Mort d'Hugo Chavez : la fin de 14 ans de "socialisme bolivarien" ?

 |   |  260  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président vénézuélien Hugo Chavez, qui souffrait d'un cancer, est décédé mardi 5 mars, comme la annoncé le vice-président Nicolas Maduro. Une disparition qui marque la fin d'une époque, et peut-être d'un système économique, pour les Vénézuéliens. Des élections seront organisées d'ici 30 jours.

Une page qui se tourne en Amérique du Sud."Nous avons reçu l'information la plus éprouvante et la plus tragique que nous puissions annoncer à notre peuple. A 16H25 (21H55 heure française) aujourd'hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias après avoir combattu durement contre une maladie depuis presque deux ans", a déclaré le vice-président Nicolas Maduro dans une allocution à la télévision publique. 

Impérialisme et nationalisations

Hugo Chavez, 58 ans, arrivé au pouvoir en 1999 avait fait siens les préceptes du "socialisme bolivarien". Sans cesser les livraisons de pétrole aux Etats-Unis, il s'est fait le héraut de la lutte contre "l'impérialisme" de Washington en Amérique du Sud.

Parmi les mesures économiques fortes prises sous sa présidence figure notamment un contrôle du marché des changes, la fixation du prix des aliments de base, et une série de nationalisations.

Crainte d'un coup d'Etat?

Nicolas Maduro, qui assurait le pouvoir depuis la dernière hospitalisation du président réélu en octobre 2012 , a aussitôt annoncé que l'armée avait été déployé "pour garantir la paix". Agé de 50 ans, il devrait être le candidat du parti socialiste au pouvoir pour l'élection présidentielle anticipée dont l'organisation doit intervenir dans les 30 jours. Il sera probablement opposé au gouverneur Henrique Capriles, 40 ans, candidat malheureux contre Hugo Chavez en octobre, qui, lui prône le retour à une économie de marché.

>> De la tristesse et de l'espoir dans les réactions à la mort d'Hugo Chavez

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2013 à 16:08 :
A croire les accusations de Nicholas Maduro, je ne pense pas que les problemes de Venezuela finissent ici! Il reste a voir c'est ces elections "democratics" auront lieux!
Entre temps nous pouvons nous distraire avec cette article sur la mort de Chavez!

http://lemotalabouche0.blogspot.com.es/2013/03/chavez-victime-du-terrorisme-de-captain.html
a écrit le 06/03/2013 à 20:10 :
2 semaines apres les dernieres elections le Bolivar a ete devalue pour la 5 eme fois sous Chavez de 30% ! Les chavistas avaient purement et simplement achete l'election en distribuant des primes, des appareils menagers de toute sorte, y compris machine a laver..a ses electeurs; le deficit budgetaire a oblige la devaluation immediate, malgre les spoliations des actifs des nationalisations. Le cours du "Bolivar Fuerte" tel que Chavez l'appelait est passe sous sa dictature de 2.6 VE B pour 1 US $ a 28 VE B pour 1 US $ la semaine derniere ! Faillite sur toute la ligne d'un dictateur, surnomme " El Loco".
a écrit le 06/03/2013 à 16:22 :
Entre le "libéralisme" à la chinoise + le "libéralisme" à l'américaine,lequel est le moins nui
sible à la planète...?Si De Gaulle n'avait pas "montré la sortie" aux troupes américaines et
à l'OTAN,à quoi ressemblerait la France d'aujourd'hui...?Le pays que-personnellement-je
vénére le + en Europe,c'est la Norvège...Quant à l'Allemagne,si "prépondérante" économi
quement sur le "Vieux-Continent",elle est aujourd'hui bien + démocratique que ne le sera jamais la France...Ce que Chavez a donné aux Vénézuéliens,c'est la liberté de décider
eux-mêmes de leur avenir...Evidemment,ça ne fait pas le "bonheur" des partisans de l'ul
tra -libéralisme...!!Et ce qu'il reste de ruines industrielles au Vénézuéla,ça n'est pas pire
que ce que les sociétés minières américaines ont laissé au Chili,par exemple...!!Qui pou
rrait vivre comme les Boliviens,colonisés pat un "cartel" de l'eau américain,qui ne la "vend"
qu'à prix d'or,privant ainsi une grande majorité de Boliviens d'accès à l'eau(potable ou pas).
..!!Voilà les "bienfaits" de l' "économie de marchés",en Bolivie et ailleurs,sur le continent
sud-américain...Il vaut donc mieux avoir un pays "chaviste" que rongé par des cartels de
la drogue ou du "crime organisé",comme le Mexique...!!Si vous aimez le Brésil,allez y vi
vre sans retenue...mais derrière des clôtures hyper sécurisées et avec voiture blindée pour
fréquenter-même furtivement- certains quartiers "populaires"...Comme Tony Parker aux
USA ou Depardieu en Russie...
Quant à ceux qui redoutent les présidents en treillis,auraient-ils "apprécié" De Gaulle en
grand uniforme au Québec,en Chine ou en Algérie...?Qui ne se souvient de la réaction de
certains Chiliens lors des drames du 11/09/2001 aux USA..?Et alors que cela correspon
dait + ou - au 30è anniversaire du coup d' Etat de Pinochet...qui "renversa" le président
socialiste démocratiquement élu:Salvador Allende...?Entre Pinochet et Allende,il n'y a pas
photo:le second était un démocrate...tout comme Chavez au Vénézuéla...qui a "pris les
devants" pour ne pas être le "dindon de la farce" à l'américaine...bien entendu!!Pour ça,
on ne peut pas lui en vouloir,sauf à être partisan déclaré d'une démocratie à l'américaine,
ce dont ne veulent absolument pas 60% des Vénézuéliens...!!Je souhaite aux Cubains de
"choisir le bon camp" lorsque Fidel Castro quittera ce monde,lui qui a du s"en remettre
à l'URSS pour éviter d'être "phagocité" par le "grand frère" américain...Il y a bien des pays
africains ou du bassin méditerranéen qui se "contenteraient d'un Chavez plutôt que d'un
raïs comme Bachar-Al-Assad....ou d'une monarchie si peu démocratiquement constitution
nelle...voire d'une république rongée par la corruption ou une criminalité engendrée par les
cartels de la drogue...
Réponse de le 06/03/2013 à 17:57 :
Ce discours de théorie politico économique oublie que : le Venezuela est un pays très riche par ses ressources naturelles, beaucoup plus que le Chili ou la Bolivie, la dégradation de la situation économique, due à la très forte baisse des revenus du pétrole de 1981 à 2001 (de 38 à 18 dollars le barril) a permis à un démagogue de prendre le pouvoir. Depuis le baril a grimpé sans discontinuer jusqu'à plus de 100 dollars. Mais toute cette richesse s'est évaporée, en partie distribuée au "peuple" comme une aumone, par le "comandante". Le reste est parti dans les poches des légions de corrompus chavistes qui l'ont déposé dans des banques à l'extérieur. Pratiquement pas d'investissement productif, très peu de logements, etc. Croissance exponentielle des homicides, du trafic de drogue, de la corruption à un niveau inégalé de tous temps, une dette (connue) multipliée par trois, une diminution drastique des réserves de changes. En bref un gaspillage colossal que les vénézuéliens vont malheureusement devoir payer pendant des années, avec Maduro ou un autre. Il n'y a pas de bon ou de mauvais camps, mais des gens qui soufrent de la mégalomanie de prophètes narcissiques qui d'abord à las convaincre, puis les exploitent, avec le sourire.
Réponse de le 06/03/2013 à 18:02 :
Si l'on comprend bien @stoppeur, vous marchez à la godille : un crime socialiste et Dieu sait qu'ils sont nombreux, n'est pas un crime; mais un crime "autrement" en est un mille fois ! Cette vue de premier instinct n'est pas acceptable. Mais on le fait quand même : on l'accepte parce que dans le méchant jeu du monde le socialisme joue le rôle, avec talent, de l'idiot utile. Il en tire sont financement et son apparent crédit économique, selon, par la complicité qu'il a d'avec le monde libéral dur. C'est triste à faire douter de l'Homme. Ainsi par vos excès et justifications vous contribuez à l'écrasement que vous dénoncez ! Quand à la Norvège, il faut l'extraire d'une considération économique simpliste puisque ce pays est 100 % autonome en énergie par la fonte des glaces et peut alors vendre 100 % de sa production pétrolière qui est importante. Le miracle pétrolier s'arrête normalement dans 15 ans ou avant selon les ventes anticipatives qui ont déjà été faites. Les réserves financières prédatrices et toutes hyper capitalistiques enrichiront alors la population ..ou pas selon ses réussites. Pendant combien de temps ?
Réponse de le 06/03/2013 à 18:31 :
@stoppeur: pas d'accord et je trouverais bien que Cuba redevienne un immense bordel.
Réponse de le 06/03/2013 à 18:59 :
Les crimes de Chavez,quels sont-ils...?A la mesure d'un Staline ou-aujourd'hui-d'un Pouti
ne?Quant aux "crimes" américains,ils sont nombreux,en passant par les 2 bombes nuclé
aires larguées sur le Japon,et tout ce que la CIA a perpétré ici et là en "coups d'Etat" tel
qu'au Chili,au "détriment" des Chiliens qui avaient élu démocratiquement Salvador Allen
de,tout comme la Chine vis à vis des Thibétains(bien que le Thibet n'ait pas été une démo
cratie.Quant aux "crimes" de Bush père ou de Bush fils,il y a le choix dans tout ce que les
USA ont engendré comme malheurs,à grande échelle,et qui ne sont pas prêts de s'étein
dre...Sans oublier les engagements de la Russie + des USA en Afghanistan...Et la Syrie
se voit doter de 58 millions de Dollars pour "renverser" le tyran Bachar-Al-Assad,porté par
l'Iran,laRussie de Poutine et la Chine...Quelle belle brochette d'........!!C'est effectivement la
manière de coloniser des territoires où Russie et Chine prospèrent d'une manière ou d'une
autre...comme l'Irak,aussi...Il n'y a pas de petits profits...Les gi's étant laissés-pour-comp
te comme ceux du Vietnam et tous les civils touchés par des guerres longues et atroces.
..Je vénére infiniment De Gaulle de s'être débarrassé des troupes de l'OTAN et des "faux-
pas" où cette "coopération" militaire aurait emmené la France,après 2 guerres immondes
en Indochine et en Algérie,sans oublier quelques autres TOE non moins glorieux...
En fin de compte,pourriez-vous me situer Chavez sur l'échelle des "dictateurs" les + infâ
mes du 20è siècle,entre Staline,Hitler,en "passant" par les "faits et gestes" de la CIA(dont
1 seul "directeur" a "règné" aux alentours de 40 ans...;et Pinochet,les "généraux" argen
tins,mexicains,brésiliens...En n'omettant pas de se remémorrer que certain général Aussa
resse(ex "compagnon de la Libération" et l'un des fondateurs de l' "Armée du Sud") fut
dépêché à Fort Bragg + en Argentine pour enseigner les "subtilités" de la torture...
Avant de "charger" un Chavez,il faudrait d'abord regarder ce que fut la France de Pétain
et ce que l'armée coloniale française a perpétré comme "crimes de guerre" dans nos ex-
colonies africaines + asiatiques...Chavez a fait ce qu'il lui semblait bon pour son pays,a
vant de finir en loque économique,vidé de ses richesses par les cartels industriels améri
cains et autres...avec les moyens qu'il avait sous la main...
Réponse de le 06/03/2013 à 19:06 :
Provocateur jusqu'à l'extrême...Ou polémiste incorrigible...?Des dictatures sud-américaines
"converties" en démocraties juvéniles et incertaines,j'en connais au moins 3 qui sont dirigées par des femmes...A quand,en France...?
Bonne fin de semaine...A mardi,si vous le voulez bien!
a écrit le 06/03/2013 à 16:02 :
Commentaires d'un gars du coin...
http://www.ft.com/cms/s/0/b744f394-8657-11e2-ad73-00144feabdc0.html#axzz2Mlv1UsHy
a écrit le 06/03/2013 à 15:57 :
je n aime pas ce socialisme de CHAVEZ aussi je ne le regrettera pas;car comme homme c'est deja pas bien mais alors comme président il est vraiment trop dur.car il n a fait qu a s en prendre a tous les présidents de l amerique latine et bien je dis non merci ;je sais bien qu il a la pauvreté mais la pauvreté elle est partout actuellement en attendant la fin de la crise;
Réponse de le 06/03/2013 à 19:14 :
C'est comme quand on compare la France et les pays les + en réussite d'Europe,auprès
de Français désabusés:ils regrettent d'abord de ne pas en être;mais peu tentent leur chan
ce dans ces pays ou à l'autre bout du monde..L'Amérique du Sud est encore convalescente
-comme le France en Europe-de ses fâcheux "penchants" pour un certain "dirigisme" d'Etat.
..
a écrit le 06/03/2013 à 15:55 :
8% de chomage, 3,5 %de croissance, un pib de 11 000 euros, 7% d endettement public...
Peux t on me dire ce que, par exemple, l Espagne du libéral Rajoy en pense ?
taux obligataire soumis au marché de 5%, 26% de taux de chomage, dette public 90 % ,récession maintenant depuis plusieurs ANNEE ..
a écrit le 06/03/2013 à 15:16 :
Pour celui qui a écrit le texte HEROS ne s'écrit pas (heraut) Pour ce qui est de Mr Chavez je pense que beaucoup de Vénézueliens vont le regreter!!
Réponse de le 06/03/2013 à 16:10 :
Coco apprenez le français et le sens de "héraut" avant de taper sur votre clavier. Pour ce qui est de M Chavez, effectivement, les gouvernements de Nicaragua, de la Bolivie et de l'Argentine, regrettent déjà ses dollars quand aux Castro, c'est pour eux une catastrophe. Pour les vénézueliens certains le regretteront, ceux qui habillés de rouge, attendent tous les mois les subsides du comandante.
a écrit le 06/03/2013 à 13:59 :
Certes tout n'était pas bon dans le régime Chavez, mais il a aussi eu des réussites: faire diminuer l'illetrisme, la pauvreté sont des réussites.
Quant à cette polémique sur les "systèmes" voici mon opinion:
tant que le libéralisme utilisera la violence du chômage et de la pauvreté qui en découle, il ne vaudra pas mieux que les autres régimes.
Réponse de le 06/03/2013 à 14:48 :
@DEL : la pauvreté n'a pas diminué au venezuela ? l'illetrisme n'a pas franchement reculé ???
Avec le libéralisme, il n'y a pas de chomage, car le marché de l'emploi s'ajuste ne permanence. Et c'est dans les pays libéraux qu'il y a le moins de pauvreté ... sans parler de la paix, de la liberté, etc etc etc ... Seul le libéralisme est conforme aux droits de l'homme pour information, alors s'il ne vaut pas mieux que les autres régimes, ... soyons sérieux...
Réponse de le 06/03/2013 à 15:13 :
C'est très facile de dire que la pauvreté a diminué au Vénézuela surtout lorsqu'il y a la manne du pétrole et que l'on subventionne à tour de bras les pauvres qui travaillent moins vu que tout pauvre peu bénéficier de cet argent.
Dans le même temps l'agriculture s'est casser la figure, l'industrie suit le même chemin, l'avenir socialiste de ce pays va être un véritable conte de fée.
Réponse de le 06/03/2013 à 15:34 :
@DEL : la diminution de la pauvreté au Venezuela n'est malheureusement pas durable. La dernière dévaluation et l'inflation (30% avant les futurs effets de la dernière dévaluation) annulent toutes les progressions de salaires. Les nationalisations et l'insécurité juridique et économique ont stoppé tous les investissements. Ce n'est pas un régime communiste ou libéral, c'est une navigation autoritaire à vue pour garantir le maintient du chef au pouvoir. Allez voir sur place ! quel est l'état économique. Malgré une progression des revenus pétroliers jamais vue. Quelle que soit l?orientation du futur pouvoir, s'il est démocratique, ce ne pourra être que meilleur. Il a laissé un pays plus dépendant que jamais ouvert aux appétits des profiteurs de tous poils. Avec un peuple qui n'a plus aucune éducation économique aussi minime soit-elle. Il attend tout de l'état !
Réponse de le 06/03/2013 à 15:35 :
Soyons sérieux ! Hugo Chavez a au moins commencé à redistribuer les richesses de son pays à la population... même si c'est pas fini ! et quand le libéralisme est instauré au profit des multinationales américaines, c'est une catastrophe !
Réponse de le 06/03/2013 à 15:38 :
John affirme :"Avec le libéralisme, il n'y a pas de chomage, car le marché de l'emploi s'ajuste en permanence".
Bravo ! La preuve que ça marche, c'est la hausse vertigineuse du chômage en dix ans de gouvernement UMP...
Réponse de le 06/03/2013 à 16:05 :
John G vous êtes sur tous les fronts, vous monopolisez le forum, il n'y a que vous qui ayez raison! que diable, ne pouvez vous vous faire un peu plus humble, modeste, dans ce genre là, vous voyez? ce serait sacrément sympa, même si vous ne tenez pas a l'être.......
Réponse de le 06/03/2013 à 16:28 :
@ c'est beau .. Tiens ? depuis quand l'UMPet la droite française sont des libéraux ? Des socialistes étatistes de droite, mais en aucun des libéraux ? ils ont augmentés les réglementations, les impots et taxes (52 de nouvelles ou augmentation sous sarkozy, 82 sous hollande), augmenté le rôle de l'état, augmenté la progressivité de l'impot, ils ont continué à s'attaquer au droit de propriété, ils ont continué à proner la redistribution parl e partage des richesses après que l'état ait pris sa marge, etc etc etc ... dernière politique à peu près libérale en France : sous pompidou en 1973 : budget équilibré, état 27 % du PIB, dette moins de 30 % du pib, pas de chomage ....
Réponse de le 06/03/2013 à 16:31 :
John Galt n'a pas encore admis que le libéralisme économique fait de la main-d'oeuvre une
"variante économique" comme n'importe quel "indice" économique...C'est un "mal nécessai
re",n'est-ce pas ...!Et,selon lui,rémunérer des chômeurs,c'est comme donner des truffes aux
cochons...!!Regardons à quoi ressemble l'Egypte aujourd'hui,par rapport à ce qu'elle fut lors
que Gamal Abd El Nasser était président!!
Réponse de le 06/03/2013 à 16:55 :
@ Rossignol : je ne cite que des faits et des chiffres, des raisonnements argumentés ... c'est mal ? vous préfereriez que j'insulte gratuitement les gens et leur demande de se taire, un peu comme vous ? pas très sympa non plus ...
a écrit le 06/03/2013 à 12:40 :
Tous nos gauchos rive-gauche à écharpes rouges vont sans nul doute pleurer ce grand homme comme ce matin le scribouillard du monde diplomatique chez bourdin. Alors gardons en mémoire un seul chiffre, 19,000, c'est le nombre de meurtres au Vénézuela entre 98 et 2011, plus que les USA et l'UE ensemble.
Réponse de le 12/08/2015 à 5:20 :
Quand c'est gratuit c'est vous le produit.
a écrit le 06/03/2013 à 11:51 :
La politique de H Chávez et de Christina Fernandez ressemble a inspiré le programme de Marine LEPEN.
a écrit le 06/03/2013 à 11:39 :
J ai vecu 3 ans dans ce pays par nécessité professionnelle (2009-2012), et il est vrai que la vie sur place est ...compliquée. Par contre Mr CHAVEZ a fait des choses pour le peuple mais ce n'est du moins ce n'était pas un economiste dans l'ame. Tous les systèmes ne sont pas parfait mais je pense qu'on n'est pas plus en sécurité au Vénézuela qu'aux USA. Je suis heureux d'être rentré au pays et très déçu des choix politiques des français dans leur ensemble. Alors avant de balancer pelle melle vos théories communistes ou ultra liberalistes allez decouvrir les pays en question et vous verrez vous même la vérité. les journaleux filtrent et déforment les informations donc allez sur place vous verrez. Cherchez SVP plusieurs sources d'infos.
Réponse de le 06/03/2013 à 12:12 :
les chiffres et les faits sont pourtant implacables : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/03/01/97001-20130301FILWWW00658-venezuelale-nombre-d-homicides-explose.php
Réponse de le 06/03/2013 à 14:37 :
à john galt
c'est vrai que le figaro est une référence dans ce domaine!!
Réponse de le 06/03/2013 à 15:24 :
J'ai vécu huit ans au Venezuela, et j'ai vu l'évolution désastreuse du pays. avec la manne pétrolière depuis plus de 10 ans, les résultats obtenus sur la pauvreté sont insignifiants. Les revenus pétroliers ont été dépensés (et au delà avec des ventes au futur aux chinois) uniquement pour distribuer de l'argent, pas pour investir, au contraire. Les entreprise nationalisées sont toutes, en déficit. Les allers:retour de privatisation(eh oui! partielle puis de re-nationalisation partielle de l'industrie pétrolière ont diminué au minimum supportable les investissements (même au prix de la sécurité (voir incendies et explosions récents). L'augmentation de 25 000 à 120 000 employés de l'entreprise pétrolière nationnale s'est faite avec une baisse de 3.5 à 2.3 millions de barils de production. Une inflation moyenne de 20% sur 14 ans, cinq dévaluations. Un record ! Sans parler d'un taux de criminalité qui progressé sans arrêt durant ces 15 années. Les dépenses n'ont eu qu'un effet, celui escompté, de garantir les réélections en maintenant la dépendance des plus pauvre envers leur bienfaiteur, personnellement. Au dépends du pays entier, actuellement plus endetté qu'il ne l'a jamais été. Et importateur de biens agricoles et industriels qu'il a toujours produit, même en périodes difficiles. Mais à son crédit, il a mis en place une machine de propagande très efficace et qui est toujours en place. Au Venezuela et à l'extérieur. Telesur doit être la chaîne de télévision qui a le plus de correspondants dans le monde entier. Bien plus que CNN et Al Djezira. Les services de propagande intérieurs sont capables de mobiliser, habiller en rouge, transporter et défrayer tous les fonctionnaires (plusieurs millions) pour n'importe quelle manifestation. Allez sur place le constater, il est encore temps.
Réponse de le 06/03/2013 à 15:34 :
@ jofrmetz : quelque soit la source, les chiffres restent les chiffres non ? Si le figaro vous dit que la terre est ronde, vous remettez en cause cette info car elle vient du figaro ?
Réponse de le 06/03/2013 à 16:10 :
Faudra en parler à mélenchon et sa brigade de gauchos-caviar-rive-gauche-écharpes-rouges, mais bon je serais surpris si ils vous écoutaient. Une phrase m'interpelle "défrayer tous les fonctionnaires (plusieurs millions) pour n'importe quelle manifestation", ça me rappelle quelque chose, je crois avoir vu cela déjà, mais je ne me rappelle pas où...
a écrit le 06/03/2013 à 11:14 :
adeptes de la "démocratie" à l?américaine, je les invite à lire sur Internet "coût, méfaits et danger du dollar".

Il vont peut être abandonner leur mauvaise foi et auront une justification de l?existence d'un Chavez et ses amis.

Réponse de le 06/03/2013 à 11:45 :
les américains et leurs pricnipes ne sont pas responsables de la folie et de la nullité de leurs dirigeants depuis plus de 60 ans (à part la parenthèse reagan bush senior clinton)....
Réponse de le 06/03/2013 à 14:41 :
à john galt
vraiment tes références sont douteuses :Demande à mes amis américains (qui ne faisaient pas de politique et qui ne pouvais pas se rencontrer , l'une à NY et l'une près de SF )ce qu'ils pensaient du débile réagan (je n'aurais jamais de respect pour ce sale type) et de bush sénior.
Quand à clinton , il n'a pas fait que du bien à son peuple.
Réponse de le 06/03/2013 à 15:38 :
@ jofrmetz : vos amis américains ne font pas la majorité des américains, et leur opinion ne remplace pas les faits. alors juste pour info, Reagan est le président américain préféré devant Lincoln, et l'amérique n'a jamais connu autant de croissance que de Reagan à Clinton, car celui-ci, du moins lors de son premier mandat, a poursuivi les orientations de Reagan. Moi aussi je n'avais pas de respect pour Reagan et Tchacher, j'était imbibé d'éducation socialiste, et puis, dans les années 2000, internet est arrivé et j'ai pu aller vérifier tout le mal qu'on disait de lui ... et depuis, il apparait pour totu observateur rationnel et impartial que Reagan, mais surtout Tchatcher, sont les plus grands hommes politiques de la fin du 20 ième siècle ...
Réponse de le 06/03/2013 à 16:07 :
@ J.G pffffffff ! excusez moi, mais...l'overdose !
Réponse de le 06/03/2013 à 16:56 :
@ Lamartine : j'aurais préféré un argument, des chiffres, une idée ...
Réponse de le 06/03/2013 à 17:14 :
Je crois que je préfère encore Patrickb. Je vais partir de ce blog. Les gens sont trop désespérants ici encore.
a écrit le 06/03/2013 à 11:01 :
Un gars qui se balladait en treillis. Melenchon aime beaucoup les gars qui se balladent en treillis.
Réponse de le 06/03/2013 à 14:42 :
tu préfères te balader avec une plume dans le fion, comme actuellement en france ?.mdr
Réponse de le 06/03/2013 à 15:25 :
Vous aimâtes De Gaulle en grand uniforme au Québec...ou en Algérie,voire en Chine...?
Réponse de le 06/03/2013 à 15:35 :
C'est une image évidemment, car les plumes ça fait un bout d'temps qu'on en a plus des plumes, et ça vaut même pour celles qui faisaient la joie, le bonheur et l'orgueil de nos postérieurs...
a écrit le 06/03/2013 à 10:55 :
5 MARS !!!
a écrit le 06/03/2013 à 10:25 :
La Tribune on est au mois de mars. cinq février?
Réponse de le 06/03/2013 à 11:13 :
Chavez est un populiste a la difference de la Norvege qui met tout l'argent de son petrole de coté , investit dans une multitude de societe , Chavez a distribué l'argent du petrole et n'a rien cré , distribution en pure perte ................................ voila la difference elle est de taille
a écrit le 06/03/2013 à 10:12 :
L' Amérique du Sud stagne dans la pauvreté, la corruption, la violence pendant ce temps l'Asie se développe, les pays comme l'Indonésie, la Birmanie, Singapour, Malaisie cartonnent et atteindront les standards occidentaux. L 'Amérique Latine elle s'enfoncera dans le chaos.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:32 :
Sauf un pays : le chili, le jaguar d'amérique du sud. Curieusement, il a adopté le libéralisme ... (et la colombie depuis 10 ans maintenant)
Réponse de le 06/03/2013 à 10:49 :
Il faudrait plutôt penser à surveiller la cuisson à cette heure-ci : tu es censé être au boulot tout de même. Si les actionnaires savaient que tu glandes il te sucrerait tes stock-options !
Réponse de le 06/03/2013 à 10:55 :
Le Chili est tourné vers le Pacifique c'est à dire l'Asie et l'Océanie, il souffre malgré tout de la violence collatérale de ses voisins situés sur son flanc l'ouest.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:57 :
Pas sur que ca suffise a contrebalancer. Mais la mort de chavez tt le londe s en fiche la bas. Ce qui compte c est l envolée des prix des armes pour la self protection. Meme les mamies sont armées pour aller chercher le pain. Le batiment va bien aussi, on passe les murs a 4 metres et on electrifie a tour de bras.
Réponse de le 06/03/2013 à 11:19 :
@cavaliere : et alors ?
Réponse de le 06/03/2013 à 11:35 :
A "il cavaliere" : Pas mal les clichés de l'amérique du sud en voie de perdition et l'asie en voie de rédemption. La richesses et la misère se cotoient dans ces deux continents. C'est normal puisque le libéralisme engendre de fortes inégalités ! Dire comme John Galt que le libéralisme ça marche c'est n'avoir en esprit que la production. Sauf qu'il n'y a que les esprits limités pour ne voir qu'une société ne marche que par la production. Le modèle communiste est mort, le système libéral est en agonie. Un autre système s'imposera aux individus loin du productivisme.
Réponse de le 06/03/2013 à 13:04 :
@ Albatros : c'est le socialisme qui est productiviste, pas le libéralisme. Le libéralisme économique ne fait que révéler l'altérité humaine du point de vue des différences de salaires. Sauf que le libéralisme est le seul système qui améliore le sort des plus pauvres .... démontré par tous les faits et chiffres depuis 200 ans ... c'est le système social démocrate qui est en agonie, cad que c'est l'an II de la mort des idées communistes ...
Réponse de le 06/03/2013 à 15:43 :
"le libéralisme est le seul système qui améliore le sort des plus pauvres .... démontré par tous les faits et chiffres" , d'après John.
Belle démonstration, en effet : la pauvreté en France s'est accrue dramatiquement en 10 ans de gouvernement de droite libérale...
Réponse de le 06/03/2013 à 16:30 :
@ Demonstration : la droite est libérale en France ? depuis quand ? socialiste de droite, étatiste, conservatrice, donc parfaitement anti libérale. C'est quoi les réformes ou mesures libérales qu'elle a prise ? juste pour voir ?
a écrit le 06/03/2013 à 9:45 :
Un homme politique qui à redonné à son pays une véritable orientation économique, il a nationalisé le pétrole et redistribué l'argent dans l'économie et au peuple, quand aux USA grand donneurs de leçons, et fabricant d'armes de destructions massives, ils ont 50 millions d'Américains à qui ils donnent des bons d'alimentations, c'est presque deux fois la population du Venezuela (29,7 millions). Hugo CHAVEZ qui a dénoncé entre autre, qu'une partie de l'élite mondial qui dirige et qui manipule la planète est d'origine humano/reptilienne, pourquoi croyez-vous que les USA sont allés en IRAK et que l?ÉGYPTE est en plein chaos, LES DEUX BERCEAUX DE L'HUMANITÉ et des anges déchus 300 000 an AV/JC (Des reptiliens en autres - réveillez-vous !). Quand aux donneurs de leçons, notre démocratie nous a été volé par les banquiers et les élites, c'est je prends tout et je vous donne des PV... Et quand à 2013 et 2014 le modèle Grecs nous attends, c'est pas Hugo CHAVEZ qui à créé notre crise économique, au contraire, l'argent du pétrole a servit à protéger l'économie de son pays et de son peuple, nous en Europe c'est le contraire, quand à MÉLANCHON il est un pâle reflet d'Hugo CHAVEZ qui lui a gouverné pendant des années. Ce qui la tué, le cancer non ! la chimiothérapie oui, avant lui il y en a eu 800 millions, ça c'est une arme de destruction massive, un bon moyen humaniste de réduire la population mondiale et de faire taire les plus réfractaires, là il avait fait le mauvais choix ! Paix à son âme, invisible, immatérielle, et immortelle, ce que nous cachent les dirigeants et les religions de cette planète depuis des millénaires... Quoique l'église Chrétienne primitive en son temps l'enseignait ainsi que le Karma (loi de compensation - tu fais le mal tu devras "réparer" dans cette vie ou dans ta prochaine incarnation) !
Réponse de le 06/03/2013 à 9:52 :
vous êtes vous renseigné réellement sur l'état économique du vénézuela ? L'anti-américanisme primaire est le socialisme des imbéciles, avait coutume de dire De gaulle ...
Réponse de le 06/03/2013 à 10:12 :
Votre ultra libéralisme et capitalisme détruit l'humanité en montant les gens les uns contre les autres au lieu de les unir...
Vous êtes une ordure mon cher, il n'y a pas d'autres mots...
Réponse de le 06/03/2013 à 10:16 :
@john galt, êtes vous renseigné réellement sur l?état économique du Venezuela avant Ugo Chaves ???
Réponse de le 06/03/2013 à 10:27 :
Hommages à Chavez et à HoPYRA qui nous apprend des choses et engage l'homme à se libérer de son cerveau reptilien à l'appétit féroce, insubordonné qui empêche l'évolution, comme un tronc d'arbre flottant à la surface de l'eau.

De Gaulle était un militaire; s'il avait été un penseur... ça se saurait depuis le temps (cf ses trucs débiles sur le ministère d tricot, les chercheurs qui cherchent mais ne trouvent pas, le naufrage de la vieillesse etc etc... populiste à sa manière, oups...)
Réponse de le 06/03/2013 à 10:28 :
Je susi d'accord mais pas d'insulte car on peut arriver au même résultat sans... il y a tant d'arguments contre l'ultra libéralisme!
Réponse de le 06/03/2013 à 10:31 :
@@john : les insultes ne peuvent remplacer un raisonnement ou une argumentation. Vous avez des chiffres, des faits ? Je croyais humblement que les seuls pays en paix et développés économiquement étaient ce que l'on appelle communément des "pays libres" (origine du mot libéralisme) Bien cordialement,
Réponse de le 06/03/2013 à 10:38 :
@ LEO : c'était bien mieux : tenez, un article de slate (cad de "gauche") : http://www.slate.fr/story/69047/apres-chavez-avenir-du-venezuelamais, de gauche ou de droite, on s'en fous, ce qui compte ce sont les chiffres et les évolutions à venir et là, le venezuela est très mal parti depuis 15 ans : toutes les infrastructures, pétrolières ou autres ont été détruites. L'état de ce pays riche en pétrole est très inquiétant, sans parler des troubles sociaux et de l'insécurité (plus de mort par armes à feu dans ce petit pays qu'aux USA, 14 fois plus peuplé et dont on parle tout le temps pour le problème des armes à feu !!!!)
Réponse de le 06/03/2013 à 10:40 :
@@@john : et c'est quoi ces "tant d'arguments" ? et c'est quoi l'"ultra libéralisme" ? qu'on rigole, argumentez pour voir, avec chiffres et faits vérifiant vos théories svp ? Car comme disait Aristote : "la vérité ne contredit pas une définition vraie"
Réponse de le 06/03/2013 à 10:41 :
@Karma : techinque classique des socialistes : on n'attaque pas les idées, on attaque les personnes ...
Réponse de le 06/03/2013 à 14:02 :
Dire que De Gaulle a dit ce qu'il a dit, ça n'est pas attaquer les personnes, c'est bien attaquer ses idées. Si l'on ne se fait pas une idée de quelqu'un à partir de ce qu'il a dit ou de ce qu'il a fait, alors on s'en fait une idée comment : ses racines? ses études? son compte en banque?
Pétain voulait arrêter la guerre et De Gaulle a voulu la continuer, pour le reste il faut ouvrir un livre d'histoire.
Réponse de le 06/03/2013 à 14:52 :
@ Karma : je vous cite : De gaulle était un militaire => donc pas un un penseur (le rapport ? affirmer que De gaulle n'était pas un penseur, c'est quoi vos arguments ? même si je ne l'appréciais pas, il avait un niveau intellectuel rarement vu chez nos hommes politiques modernes ...) le reste de votre prose flirte avec le révisionnisme, la collaboration et montre que vous n'avez manifestement pas ouvert de livre d'histoire. Et après, vous faites l'éloge de Chavez et sur la liberté de l'homme en mettant en avant Pétain et critiquant la résistance française.... gloubi boulga idéologique de bas étage ....
Réponse de le 06/03/2013 à 15:59 :
Qu'y a-t-il de révisionniste à considérer que Pétain signe l'allégeance à l'Allemagne quand De Gaulle considère qu'il faut continuer la guerre? Pour éviter d'être taxé de révisionnisme alors, tenons-nous en aux faits, rien qu'aux faits et à ce qui précède: citez trois pensée profondes de De Gaulle SVP. Est-ce que le général De gaulle a parlé ou non du "Ministère du tricot" pour les femmes? est-ce que De Gaulle aurait dit à des chercheurs en science fondamentale "vous cherchez, mais est-ce que vous trouvez?"; Est-ce que le De Gaulle a dit que la "vieillesse est un naufrage" alors que d'autres ont, passé 90 ans, formulé des ambitions pour l'humanité toute entière?
Je ne nie pas les qualités d'homme d'ordre et d'armée du général De Gaulle, je dis juste que ses citations et ses pensées sont de très faibles portée, au point vous noterez qu'il est rarement cité. Quant à vous, je ne vous connais pas, mais il y a un truc qui cloche dans vos "sur-réactions", comme si vous vous fichiez un peu de De Gaulle et de tout ça, en réalité.
Réponse de le 06/03/2013 à 16:12 :
heu! excusez...vous bossez, un peu....quelquefois..? sans vouloir se montrer indiscret..
a écrit le 06/03/2013 à 9:38 :
je ne pense pas que le probleme francais soit CHAVEZ au point d'avoir une telle intox surtoutes les chaines , nous avons sans doute encore un probleme de divertion au moment de parler de la compétitivité <; nous avons comme cela des infos qui passent à la tappe ex il a fallu que ce soit la presse algérienne qui nous informe que le vice président du sénat etait une franco algérienne ????
a écrit le 06/03/2013 à 9:35 :
là où il y a du pétrôle ! il y a dictature quand même . le héraut s'est fortement enrichi en regard du peuple .
Réponse de le 06/03/2013 à 9:57 :
Quant on pense qu'aux USA, tout le monde vit riche et heureux. Il y a même 50.000.000 d'américains qui mangent gratuitement avec des bons d'alimentation. C'est le paradis capitaliste.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:15 :
@ USA : votre source sur ces 50 millions d'américains ? Car si les USA sont l'enfer tant connu et décrié, pourquoi tous les pauvres et les richesde la planète veulent y émigrer ? et curieusement, pas à France, paradis sur terre bien connu, à part les miséreux sub sahariens ...
Réponse de le 06/03/2013 à 10:22 :
@ USA : "l'anti-américanisme est le socialisme des imbéciles" De gaulle. Merci de nous confirmer que cet aphorisme est tjrs vrai 50 ans après
Réponse de le 06/03/2013 à 10:42 :
@jhon galt
Une recherche google et paf première ligne on trouve un article du monde: http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/08/05/pres-de-46-millions-d-americains-vivent-grace-a-des-bons-alimentaires_1556711_3222.html

Réponse de le 06/03/2013 à 10:53 :
@USA Et la France compte 11 millions de pauvres soit, en proportion, plus qu'aux USA. Pas mal pour un pays socialiste.
Réponse de le 06/03/2013 à 11:12 :
@ scar : vous avez au moins lu l'article que vous citez ? Il suffit de gagner moins de ....... 2400 dollars PAR MOIS pour bénéficier de bons alimentaires ... on est loin du dénuement à 2400 dollars par mois ... pour info, c'est le revenu moyen des français, seuls 20 % des français gagnent plus et le revenu médian en france est de 1700 ? par mois ... le problème vient donc du déficit de ces aides qui ne servent à rien et qui coulent le budget américian ... Merci pour votre article, je le ressortirait à chaque fois que l'on me parlera des bons alimentaires aux USA ...
Réponse de le 06/03/2013 à 11:44 :
@ scar : et quand on étudie votre document en profondeur, on se rend compte que les 2/3 de ces aides sont pour els cantines scolaires, que tout ceux qui travaillent y ont droit (étudiants, saisonniers, mêmes les immigrés non américains) et que la situation matérielle n'estp as prise en compte pour l'attribution (bcp de pauvres américains ont une voiture et sont propriétaire de leur masion). en gros, ces aides qui existent depuis plus de 40 ans sont un puits sans fond qui arrosent des tas de gens qui n'en ont pas besoin (les étudiants seront rapidement parmi les 10 % les plus riches). Il faut analyser les chiffres au lie ude les citer brut ... merci encore pour ce document instructif qui démontre l'inverse de ce que vous vouliez mettre en valeur ...
Réponse de le 06/03/2013 à 12:18 :
@ sommes toutes 2400 dollars = 1800 euros à la louche. c'est pas non plus la panacée surtout pour 4 personnes, je ne dis pas non plus que c'est l?extrême pauvreté mais sa doit pas être facile de joindre les deux bouts avec ça dans la société américaine. je doute que ces aides ne servent à rien comme vous dites et ce qui coule le budget américain c'est son budget de la défense. après l'ultra-libéralisme à l'américaine, celui de Friedmann et l'école de Chicago à clairement montré ces limites et méfaits, l'excellent livre de Naomie Klein sur la stratégie du choc le montre. je ne suis pas anti américain mais force est de constater que leur système ne marche pas et qu'il faut en inventer de nouveaux.
Réponse de le 06/03/2013 à 13:09 :
@ john galt,
1, mon document comme vous dites n'était qu'une manière de répondre à votre demande auprès de USA car visiblement la recherche d'articles c'est pas votre fort.
2, 2400 dollars c'est 1800 euros et c'est pour 4 personnes, ça fait pas de masse proportionnellement au coût de la vie aux US.
3, le plus gros bouffe pognon du budget américain c'est son budget de la défense et en comparaison de celui-ci 60 milliards d'aide c'est peu.
4, Avec des possibilités quasi illimités de faire des crédit sans conditions de ressources, faut pas s'étonner que oui les américains achètent des gros 4*4 et maisons et je pourrais continuer encore. arrêter de sur vendre les américains ils ne sont pas un modèle
Réponse de le 06/03/2013 à 13:28 :
@ scar : vous reconnaissez donc que votre argument tombe à plat ... Ce qui coule le budget américain, c'est medicaid et medicare. L'ultra libéralisme à l'américaine, vous voulez parler de ces bons alimentaires qui n'existent pas en france, de l'équivalent de la cmu (medicaid) qui a été créé 35 ans plus tôt qu'en France ? Renseignez vous, Friedman, c'est du néo libéralisme, cad qu'il prône une intervention de l'état contrairement au libéralisme, rien à voir avec un "ultra" turbo" etc etc... "l'excellent livre de Naomi Klein" a oublié de préciser que Friedman était aussi responsable de la mort de Stéphane Hessel .... lisez "capitalisme et liberté" de Friedman, et vous vous rendrez compte du torchon de cette crypto communiste canadienne d'une absurdité sans nom. En quoi ce système ne marche pas ? Parce que les dirigeants américains font n'importe quoi ? mais c'est justement ce que dénonce le libéralisme voyons .... Naomi Klein, et pourquoi pas Staline ou Mao comme références intellectuelles ? soyons sérieux svp ...
Réponse de le 06/03/2013 à 13:31 :
je vous signale que 60 % des français vivent avec moins de 1800 euros par mois, et que le cout de la vie en france est bien plus élevé qu'aux USA. Alors c'est surement plus la panacée aux USA où seulement 15 % des gens vivent avec 1800 ? par mois qu'en France où ils sont 60 %, surtout avec des bons alimentaires qui n'existent pas en France...
La réalité est implacable ...
Réponse de le 06/03/2013 à 14:01 :
@ scar : c'est justement mon fort la recherche des faits, mais j'ai voulu utiliser le document que vous mettiez en avant pour vous démontrer plus facilement que vous interprétiez mal les faits.... Alors, le cout de la vie aux USA est bien moindre qu'en France : http://www.contrepoints.org/2012/08/03/92551-comparaison-internationale-des-niveaux-de-vie-les-etats-unis-loin-devant
Le budget de la défense rprésente 700 milliards sur 3800 milliards soit 18.5 % contre 21 % rien que pour Medicaid et medicare (vérifiable partout sur internet) sans parler des bons alimentaires et autres aides. Vous avez donc tout faux, encore une fois. Ai-je seulement dit que les américains étaient un modèle ? c'est vous qui l'utilisez comme repoussoir, mais vous vous y prenez mal, c'est tout ...
Réponse de le 06/03/2013 à 16:14 :
indétronnable", le mec ! un livre ouvert, que dis je, un érudit de premier ordre! on peut aller se rhabiller ? NON?...
a écrit le 06/03/2013 à 9:35 :
L'habitude le bon Dieu puni notre monde avec des catastrophes naturelles qui évoquaient des victimes innocents. Cette fois-ci, il a bien fait sa manière de la punition, directe. Il y a encore des milliers politiciens qui rendent des contribuables se suicident à cause leur vie misérable par leur politique mondialisation, l'UE et l'euro. Mais eux, ils continuent à vivre comme des bourgeois. Mn Dieu, je vous prie de leur punie comme celui-ci.
a écrit le 06/03/2013 à 9:24 :
Et Mr Chavez aura encore montré, malgré d'immenses ressources pétrolières, que le socialisme, cela ne marche pas ... L'état du pays est catastrophique ... (cf l'article des echos de ce jour)
Réponse de le 06/03/2013 à 9:51 :
Si Chavez avait des méthodes pas toujours très nuancées, les propos de John Galt sont du même acabit : toujours peu nuancées. intégrisme des révolutionnaires, intégrisme libéral : même combat contre la démagogie !
Réponse de le 06/03/2013 à 9:54 :
Si Les Echos le disent c'est que c'est vrai. D'ailleurs c'est aussi écrit dans le journal version papier. Alors c'est bien la preuve. Tout ça alors que nos économies européennes sont, elles florissantes grâce à nous dirigeants éclairés.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:04 :
Si c'est l'echos qui le dit c'est forcement vrai. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises et etre conforte dans ses ideologies suffit de s'adresser à la bonne porte.
. Pour equilibrer faudra lire l'huma aujourd'hui. D'un cote un "salaud de socialiste" de l'autre un bienfaiteur de l'humanite, je melange le tout et je me rapproche un petit peu de la verite....
Réponse de le 06/03/2013 à 10:10 :
Cessez de dénigrer tout ce qui n'est pas ultra libéral et capitaliste.
Avec Chavez le PIB Vénézuélien est passé de 90 milliards de $ à son arrivée à plus de 330 milliards de $ aujourd'hui.
La pauvreté entre 2000 et 2009 a reculée passant de plus de 50% à 25% de la population.
Certes des progrés restent à faire, mais les ultra libéraux dans votre genre n'auraient jamais redistribué la manne pétrolière à la population, bien au contraire, elle aurait contribuée à l'éclosion d'une minorité d'ultra riches exploitant le reste de la population.
Si aujourd'hui Chavez est tant pleuré dans son pays, c'est que réellement il a apporté à son peuple.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:13 :
Bonjour john galt, ne commet pas l'erreur que font beaucoup, ne laisse pas les autres te dires des "vérités", prends un billet d'avion et constate par toi-même, là tu sera un homme libre, ou un "un libre penseur" ! . Hugo CHAVEZ en était un, il a dénoncé les guerres en Irak (1,3 millions de mort), Afghanistan (+ de 300 000 morts) ( Syrie (+ 60 000 morts), pour y installer la Démocratie ? Il faut tuer toute une population pour imposer la DÉMOCRATIE, non on appelle cela de la dictature déguisée, Hugo CHAVEZ n'a fait la guerre à aucune nation, n'a pas torturer des personnes, n'a pas fait tuer des personnes sur toute la planète, il voulait la prospérité pour son pays, et nous a-t-il menacé, attaqué, insulté, volé, tué l'un d'entre nous, un modèle de bonne conscience, réfléchir par soi-même voilà ce qu'il nous manque, le courage ! Il voulait que l'on souvienne de lui en tant qu'homme un vrai homme (et non pas un humano/reptillien comme certains !)
http://www.planete-revelations.com/t7566-usa-un-colonel-reptilien-demasque
Réponse de le 06/03/2013 à 10:20 :
@ Rabachage, bééé bééé et boss : pas que les echos : http://www.contrepoints.org/2013/03/06/117303-la-derive-autoritaire-leguee-par-hugo-chavez, mais aussi tous les chiffres et faits. En étudiant les faits, on peut clairement dire que l'état du pays est catastrophique... Alors entre vos fantasmes socialistes qui ne veulent pas regarder la réalité et les faits .... Et le fait que nos économies européennes, socialisées largement, ne soient pas florissante ne prouve qu'une chose, c'est que le socialisme, cela ne marche pas, même et surtout pour les pauvres et les malheureux ...
Réponse de le 06/03/2013 à 10:34 :
+1
Mais bien évidemment, l'économie ultra libérale et ultra capitaliste, l'économie de marché et toutes ces conneries sont les meilleures !!!
Réponse de le 06/03/2013 à 10:44 :
@ emilina : chavez n'a pas torturé des personnes ? renseignez vous : http://www.ncbuy.com/reference/country/humanrights.html?code=ve&sec=1c Mr Chavez soutenait les dictateurs coréens, syriens, cubains, etc etc etc ... Il y a encore des gens vivant dans les démocraties il me semble ...
Réponse de le 06/03/2013 à 10:46 :
@@ béééé : ce sont les pires, à l'exception de toutes les autres ... vous pouvez surement me citer des économies non libérales ayant mieux réussies ? des faits, des chiffres ?
Réponse de le 06/03/2013 à 10:54 :
@@john galt : le pib est passé de 90 milliards à 330 milliards en prix COURANT, cad sans défalquer l'inflation (de 25 % par an en moyenne). En fait, le Venezuela est le seul pays d'amérique du sud a avoir vu son PIB BAISSER de 1990 à 2007 !! cf page wikipedia pour les chiffres : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_du_Venezuela Et oui, c'est dur d'embobiner quelqu'un qui comprend les chiffres ....
Réponse de le 06/03/2013 à 13:58 :
@johna galt Au fait, vu le nombre de commentaires ultra-libéraux que vous déversez sur le site, qu'est ce que vous faites à part cela? Ou bien est-ce là votre activité principale?
Réponse de le 06/03/2013 à 14:54 :
@ béééééé : décidément, c'est un classique socialiste : quand on a pas d'arguments ni de raisonnement, on attaque la personne ... vous êtes vraiment tous pareils ... insultes toujours, arguments et raisonnements jamais ....
Réponse de le 06/03/2013 à 16:10 :
OUARRFFFF!! n'en jetez plus, vous nous gavez!houla la !
a écrit le 06/03/2013 à 8:58 :
14 ans de socialisme ou bien 14 ans de démagogie débile.
Réponse de le 06/03/2013 à 9:12 :
Il a laissé le pays dans un état ! remarque on en a un chez nous qui n'est pas forcement mieux !
Paix a son âme
Réponse de le 06/03/2013 à 16:26 :
+2
a écrit le 06/03/2013 à 8:43 :
Il est à craindre que les socialismes bolivariens fleurissent un peu partout dans le monde dans les vingt prochaines années; les tensions sociales avec les crispations économiques ne sont pas prêtes de s'arrêter, et le populisme, le recours à l'homme providentiel (à défaut d'état providentiel auquel plus personne ne croit, excepté un homme en France nommé Mélanchon, -de Mélanc(h)olie-, ont un futur, non brillant, mais inexorable..
Réponse de le 06/03/2013 à 9:08 :
Je pense sincèrement qu'il faille nuancer vos propos. Hugo Chavez à été élu et réélu par les vénézuéliens. Il a survécu à plusieurs coups d'états organisés par des pays démocratiques. L'argent provenant de la manne pétrolière a servi massivement à la scolarisation des enfants, à la lutte contre la pauvreté, à donner l'accès aux soins à tous,...
Dans ce contexte, je ne vois pas ce qui est à craindre. Et comparer Mélenchon à Chavez est un pas que je ne franchirais pas...
Réponse de le 06/03/2013 à 13:42 :
y a pas mal de chose que j aimais pas chez le bonhomme mais il faut bien reconnaitre qu il a fait pas mal de chose pour son pays de plutot positive meme si il n a pas fait les choses comme il faudrait pour le developper durablement
a écrit le 06/03/2013 à 7:41 :
C'est l'occasion d'analyser le role de l'énergie dans le développement de l'économie.L'énergie peut produire du chomage en remplaçant le travail bon marché!
a écrit le 06/03/2013 à 7:32 :
Dans le chapitre de l'article il est écrit qu'il est décédé le 5 Février ! J'ai cru que sa mort était cachée depuis un mois...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :