36:

"Le "miracle" de l'argent public est une tare de la gauche qui semble génétique !" les USA et la Japon sont donc très à gauche merci de ces éclaircissements marion ;-)

marion  a répondu le 14/11/2012 à 18:09:

àbob44 : peut importe d'être dans la zone euro ou non, ce qui compte c'est la méthode de gestion publique, ce qui réussit et le modèle suédois est génial. Si mon voisin dépense à tout va et me demande à lui prêter de l'argent et qu'un autre gère bien, je vais lui dire de prendre exemple sur ce qui est de la bonne gestion, je ne préoccupe pas s'ils sont dans le même quartier ou non. Le miracle de l'argent public c'est de croire et présenter les choses comme s'il y a une corne d'abondance qui ne coûte rien, et il suffit d'entendre beaucoup à réclamer encore plus sans la moindre idée de ce qua ça va coûter pour comprendre. Le japon et les US ont d'autres causes structurelles de dette, mais chacun a une autre logique économique et sens civique. Si le japon n'a pas de problème avec les marchés, c'est que les japonais ont acheté leur propre dette, rien à voir avec la france idéologique et les débats irréalistes. mais j'ai bien compris que vous êtes dans le déni total de la réalité, je vous conseille le livre "le déni français" de Sophie Pedder, c'est clair, factuel, chiffré, décapant.. mais je ne doute pas que vous serez encore à vous battre contre les moulins à vent,les marchés, les banques, le mauvais temps, toujours la faute aux autres alors que notre dépense publique inefficace tue l'emploi de façon massive !

bob44  a répondu le 14/11/2012 à 18:34:

@marion " peut importe d'être dans la zone euro ou non, ce qui compte c'est la méthode de gestion publique, ce qui réussit " forcé de constater que ça ne marche pas pour les pays de la zone (Italie, Grèce, Espagne, Portugal, Irlande...) et non une bonne solution économique à un moment n'est pas forcément viable à d'autres et encore moins lorsque tout le monde pratique la même. Moi je vous conseille la "stratégie du choc" de Naomie Klein c'est un peu moins chiant que le discours d'orthodoxie libérale d'une journaliste de The Economist qui devrait se demander si les politiques d'austérités actuelles marchent et non elles ne marchent pas ! Vous êtes obligé d'aller rechercher des exemples de micro pays pour vous convaincre, le déni c'est vous qui le pratiqué comme tout nos politiciens et médias européens... mais ça commence à se savoir !

@ biob44  a répondu le 14/11/2012 à 18:57:

Vous avez bien raison, faut continuer les bonnes vieilles recettes keynésiennes qui ne marchent pas, et qui se traduisent par toujours plus de dette, de chômage et de pauvreté....

marion  a répondu le 14/11/2012 à 19:05:

à bob44 : l'idéologie vous rend aveugle. Si vous êtes surendetté, dépensez trop et ne bouclez plus les fins de mois, la solution c'est s'endetter encore plus ???? moi je baisse les dépenses et je me refais une santé comme l'ont fait des milliers de ménages ou PME qui ont eu un jour un pb financier, et ç amarche parce que c'est la seule solution. la grèce a totalement triché et s'est enfoncée toute seule, l'espagne a tout misé sur l'immobilier, erreur trés grave.. il y a un mauvais moment à passer pour redémarrer, mais il ne faut pas prendre exemple sur les cancres de la classe mais sur les meilleurs, et petit pays ou pas, la méthode de saine gestion de tout ménage ou PME est une grande évidence (et attention l'italie prend de bonnes décisions et va nous dépasser!) encore une fois lisez le déni français, et vous me direz où il y a une ligne de fausse ! on a 1700 millards de dette, on n'arrive plus à rembourser les intérets, et vous voulez dépenser 100 millairds de plus, mais payés par qui ? le contribuable ! donc sur 10 ans, 12 millards de plus à rembourser par an, vous avez un projet qui rapporte 12 maillards par an? un projet de baisse de 40 millards par de dépense publique inefficace, tout en ayant encore plus de services, et donc moins d'impots,plus d'emplois.. aucun problème, il suffit de s'attaquer au sujet ! pourqoi s'endetter encore plus quand an sait financer avec des économies ?

@ marion  a répondu le 14/11/2012 à 19:24:

Bob s'imagine que la planche à billets peut tout résoudre. Faut voir le résultat au Japon et States !!!

bob44  a répondu le 14/11/2012 à 21:49:

@marion "pourqoi s'endetter encore plus quand an sait financer avec des économies ?" ces économies endettent encore plus précisément !
@biob44 et @@marion la planche a billet ne résout rien mais les politiques actuelles non plus ! La seule solution c'est l'annulation de la dette ou d'une grande partie car elle ne sera jamais remboursé !

marion  a répondu le 14/11/2012 à 23:49:

il est impossible d'annuler la dette parce que vont faire les créanciers ? dire merci ? c'est l'illusion de la solution miracle, de la fuite en avant et fuir ses responsabilités, mais il y aura toujours quelqu'un qui paiera et ce sera le contribuable d'une façon ou d'une autre. les économes endettent ???? n'importe quoi. au lieu de dépenser 100 millards, on en dépense 70, donc au contraire, on réduit l'endettement (on emprunte un millard par jour!). dépenser moins c'est garder plus d'argent pour en faire autre chose, moins emprunter et donc aider les PME à se développer.C'est bien le cercle vertueux comme pour n'importe quel ménage : s'il ne boucle plus les fins de mois, il fait la chasse aux dépenses inutiles et il a ainsi plus d'argent en fin de mois et n'a plus besoin de vivre à crédit. un ex : en finlande, le coût par élève est 30%plus faible qu'en france, il suffit de copier leurs méthodes très intéressantes pour faire 30% d'économies sur le plus gros poste budgétaire, pas besoin de recruter comme le fait peillon, et l'économie sert à aider les PME qui vont créer beaucoup plus d'emplois, c'est une saine gestion comme dans n'importe quelle PME ça s'appelle du benchmark

bob44  a répondu le 15/11/2012 à 8:48:

@marion aucun pays de la zone euro sous le coup des politiques austéritaires n'a réduit sa dette, ni son déficit, ils l'ont augmentés... regardez les chiffres !

bob44  a répondu le 15/11/2012 à 8:55:

@marion voilà les chiffres de la dette publique en % PIB (augmentation partout y compris en Allemagne !) : http://www.rfi.fr/economie/20110713-infographie-evolution-dette-deficits-publics-europe-depuis-2006

dagobert  a écrit le 14/11/2012 à 12:50 :

aucune mesure INDISPENSALES manque de courage peur de deplaire ses electeurs

dagobert  a écrit le 14/11/2012 à 12:50 :

aucune mesure INDISPENSALES manque de courage peur de deplaire ses electeurs

ppa3775am  a écrit le 14/11/2012 à 12:46 :

Hélas, Hollande n' est pas un président adapté à cette période et il change d' avis toutes les 3 semaines. Sa conférence de presse n' est pas à la hauteur des enjeux du pays et de la grave crise qui n' est pas près de se réduire avec son manque de compétence.

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 13:18:

Changer d'avis ou être pragmatique et s'adapter à une situation qui évolue ? Il y a souvent plusieurs chemin pour une même destination.

JB38  a répondu le 14/11/2012 à 14:06:

Personne n'est adapté à cette période pas plus Hollande que $arkozy de Nagy de Bocsa, l'un et l'autre pris dans la nasse du système politico-économico-financier mondialisé. Ni la droite, ni la gauche n'ont la capacité, le courage, de bousculer le système. Seuls les extrêmes de droite ou de gauche pourraient "peut-être" le faire. En attendant, il ne sert pas à grand-chose de polémiquer, chacun son style, bonhomme pour Hollande, excité pour Sarkozy de Nagy Bocsa, à l'image des contributeurs aux commentaires de ce journal.

@JB38  a répondu le 14/11/2012 à 15:28:

J'adore quand vous faites semblant d'être objectif et de ne pas être un pur produit socialiste... "chacun son style, bonhomme pour Hollande, excité pour Sarkozy de Nagy Bocsa". Vraiment pas crédible !

@JB38 (un autre)  a répondu le 14/11/2012 à 16:47:

Je regrette également votre aggressivité envers "marion". Je déplore aussi vos appels à des positions extrémistes qu'il faudra "bousculer" le système. Après que le précédent président a omis de réformer le pays, il faudra maintenant que cela se fasse. La France n'est pas en crise, elle est malade, les diagnostics sont clairs et connus depuis très très longtemps, les liens causes et effets ont été etabli. Ce ne sont pas des idéologues et moralisateurs comme Hollande ou des extrémistes qui vont réformer; il va falloir être pragmatique. Donc Hollande va devoir démissionner rapidement ou proposer des vrais réformes. Sinon, il va regretter d'avoir vécu en 2013.

marion  a répondu le 14/11/2012 à 18:42:

merci du soutien. Et comme déjà écrit, les marchés ne sont que les champignons sur une branche pourrie par la mauvaise gestion, on n'aurait aucun problème si on n'avait pas de dette, il était facile de voter des budgets équilibrés pendant 30 ans (lespolitiques sont de trés mauvais gestionnaires). Donc la vraie cause des problèmes est la dette tirée par la plus importante dépense publique d'europe. Il suffit de rationaliser le domaine public dans son ensemble pour dégager de très gros gains, donc moins d?impôts, plus de capacité d'entreprendre pour les entreprises...c'est très clair, incontestable, et c'est bien le levier le plus fort pour repartir sur de bonnes bases. ET quelques soient les beaux discours qui continuent, les résultats se dégradent et ne peuvent que se dégrader puisque rien n'est fait de majeur, hollande va dans le mur et nous avec

Tintin  a répondu le 14/11/2012 à 19:05:

Mais Marion, nous vivons en Démocratie. L'homme politique est démago car il doit se faire réélire. Il n'a aucune raison de régler les problèmes car il n'y a que des coups à prendre. Tous nous profitons d'une façon ou d'une autre de ce système. En cas de réforme, il y a toujours quelqu'un de touché et donc des blocages en perspective. Donc Hollande ou un autre, le résultat sera le même. L'avantage d'un Hollande, c'est qu'il va parvenir à faire avaler certaines couleuvres qui, avec un gouvernement de droite, aurait jeter des centaines de milliers de gens dans la rue.

marion  a répondu le 14/11/2012 à 23:53:

à tintin : c'est ça la faiblesse de notre démocratie, pas d'obligations de résultats, ni d'actions, donc un système en roue libre. Le problème avec Hollande, c'est qu'il ne va pas s'attaquer à la dépense publique alors que c'est le moyen via baisse drastique de la part inefficace, de financer la relance en aidant les PME, et ce priver de ce levier conduit à se surendetter, donc la cata !

anto  a écrit le 14/11/2012 à 12:28 :

givry une majorité mais alors vraiment une tres petite majorité....... il a été élu sur le dos la crise comme partout en europe lors des élections et la c'est la verité.........

givry  a écrit le 14/11/2012 à 12:19 :

La majorité des français a porté F. HOLLANDE à la tête de l'Etat, respectons les français et soyons heureux d'être dans une démocratie qui offre la possibilité de choisir ! Fallait-il prendre des mesures radicales dès les premiers jours........en 81 cela a été fait avec les cosnéquences que l'on connait. Nous jugerons par les urnes, mais sachez que lorsque l'on reprend une entreprise par exemple, on fait un audit puis on fait constat et on prend les mesures adéquates ; disons nous que nous en sommes à ce stade.

hades  a répondu le 14/11/2012 à 12:26:

+1

@givry  a répondu le 14/11/2012 à 12:36:

D'accord nous jugerons aux résultats mais toutefois, les bons dirigeant d'entreprises sot en mesure de prendre immédiatement la pleine mesure de la situation et de réagir vite et bien. Là ils semblent réagir lentement et mal d'où notre inquiétude grandissante.

Snowkitesurf  a répondu le 14/11/2012 à 12:56:

Jamais vu un repreneur d entreprise se casser 1 mois en vacances des la reprise effectuée ...

pmxr  a répondu le 14/11/2012 à 14:33:

à quand le reconnaissance du vote blanc ?

@Givry  a répondu le 14/11/2012 à 15:29:

Dommage que la gauche n'en ait pas fait autant quand Sarkozy a été élu, ça aurait peut-être permis de mener quelques réformes à leur terme et de gagner du temps.

val47  a écrit le 14/11/2012 à 11:47 :

"il faut donner du temps au temps " François Mittérand

et pourtant , il faudrait nous dire quelles sont les réformes structurelles à faire et elles sont nombreuses.
Prenons chaque ministère et surtout les collectivités... et il y des économies à faire
il faut s'attaquer aussi à la protection sociale ( allocations familiales...)

EIFFEL  a répondu le 14/11/2012 à 12:19:

Il existe 200 Etats dans le monde. La France a réussi à nommer 300 ambassadeurs grassement payés avec des privilèges énormes. Que font les 100 ambassadeurs non affectés ? Réponse : ils se la coulent douce et creusent notre dette publique. A travers cet exemple, on comprend vite le mal français, universellement dénoncé. Un autre exemple ? La France compte deux fois plus de sénateurs que les USA qui sont 5 fois plus nombreux que nous, soit 10 fois plus de sénateurs toutes proportions gardées. Et ainsi de suite.

élu ps  a écrit le 14/11/2012 à 11:27 :

du grand hollande!une prise de conscience aigue de la crise des dépenses publiques.ce que sarko n'avait meme pas vu pendant son septenat.un plan compétivité pour relancer l'économie laminée par 10 ans de clientélisme ump!la réelection en 2017 peut déja etre envisagée avec un optimisme mesuré

militants ps nord  a répondu le 14/11/2012 à 11:59:

nous en discutons le gouvernement s'attaque de front aux retraites et les pauvres il faut qu'il degage avant que le pe

anto  a répondu le 14/11/2012 à 12:31:

clientellisme ump........... passer bien le bonjours a la rose mafia du pas de calais ou actuellement il y en a une paire du ps qui sont mis en examen.......... dalencheville, meme a st martin les boulognes il y a eu détournement de bien publique de la part du maire qui a il me semble été écroué et devine quel est le partit??? le ps bien sur............

@élu ps  a répondu le 14/11/2012 à 12:53:

"septenat" ... ?? merci de réviser vos cours sur les institutions françaises. La connaissance aura donc choisie son camp.

OOOOOOO  a répondu le 14/11/2012 à 13:12:

QUINQUENAT......BREF...........

militant nord  a répondu le 14/11/2012 à 14:28:

notre region vat basculer vers le fn le PS fait une politique pire que sarko pour le peuple ,en plus les rois de la magouille

élu ps  a répondu le 14/11/2012 à 19:16:

je n'ai pas dit septenat par hasard:sarko était déja ministre d'état sous chirac:ok j'aurais du dire décenat

aquaserge  a écrit le 14/11/2012 à 11:22 :

Son véritable problème c'est l'enfumage dans lequel il se débat.Il y a quelques semaines il nous expliquait qu'il avait renégocier le traité européen pour y ajouter un volet croissance et aujourd'hui il a des doutes sur la croissance.On est obligé de constater que pendant l'autre quinquennat les collectivités locales,toutes de gauche ont embauché des fonctionnaires de façon a augmenter les déficits a Sarkozy ,mais maintenant c'est a lui de prendre les bonnes mesures.

déni de réalité  a répondu le 14/11/2012 à 11:45:

oui pour l'enfumage, mais vous en êtes une victime. Le pacte budgétaire européen, officiellement appelé traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) ne contient absolument PAS de volet sur la croissance. Il n'a jamais été renégocié. Jamais; Hollande a effectivement tenté de laisser croire cela.
A part cela, la France n'est pas en croissance, elle est très, très probablement en 2eme trimestre de recul du PIB et donc en récession. L'enfumage est orchestré traditionnellement par l'INSEE qui nous dévoilera les chifres -définifs- de la récession courant mi- 2013! Avec 7 à 8 mois de "recul".

ninja  a écrit le 14/11/2012 à 10:48 :

sauros optimiste a surement fumer un truc illégal pour raconter de telle betises mas bon..........

pipolino  a écrit le 14/11/2012 à 10:41 :

Quelle pantomime! ,avant il nous la joué... président normal,...avec en sus le coup médiatique du TGV ,dés maintenant avant hier ! président gentil...et hier il s'intitule président responsable..!.quels progrès en 6 mois...! faufrait ...quand même lui dire que pour pédaler avec un pédalo ,c'est mieux quand même ...pour avancer de larguer les amarres...

sauros  a écrit le 14/11/2012 à 10:26 :

a optimisme ,vous devez avoir des peaux de saucisson sur les yeux pour voir FH fait + qu'en 10 ans ,je serai d'accord avec vous si vous disiez qu'il ne fait que connerie sur connerie jamais égalé en 10 ans Quand aux experts en économie ce ne sont pas eux qui la crée.

hades  a répondu le 14/11/2012 à 10:41:

sors nous une de ses conneries.

Eric Blair  a répondu le 14/11/2012 à 17:52:

@Hades

- suppression des heures sup défiscalisées => pertes de revenus pour 9,2 millions de travailleurs gagnant rarement plus de 2 Smic. Bizarrement, aucun effet positif sur l'emploi. Et on est pas prêts d'en voir..Pour l'aspect "justice sociale" il faudrait aussi m'expliquer.
- suppression de la TVA sociale => +0,4% c'est peanuts!! Quand on fait quelque chose, autant y aller franco pour voir si ça marche. +1,6% c'était un minimum. Ce n'était pas la peine de hurler sur Sarko sur ce point pour faire comme lui sans en avoir l'air après. En outre, pourquoi attendre 2014? Trop peu, trop tard.
- montrer du doigt les entrepreneurs, les entreprises, les méchants riches... Pour ensuite leur donner 20 Milliards en cadeau Bonux. C'est stupide, incohérent, contre productif et dangereux. S'étonner ensuite qu'ils n'embauchent plus est d'une tartufferie...
- avoir nié la crise pendant toute la campagne électorale, avec une mauvaise digne de De Funès... pour maintenant se cacher derrière comme un pleutre. C'est tout simplement nul. Il n'y a pas d'autre terme. Nul.

Voila quelques exemples. J'en ai plein d'autres si tu veux vu qu'ils les collectionne.

Eric Blair

TARTARIN  a écrit le 14/11/2012 à 10:22 :

Blabla, blabla, rien de concret, et pourtant tout le monde est content !!!! Quelle médiocrité ! C'est ce qu'on appelle un "président" ???!!! Circulez, il n'y a rien à voir !

anto  a écrit le 14/11/2012 à 10:14 :

pas faut lol si on regarde la reforme des retraites on peux dire ce que l on veux mais avec sarko elle étatit structurelle avec hollande on augmente les impots............ et oui incompétances mais la france sera bientot un pays du tiers monde ca je le pense de plus en plus

Antonyme  a répondu le 14/11/2012 à 10:31:

"incompétences".

Structurelle ? Vous voulez dire : l'alignement du public sur le privé ? Réforme non réalisée par Sarkozy. Durable ? Nous avons juste gagné du temps jusqu'en 2018. Le problème du financement des retraités issus du "baby-boom" n'est pas réglé.

anto  a répondu le 14/11/2012 à 10:40:

c'est vrai sarko a fait la retraite mais il aurait du mettre 60 ans opour ceux qui ont 41.5 années et 65 ans avec ou sans décote pour les reste............ mais la la gauche de la gauche va sortir de ses gons!!! meme avec hollande ils sont pas comptent!!! la preuve au sénat ils votes non a tout va iiii

mm  a écrit le 14/11/2012 à 10:13 :

Parlons d'égalité entre les Français: aucune . EDF même pour le prix à payer la consommation et devinez qui doit payer ? l'EDF ce n'est pas elle. SNCF et tous ces fonctionnaires et tous ces politiques, Sénat, Assemblée parfois presque vide là on peut voir le travail qui est fait que de la parlotte et de la méchanceté voyez Valls! Rien de concret

franck  a écrit le 14/11/2012 à 10:12 :

ou alors ce qu il fait est l'inverse de ce qu'il faut faire.............

un peu de pessimisme  a écrit le 14/11/2012 à 10:11 :

laissonss hollande travailler.............. justement il ne fait rien!!!!!!!!!

et que feriez vous ?  a répondu le 14/11/2012 à 10:33:

donnez-nous vos arguments, vos exemples, vos preuves. C'est bien de critiquer sans cesse, donnez nous vos idées!!!!

anto  a répondu le 14/11/2012 à 10:42:

et que ferez vous,,,, avant de parler......... lisez mes propos un peu plus bas et aussi ceux en haut apres vous viendrez m'interpeller mais la vous vous etes auto-cramé ;);) oui oui lisez plus bas lol vous comprendrez..........

oui oui  a répondu le 14/11/2012 à 10:56:

Non non, j'ai lu justement. Mais j'attends toujours vos propositions.... En fait ce que l'on oublie souvent de dire en parlant de dépenses publiques, c'est qu'il s'agit d'une composante de la demande globale. Un conctraction de la demande.. C'est bien le problème des pays du sud de l'europe actuellement. Les USA ont suivi le chemin inverse et en dépit du fiscal cliff on comprend pourquoi...
Ce qui permet à la France de résister un peu mieux que ses voisins du sud, c'est en grande partie en raison de ce que l'on lui repproche maintenant, sa dépense plublique.
Je suis d'accord, il faut en reprendre le controle, mais pas n'importe comment. IL faut dans le même temps stimuler le secteur privé (une partie des réponses dans le rapport gallois) et surtout rationnaliser la dépense. Dans votre discours, vous ne reglez qu'une partie de la question

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:07:

@ oui oui : l'économie, ce n'est pas une question d'offre et de demande. C'est le degré zéro de compréhension économique de dire que la demande tire l'offre, cela ne veut strictement rien dire. Depuis le 18ième siècle et JD Say, avec sa loi des débouchés, il a révélé la nature de l'économie : c'est l'échange de l'offre contre une autre offre. invoquer la demande, c'est faire référence à une consommation future qu'on réaliserait maintenant à coup d'emrpunt ou d'impot, mais qui impactera la consommation future. La seule solution, c'est de gagner plus, cad de produire plus, cad la hausse de la productivité, la base de la croissance économique...

oui oui bis  a répondu le 14/11/2012 à 11:25:

c'est JD say ou JB Say ??
1) vous citez un "écnomiste" du 18ème siècle... l'économie a évolué depuis
2) de nombreux rapports ont été publiés sur l'efficience de la dépense publique et ce n'est pas un gros mot. La finalité n'est pas de la réduire pour la réduire mais de la rendre efficiente
3) je ne dis pas que la croissance repose uniquement sur la demande... Je vous ai uniquement affirmé pourquoi la France (en partie) a mieux résisté que certains pays du sud. Par ailleurs,j'évoque le rapport G... qui traite bien du problème de l'offre... Mais Lisez moi!!! enfin !
4) enfin je vous trouve bien sûr de vous sur la croissance, bcp d'économistes brillants se cassent la tête encore... Ce que l'on sait, c'est que la réponse n'est pas exclusivement du côté de l'offre ou de celle de la demande...dans notre cas!
Et contrairement à ce que vous dites, il n'y a pas une solution, mais plusieurs combinaisons possibles et adaptées à la situation actuelle de notre pays, mais louis en parle bien mieux que moi (et d'autres avant, Attali notamment ... )

anto  a répondu le 14/11/2012 à 12:34:

ouioui on resiste un peu mieux.mais vraiment un peu alors............. mes propositions sont cité plus bas vousvous etes auto cramer ils sont écrites mdr vous n'etes surement pas d'accord mais jai critiqué et proposé....... mes coms le prouve...je dis ca je dis rien

Dhoudh  a répondu le 15/11/2012 à 12:43:

Je suis heureux de vous voir rire en lisant les commentaires de personnes, certes non-experts en économie mais qui tout de même expriment un mécontentement et une déception légitime. Il est bien clair que le candidat et le président sont deux personnes différentes voire opposées (ce ne sont pas des critiques mais des constatations).
S'il avait annoncé ça il n'aurait jamais été élu (c'est clair aussi). Il en est bien conscient.
Maintenant, puisque c'est lui qui est aux commandes, jusqu'à celles de mon porte monnaie, je me permets d'être inquiet quand je regarde ce qu'il fait et surtout ce qu'il ne fait pas. Je suis désolé de ne pas être un économiste pour vous balancer les vérités qu'un type de ce genre vous enverrait à la figure pour vous faire taire car il y a de quoi et je remercie ceux qui l'ont fait. vous l'avez bien cherché. Je suis ignorant dans ce domaine mais très lucide dans d'autres. A 49 ans, j'ai eu le temps de voir passer pas mal de chefs d'états et je vous l'avoue que M. Hollande détient au moins un record. Je ne vous dis pas lequel mais vous devez vous en douter. Je ne souhaite de mal à personne car ce n'est pas de ma nature de le faire, bien au contraire, qu'il retrouve le chemin le plus évolutif mais tel qu'il est parti là, il fait l'inverse. Sarkozy, puisqu'il en parle, disait ce qu'il faisait mais lui ne dit rien et il fait pire. C'est la pochette surprise mais de mauvaises surprises.



Un peu d'optimisme ?  a écrit le 14/11/2012 à 9:59 :

Ce qui me fait souvent rire en lisant les commentaires. C'est de constater que beaucoup d'entre eux émanent de non-experts en économie souvent très pessismistes...Lorsque l'on connait les dégats que peut parfois faire l'ignorance, je me dis souvent qu'avant de se prononcer peut être devrions nous creser un peu plus...
Par ailleurs, je trouve très réducteur ce débat stérile qui constamment cherche à opposer droite et gauche. Un clivage ridicule et constant (entretenu par les médias et souvent par les hommes politiques eux mêmes) alors que finalement la réalité économique necessite des réponses pragmatiques.
Laissons donc Hollande travailler car il fait bien plus que ce qui a été fait en 10 ans dans ce pays! et je pèse mes mots. Ce dont nous avons besoin maintenant, c'est d'énergie positive et un peu moins de ralerie collective et d'attentisme primaire.

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 10:13:

Tout à fait d'accord avec vous. Nos hommes politiques devraient viser un peu moins la petite phrase et un peu plus l'intérêt du pays. Nous avons besoin d'hommes d'état pas d'hommes politiques.

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 10:18:

tout à fait d'accord avec vous. quand vous affirmez que hollande a fait plus que pendant 10 ans, vous confirmez que vous êtes un parfait ignare en économie, et accessoirement que votre orientation socialiste vous aveugle. D'un autre côté, un socialiste ignare en économie, c'est un pléonasme. Je suis aussi disposé à vous démontrer que certains des intervenants s'y connaissent pas mal en économie ...

ah bon?  a répondu le 14/11/2012 à 10:45:

qui vous dit que je suis socialiste?, j'ai parfaitement le droit de ne pas avoir d'etiquette politique. Vous représentez cette frange caricaturale que je dénonce constament : des diviseurs qui opposent sans cesse gauche/droite sans fondement... En quoi défendre un président de gauche fait-il de moi un socialiste ? j'ai le droit d'être convaincu par un homme peu importe son obédience. Qui entre vous et moi est un aveugle inculte?

Aria  a répondu le 14/11/2012 à 10:47:

"il fait bien plus que ce qui a été fait en 10 ans" , ça vous avez raison question impots et taxes et dépenses , ça y va. Pour les economies de l'Etat, on attend toujours.

aria lolmdr!!!!!!!!!  a répondu le 14/11/2012 à 10:54:

a la vous avez raison !!!!!!!!!!! il a fait fort flamby!!!!!!!!!!!!!! mdr!!!!!!!!!!!!

oui oui  a répondu le 14/11/2012 à 11:00:

précédent quinquénat, dette publique : +500 milliards d'euros, faut bien les payer un jour...
Economie de l'Etat, il fallait regarder le discours hier ou lire l'article, c'est en gras... plus haut.

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:11:

@ ah bon : si vous n'êtes pas socialiste, vous êtes un doux réveur qui croit aux promesses de professionnels de la politique de droite ou de gauche (tous socialistes) et qui va se faire avoir encore une fois. Si vous n'aviez pas d'étiquette politique, vous feriez un raisonnement objectif, et vous n'affirmeriez pas qu'Hollande a fait quelque chose de plus que ses prédécesseurs. Etre convaincu sans preuves, c'est croire sans preuves, cad que vous êtes socialiste sans le savoir et donc parfaitement aveugle, et donc parfaitement caricatural ... ouvrez les yeux ...

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:16:

@ oui oui : 60 milliards d'économies, c'est annoncé, mais où ? et quand ? et comment ? c'est de l'incantation, pas de l'annonce ...

oui oui  a répondu le 14/11/2012 à 12:10:

60 milliards de coupe dans le fromage... c'est la seule chose que j'ai envie de répondre
sinon http://www.aft.gouv.fr/ , ils font de très belles présentations :)

anto  a répondu le 14/11/2012 à 12:36:

ouioui effectivement comme votre non l'indique vous vivez au pays des enfants des merveilles mes pas dans la realité ......... mdr

Aria  a répondu le 14/11/2012 à 14:10:

à oui oui, c'est à dire que les impots et taxes c'est déjà du solide , les éconnomies c'est encore dans le brouillard.

à Aria  a répondu le 14/11/2012 à 14:54:

1) Vu votre animosité j'espère que vous payez bcp d'impôt!
2) heureusement que c'est solide sinon nous serions comme l'Espagne. Savoir que l'Etat est efficient de ce point de vu ça fait mal au portefeuille, mais cela rassure les marchés car les emprunteurs sont plus ou moins certains d'être remboursés
3) pour la dépense et les pôles ou réaliser des économies, j'ai mis un lien plus haut, allez regarder.

Un peu moins de populisme?  a répondu le 14/11/2012 à 15:40:

@Un peu d'optimisme ? :Je vous rejoins entièrement sur votre phrase: "que finalement la réalité économique necessite des réponses pragmatiques" Ces réponses n'ont pas été apporté par le précédent président, car les diffilcultés se sont déjà dangeureusement accumulé. J'ai voté pour cela contre le président sortant, mais je dois constater que mr Hollande est dans la continuité de l'évasion de la réalité, 2014 sera éventuellement une année de certaines mesures; une échéance lointaine. Mr hollande est un populiste, et il ne travaille pas ,il s'évade. Je pense qu'il mérite les critiques les plus sévères, comme son prédécesseur. C'est dommage qu'il ne comprends pas qu'il ne saura jamais réélu et que ses commentaires sur sa popularité sont indécents.
@ john galt; votre critique du "socialisme" est compréhensible, mais vous n'argumentez pas souvent, ce n'est pas pragmatique et cela vous et nous dessert (nous =ceux qui critiquent).

anto  a écrit le 14/11/2012 à 9:48 :

ha et j'oublier, départ a la retraite a 60 ans pour ceux qui ont les 41.5 années de cotisations pour êtres juste et pour tous ceux qui qui ne l'on pas avant l age de 65 ans attendrons justement 65 ans pour partir avec ou sans décote!!! versement du minimum vieillesse a ceux qui qui n'ont pas au moins 17 ans de cotisations!!!! soit moins de la moitié des 41.5 années ils resterons au RSA+ 3 jours de carences dans les arretes maladies deans le publique comme pour le privée!!!!! fin des 35 h qui tuent nos entreprise en favorisant le travail au noir!!!!!! je crois la on a régler 85/100 de nos problèmes!!!

Tell  a répondu le 14/11/2012 à 10:18:

+1 pour les 3 jours de carences comme dans le privé
+1 pour le retour aux 39h.
Pour le reste à voir.

anto  a écrit le 14/11/2012 à 9:43 :

suppression du sénat qui sert simplement au monarques a ce gaver avec l'argent public, réduction de 200 députés, la fin des cummulars, ses énarques qui sont élue de partout mais que l'on voie nul part,fin du mille feuille administratif qui nous massacres en impôts locaux!! avec la suppression de tout les départements avec transfert de compétence au régions et suppréssion des communautés de communes, urbaines ou d'aglo qui ont fortement épaissi notre mille feuille!!!!! suppression des préfets de régions!!!! avec les sous préfets et les préfets de département au niveau local c'est plus que bon!!!!!!! baisse du foncier,baisse des charges salariales et patronales!!!! c'est sur on fait tout cela dans moins de 5 ans ont aura régler + de 70/100 de notre problèmes!!! mais la ya des énarques, des monarques des cummulars ne vont pas etres d'accord!!!!!!

Marco  a répondu le 14/11/2012 à 10:06:

Avec de telles mesures pleines de bon sens on règlera 99 % de nos problèmes ou presque. Mais les prédateurs des deniers publics ne l'entendent pas de cette oreille.

anto  a répondu le 14/11/2012 à 10:37:

et ils nous navons pas fait pas fait l'éna mais nous le savons c'est dire la mauvaise fois des énarques desmonarques qui nous gouvernent......... la france n'est pas une démocratie!!!! c'est une monarchie.............

mon arc  a répondu le 14/11/2012 à 11:39:

@Anto: on dit pas monarque, mais énarque, le mot monarque a été abandonné pour le mot énarque, devenu plus approprié.

anto  a répondu le 14/11/2012 à 12:37:

oui mais les deux ne sont pas de trop................... et la vous ne pouvez que etre ok.........

john galt  a écrit le 14/11/2012 à 9:41 :

que je sache, il n'a détaillé en rien les économies à faire ??? donc il ne fera rien, et demande déjà à dépasser le déficit permis en 2013. en gros, gagner du temps jusqu'à un hypothétique retour d'une forte croissance, pour ne rien faire et gagner les élections de 2017 ... la France fera faillite avant. Cela va commencer quand la grèce va faire faillite, et que nous devrons payer notre part (25 %) des 200 milliards que détient la BCE sur la grèce. Cela entrainera une dégradation de nos notes, et dans la foulée, la spirale de hause des taux et de déflatino que connaissent espagne, italie, portugal ... le plus dur est devant, 2013 et 204 vont être durs comme jamais vu en france ...

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 10:11:

Dois-je vous rappeler la date de la baisse de la note française par Standard & Poor's ? 13 janvier 2012. Depuis l'élection d'Hollande, la France emprunte moins cher sur les marchés. Alors que les cassandres de votre genre nous prédisaient une calamité ! Quant à la bourse, elle a pris près de 15% sur 6 mois quand nous avons perdu 50% sous Sarkozy. Les faits sont têtus !

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 10:23:

@Christophe78 : si la france emprunte moins cher, c'est qu'uil y a une fuite vers les moins pires, et comme il n'y a pas assez d'emprunts allemands, on achète de l'emprunt français. C'est de la mécanique, rien à voir avec hollande. J'énonce des faits, des réalités. La BCE détient 200 milliards de dette grecque, premier fait. Ces 200 milliards ne seront jamais remboursés, 2ème fait, la BCE fera donc faillite, 3èmze fait, ce n'est pas posisble donc les états paieront à la place de la BCE, 25 % pour la France, ça fait 50 milliards. Si la bourse a pris, c'est dûe tout bêtement à la folie de la BCE qui inonde le marché de monnaie, comme la FED américaine.créer de la monnaie ce 'nest pas créer de la richesse. rdv en 2013 pour la bourse et les taux d'emprunt français, ne soyez pas aveugle, la guerre de troie aura bien lieu ...

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 10:39:

@john galt : votre idéologie vous aveugle. Vos arguments ne sont que des explications fumeuses, des justifications à postériori. Vous (l'UMP) nous aviez prédit l'apocalypse après l'élection de Hollande : elle n'a pas eu lieu. Et après coup, vous nous expliquez que c'était logique que cela n'arrive pas. Vous n'avez plus aucune crédibilité. Vos prévisions, digne de Madame Soleil, reposent sur du sable. La situation de la France est catastrophique (nous le savons depuis août 2007, quand François Fillon déclarait : "je suis à la tête d'un état en faillite"). Hollande essaye (et pour un socialiste c'est un grand changement) de colmater les déficits. Sans doute trop de taxes et pas assez de réduction des dépenses, mais songez que ceux qui l'ont élu avaient autre chose en tête. Qu'il cherche à ramener la France à 3% du déficit me semble aller dans la bonen direction.

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:15:

@ Christophe78 : ne m'insultez pas, je ne suis pas un socialiste de droite (ump), et ne me faites pas dire ce que je n'ai jamais dit. L'apocalypse, cela va être quand les préteurs internationaux ne croiront plus en la France, et c'est pour bientôt. Je n'ai jamais dit que l'élection de hollande allait précipiter la France dans l'abime, cela ne marche pas comme cela. La situation de la France était catastrophique dès le milieu des années 80. Il faut ramener le déficit de la France a zéro, et par une réduction à la hache des dépenses publiques, par par des hausses d'impots, la déflation ne marche pas (cf grece, portugal, es^pagne, italie) c'est la reflation qu'il faut faire. enfin, un libéral n'est pas idéologue, mais philosophe. apprenez la différence entre une idéologie et une philosophie.

Tyler  a répondu le 14/11/2012 à 11:27:

@Christophe78: j'appuie JG sur le ce point precis des taux auquel la France emprunte sur les marches. Ce qui se passe est parfaitement clair pour n'importe quel expert du marche obligataire: la deterioration de la situation economique de l'Espagne et de l'Italie notamment engendre une fuite vers la qualite: Allemagne bien sur, mais aussi Autriche, Finlande, Danemark, Pays-Bas, et la Suisse pour des titres libelles en CHF. La France fut le dernier pays a rejoindre le club. Vous auriez tort d'y voir un gage de credibilite pour la politique du gouvernement; il s'agit simplement d'une reduction de l'offre, pour une demande constante et importante, ce qui fait donc monter les prix/baisser les taux. En revanche bien d'accord avec vous, ceux qui prevoyaient l'apocalypse sur les marches en cas de victoire des socialistes se trompaient (enfin plus exactement, ils mentaient, car ils ne sont pas betes non plus...). Mais c'est monnaie courante en politique, les mensonges, ne jouez pas l'indignation: la gauche, elle aussi, a menti sur son programme, sur la realite du pays, et s'est montre tres demago pendant la campagne. Cela explique sans doute en parti l'impopularite record de l'equipe dirigeante. Je pense personnellement qu'Hollande et son equipe ont fait un tas d'erreurs en 6 mois, notamment en terme de messages adresses aux entreprises & investisseurs (seuls acteurs capable de restaurer la croissance), mais aussi en terme de stabilite et de coherence, et on peut legitimement parler d'amateurisme dans certaines situations; toutefois, ce qui a ete fait suite au rapport Gallois est surprenant venant de socialistes et constitue pour une fois un point positif, serait-ce le virage a la Mitterrand? Donnons donc du temps a Hollande et voyons ce qu'il va faire. Jusque la il etait plutot mal parti, mais qui sait? Je l'attends toujours sur la reduction des depenses de l'Etat, sera-t-il capable de declarer la guerre a sa clientele?

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 12:15:

@john galt : 1/ Vous n'êtes pas de l'UMP mais bien rapide pour défendre la conférence de presse de Sarkozy de 2008 (votre post de 09h42). 2/ Le moment où les prêteurs internationaux ne croiront plus en la France ne viendra peut-être jamais. Vous affirmez sans démontrer. Vous ne datez même pas votre prémonition. 3/ Je suis curieux de savoir comment vous ramenez le déficit à 0. En supprimant toutes les niches fiscales ?

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 12:26:

@Tyler : sur la première partie de votre commentaire, je ne suis pas loin de partager votre point de vue. Je tenais juste à souligner que les "experts économiques" qui lisent dans des boules de cristal l'avenir du pays se trompent souvent. Vous avez entendu comme moi ces cassandres nous expliquer pendant la campagne électorale qu'avec Hollande la France allait emprunter très cher sur les marchés (comme l'Espagne nous disait-on...). Sur la fin de votre commentaire, je ne suis pas loin de croire en effet qu'Hollande fera mieux que l'UMP pour réformer le pays. Et oui, les premiers déçus seront les électeurs d'Hollande. Il suffit déjà de voir la déception provoquée par la très faible revalorisation du SMIC en juillet. Quant aux signaux envoyés au début de son mandat, il fallait bien qu'il envoie des signes à son électorat, surtout après 5 ans de Sarkozy. Mais franchement, la taxe à 75% n'a pas vraiment fait peur aux personnes concernées.

Tyler  a répondu le 14/11/2012 à 12:52:

En attendant je peux vous dire que le climat d'hostilite anti-entreprise anti-profit (les mesures symboliques que vous evoquez, ou bien les discours de Montebourg et autres blaireaux) de fait mis en place par l'equipe dirigeante (meme si comme vous dites il y a une part de demago pour rassurer son electorat) est pris au serieux par tous ceux qui investissent leurs capitaux en France, et constitue un facteur de risque important (instabilite fiscale/reglementaire) effectivement pris en compte dans les modeles de pricing quand on se pose la question de ou on devrait investir (i.e. en France ou ailleurs)... Et ca, ce n'est vraiment pas bon. L'usine a gaz que constitue la nouvelle fiscalite sur les cessions d'entreprise est un exemple, et s'inscrit dans la tradition francaise d'un code des impots illisible (et pas que celui des impots d'ailleurs). Le seul avantage pour le moment que je vois a avoir la gauche au pouvoir, c'est que si un jour ils se decident a reformer, ils auront sans doute plus de facilite a faire passer la pillule aupres des differents corporatismes qui sclerosent notre pays... Attendons donc de voir.

Tyler  a répondu le 14/11/2012 à 12:52:

En attendant je peux vous dire que le climat d'hostilite anti-entreprise anti-profit (les mesures symboliques que vous evoquez, ou bien les discours de Montebourg et autres blaireaux) de fait mis en place par l'equipe dirigeante (meme si comme vous dites il y a une part de demago pour rassurer son electorat) est pris au serieux par tous ceux qui investissent leurs capitaux en France, et constitue un facteur de risque important (instabilite fiscale/reglementaire) effectivement pris en compte dans les modeles de pricing quand on se pose la question de ou on devrait investir (i.e. en France ou ailleurs)... Et ca, ce n'est vraiment pas bon. L'usine a gaz que constitue la nouvelle fiscalite sur les cessions d'entreprise est un exemple, et s'inscrit dans la tradition francaise d'un code des impots illisible (et pas que celui des impots d'ailleurs). Le seul avantage pour le moment que je vois a avoir la gauche au pouvoir, c'est que si un jour ils se decident a reformer, ils auront sans doute plus de facilite a faire passer la pillule aupres des differents corporatismes qui sclerosent notre pays... Attendons donc de voir.

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 13:13:

Notre instabilité fiscale ne doit pas trop déplaire à Amazone, Google, Apple qui s'en accordent très bien...

Tyler  a répondu le 14/11/2012 à 13:52:

Ca c'est un autre probleme, notamment l'e-commerce, et si je m'insurge contre la fiscalite illisible et pesante de l'Etat-obese, je milite aussi pour travailler sur les regles du jeu afin que les entreprises n'echappent pas a l'impot dans des pays ou elles font manifestement des benefices (voir egalement Starbucks chez nous en ce moment, dans le collimateur des parlementaires britanniques). Les entreprises que vous citez ne font rien d'illegal, mais il faut reflechir a des moyens de limiter l'optimisation fiscale, dans la mesure ou on accepte le postulat qu'il est normal de payer des impots raisonnables des lors qu'on fait de l'argent. Toutefois, les problemes structurels francais ont peu a voir avec les entreprises que vous evoquez, et ce que je mentionnais ci-dessus n'en reste pas moins le coeur des problemes auxquels les francais sont confrontes tous les jours...

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 14:20:

La fiscalité est un tout. L'optimisation fiscale est un problème : est-il normal que l'imposition de Madame Bettancourt soit moindre, en %, que celle d'un cadre moyen ? Est-il normal que les PME soient, en %, plus taxées que les entreprises du CAC40 ? Est-il normal d'avoir des dizaines de milliards d'euros de niches fiscales ? L'impôt n'est plus juste. Il y a d'un côté ceux qui connaissent les astuces ou ceux qui ont moyens de faire du chantage et de l'autre les petits et les mal-informés.

Tyler  a répondu le 14/11/2012 à 15:24:

Ce que vous dites pour Mme Bettancourt va dans le meme sens que ce qu'a dit notre bon Warren Buffet en comparant son taux d'imposition a celui de sa secretaire. Je vous parlais de code de l'impot illisible, les niches fiscales en font aussi partie, c'est aussi stupide que les usines a gaz sauce Hollande... "Il y a d'un côté ceux qui connaissent les astuces ou ceux qui ont moyens de faire du chantage et de l'autre les petits et les mal-informés." oui, d'ou une fiscalite beaucoup plus simple ne ferait pas de mal...

Comprendre le réel  a écrit le 14/11/2012 à 9:28 :

Hollande a fait premier pas sur le chemin de la compréhension du réel. Malheureusement, cela ne se traduit pas encore en actes car les dépenses publiques vont quand même augmenter en 2013, malgré les promesses de réduction. Autrement dit, le chômage n'a pas fini d'augmenter et la France n'a pas fini de sombrer dans la récession et la pauvreté que les politiciens nous imposent artificiellement.

halley  a répondu le 14/11/2012 à 14:47:

... apparemment il commence à comprendre. Dommage que pour des raisons purement électoralistes il ait commencer par embaucher 6 000 fonctionnaires de plus cette année.

Bili hari  a écrit le 14/11/2012 à 9:21 :

La méthode n'est pas la bonne, et la confiance s'en est allée: c'est à la hache, maintenant, à force de tergiverser (merci Sarkosy, merci Fillon), c'est la potion la plus douloureuse qu'il va falloir appliquer, c'est la restructuration lourde de notre administration, de nos prestations sociales intenables, de notre classe politique insupportable, de notre organisation du territoire, qu'il va falloir engager maintenant! La seule méthode qui puisse aujourd'hui être efficace, c'est de faire tout sauf de la dentelle!

hollande---service public  a écrit le 14/11/2012 à 9:19 :

le secteur public démesuré en France,le double de l/Allemagne,avec une masse de fonctionnaires inutiles détériore le secteur privé !

Notre secteur public nous coûte trop cher pour des résultats médiocres !

halley  a écrit le 14/11/2012 à 9:07 :

S'il croit à ce qu'il dit, et qui la compris que le fond du problème était la faible compétitivité du Service Public, c'est un grand pas de la gauche. Mais alors, pourquoi tant de discours et une campagne en totale contradiction avec le discours actuel ? Cela ne va pas lui faciliter la tâche ! Il faut lui laisser le bénéfice du doute, peut-être fera t-il ce qu'il dit...

Christophe78  a écrit le 14/11/2012 à 9:02 :

"Carla et moi c'est du sérieux !" : ça, c'était un autre niveau quand même ...

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 9:42:

et en 2023, ce sera encore la faute à sarkozy ?

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 10:07:

5 ans d'erreurs, 30 ans de fuite en avant, cela met du temps à se réparer. Surtout que l'opinion, bercée par nos politiques en mal de ré-élection, n'a pas intégré la gravité de la situation : plus de 1.800 milliards de dette, un déficit structurel....

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 10:24:

@ christophe : votre vision pro socialiste vous aveugle : 40 ans d'erreurs, depuis VGE et le début de l'énarchie compationnelle, le nom de la social démocratie en france, cad un socialisme édulcoré, mais qui fera lui aussi faillite, comme prévu par hayek dans la route de la servitude en 1944 (déjà !!)

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 10:44:

@john galt : Mon pauvre ami ! Vous vivez au XXIème siècle et raisonnez encore comme au XXème. Pour vous, la vie politique se résume à la droite et la gauche. C'est blanc ou noir. Le gris vous ne connaissez pas. Vos schémas se sont écroulés et vous ne comprenez pas ce qui se passe. je vous laisse vos certitudes, votre amertume, votre défaitisme... Notre pays n'en a vraiment pas besoin pour se redresser.

Antonyme  a répondu le 14/11/2012 à 10:54:

On cite Friedrich Hayek en on ne sait pas écrire "compassionnelle" ;-)

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:20:

@ christophe78 : Il n'y a pas de droite et de gauche, ils sont tous socialistes !!! ouvrez les yeux !!! le socialisme, c'est noir, ce n'est pas gris ni blanc. Je comrpend parfaitement ce qui se passe, et j'ai beaucoup d'amertume, car un pays qui avait tout pour réussir va se retrouver ruiné avec le malheur pour tous le monde, simplement parceque on aura encore cru à cette idéologie débile. ce pays ne peut se redresser tant qu'il ne tournera pas le dos à ses lubies socialistes (mais le socialisme est né en France, alors ...)

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:21:

@ Antonyme : exact, erreur d'orthograpge de ma part. Mais ne vous arrêtez pas au doigt, regardez ce qu'il montre : lisez Hayek

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 11:23:

@ Christophe78 : heureux les simples d'esprit, on les mène à l'abattoir, et ils reprochent aux autres moutons de panurge d'être amers ou d'avoir peur, et affirment qu'il faut faire confiance au petit père des peuples et qu'ils ne comrpenent pas se qui se passe.... mais ce sera dur de faire comme saint denis pour revenir en arrière ...

Christophe78  a répondu le 14/11/2012 à 13:16:

@john galt : vos insultes sont assez révélatrices d'un manque d'arguments

paul  a écrit le 14/11/2012 à 7:15 :

Mr Hollande sous l'influence des hauts fonctionnaires et énarques ne voit pas le péril d'un pays ou l'emploi va disparaître jusqu?à' à altérer la paix sociale. Oui il faut un choc de compétitivité mais pour ce choc, il faut d'urgence baisser les charges sociales de façon drastique sur les salaires jusqu'à 1,5 fois le smic. Certes cela va encourager les employeurs à ne pas augmenter les salaires mais ne vaut-il pas mieux donner l?envie d'embauche pour réguler les tensions sociales qui sont à craindre si on continue dans cet aveuglement. Il y a de nombreuses pistes pour financer ce programme comme par exemple limiter à 20% maximum toutes les primes des fonctions publiques ( plusieurs milliards) . C'est à travers cette idée perverse que sans primes, le travail d'un fonctionnaire est inefficace que l?on en est arrivé à avoir 650 fonctionnaires mieux payés que le chef de l'état. Au lieu de cela, la baisse des dépenses publiques va se traduire sur une baisse de la commande publique et donc une chute des programmes ayant des retombées positives dans le secteur privé. Le choc de compétitivité n'est donc pas encore pour demain car sans baisse drastique des charges , c'est vers une société de services que l'on va tout miser avec les limites que l?on perçoit aujourd'hui.

claudus  a répondu le 14/11/2012 à 8:59:

bien vu pour ce commentaire j'ajoute aucun pays n'a donné a la fonction publique la place qu'elle occupe en France aujourd'hui ,ils ont tous les avantages , tout est fait pour elle , le resultat c'est le desastre qui s'annonce le privé est exangue , le privé ne peut plus payé ses charges pour plus de 80 % d'entre eux.

alan john  a répondu le 14/11/2012 à 9:17:

Tres juste mais blamer Hollande est injuste. Giscard d'Estaing etait le plus demagogue de tous les presidents, Chirac n'etait pas mal non plus, ils ont tous fait une politique de gauche sauf Mitterand apres qu'il se soit debarrasse de Mauroy, ca lui a pris 2 ans.

le privé  a répondu le 14/11/2012 à 9:53:

527 Français font partie d?une liste de 8.000 noms de possesseurs de comptes discrets dans le paradis fiscal de l?île anglo-normande de Jersey, a révélé vendredi le quotidien britannique Daily Telegraph, il y a encore de la ressource privée en France....

john galt  a répondu le 14/11/2012 à 10:26:

@le privé : donc, le fait que des gens ait de l'argent est suffisant pour le leur prendre ???? le vol devient normal avec le socialisme ...

A John Galt  a répondu le 14/11/2012 à 12:18:

Laisse Tomber John Galt, il faut arrêter de croire que les socialistes sont intelligents et honnêtes à la fois, car tu t'adresse aux intelligents d'entre eux pour espérer leur honnêteté, et tu t'adresse aux honnêtes d'entre eux, pour interpeller leur intelligence.mais tu oublies une chose importantes : On peut pas être socialiste, intelligent et honnête à la fois.
Un socialiste espère beaucoup de l?état, connait toute les astuce pour en tirer le max, et défendra toujours l'état providence, j'en ai beaucoup autour de moi, pas mal d'amis, et quand j'arrive à les coincer logiquement et avec argument, ils me disent: je sais que c'est pas logique, mais c'est comme ça !!!
J'ai l'impression d?être le plus idiot dans l'histoire de part mon honnêteté, et je pense de plus en plus à jouer leur jeux, de connaitre le max d'astuces pour en tirer un max moi aussi de l'état, si on veut au final avoir un état providence, pourquoi je me donne tant de mal !

Newparis  a écrit le 14/11/2012 à 3:52 :

Cela portera la récession économique commune.
http://www.newparis.fr/

Newparis  a écrit le 14/11/2012 à 3:50 :

Cela portera la récession économique commune.

le monde  a écrit le 13/11/2012 à 21:50 :

Il reve.Ce ..n'est pas moins de depenses publiques mais coupures drastiques dans les depenses actuelles.Les queteux a la porte.