Amazon : la livraison gratuite c'est bientôt fini

 |   |  608  mots
Voilà une bonne nouvelle pour les libraires ! Les députés français viennent d\'adopter ce jeudi un projet de loi interdisant aux opérateurs en ligne comme Amazon de cumuler la gratuité des frais de port du livre avec la remise autorisée de 5%.Les députés de droite comme de gauche sont unanimes: cette pratique s\'apparente à du \"dumping\", et s\'avère déloyale face aux réseaux de libraires classiques. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, s\'est élevée contre le géant américain du commerce électronique, arguant qu\'il pratique \"une stratégie de dumping, de vente à perte\".\"La preuve c\'est qu\'ils ne pratiquent pas cette gratuité dans les pays où il n\'y a pas de prix unique du livre\" a-t-elle fait valoir.Jeudi, en début d\'après-midi soit quelques heures après cette déclaration de la ministre, Amazon a fustigé auprès de l\'Agence France Presse (AFP) une mesure discriminatoire et nuisible au pouvoir d\'achat.\"Toute mesure visant à augmenter le prix du livre pénaliserait d\'abord le pouvoir d\'achat des Français et créerait une discrimination pour le consommateur sur internet\", a critiqué un porte-parole de l\'entreprise américaine.\"Son impact sera le plus important à la fois sur le fond de catalogue et pour les petits éditeurs, pour qui internet peut représenter une large part de leur activité\", estime Amazon.Filippetti vent debout contre AmazonLors des rencontres nationales de la librairie à Bordeaux, Aurélie Filippetti avait déjà fait connaitre sa position, tranchée: \"Aujourd\'hui, tout le monde en a assez d\'Amazon qui, par des pratiques de dumping, casse les prix pour ensuite pénétrer sur les marchés pour ensuite faire remonter les prix une fois qu\'ils sont en situation de quasi monopole\", avait lancé la ministre française de la Culture. >> \"Tout le monde en a assez d\'Amazon\", affirme Aurélie FilippettiQuelques semaines plus tard, Aurélie Filippetti avait à nouveau haussé le ton face aux pratiques d\'Amazon. Elle estimait fin juin qu\'il ne payait pas suffisamment d\'impôts en France comparé au chiffre d\'affaires qu\'il y réalise, et l\'exhortait de payer ses impôts en France.>> Aurélie Filippetti exhorte Amazon à payer ses impôts en FranceCette proposition de loi doit encore être discutée et votée au Sénat. Si elle est adoptée, elle s\'intègrera à la loi de Lang de 1981 sur le prix unique du livre, qualifiée de \"patrimoine national\" par le rapporteur UMP, Christian Kert. Elle prendra la forme d\'un alinéa stipulant que dans le cas d\'un livre expédié à l\'acheteur, le vendeur ne peut cumuler à la fois le rabais autorisé de 5% et la gratuité des frais de port.Un réseau exceptionnel mais fragile de librairies françaisesLe texte dit plus précisément que le vendeur ne peut déduire ce rabais de 5% du prix du livre que sur \"le tarif du service de livraison\", sous-entendant donc que ces frais de livraison doivent être au minimum égal à 5% du prix du livre.Cette nouvelle législation vise à favoriser le maintien du réseau de librairies indépendantes exceptionnellement dense que compte la France. Celle-ci dispose de quelques 3.500 librairies traditionnelles dont 600 à 800 \"indépendantes\" (n\'appartenant ni à un éditeur, une distributeur, une chaîne ou une grande surface) alors qu\'en Grande-Bretagne par exemple il n\'y en a que 1.000. Le secteur de la librairie indépendante fait travailler 13.000 personnes en France selon le Syndicat des librairies de France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :