Gouvernement, le remaniement c'est jeudi !

 |   |  689  mots
La démission de Laurent Fabius aura amorcé le mouvement. Lors du remaniement qui aura lieu jeudi 11 février, François Hollande et Manuel Valls souhaitent faire entrer des écologistes au gouvernement. (Photo prise lors de l'ouverture la COP21, juste avant la photo de famille, au Bourget, le 30 novembre 2015)
La démission de Laurent Fabius aura amorcé le mouvement. Lors du remaniement qui aura lieu jeudi 11 février, François Hollande et Manuel Valls souhaitent faire entrer des écologistes au gouvernement. (Photo prise lors de l'ouverture la COP21, juste avant la "photo de famille", au Bourget, le 30 novembre 2015) (Crédits : Reuters)
A la suite du départ de Laurent Fabius de son poste de ministre des Affaires étrangères pour le Conseil constitutionnel, un remaniement gouvernemental aura lieu demain, jeudi 11 février

Le remaniement du gouvernement attendu depuis plusieurs jours aura lieu demain, jeudi 11 février, selon une source gouvernementale. Un remaniement dont le prétexte est fourni par le départ de Laurent Fabius du ministère des Affaires étrangères pour prendre la tête du Conseil constitutionnel. Il remplacera Jean-Louis Debré, dont le mandat de neuf ans s'achève rue de Montpensier.

A partir de là, le jeu des chaises musicales va commencer.

Refus de Nicolas Hulot

On voit mal Manuel Valls quitter son poste de Premier ministre. Et Bernard Cazeneuve gardera son poste à l'Intérieur. Idem pour Myriam El Khomri qui restera au Travail pour porter la future loi réformant le droit du travail. Najat Vallaud Belkacem devrait aussi garder son portefeuille de l'Education. En revanche, outre Laurent Fabius, d'autres départs "naturels" du gouvernement vont intervenir. C'est d'abord le cas de Sylvia Pinel, la ministre du Logement devenue vice-présidente PRG (radicaux de gauche) du conseil régional Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Elle a explicitement demandé à François Hollande et son Premier ministre de pouvoir quitter le gouvernement. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le  Drian devrait aussi quitter le navire pour entièrement se consacrer à la région Bretagne dont il est devenu le président.

Dès lors, qui pour remplacer les "sortants"? Les hypothèses sont nombreuses. Jean-Michel Baylet, le président du parti des radicaux de gauche (PRG) pourrait faire son retour au gouvernement, reste à connaître son portefeuille. On parle de lui à l'Agriculture. Stepane Le Foll, ne cachant plus son souhait de changer de ministère.

Par ailleurs, on le sait, au grand dam de François Hollande, "l'écolo" Nicolas Hulot ne rentrera pas au gouvernement, alors que le président était prêt à lui octroyer un "super ministère". Martine Aubry non plus ne viendra pas. La maire de Lille a très vite fait taire les rumeurs la concernant.

Elargir la base politique

François Hollande, soucieux d'élargir sa base politique, souhaiterait faire revenir au gouvernement des membres d'Europe Ecologie - Les Verts, a commencer par sa numéro 1, Emmanuelle Cosse. Mais ce n'est pas gagné non plus, étant donné le "bazar" qui règne au sein de ce parti.  Faute de mieux, le président pourrait alors  proposer un poste à des personnalités écologistes qui ont quitté Europe-Ecologie-Les Verts (EE-LV): les députés François de Rugy et Barbara Pompili, ainsi que le sénateur Jean-Vincent Placé... très demandeur.

Jeu de chaises musicales

Ces entrées devraient automatiquement engendrer des mouvements au sein du gouvernement. Ainsi, Ségolène Royal serait susceptible de remplacer Jean-Yves Le Drian à la Défense. Son caractère trempé et ses positions "fortes" sur les questions de souveraineté pourraient séduire les militaires.

Quant au ministre des Finances Michel Sapin, son nom circule pour remplacer Laurent Fabius aux Affaires étrangères. On le sait intéressé par la fonction. Mais si ce vieux grognard de François Hollande dont il est l'ami depuis plus de trente ans abandonne son portefeuille actuel, qui pour le remplacer comme grand patron de Bercy?

Le cas Macron

Le jeune et turbulent ministre de l'Economie pose problème. Sa personnalité et ses "sorties" intempestives agacent à gauche... et le Premier ministre, furieux de voir Emmanuel Macron le déborder dans le rôle du réformateur "transgressif". Aussi, soit Emmanuel Macron quitte le gouvernement, mais alors le président se prive d'un ministre populaire auprès des Français... et des milieux d'affaires. Ce qui ne serait pas l'idéal aujourd'hui alors que toute la politique gouvernementale est tournée vers les entreprises. Soit, comme en rêvent certains, Emmanuel Macron monte quelques étages à Bercy pour occuper le poste de ministre des Finances. Il lui reviendrait alors de bâtir le budget pour 2017...

Mais ce cas de figure est très peu probable... On voit mal Manuel Valls accepter une telle promotion. Et l'image ne serait pas du meilleur effet pour l'aile gauche du PS. Aussi, in fine, Michel Sapin pourrait garder son poste actuel afin que François Hollande n'ait pas à trancher.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2016 à 14:42 :
un non événement du type de la 4ème république
a écrit le 11/02/2016 à 16:43 :
C'est le chant du cygne je dirai même plus c'est la fin de règne. Sauve qui peut
a écrit le 11/02/2016 à 15:06 :
Les langues se tirent, le cirage des pompes est de sortie, les couleuvres sont prêtent à être avalées, les chapeaux se mangent, les chaises tournent, les vestes se retournent, les promesses vont à nouveau voir le jour à 20h00! Surtout ne pas manquer les guignols, ce serait dommage !!
a écrit le 11/02/2016 à 13:31 :
Nième course à l'échalote pour tenter de capter un poste, pas trop stressant puisque on entre en année électorale (le gvt va donner tout plein de subventions dont il n' a pas le moindre euro de financement), de durée limitée (puisque veste complète en 2017) donc pas trop le temps de s'occuper des dossiers, et permettant d'avoir des indemnités complémentaires, une bonne retraite et quelques avantages fort utiles type voiture+chauffeur, protection policière (on est en état d'urgence reconduit ++), divers frais de "représentation"...
C'est sûr qu'il ne faut se gêner. Pour le reste des divers problèmes de notre pauvre pays, voir plus tard...
Voir Fabius, fort mauvais aux affaires étrangères (et au tourisme) se recaser au conseil constitutionnel (et pour 9 ans peinard) après 40 ans d'inutilité, cela laisse quand même fort songeur quant aux attentes que l'on peut avoir des prochains "nommés".
Réponse de le 11/02/2016 à 16:45 :
+1 je pensais comme vous j'allais le dire
a écrit le 11/02/2016 à 12:41 :
Vu l'époque le principal message à donner serait de réduire le nombre de ministres et de secrétaires d'Etat pour montrer que l'etat fait des efforts budgétaires comme il en imposent aux collectivités locales. Au lieu de cela FH va vouloir élargir en essayant de réintégrer des écolos (vu leur action dans le 1er gouvernement on s'en passerait bien!) qui ne représentent rien ou qu'eux même: type Place.
a écrit le 11/02/2016 à 10:58 :
nos agriculteurs ont le soutien a plus de 80% de la population de quoi faire réagir nos énarques eh bien non ! ! !
a écrit le 11/02/2016 à 1:27 :
J'attends le coup de teleph, je suis prêt, pour l'Agriculture et Peche. Je ferai tellement bien le boulot, que je serai viré en deux semaines, et serai le Ministre de l'Agriculture et de la Peche, DE TRES LOIN le plus apprécié depuis le début de la Vème République.
Réponse de le 11/02/2016 à 4:27 :
Demandez conseil tout de meme à Bruno Lemaire, Ministre à ces fonctions jusqu'en Mai 2012. Efficace, toujours à se bagarrer sans relache et efficacement pour les Agriculteurs, Pecheurs, Ostréiculteurs : ils le regrettent BEAUCOUP, croyez moi, pour etre chaque jour en contacts avec eux. De surcroit il allait constamment à leur rencontre, pour toujours mieux les défendre, avec résultats ! j'espère pour vous que vous etes solide : il faut constamment etre sur le pied de guerre, face à ceux qui les négligent, pour ne pas dire pire, ou abusent d'eux.
a écrit le 10/02/2016 à 23:15 :
@BONSOIR .... .. Au revoir monsieur notre Président Normal et sa clique et à jamais ..... hélas ce n'est qu'un rêve !
a écrit le 10/02/2016 à 23:15 :
@BONSOIR .... .. Au revoir monsieur notre Président Normal et sa clique et à jamais ..... hélas ce n'est qu'un rêve !
a écrit le 10/02/2016 à 19:40 :
après le choc des régionales les français attendaient un geste fort!ils ne comrendraient pas que Jean Vincent Placé soit encore une fois écarté ou que JM ayrault ne revienne pas pour impulser un regain de justice sociale!sans oublier qu'une fois au gouvernement,il serait quasi impossible de continuer a bloquer la construction de l'Ayrport NDDL
Réponse de le 11/02/2016 à 1:38 :
Absolument d'accord, à ceci près que quatre Communistes : Affaires Sociale, Budget, Education, Culture et Communication seraient Efficaces.
Réponse de le 11/02/2016 à 9:40 :
La politique c'est savoir tirer profit de ses erreurs a lire vos propos on voit que le PS est de plus en plus autiste. c'est vrai que ce serait génial d'avoir le bouffi imbu de lui même (PLACE) et Ayrault pour l'inutile aéroport. pour les jeunes pop c'est un régal ce gouvernement!
Réponse de le 11/02/2016 à 10:35 :
Trouver 4 communistes, compétents, cela sera très difficile
Réponse de le 11/02/2016 à 11:29 :
@élu psf:les affaires sociales ,ça ne va pas etre possible,les gens ne comprendraient pas qu'on limoge Lebranchu l'une des meilleures du gouvernement.pourquoi ne pas créer de nouveaux secrétariats d'état(Diversité,Migrants,Médecine du travail,Commémoration des injustices du passé)pour nos amis précieux du PCF?
a écrit le 10/02/2016 à 19:02 :
Désolé, jeudi je suis pris toute la journée en réunion. Tenez moi au courant parce que remplacer des mauvais par des moins bons et tout de même une tache délicate !!
a écrit le 10/02/2016 à 18:49 :
Et blablabla....... ! Et quand s'occupe t on des problèmes des Français : entre autre, le chômage, les éleveurs par exemple.... ?
a écrit le 10/02/2016 à 18:14 :
LE FOLL a du "courage", il veut quitter le ministère de l'agriculture en pleine crise !!!
Incapable de mettre de l'ordre dans la chaine agroalimentaire française (courage fuyons !)

Que demande demande nos "paysans" ? un prix correct de leur production et non des primes
Pourquoi les prix à la production sont si bas ?
- la chaine commerciale où se succède tout un tas d'intermédiaire plus ou moins utile
Exemple l'éleveur vend son animal à un marchand de bestiaux, qui le vend à un abattoir (marge entre 5 et 10 %) ou un autre eleveur ou marchand de bestiaux (un meme animal peut alors avoir changé de 1 à 3 fois de main !) la bête abattue là encore l'abatoir prend sa marge (le 5ème quartier !) pour vendre au boucher (encore une belle marge) ou pire à une centrale d'achat (+7 à 10 %) qui revend parfois à d'autres centrales (groupe distributeurs) sans oublier au passage les facturations (ristourne, marge arrière) publicitaires (en fait ce sont des remises déguisées !) et ainsi on passe d'un achat à 3 € à l'éleveur de bovin à près de 16 € et au-delà au consommateur final
On va nous expliquer que les uns et les autres ont des frais, mais sont-ils tous indispensables à ce réseau. Un réseau conçu par les coopératives agricoles (concentration des coopératives, devenues des financiers, des abattoirs (qui se sont concentrés, dont l'un d'entre eux détient 40 % du marché) et de grands distributeurs (hypermarchés)
Sous le regard bienveillant de l'état, espérant naïvement des prix bas pour les consommateurs, cette concentration entraine les tensions actuelles.
- Rajouter à celà une baisse de la consommation (problème sanitaire, prix élevé au détail) et l'ensemble devient explosif au point il est vraie de voir ce ministre vouloir prendre des vacances dans un autre ministère
- sans oublier bien sur les importations comme si la france ne produisait pas assez

Cette "FOLL" organisation a de quoi amener à l’hôpital psychiatrique si ce n'est au suicide pour certains agriculteur hélas. Alors faut-il pleurer ou se réjouir du départ éventuel de M. LE FOLL de ce ministère, en tout cas je ne retiens de ce personnage que de l'affichage, de la communication et pas de résultat vu les manifestations constatée aujourd'hui (faut bien dire que notre gouvernement ne brille pas par ses résultats économiques).
Mais je ne suis pas un agriculteur ou éleveur, eux savent certainement mieux l'apprécier.....par contre je suis un consommateur et ne m'explique pas pourquoi une viande sur pied acheté à peine 3 € fini en steack haché à 13/15 € dans la barquette de l'hyper (barquette que je n'achète plus depuis longtemps, puisque mon boucher me l'a fait à 8 € le kg (vendu par 2 Kg il est vrai !)
Ami agriculteur, éleveur pour moi 0.50 de plus sur 1 kg c'est rien, pour d'autres c'est beaucoup
Mais 0.50 de hausse à votre niveau finira avec cette chaine à + 3 € dans le panier de la ménagère
Aussi suggérer comme pour le gasoil des transporteur une ligne spécifique de prix au kg qui ne pourrait pas être multipliée par le coefficient de marge des intermédiaires
Réponse de le 10/02/2016 à 18:43 :
Le Foll a mille fois raison de partir, de toute façon n'importe lequel occupera ce poste, nos amis agriculteurs ne seront jamais contents!!
a écrit le 10/02/2016 à 17:02 :
Seul intérêt dû remaniement ! Recaser des petits copains pour Qu ils aient une retraite de ministre ! Execrable ....!🤑😡
Réponse de le 10/02/2016 à 17:37 :
A l'exception des ministres fonctionnaires qui continuent de cotiser à leur caisse de retraite d'origine pendant leur mission au gouvernement, les ministres et les secrétaires d'Etat ne bénéficient d'aucun droit à la retraite. Une règle qui s'applique également au Premier ministre. Mais grâce à son statut particulier, ce dernier bénéficie tout de même de certains avantages à vie, notamment d'une voiture, d'un officier de sécurité et d'une secrétaire.
a écrit le 10/02/2016 à 16:54 :
Très mal informé...
a écrit le 10/02/2016 à 16:39 :
J'espère qu'ils vont changer le président .... tout le reste ne sert à rien.
a écrit le 10/02/2016 à 14:22 :
Pathétique en être réduit à faire le chasseur de têtes pour faire croire que l'on agit! Quant aux écolos le jour quand Est-ce que le PS comprendra qu'ils plombent la gauche (sauf la gauche bobo!) et que soit ils sombrent dans le gauchisme: Duflot ou Cosse soit ils ne représentent qu'eux même C.A.D epsilon!: Place de Rugy et consorts?
a écrit le 10/02/2016 à 14:17 :
L'objectif essentiel est de préparer une réforme fiscale permettant de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique. C'est ce qui a motivé le refus de Nicolas Hulot.
Réponse de le 10/02/2016 à 16:34 :
@ gépé HULOT a peut être raison de ne pas cautionner n'importe quelle fiscalité écologique. Cette fiscalité écologique cela peut être le rêve des libéraux une flat tax pour remplacer des impôts progressifs génial!. en quelque sorte l'alliance des écolos et des libéraux. Une bonne politique de droite mis en place par un gouvernement qui se dit de gauche et FH aurait l'outrecuidance de se représenter le PS est mort archi mort!
Réponse de le 10/02/2016 à 16:54 :
@GABUZO. A vrai dire, je ne connais pas la position de François Hollande vis à vis d'une réforme de la fiscalité; et comme la droite ne s'exprime pas à ce sujet, il faudra attendre 2017. Merci.
a écrit le 10/02/2016 à 13:22 :
qu'ils partent tous et bon débarra !
la déchéance de nationalité pour trahison et politiciens incompétent ça devrait aussi être voté . holland est pire que les terroristes, c'est un traître à sa propre nation.
Réponse de le 11/02/2016 à 11:33 :
merci d'appliquer la nouvelle réforme sur l'orthographe aussi vite!
Réponse de le 11/02/2016 à 16:53 :
@eluPS and co Ce n'est pas parce qu'on a rien à dire il faut la fermer n'est il pas?
a écrit le 10/02/2016 à 13:21 :
Tient, ce matin je me lève en l’an de grâce 1616. Le Roi pour récompenser un prince du passé et dépassé, bien vieux (trop ?) de ces bons services, le nomme à la tête du Conseil constitutionnel. Celui-ci doit avoir une excellente retraite. N’y a-t-il pas un homme ou une femme plus jeune (n’ayant pas besoin d’un complément de revenu) pour ce poste. Pour moi Egalité est la même pour tout le monde, plus de travail et de mandat après 67 ans. La Fraternité doit être la même pour tous dans une République moderne, une Démocratie moderne. Décidément depuis le 21 Avril 2002, l’élite de la médiocrité n’a pas compris le peuple souverain.
a écrit le 10/02/2016 à 12:35 :
François de Rugy et Barbara Pompili, ou encore le sénateur Jean-Vincent Placé ne représentent rien d'autre que des retraites supplémentaires de ministre à faire financer par les contribuables ... avec apport zéro pour l'écologie.
C'est très onéreux pour du cirage de pompes ...
a écrit le 10/02/2016 à 12:32 :
Voilà encore ....un aveu de faiblesse de Normal 1er et de son dernier gouvernement entièrement socialiste en UE ...en 4 ans d'errance en 3D en tous genres , ca commence à faire beaucoup ...! en termes de démissions /révocations ....
a écrit le 10/02/2016 à 12:25 :
Remaniement dont tout le monde se fiche sauf nos politiciens. Les Français savent très bien qu'ils n'ont rien à attendre de nouveau avant 2017!
a écrit le 10/02/2016 à 12:11 :
Parler de remaniement ...

Les Français n'attendent pas un remaniement de gouvernement Valls, ils attendent la disparition pure et simple de tout le gouvernement Valls.
a écrit le 10/02/2016 à 12:06 :
Le cirque du soleil a du débaucher nombreux de ses salariés en 2013 si vous voulez, ya de la main d’œuvre à récupérer.

http://www.chartsinfrance.net/Cirque-du-Soleil/news-83856.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :