Le Maire en passe de proposer des mesures contre l'inflation des denrées alimentaires

La France est bien décidée à lutter contre la flambée des prix des matières agricoles.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

La hausse des prix alimentaires pourrait être enrayée grâce à la mise en place de réserves d'urgence et de mécanismes de couverture des risques, a déclaré vendredi le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire.
Le plan français d'action pour combattre la spéculation sur les aliments sera présenté le 23 juin à Paris, qui assure la présidence tournante du G20 cette année, aux ministres de l'Agriculture des vingt plus grands pays industrialisés et émergents.

Des "mécanismes de couverture des risques" que les pays en voie de développement pourraient utiliser pour atténuer la hausse des prix sont actuellement étudiés par la Banque mondiale, a fait savoir Bruno Le Maire.

Parmi les cinq principaux points du plan français figurent le renforcement de la coopération internationale en augmentant la production alimentaire des pays en développement, une meilleure régulation des marchés financiers et la mise en place d'une banque de données internationale.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 53
à écrit le 06/06/2011 à 10:21
Signaler
Je constate encore une fois que les dirigeants de ce monde ne comprenne rien a rien !!! on s'attaque aux conséquences du problème, ce qui engendre de nouveaux problèmes, une titrisation des problèmes en quelque sorte... Et les causes dans tout cela ...

à écrit le 06/06/2011 à 7:22
Signaler
1. Contrôle TOTAL de la Banque de France pour l'accord de tous les crédits (et surtout à la consommation) 2. Aide sociale de l'état à ceux qui ne peuvent plus se nourrir .... et qui ne sont pas sur-équipés technologiquement (Il y en a encore ?). Voil...

à écrit le 06/06/2011 à 7:18
Signaler
Il faudrait tout de même essayer de comprendre que sans spéculateurs sur lesquels les opérateurs commerciaux transfèrent le risque de prix la situation des marchés des produits de base et des denrées seraient pire, sinon dramatique. Il n'y aurait pur...

le 06/06/2011 à 12:51
Signaler
je ne suis pas d'accord avec jpav, sur l'utilisation de technique boursières dans l'alimentaire, mais je suis d'accrod avec lui sur la quantité, de produits qui partent à la poubelle, ce qui va compltement à l'encontre des discours F Haineux que l'on...

le 26/06/2011 à 11:44
Signaler
la distribution et son utilisation est très mal organisé, effectivement, bon raisonnement.

à écrit le 06/06/2011 à 7:15
Signaler
Nous venons bien d'entrer dans la classe "Pays en voie de sous développement" par ces effets d'annonces.Car c'est reconnaitre que l'excédent brut familial ne permet plus de se nourrir, de se vétir, de se loger. En effet Pierre nos dirigeants en plein...

à écrit le 06/06/2011 à 7:04
Signaler
Les trois des cinq mesures mesures citées ne peuvent que susciter un immense éclat de rire.. nous venons de réinventer le fil à couper le beurre..Mise à part la Rilance de la révolution verte, et la régulation des prix des concombres, le plus crousti...

le 06/06/2011 à 9:52
Signaler
Une base de donnée peut servir à connaitre l'état des stocks, par exemple. Evidemment, si chaque intervenant est transparent sur le sujet....

le 26/06/2011 à 11:48
Signaler
Lasciure, ah oui c'est une très bonne idée, pourquoi pas rendre publique tout les stocks des usines, des grands magasins, des cuktivateurs, pas bête, enfin une bonne idée. Merçi

à écrit le 06/06/2011 à 7:00
Signaler
La seule lutte contre la hausse de prix est de supprimer les intermédiaires et de permettre la remuneration juste à des producteurs locaux honetes

le 06/06/2011 à 9:07
Signaler
Oui, mais ils leur incombe de s'organiser, et ils n'ont pas encore réussi...

le 06/06/2011 à 9:55
Signaler
L'article se porte plus sur la lutte contre la spéculation au niveau mondial. C'est à dire des investisseurs qui achètent d'énormes quantités de produit, pour les retirer du marché et ainsi faire monter les prix. Le plus ahurissant est que ces spécul...

à écrit le 06/06/2011 à 4:43
Signaler
Et pour l'explosion des prix de l'immobilier le gouvernement a-t-il des mesures ? A part faire des études pour démontrer qu'il n'y a pas pénurie ? Je préfère payer deux plus cher mes légumes que deux fois trop mon logement.

le 26/06/2011 à 11:50
Signaler
je préfèrais enfin tout le monde fait çe qu'il veut, payer moins mes légumes et 2 fois mon loyer.

à écrit le 05/06/2011 à 20:54
Signaler
Non à la réintroduction des farines animales y compris dans l'aquaculture. Asclépios, le blog sur http://pierrechallenge.overblog.fr appellera aussitôt au boycotte.

le 05/06/2011 à 21:48
Signaler
Tout a fait f'accord, les lobbys sont toujours actifs et se foutent totalement de leur inconséquences. Du moment que les $ remplissent leurs coffres quel honte !!!!

à écrit le 05/06/2011 à 19:00
Signaler
Quels charlatans au gouvernement ! Et pourquoi ne dansent-ils pas autour du totem pour déclencher la pluie pendant qu'on y est :-)

à écrit le 05/06/2011 à 18:45
Signaler
BLA !! BLA !! BLA !! L'ELECTION SE RAPPROCHE ET CA SE VOIT !! CA DOIT ETRE LA PREOCCUPATION DE SARKO TOUT AU LONG DE SON MANDAT !! TIENS POURQUOI IL NE FAIT PAS DESCENDRE LE PRIX DE L'ESSENCE DANS UN PREMIER TEMPS !! AH CAR CA RAPPORTE

à écrit le 05/06/2011 à 17:48
Signaler
La seule solution est de limiter les naissances dans les pays sous-développes qui ne peuvent faire face au besoin de leur population!

le 05/06/2011 à 18:22
Signaler
Il le faudrait Ben -

le 06/06/2011 à 0:39
Signaler
C'est vrai mais c'est du totalitarisme mais la chine peut se le permettre (pour l'instant)

le 06/06/2011 à 1:33
Signaler
L explosion de la demande gient surtout du developpement de l inde et de la chine, pays qui ont de quoi subvenir aux besoins de leur population, mais une demande soudaine de plusieurs centaines de millions de consommateurs cela ne peut tirer les prix...

le 06/06/2011 à 7:41
Signaler
Oui, notamment l'Afrique qui ne vit que de l'assistanat des autres pays!

le 02/08/2011 à 21:47
Signaler
BleuMarine, il faut pas généraliser conçernant l'Afrique.

le 03/08/2011 à 3:44
Signaler
je tiens quand meme a rappeller que les pays qui ont fait recement appel au FMI sont des pays européens, pas africains!

à écrit le 05/06/2011 à 14:46
Signaler
Si vous êtes des consommateurs responsables, vous aurez noté que les prix ont augmenté mais que ce sont surtout le quantités qui ont été réduites. 900 grammes au lieu d'un kilo, 9 biscuits au lieu de 10 ... Enfin, si vous êtes futés, vous allez comme...

le 05/06/2011 à 16:29
Signaler
Les paquets de pâtes qui sont passés de 500g a 450g et hop ni vu ni connu 50g en moins adossé à une hausse du prix de 10% en moyenne, il n'y a pas de petits profits. Vivement 2012 que le gavage et foutage se terminent

le 05/06/2011 à 17:39
Signaler
trader en alimentaire, le métier de la honte !

le 05/06/2011 à 18:06
Signaler
Je comprends maintenant pourquoi mon grand-pere m'a légué son fusil ... Il va falloir stocker les conserves et l'eau.

le 06/06/2011 à 1:23
Signaler
Ca fait pas de mal, on mange trop de toutes facons...

le 06/06/2011 à 12:33
Signaler
je suis d'accord avec Yann, on mange de trop et n'importe quoi, et je ne vous dis pas le gaspillage que fait les français quand on voit leurs poubelles.

le 07/06/2011 à 8:00
Signaler
Simple ou simplet, vulgarisateur mais pas vulgaire, utopiste certainement, je réitère, ce n'est pas aux banquiers à faire de l'argent sur notre nourriture !

le 02/08/2011 à 21:50
Signaler
Phillipe59 non vous avez raison il font de l'argent sur les clients et leurs produits, mais pas sur la nourriture, c'est sûr.

à écrit le 05/06/2011 à 13:33
Signaler
le gouvernement ferait bien de se poser deja la question pourquoi tout est deux fois plus cher en France que en Italie ou en Allemagne

le 05/06/2011 à 16:32
Signaler
N"exagérons pas! Certes, certains produits sont moins chers chez nos voisins d'outre rhin mais pas dans l'ordre des prix que vous annoncez! Les prix alimentaires sont moins chers d'environ 15 à 20% mais sûrement pas dans les proportions annoncées.......

à écrit le 05/06/2011 à 13:03
Signaler
Café d'Ethiopie "Carrefour" Sidarno 1,89 12/01/2010 1,97 Mars 2011 et 2,95 le 4/6/2011 Pas mal comme augmentation :les paysans Ethiopiens doivent etre heureux si pour eux l'augmentation est la meme !

le 05/06/2011 à 16:38
Signaler
D'accord avec vous. Cet exemple est révélateur des hausses de prix qui sont légions chez carrefour plus qu'ailleurs. Carrefour cache certaines hausses dans ses promotions super bidons de 3 pour 2 ou 50% sur le second produit. Le beurre, le lait frai...

le 05/06/2011 à 17:20
Signaler
parce que vous allez encore chez carrefour??? dis donc vous avez les moyens

le 05/06/2011 à 19:36
Signaler
Certains produits sont encore convenables mais il est vrai que tout y est cher. le plus exaspérant ce sont tous les produits faits en chine vendus à des prix déments.... et bien sûr arrondis! J'ai une phobie des prix arrondis... cela est peutêtre dû ...

le 06/06/2011 à 12:17
Signaler
"ouh" , je ne suis pas riche ,mais sans dette oui .. Je fais à pieds les différentes enseignes pour comparer les prix des produits mais , je ne trouve pas tous les memes dans chaque magasin .Vous avez de la chance vous, si vous trouvez tous vos produ...

à écrit le 05/06/2011 à 12:07
Signaler
Je cite l'article "... par une meilleure régulation des marchés financiers..." A force d'entendre cette phrase à chaque crise. Vont-ils vraiment s'y mettre à réguler ce qui n'est rien d'autre qu'un gros parasite de l'économie réelle? La finance La pa...

le 05/06/2011 à 17:19
Signaler
Il faut bien placer les retraites par capitalisation du monde anglo-saxon ... et avec des intérêts , alors ils placent là où ils sont sûr que cela rapporte, là où il va y avoir un décalage entre l'offre et la demande (l'alimentation par exemple, ou l...

à écrit le 05/06/2011 à 11:39
Signaler
SUIVEZ LE BOEUF !

à écrit le 05/06/2011 à 9:50
Signaler
Comme Lagarde qui veut réguler le prix des carburants, Le Maire fantasme et ment aux Francais en annoncant réguler le prix des matieres premieres. Il faudrait expliquer a Mr Le Maire que le prix des cereales est fixé à la bourse de Chicago .... Vivem...

à écrit le 04/06/2011 à 17:37
Signaler
Le prix des produits se fait selon la régle de l'offre et de la demande. La demande est en hausse suite à l'augmentation de la population de la planète. L'offre de denrées est en baisse suite aux mauvaises récoltes dûes à la sécheresse. La sécheresse...

le 05/06/2011 à 13:45
Signaler
Pas unqieuemtn. La demande a aussi augmenté parce que les banques ont investi dans les marchés alimentaires une partie de l'argent fourni par la politique de planche à billets des banques centrales. Cet usage de la planche à billets est en grande par...

le 05/06/2011 à 16:38
Signaler
Mince je suis, d'accord avec EIFFEL pour une fois ... et le pire c'est que je suis d'accord avec Mouais aussi car comme mécaniquement le marché de l'alimentaire va grimper , les financiers misent sur la grimpette. On voit bien qu'il reste encore de l...

le 05/06/2011 à 18:19
Signaler
Entierement d'accord avec vous EIFFEL -

le 05/06/2011 à 19:02
Signaler
@ Eiffel: un peu naif comme raisonnement. Il y a longtemps que l'équilibre offre/demande n'est plus respecté parce que certains monopolisent les marchés pour imposer leurs prix.

le 06/06/2011 à 3:18
Signaler
il ne faut pas etre naif: ce que le gouvernement veut faire, c'est envoyer un message aux speculateurs de tout poil: soit vous vous calmez, soit les gouvernements vont etre amenes a prendre des dispositions qui vous empecheront de prendre vos super s...

le 06/06/2011 à 5:35
Signaler
Oui, Yann... et là les spéculateurs te sortent l'agence de notation. Après, les gouvernements pleurent comme au sein des P. I. G. S. C'est un président de la trampe de TAPIE qu'il faudrait. Un mec, déjà, qui puisse dire, "Stop!". N'écoute pas les mi...

le 06/06/2011 à 9:12
Signaler
Vous avez pas compris que les pouvoirs sont détenu par les financiers et qu'ils sont plus puissant que les états.

le 06/06/2011 à 10:04
Signaler
on a eu la crise de la vache folle à cause des farines animales avec des troupeaux abattus et maintenant on envisage d'alimenter la filière poisson avec ces mêmes farines et également la filière porcine : de qui se moque-t-on ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.