75 millions de jeunes sont au chômage dans le monde, un record

 |   |  531  mots
Un jeune italien cherche un emploi sur internet - Copyright Reuters
Un jeune italien cherche un emploi sur internet - Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Le taux mondial du chômage des jeunes pour 2012 reste bloqué à son plus haut niveau de la crise et ne devrait pas redescendre avant 2016 au moins, selon un rapport publié mardi par l'Organisation internationale du travail (OIT).

Les jeunes sont toujours les premières victimes collatérales de la crise, et les chiffres du chômage au niveau mondial le confirment. Selon un rapport publié lundi par l'Organisation internationale du travail (OIT), 4 millions de jeunes supplémentaires sont au chômage depuis 2008, soit un total de 75 millions de 15-24 ans ou 12,6% de cette tranche d'âge. Pour 2012, les prévisions indiquent que ce taux va légèrement augmenter, à 12,7%. Un taux identique au pic de la crise en 2009.

Ce taux serait même plus élevé, selon les experts de l'OIT, si l'on prenait en compte ceux qui -découragés par le manque de perspective - abandonnent ou reportent leur recherche d'emploi. Ainsi ajusté, le taux de chômage mondial des jeunes se situait à 13,6% en 2011.

L'OIT préconises des allègements fiscaux et des incitations pour les entreprises qui embauchent

"La crise du chômage des jeunes peut être vaincue, à condition toutefois que la création d'emplois pour les jeunes devienne une priorité essentielle du processus politique et que les investissements dans le secteur privé s'accélèrent radicalement", a déclaré le directeur exécutif de l'OIT pour l'emploi, José Manuel Salazar-Xirinachs. "Cela comprend des mesures comme des allègements fiscaux et d'autres incitations pour les entreprises qui embauchent des jeunes, des efforts pour réduire le décalage des compétences chez les jeunes, des programmes d'entreprenariat qui intègrent formation qualifiante, tutorat et accès aux capitaux, ainsi que l'amélioration de la protection sociale pour les jeunes", a-t-il ajouté.

A moyen terme, le taux de chômage des jeunes devrait subir une nouvelle pression quand ceux qui continuent d'étudier faute de débouchés professionnels arriveront sur le marché du travail. C'est le cas notamment dans les économies développées, explique le rapport, où la situation est pire que ne le laisse penser le taux de 18 pour cent du chômage des jeunes prévu pour cette année.

En Afrique du Nord, le chômage des jeunes a augmenté de 5 points après le printemps arabe

Même si certaines régions se sont redressées après la crise économique ou ont au moins atténué son impact, toutes sont confrontées au défi de l'emploi des jeunes. En Afrique du Nord, le chômage des jeunes a augmenté de 5 points de pourcentage après le printemps arabe, avec 27,9 % des jeunes sans emploi en 2011. Au Moyen-Orient, le taux était de 26,5%.

En Amérique latine et dans les Caraïbes, il est redescendu à 14,3% en 2011 mais aucun autre progrès n'est attendu à moyen terme. En Afrique subsaharienne, le taux, de 11,5% en 2011, est relativement stable depuis 2005. En Asie du Sud-Est et dans le Pacifique, il était de 13,5 % en 2011, en très léger recul par rapport à 2008, tandis que dans la région de la CEI, de l'Europe centrale et du Sud-Est, le taux de chômage des jeunes a légèrement reculé à 17,6% en 2011. "Même en Asie de l'Est, peut-être la région la plus dynamique du point de vue économique, le taux de chômage était 2,8 fois plus élevé pour les jeunes que pour les adultes", soulignent les économistes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2012 à 18:21 :
Autrefois avec une licence on était avocat au barreau ou encore premier ministre. Aujourd'hui avec une thèse dans un système plus concurrentiel puisque plus démocratisé, on n'a rien. Nous avons quirielle de jeunes master sur le carreau. Pourtant il existe bien une déclaration des droits qui stipule le droit au travail. Il faudrait se mettre en conformité avec la constitution... Quand on voit l'explosion du système économique européen, le scandale de l'immobilier cher et la destruction qu'il provoque, la précarité très forte des jeunes quand les vieux avaient des plans de carrière, il faut se rendre compte que C'EST DE LA CARROTTE! Pourquoi ne pas fonder des mouvements afin de valider des intégrations décentes dans les écoles?
a écrit le 23/05/2012 à 8:39 :
La croissance ne reviendra pas !
En tout cas pas de manière assez vigoureuse pour recréer massivement des emplois.

Il faut inventer autre chose :

ROOSEVELT 2012 => 2 MILLIONS d'emplois CDI temps plein privés en 5 ans en France, sans ruiner l'état ni les entreprises, ni le contribuable
(projet déjà soutenu par 60 personnalités et 51.000 citoyens).
a écrit le 22/05/2012 à 19:03 :
C?est le meilleur conseil que l?on puisse donner à ces millions de jeunes.
a écrit le 22/05/2012 à 17:11 :
"L'OIT préconise des allègements fiscaux et des incitations" spécifiques pour les jeunes : exactement ce qui ne faut pas faire. Ces mesures ciblées sont consciencieusement appliquées depuis des décennies en France où elles ont démontré leur totale inefficacité. Pour supprimer le chômage structurel, il n'y a pas d'alternative à la baisse générale et massive des charges et des réglementations.
a écrit le 22/05/2012 à 17:06 :
Ne nous dit-on pas que nous sommes 6 milliards sur Terre ? donc que représentent 75 millions sans avenir si on maintient la dizaine de milliers de milliardaires qui fait vivre les 5,925 milliards autres ?
a écrit le 22/05/2012 à 16:30 :
75 millions sur une population mondiale qui avoisine les 7 milliards c'est moins de 1% ! Où est le problème?
a écrit le 22/05/2012 à 16:19 :
bajnar : bien vu
a écrit le 22/05/2012 à 15:53 :
Quand vous avez sélectionné 5 jeunes candidats et que 3 d'entre eux se présentent en jean's à l'entretien d'embauche ...... pffff....... c'est désespérant !!
Réponse de le 28/05/2012 à 12:31 :
C'est vous qui êtes désespérant ? Pour quel poste recrutiez vous ? Et quel est le rapport entre le port du "jean" et les compétences requises ? A moins que vous ne mesuriez les compétences à la longueur et forme du noeud de cravate ! Mon pauvre ami ! Faites un bilan de compétences et ......Changez de job !! L'agriculture manque de bras ....
a écrit le 22/05/2012 à 14:33 :
Je ne comprend pas... Dans tous les pays du tiers monde, le chomage des jeunes n existe pas ! Cela doit expliquer le chiffre de 75M alors...
a écrit le 22/05/2012 à 14:24 :
se sont reellment des statistiques sans interet étant donné qu'en afrique seulement plus de 25% des gens sont sans travail dont environ 60% de jeunes cela ne veut pas dire qu'ils ne vivent pas en particulier ceux qui sont brousse
a écrit le 22/05/2012 à 14:09 :
Il suffirait qu'on arrête de dépenser de l'argent dans les allocations familiales, cela réduirait le nombre d'enfants non désirés qui rateront leurs études, n'auront ni héritage patrimonial ni réseaux nécessaires à trouver un travail.
Réponse de le 28/05/2012 à 12:33 :
Faites moi plaisir ;-) Relisez Malthus ....Avant de raconter des âneries !
a écrit le 22/05/2012 à 13:00 :
ce n'est qu' un début avant que les grands fléaux naturels comme la famine remettent les compteurs à zéro !
Réponse de le 22/05/2012 à 14:13 :
Tant que l'on peut continuer à spéculer sur les denrées alimentaires, moi, ça m'arrange.
a écrit le 22/05/2012 à 12:33 :
Que les gens arrêtent de faire autant de gosses, ça évitera de quadrupler la population mondiale en moins d'un siècle comme cela vient de se produire, ça règlera par là même le problème de sous-emploi, et également celui de l'état de l'environnement et du manque de ressources (peak oil par exemple). Dans le cas de la France il suffirait de sucrer les allocations familliales :)
Réponse de le 22/05/2012 à 13:00 :
Vous avez tout à fait raison. Mais nos chers économistes de pacotille ne sont pas d'accord : plus de population = plus de client et plus de croissance (ce qui est complètement faux puisque dans toutes démonstrations d'économiste, ils ne tiennent jamais compte des plus gros facteur, ici c'est que nous habitons sur terre et que les ressources ne sont pas infinies).
Réponse de le 22/05/2012 à 15:47 :
Sinon vous pouvez aussi vous suicider, ça libèrera un emploi (quoique...)
a écrit le 22/05/2012 à 12:18 :
La France est le pays le plus taxé au monde. La réussite est honnie donc les jeunes, barrez-vous, allez entreprendre et créer des richesses ailleurs. Il n'y a que la caste des élus qui bénéficie d'un statut de paradis fiscal (indemnités non-imposables) pour les autres c'est l'enfer !
a écrit le 22/05/2012 à 11:51 :
test
a écrit le 22/05/2012 à 11:42 :
Nous sommes bien des animaux "évolués" non ? alors pourquoi agit on à l'inverse de la logique animale ??? Pourquoi forcer la natalité lorsque les conditions naturelles n'y sont pas propices ??, pourquoi le fait de nourrir des animaux (apport de nourriture forcé) les fait se reproduire davantage ? et que le jour où ca s'arrête ils meurent de faim ou errent dans les rues des villes...? La nature est bien faite, pourquoi la forcer...sommes nous finalement plus évolués qu'eux sur ce point ? Merci de passer ce commentaire.
a écrit le 22/05/2012 à 11:07 :
@ Cavalière : vous au moins vous êtes intolérante vous avez réussis vous nous le faites savoir dans tout vos commentaires, merci pour la classe moyenne
a écrit le 22/05/2012 à 11:04 :
@ najbar : vôtre commentaire est ridicule
Réponse de le 22/05/2012 à 13:25 :
et le mien ?
a écrit le 22/05/2012 à 10:28 :
Etre jeune en France comme en Europe du sud, c'est être au chômage après se casser le c... à étudier à bac +10, c'est passer l'épreuve du permis onéreux qui dure plus d'un an, c'est une impossibilité à se loger convenablement, être proprio est devenue une utopie, atteindre à 30 ans un CDI au smic pour les plus chanceux mais de vivre dans 15m2 ou accepter la colocation à vie et en plus sans retraite, stress au boulot avec management qui prône le harcèlement moral et pour éponger les dettes des séniors qui se sont gâvés avec les 30 glorieuses et la générosité à crédit de Mitterrand, ouf je suis retraité, multipropriétaire et j'ai pu placer mon fiston...
Réponse de le 22/05/2012 à 11:17 :
Mais vous avez voté pour que cela continue encore et encore alors faut pas se plaindre....
Réponse de le 22/05/2012 à 11:23 :
Tellement peu crédible. Vous ne seriez pas sur le forum à distiller vos inepties si vous étiez si bien.

Sur le fond la jeunesse trinque c est vrai. Mais combien parmi nous avons de vrais diplômes ? C est sûr qu être au chômage après un Bac + 5 en Philo, Histoire, Psycho ou Socio n'a rien de surprenant. De même, en France, il est vivement recommandé de sortir d'un établissement perçu (à tort ou à raison) comme prestigieux.

Ainsi, deux solutions sont offertes aux jeunes : Rester au pays et progresser jusqu au niveau où l on vit décemment ou bien l exil. Les jeunes moins formés, quant à eux devraient commencer à s inquiéter. A commencer par quelques amis gagnant un petit salaire qui ont eu la bien triste idée de devenir propriétaires il y a quelques années.
Réponse de le 22/05/2012 à 16:16 :
lol : j'ai une maîtrise d'histoire, je suis pourtant chef de projet MOA, 5 ans d'exp. professionnelle, je ne suis pas fonctionnaire, je me fais 50k par an et j'ai un livret A. Bref, si on pouvait arrêter de dire que les étudiants de sciences Humaines sont la lie de l'humanité, ça me ferait des vacances. Sachez que les RH se charge déjà de populariser ce préjugé.
Réponse de le 22/05/2012 à 18:12 :
@cavaliere: paies déjà tes 42 aqns de cotisation et tu verras comment les anciens se gavent :-) de plus, les mêmes anciens ont su gérer leur vie, alors que toi tu ne sais que pleurnicher au lieu de prendre le taureau par les cornes :-)
Réponse de le 23/05/2012 à 9:13 :
Patrikb, tu sais lire ? J'ai pris ma retraite à 58 ans.
a écrit le 22/05/2012 à 9:48 :
Heureusement, ils peuvent TWITTER et jouer toute la journée avec leur console, leur Ipad, leur tablette, ..... bref de quoi oublier leur situation.
Réponse de le 22/05/2012 à 11:15 :
OUI les enfants ont tout, tout de suite sans effort alors ils espèrent la même chose du monde du travail ..... c'est là qu'il y a un problème, à moins d'être un fils à papa et d'être pistonné !!
Réponse de le 22/05/2012 à 11:37 :
@Consolation

et surtout entretenir une flopee de retraités qui ne font rien a part leur casser du sucre sur le dos
Réponse de le 22/05/2012 à 18:14 :
@cdg: fais tes 42 ans de cotisation et revient nous parler au lieu de jalouser ton ombre !!!
a écrit le 22/05/2012 à 8:25 :
Je ne comprends pas comment en France on continue à avoir une natalité galopante, chômage massif et immobilier inaccessible, je plains les Français de la classe moyenne qui ont des gosses condamnés à les entretenir jusqu'à leur mort.
Réponse de le 22/05/2012 à 10:13 :
merci pour ce message d'espoir. Signé : la classe moyenne
Réponse de le 22/05/2012 à 10:30 :
Parce qu'il y a plein d'allocs en france c'est tout....
Réponse de le 22/05/2012 à 11:14 :
Les gens font des enfants pour les aides et demandent ensuite à la société de les éduquer à leur place parce qu'ils n'en sont pas capables.
Réponse de le 22/05/2012 à 13:48 :
si en france l état pousse a faire des enfants c est pour payé les futur retraité. Et si on fait une politique anti-natalité le pays va vieillir avec tous les problème qui en résulte.
Réponse de le 22/05/2012 à 14:11 :
des futurs chômeurs qui vont payer les retraites avec les allocations ?
Réponse de le 22/05/2012 à 15:46 :
Comment peut-on entretenir les retraites si les jeunes n'ont pas de boulot ?
Réponse de le 22/05/2012 à 15:50 :
C'est parfaitement logique : les PVD ont toujours plus d'enfants que les pays développés. Et comme la France stagne...
Sinon en vrai c'est parce que les gens aiment les enfants et trouvent que ça donne un sens à leur vie (ce qui apparemment se confirme ensuite), en général pas pour les allocations
Réponse de le 22/05/2012 à 18:16 :
@Cavaliere: je ne suis pas étonné que tu ne comprennes pas tant ton niveau intellectuel nous paraît élevé :-) figure-toi que les enfants qui n'ont pas de boulot, ce sont les parents qui les entretiennent et pas l'inverse :-)
Réponse de le 23/05/2012 à 9:15 :
Patrickb, où as tu appris le français ? c'est je que j'ai écrit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :