Costco a (déjà) épuisé tous ses kits de survie à 1.000 dollars

 |   |  609  mots
L'enseigne de distribution Costco a épuisé son stock de kits de survie en deux jours seulement aux Etats-Unis.
L'enseigne de distribution Costco a épuisé son stock de kits de survie en deux jours seulement aux Etats-Unis. (Crédits : REUTERS/Mohammad Khursheed)
Le géant américain de la distribution a mis en ligne un kit de rations alimentaires qui permettrait à une personne de survivre pendant toute une année. En prévision de catastrophes potentielles, Américains et Européens s'équipent pour survivre.

Combien est-on prêt à payer pour survivre à la fin du monde ? À l'heure d'une menace de conflit nucléaire international entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, les groupes de distribution alimentaire s'affairent à proposer pour leurs clients des solutions de survie sur le moyen terme. Pour répondre à cette demande, l'enseigne américaine Costco a mis en vente cette semaine sur son site internet un kit de survie qui a rapidement été victime de son succès. Tous les stocks disponibles ont été vendus en deux jours seulement, et il n'est aujourd'hui plus disponible sur le site de la marque.

L'offre de Costco est composée de 96 boîtes de produits alimentaires. Ces denrées sont censées pouvoir nourrir une personne durant un an, en lui fournissant 1.200 calories par jour. Les 6.200 portions de nourriture fournies contiennent aussi bien des boîtes de viande que de pomme de terres déshydratées, de riz, de haricots ou de blé. Des légumes séchés, des boîtes de fruits ou encore du lait concentré complètent un kit vendu à 1.000 dollars (852 euros), ce qui représente en moyenne 2,75 dollars (2,34 euros) de dépenses par jour. L'énorme avantage de ces produits est qu'ils pourront être conservés un quart de siècle par les acheteurs.

Une économie de la survie aux Etats-Unis

Les entrepreneurs ont toujours réussi à tirer profit de la peur apocalyptique chez certaines personnes - comme lors de la Guerre Froide et de l'explosion de la vente d'abris anti-atomique. Aujourd'hui, un mois après le tir d'un missile balistique intercontinental en Corée du Nord, les trois quart des Américains ont déclaré que le programme nucléaire nord-coréen était une menace critique pour leur pays, d'après un sondage du Chicago Council on Global Affairs.

Et avec les ouragans Harvey et Irma qui se sont abattus sur la Floride, la Louisiane et le Texas, les offres de kit de survie ont trouvé un regain de croissance. Walmart, l'autre géant de la distribution outre-Atlantique, en a profité pour proposer à son tour des kits de stockage d'aliments d'urgence, avec suffisamment de nourriture pour survivre soit deux jours, soit trois jours, soit un mois, ou même une année comme son concurrent. Sauf que le prix n'est pas le même : 1290 dollars (1100 euros) pour un kit à peu de choses près similaire.

L'objectif serait surtout de rassurer "des travailleurs qui craignent pour leur vie", selon un expert de la distribution interrogé par Detroit Free Press. La marque Costco vend aussi des trousses alimentaires pour tous les membres de la famille - jusqu'à 4 personnes -, pour la modique somme de 6.000 dollars (5.111 euros). Elle propose également d'inclure la livraison dans le prix.

Les Européens aussi achètent des kits

Et les Américains ne sont pas les seuls à faire des provisions de denrées en cas de catastrophe. D'autres pays européens, comme l'Allemagne et la France, commencent à voir émerger des offres quasi-identiques. En 2016, le gouvernement allemand a même demandé à la population de conserver assez de nourriture et d'eau pour survivre durant deux semaines à un attentat ou à une catastrophe naturelle.

Car si les Etats-Unis font face à des menaces de catastrophes naturelles - comme les ouragans -, ou a une guerre atomique avec la Corée du Nord, l'Europe est frappée elle par une vague d'attentats terroristes depuis presque trois ans. En France, certains sites se sont déjà positionnés sur ce créneau, comme le bien nommé Survivre.com, qui propose lui aussi des packs à 289 euros afin de pouvoir survivre trente jours ou une semaine pour une famille de quatre personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2017 à 21:29 :
Effectivement, en cas d'un certain type de catastrophe, ça peut permettre de se retourner.
Voir l'exemple, pas inimaginable, ci-dessous :
Et si la plus grande tempête solaire jamais enregistrée arrivait aujourd'hui ?
Si le cycle solaire actuel produisait une éruption aussi forte que l'évènement de Carrington en 1859, elle pourrait avoir des conséquences s'élevant à des trilliards d'euros et provoquer des pannes d'électricité longues de plusieurs années.
http://www.nationalgeographic.fr/espace/2017/03/et-si-la-plus-grande-tempete-solaire-jamais-enregistree-arrivait-aujourdhui
a écrit le 07/10/2017 à 19:10 :
Depuis que Eve a croqué la pomme notre monde n'a plus rien d'idyllique.
Les gens de plus en plus stressés et conditionnés aux "Cata- infos" préfèrent acheter des kits de survie. Cela les sécurise t'ils ? Même pas sûr !


a écrit le 06/10/2017 à 18:54 :
.... et pour l'eau, déshydratée !? ;o)))))
Réponse de le 07/10/2017 à 16:53 :
Conflit nucléaire mondial ...
6 mois sans soleil ... -20 degrés , blizzard , pas d'électricité , pas d'eau !

Et ils y en qui pensent que pour 1000$ on survie à ça ...

Les gogos sont vraiment très intelligent , ils pensent survivre a l'hivers nucléaire avec le sac de survie made in USA ...

Et au bout de 6 mois ... Le supermarché ouvre de nouveau ses portes ? On croie rêver !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :