Sarkozy : "On parle de crise économique... ce qui me préoccupe le plus, c'est la crise des idées politiques"

 |   |  341  mots
Sarkozy arrivant lundi 8 juillet au siège de l'UMP, à Paris / Reuters
Sarkozy arrivant lundi 8 juillet au siège de l'UMP, à Paris / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Nicolas Sarkozy revient pour la première fois à l'UMP, ce lundi 8 juillet, depuis sa défaite à l'élection présidentielle. L'ancien chef de l'Etat a affirmé que cette visite n'entérinait pas "son retour en politique"

Nicolas Sarkozy n'aura pas attendu longtemps pour sortir de son silence. L'ex-président de la République, qui a démissionné jeudi 4 juillet du Conseil constitutionnel après l'invalidation de ses comptes de campagne à la dernière élection présidentielle, a commenté sur Twitter sa visite au siège de l'UMP. "Ceci n'est pas ma rentrée politique", a-t-il affirmé, ce lundi 8 juillet, alors que les rumeurs sur son retour se font de plus en plus pressantes.

L'ancien candidat en a profité pour tacler au passage le conseil constitutionel : "Respecter les institutions, ce n'est pas en accepter toutes les décisions ", a-t-il posté sur le réseau social à l'intention des Sages de la rue Montpensier.

"On parle de crise économique, financière, politique...Il y a une crise qui me préoccupe beaucoup plus, c'est la crise des idées politiques", a-t-il également déclaré aux membres de l'UMP.

 

 

A en croire son discours, il n'est pas près de retourner dans l'arène : "Je continuerai mon chemin avec le souci du recul, de la réflexion, de l'écoute, de la paix dont j'ai besoin après tant d'années d'exposition". L'élection présidentielle de 2017? Pour Nicolas Sarkozy, il est "indécent d'en parler".

 


 

L'UMP est en proie à une grave crise financière. Le parti de l'opposition doit reverser 10,691 millions euros avant le 31 juillet. Selon une information exclusive de La Tribune, l'UMP a déjà récolté 2,5 millions d'euros en trois jours. Les généreux donateurs ont légué en moyenne 80 ? pour sauver leur parti.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2013 à 16:00 :
ce qui le préoccupe le plus:ne pas avoir a payer les 11 millions d'euros sur sa cassette
a écrit le 09/07/2013 à 15:53 :
La crise des idées politiques n'est qu'un sophisme de plus que professionnalisent les gens du barreau , et d'autant plus que les affaires sont les affaires et alors, pas malin qui ne sait pas suffisamment plaider le pour et le contre, au gré des opportunités par nature volatiles. Le plus préoccupant n'est pas dans une crise de boniments mais dans une crise d'auditeurs.
a écrit le 09/07/2013 à 15:47 :
Ce qui le preocupe le plus c'est lui meme...
a écrit le 09/07/2013 à 15:34 :
Nicolas, des idées t'en avais 5 par jour, pourtant tu t'es fait virer c'est pas les idées qui manquent ce sont des hommes d'action pour les réaliser... dans un cadre national, pas dans une Europe qui dispose de tous les leviers. Vous continuez de faire croire aux français -pour assurer votre feuille de paie- que dans ce cadre européen, NS, FH, MLP , vous y changerez quelque chose ? Restez donc où vous êtes, vous nous économiserez... !!!
a écrit le 09/07/2013 à 13:53 :
De grace oublions pour toujours l'agite.
a écrit le 09/07/2013 à 13:45 :
Plus q'une seule solution pour sauver l'ump, faire un calendrier et poser a poil. Guaino ,woerth ,morrano ,aliot marie allez tous a poil!
Réponse de le 09/07/2013 à 14:43 :
Et Roselyne ? Hmmmm mon fantasme ! Roselyne à oilpé avec un boa de plumes autour du cou !
a écrit le 09/07/2013 à 13:02 :
le plus surprenant c'est que NS a repris les mêmes termes de MLP de la semaine dernière sur l'absence d'idées nouvelles pour l'UMP, çà sent l'OPA mais la proie c'est l'UMP....
a écrit le 09/07/2013 à 11:40 :
Décidément, de droite comme de gauche, ils sont totalement a la masse. Vont-ils comprendre un jour que ce n'est pas d'idées politiques dont la France manque, mais simplement de gestionnaires ? Quand cessera-t-on de nommer ministres des gens qui n'ont pas le début du commencement du début d'une idée du sujet qu'ils ont a gérer ? Quand cessera-t-on de mettre des gens dont l'unique formation a consisté é copiner dans des associations ou moignons de partis foireux ? Quand se décidera-t-on a prendre les mesures que la simple lecture d'une grille excel a un seul onglet commande ?
Réponse de le 09/07/2013 à 13:59 :
Et encore, on n'a pas besoin d'avoir Einstein version gestionnaire, simplement des personnes avec le courage de faire des réformes de A à Z et qui ne laissent pas tomber au bout de 10 minutes par peur de ne pas être ré-élu. Il n'y pas de crise des idées politiques, il y a une pénurie de politicien avec des c....... . NS a été un imposteur, il a fait croire qu'il ferait des réformes profondes et elles ne sont jamais arrivées. Au moins avec FH c'est plus clair: on ne réformera rien quoi qu'il arrive, on ne fait même pas semblant d'ailleurs, on attend que la crise s'en aille toute seule, on fait un gros roupillon et on laisse les copains de l'ENA se placer pour avoir un bon bout de gâteau sur le dos des contribuables. A chaque fois 5 ou 7 ans de perdu, un taux de chômage qui est mauvais dans le meilleur des cas et un pays qui n'est plus que l'ombre de lui même.
a écrit le 09/07/2013 à 11:01 :
ce qui me proccupe le plus, c'est qu'il revienne . ! lol
Réponse de le 09/07/2013 à 13:03 :
Bien dit! TOUT, sauf "Zébulon à roulettes " !
Réponse de le 09/07/2013 à 15:23 :
@Hades: Sarko, Hollande et les autres sont un pur produit du système. Aucun ne représente plus de 25 % des inscrits au 1er tour, et pourtant ils clament leur légitimité au 2e tour parce que certains ont voté contre l'autre puisque leur choix a disparu au 1er tour. Il en résulte qu'à chaque fois, on se retrouve avec plus ou moins 75 % de mécontents ... ce qui rend le pays ingouvernable et gouverné par un seul parti !!!
a écrit le 09/07/2013 à 10:43 :
C'est au contraire avec le « rendez-vous de la présidentiel » que nous arriverons à 'réparer' la France. Il n'a certes pas confirmé sa candidature pour 2017 et cela nous montre qu'il est dans le doute. Peut-être est-ce une nouvelle phase de la politique ? Il attend que le peuple lui donne une invitation. Depuis plus d'un an, il observe la politique du gouvernement de gauche. Aucun ministres ne possède les capacités requises pour occuper ce genre de poste. Ils se disputent entre eux à propos de rien comme des petits. Il n'y a eu, en 5 ans, rien de tel dans le gouvernement de Sarkozy. À part chez Brice Hortefeux. Il a montré ouvertement son racisme. Il a finalement été banni. On retrouve chez les deux un peu de démagogie, chez Sarkozy et chez Hollande. La démagogie de Sarko lui est venu par rapport à son expérience. Elle a toujours montré dans le monde la force du Président de France et celle de la France elle-même. Celle de Hollande est artificielle. Il veut juste montrer 'sa force' alors qu'il n'en a pas. Parfois nous avons l'impression qu'il souhaite ressembler à Staline. Genre 'que le peuple le souhaite ou non, je resterais au pouvoir jusqu'à ma mort'. Nos impressions ont été justifiés par Batho lorsqu'elle a déclaré que la droite coulait vers le FN. Ceux qui sont autour de lui sont autant responsables de tout ces dégâts. Les ministres manquent d'expérience. Ils n'arrivent même pas à augmenter leur propre côte de popularité et baissent encore plus celle du Président. Laissez-vos désires personnels de côté. Laissez-tomber votre démagogie factice. Il nous reste encore 4 ans ou nous pouvons faire plein de choses utiles si nous le souhaitons. Nous disposons de tout ce qu'il nous faut. Il manque juste de détermination. Ce que Sarkozy a dit est vrai : « le peuple souffre ».
Réponse de le 09/07/2013 à 15:57 :
J'ai failli etouffer de rire en lisant votre commentaire...continuez a egayer mes journees MDR
Réponse de le 09/07/2013 à 21:32 :
Demandez ta copine de faire chatoyer?????????????
a écrit le 09/07/2013 à 9:57 :
Quel désastre de voir toute cette énergie perdue, faute de vista...le manque d'idées politiques, ça c'est sûr..il nous reste une solution: l'abstention..
a écrit le 09/07/2013 à 9:24 :
une constante chez un homme politique: ne jamais douter de soi et en corollaire considérer qu'il détient forcément la vérité. exemple pratique " respecter les institutions, ce n'est pas en accepter toutes les décisions", en d'autres termes les décisions qui me sont défavorables ne sont pas valables !!!. On comprend mieux pourquoi il traine un nombre incalculable de casseroles. Les règles de droit s'imposent à tous sauf à moi qui suis par essence au dessus.
Réponse de le 09/07/2013 à 9:42 :
Je trouve que sur CE coup, il a totalement raison. Si les français et les politiques se reposaient moins sur cette Veme république "bananière", nous n'en serions pas là où nous en sommes. Le monde évolue autour de nous et nous fonctionnons encore sur des principes et des idées datés de l'Ancien Régime. La démocratie, c'est le droit de discuter de tout, de tout mettre sur le tapis, même d'exprimer des idées extrêmes... tant qu'il n'y a pas de violence. La France actuelle est une dictature soft avec interdiction d'aborder certains sujets. C'est un phénomène qui ne date pas d'hier mais qui se renforce encore depuis que les socialistes sont au pouvoir. La manière de faire du Conseil Constitutionnel en matière de non validation des comptes de campagne est une première. C'est un choix politique extrêmement dangereux dans l'ambiance actuelle. Ils auraient pu refuser de rembourser une partie des budgets de campagne, mais une telle sanction est très dangereuse pour la démocratie, d'autant plus que le fait de ne pas intégré la primaire socialiste est aussi très discutable... Le point positif, c'est que cela risque de mettre un terme à la Ve République plus vite que prévu !
Réponse de le 09/07/2013 à 9:57 :
Vous n'êtes pas sans savoir que le conseil est majoritairement composé d'UMPistes ! Vous nous prenez donc pour des perdreaux de la dernière couvée en parlant de décision politique. Disons plutôt que le parti des petits rentiers continue à se déchirer entre ex chiraquiens et ex balladuriens !
a écrit le 09/07/2013 à 8:37 :
Sarko n'a pas d'idées, il a le melon. Ce n'est pas exactement la même chose.
Réponse de le 09/07/2013 à 9:32 :
... Le pire dans tout ça c'est que notre président actuel est encore pire : 0 idée, 0 courage. Lamentable. Sauf pour raconter des bobards, ça François le mou ne manque pas d'inspiration et dépasse largement Sarkozy qui était déjà très bon en la matière.
a écrit le 09/07/2013 à 8:20 :
je citerais pour une fois Clemenceau , il disait des idées politiques , c'est comme les chaussettes , c'est quand elles puent qu'il faut en changer . Actuellement nous souffrons d'une bêtise acharnée , faut dire qu'il faut voir le niveau scolaire des militants de ce parti , c'est pas du Bac , donc on s'adresse a un électorat bien précis , cela rappelle le moyen âge , cela pourrait être comique mais bien au contraire , les idées sont nombrillistes de nos jours , elles suivent l'économie avec du retard et cela a un impact terrible sur les finances publiques , le pire c'est que tous les pays sont concernés par cette fuite en avant
a écrit le 09/07/2013 à 8:20 :
Depuis quand les hommes politiques français ont des idées ? Ils se contentent de singer les anglo-saxons depuis au moins trois décennies !
a écrit le 09/07/2013 à 7:53 :
cet homme est nuisible ; il a réussi à bousiller la france en peu de temps en explosant le budget et en plongeant le peuple dans le chômage et dans la merde et maintenant il réussit à démolir les comptes de l'ump ; 55 m? de dettes !!!! faut le faire pour un parti qui dit vouloir gérer le pays ; on ne s'étonne donc plus de la mauvaise gestion de la nation pendant les 10 dernières années
Réponse de le 09/07/2013 à 10:53 :
On comprend qu'il se soit représenter au élection présidentielle pour cacher tout cela mais sans succès!
a écrit le 09/07/2013 à 7:23 :
NS est devenu stupide et pathétique. C'est une crise de l'emploi, du pouvoir d'achat, de l'esprit d'entreprendre pour créer de VRAIS emplois. Moi ce qui me préoccupe surtout c'est aussi une crise d'honnêteté a gauche comme a droite. On ne m'y prendra plus de voter pour ces nuls. Ce sera FN pour bouleverser les cartes et l'élite pourrie de notre pays. Nous n'avons plus qu'un seul choix pour un vrai changement. Peut être aurons nous alors du politico-media plus réaliste et plus honnête....
Réponse de le 09/07/2013 à 10:01 :
flanby est le meilleur agent recruteur du FN !
a écrit le 09/07/2013 à 0:37 :
Préoccupé par une crise des idéologies politiques... qu'il a largement contribuer à créer.
www.librepolitique.com
a écrit le 08/07/2013 à 23:07 :
Et toutes ses promesses non tenues de 2007 ? S'il avait mis en action tout ce qu'il avait annoncé. Mais la montagne a accouché d'une souris.
Réponse de le 09/07/2013 à 10:01 :
Soyez plus précis, SVP.
Réponse de le 09/07/2013 à 12:05 :
Sur les trente cinq heures : pas de suppression.
Sur les régimes spéciaux de retraite : une réforme dont les effets seront plus coûteux que l'existant.
Sur la suppression d'un échelon administratif : rien.
On continue ?
a écrit le 08/07/2013 à 23:00 :
C'est bien connu, quand on a pas d'argent on a des idées. C'est vrai que cela ne coute pas cher. Enfin, si on résume la situation, N. Sarkozy a perdu les élections, creusé le déficit de la France et coulé l'UMP. C'est pas mal. Ce monsieur devrait avoir encore plus "d'idées" comme celles là.
Réponse de le 09/07/2013 à 8:01 :
Oui enfin il a quand même réussi son mariage avec une chanteuse aphone et ses conférences où les expatriés fiscaux UMP viennent l'écouter parler de la crise qu'il n'a pas compris ! C'est pas rien !
Réponse de le 09/07/2013 à 8:09 :
Grâce à son CV élogieux, il peut se présenter en "Sauveur de la France".
Réponse de le 09/07/2013 à 9:52 :
Le plus drôle, c'est qu'en remplacement d'un mec qui n'a rien compris à la crise, le français ont élu un aveugle qui nie l'existence même de la crise. Sarkozy n'était pas bon, et les français ont trouvé encore plus nul avec Hollande. C'est pathétique !
Réponse de le 09/07/2013 à 11:00 :
Dire qu'il est nul, c'est encore lui faire beaucoup d'honneurs, à flanby !
a écrit le 08/07/2013 à 22:59 :
Nicolas, des idées t'en avais 5 par jour, pourtant tu t'es fait virer c'est pas les idées qui manquent ce sont les hommes d'action pour les réaliser..
a écrit le 08/07/2013 à 22:01 :
Il est préoccupé par le crise des idées politiques mais il n'en donne aucune...
Réponse de le 08/07/2013 à 22:41 :
C'est vrai que c'est difficile de ne pas en rire.
Réponse de le 08/07/2013 à 23:19 :
Moi je vois que la gauche est hiper préoccupé par le retours de NS et pourtant ils ont toutes les pouvoirs pour redresser la france : mais pourqoui ont ils tant la trouille?
Réponse de le 09/07/2013 à 8:02 :
Non ce sont des gens de droite comme moi qui ne voulons pas du retour de la machine à perdre Sarkozy ! Perdre les élections mais aussi le pays !
Réponse de le 09/07/2013 à 16:15 :
@rescator FH n'est pas génial mais ne fonctionne pas du tout sur le même rythme que NS qui avait atteint le summum dans le style moulin à vent. On verra dans 3ans; mes collègues étrangers (qui ne sont pas sensibles à la politicaillerie française) me disent qu'il n'est pas si mal que ça et qu'il agit plus sur le fond que sur la forme. Pour en revenir à votre affirmation, Tartarin ne fait pas peur à grand-monde et em... plus à droite qu'à gauche. Que la droite se débarrasse de ce charlot et tout le monde ne s'en portera que mieux (français dans leur ensemble et gens de droite).
a écrit le 08/07/2013 à 21:45 :
si lui revient nous allons êtres bons pour renflouer ces comptes . honnêtement que fera t il puisque s il avait été bon , au deuxième tour il passait haut la main que va t il promettre la retraite a 46 ans ça l est déjà nous taxé surement créé de l emplois il ni en a plus ou au compte goutte a peut etre rénover sont avion airsarko
Réponse de le 08/07/2013 à 21:54 :
S'il "repassait", il nous en ferait baver, encore plus! il reviendrait revanchard, plus "majesté que jamais, présomptueux, imbu de lui même .....nous sommes gâtés, vraiment avec tous ces politicards dont on ne veut plus !!
a écrit le 08/07/2013 à 21:08 :
La quantité de papier qu'il fait vendre est inversement proportionnelle à ses compétences. Ne pas oublier qu'il a plombé la France, son parti, fait fort dans le népotisme avec son fils à l'Epad, traité les uns et les autres de pov cons, stigmatisé les uns et les autres, s'est assis sur les institutions puisqu'il ne reconnait même pas la compétence du conseil constitutionnel (dont il fait partie en plus), fait sa justice en désignant certaines personnes coupables sans avoir été jugé (Villepin) a brassé de l'air tant et plus, n'a même pas été foutu de supprimer les 35h, etc..... Qu'on l'oublie, ça fera du bien à tout le monde et à son parti en premier
a écrit le 08/07/2013 à 20:36 :
Cette mascarade est ridicule. Sarkozy est devenu pathétique. Ce retour qui n'en ai soit disant pas un, est une immense blague. Sarkozy n'a jamais eut le courage de se retirer comme il l'avait dit. D'ailleurs, Sarkozy n'a jamais eu le courage de se remettre en question.

Je suis de droite mais, comme de nombreuses personnes de droite, je suis écoeurée par cette mauvaise saga.

Reste qu'en attendant, l'UMP se meurt et la droite s'auto-détruit, se ridiculise. Quelle honte !
Réponse de le 08/07/2013 à 20:55 :
Avec ces politiques, il faut bien reconnaitre qu'on aura eu droit à tout! même à la "comédia d'el Arte"....
a écrit le 08/07/2013 à 20:11 :
Eh bien, moi, ce qui me préoccupe le plus, c'est de voir avec quelle légèreté il a plombé les comptes de la nation et ceux de son parti !!! Il a l'audace de parler de crise des idées alors qu'il n'a même pas eu le courage de s'attaquer aux réformes de fond qui s'imposeraient !!! Quelle indécence !!!
a écrit le 08/07/2013 à 20:10 :
Moi ce qui me préoccupe en tant qu'ancien électeur de droite maintenant abstentionniste, c'est qu'il ne s'est même pas rendu compte de l'indigence de ses idées quant il était au pouvoir !
a écrit le 08/07/2013 à 19:51 :
Nous , par contre ce qui nous préoccupe fort, c'est l'hypocrisie nauséabonde, les égos surdimensionnés , la cupidité féroce, les mensonges éhontés, les promesses stériles, le "gangstérisme" dans toute sa splendeur...Bref, on ne croit absolument plus dans de tels individus!
a écrit le 08/07/2013 à 19:37 :
"On parle de crise économique, financière, politique...Il y a une crise qui me préoccupe beaucoup plus, c'est la crise des idées politiques" : Parlons plutôt de la Princesse de Clèves, le reste est sans intérêt pour un intellectuel comme moi ! "Mais il y a quelque chose d'indécent à parler du rendez-vous de la présidentielle alors que les Français souffrent." : N'en n'oubliez pas votre obole à l'UMP, ça c'est des cents (et des millions) !
Réponse de le 09/07/2013 à 19:04 :
" Un sou qui change de mains 100 fois par jour , c'est 100 sous." C'est de Balzac. Nos " gouvernants " n'ont même pas compris ça. Au cas où , Balzac , c'est en littérature française , pas à la Star academy..comme quoi ...!!!
a écrit le 08/07/2013 à 19:24 :
Les politiques quand ils on des idées ils nous mettent 2000 milliards de dettes dans la vue. Donc ils vaut mieux qu'ils se calment et qu'ils laisse faire la société civile pour peut qu'elle ne soit pas accablée d'impôts (pour financer ses idées fumeuses). On vois la croissance actuelle merveilleuse que l'on à avec le grand emprunt de 35 milliards et j'imagine la suite idem avec 10 milliards de plus des "Socialos". Par contre 45 milliards de dettes en plus ça c'est bien concret.
Réponse de le 08/07/2013 à 19:36 :
on verra combien votre Hollande nous aura mis dans 4 ans ???
Réponse de le 08/07/2013 à 20:14 :
L'ex a laissé un taux d'endettement de 90%. Tous les gens qui savent calculer savent qu'avec 2% de taux d'intérêts moyens et une croissance nulle, les déficits et donc l'endettement vont continuer à s'accroitre par effet boule de neige (on emprunte pour rembourser les intérêts de la dette précédente). Ce n'est pas que je veuille excuser nullande, mais c'est très mal barré ! Personnellement votre idôle peut se représenter en 2017, je m'abstiendrai comme en 2007 et en 2012 malgré que je sois de droite !
Réponse de le 08/07/2013 à 21:39 :
C'est une constante maintenant chez les gens de "droâââte" toutes ces fôtes d'aurtografe dans vos posts ? qu'avez vous appris en école privée ? "la vie de Bernadette Soubirou" ou le code pénal selon Le Pen ?
Réponse de le 08/07/2013 à 22:43 :
Déjà, on met une majuscule après un point d'interrogation...
a écrit le 08/07/2013 à 19:15 :
c est vrai qu il a l air très préoccupé sur la photo ;o)
Réponse de le 08/07/2013 à 19:28 :
c'est Laurent Gerra

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :