La consommation de pétrole continuera à croître en 2011

Dans son rapport mensuel l'Agence internationale de l'énergie indique qu'elle anticipe désormais une demande pétrolière mondiale de 86,94 millions barils par jour en 2010 et 88,16 millions en 2011.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu à la hausse, ce mercredi, son estimation de la demande pétrolière mondiale pour 2010 et 2011 afin de tenir compte d'une conjoncture mondiale plus robuste. Dans son rapport mensuel, l'institution indique qu'elle anticipe désormais une demande pétrolière mondiale de 86,94 millions barils par jour (bpj) en 2010 et 88,16 millions bpj en 2011, soit respectivement 260.000 et 200.000 bpj de plus qu'initialement estimé.

"Les dernières publications économiques [ont mis en évidence] un troisième trimestre meilleur qu'attendu, notamment dans l'OCDE", souligne l'AIE.

Compte tenu de cette révision, la croissance de la demande devrait atteindre 2,15 millions de bpj en 2010 par rapport à 2009, soit 260.000 bpj de plus qu'initialement attendu. Pour 2011, la croissance fléchit en revanche de 1,28 millions de bpj à 1,22 millions de bjp.

Raffinage de brut en baisse

L'AIE a également annoncé que les raffineries pétrolières traiteraient en moyenne 73,8 millions bpj de brut au niveau mondial durant le dernier trimestre de 2011, soit 120.000 bpj de moins par rapport à sa prévision du mois dernier mais 1,4 million bpj de plus qu'au dernier trimestre 2009. Au troisième trimestre 2010, les raffineries ont traité 75,3 millions bpj en moyenne.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.