A La Rochelle, Jean-Marc Ayrault confiant sur la réforme des retraites

 |   |  564  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans son discours de clôture de l'université d'été du PS à La Rochelle, le Premier ministre s'est voulu rassurant ce dimanche sur la réforme des retraites et la contribution climat énergie. Le chef du gouvernement consultera les partenaires sociaux lundi et mardi à Matignon, à l'heure des ultimes arbitrages de cette réforme des retraites qui doit être examinée en conseil des ministres le 18 septembre. Il promet de prendre en compte la pénibilité et corriger des inégalités dont sont victimes les femmes.

Intervenant dimanche en fin de matinée, Jean-Marc Ayraulta tenté de ressouder sa majorité et de rassurer les Français à l'heure des derniers arbitrages sur la réforme des retraites et sur le volet fiscal du budget 2014, notamment la nouvelle taxe carbone qui soulève beaucoup d'angoisses.

"Je connais l'inquiétude de nos concitoyens : des plus âgés qui redoutent des baisses de pension, des plus jeunes qui craignent de ne jamais toucher de retraite", a-t-il déclaré devant les socialistes. Selon lui, la "difficulté" de financement du système de retraites se "situe dans l'intervalle entre aujourd'hui et 2035". Le premier ministre a rappelé que le dynamisme démographique permettrait une amélioration de la situation dans une vingtaine d'années. "Mais nous ne nous contenterons pas d'une réforme qui se bornerait à une simple mesure de gestion financière et d'ajustement budgétaire", a-t-il assuré.

Jean-Marc Ayrault a promis la prise en compte de la pénibilité "parce que l'espérance de vie à la retraite n'est pas la même pour une ouvrier ou un cadre". Il a aussi assuré que la situation des femmes, particulièrement victimes du chômage et aux carrières incomplètes sera prise en compte. Le chef du gouvernement consultera les partenaires sociaux lundi et mardi à Matignon, à l'heure des ultimes arbitrages de cette réforme qui doit être examinée en conseil des ministres le 18 septembre.

Jean-Marc Ayrault a également assuré que la future contribution climat-énergie annoncée jeudi par le ministre de l'écologie ne "modifierait pas le niveau des prélèvements" fiscaux en France. Elle "ne sera pas un impôt de plus mais une réforme fiscale, une réorientation de la fiscalité", a-t-il expliqué. "Il s'agit de modifier peu à peu, progressivement, les bases sur lesquelles reposent notre fiscalité en dissuadant les comportements polluants et en favorisant les comportements vertueux", a expliqué M. Ayrault. "L'écologie, ce n'est pas un discours pour les campagnes électorales et un grand silence après".

En conclusion de l'université d'été, Jean-Marc Ayrault a aussi réaffirmé son autorité de chef du gouvernement et de la majorité et mis en garde contre les "jeux personnels" : "le débat entre sensibilités est légitime, il est même nécessaire. Il y a des congrès pour cela, a-t-il estimé. Il peut y avoir des désaccords. Mais il y a des instances du parti pour les exprimer."

Se défendant de toute "vision caporaliste", le Premier ministre, qui avait ironisé sur le "quart d'heure warholien" de ses ministres, a dit que "chaque fois que le débat est sur la place publique avant même  d'avoir été posé entre nous, c'est une faute contre notre collectif". "Je vois des clubs et parfois des mini-clubs se créer. J'entends des prises de position (...) qui donnent quelques secondes de célébrité ou de visibilité à leurs auteurs", a dénoncé Jean-Marc Ayrault devant Manuel Valls et Arnaud Montebourg. "Mais j'entends surtout (...) des Français qui ne goûtent pas et ne retiennent qu'un sentiment de flou et de désaccord", a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement a aussi réclamé l'unité de la gauche au premier tour des élections municipales de mars 2014. Selon M. Ayrault, "c'est cette alliance entre les différentes sensibilités de la gauche qui séduit, c'est notre complémentarité qui convainc".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2013 à 16:56 :
la vraie réforme, la seule justice, c'est un seul régime de travail, de cotisations, de retraite... 20 milliards d'économies sur les régimes spéciaux et 2 milliards rien qu'en gestion, pas besoin de baisser les retraites, mais de quoi augmenter les minimas..l'injustice c'est maintenant
a écrit le 26/08/2013 à 18:37 :
Il est confiant de ses incuries et incapacités à faire quoi que ce soit. Pauvre homme juste bon à la niche
a écrit le 26/08/2013 à 14:05 :
On consulte des partenaires sociaux qui ne représentent qu'eux mêmes et ce depuis très longtemps et que tous les gouvernements successifs caressent dans le sens du poil en leur donnant subventions et postes divers et variés. Il faudrait enfin écouter et consulter les "vrais" gens..Mais tous ce petit monde trempe dans le même bain depuis des années, se passent les avantage, les postes.... il faut changer tout cela car tout le monde en a ras le bol et on sait comment cela peut finir... (montée des extrêmes...)
a écrit le 26/08/2013 à 11:18 :
on va noyer le poisson derrière de grandes déclarations égalitaristes : la pénibilité - l'égalité hommes femmes - etc..;
a écrit le 26/08/2013 à 10:29 :
Le premier ministre et mou-président sont confiants. Ça en fait au moins deux en France...
a écrit le 26/08/2013 à 8:51 :
Les socialos (comme l'Ump) vont éviter de se mettre à dos la prolifique et puissante génération des cigales du baby boom : les jeunes et les entreprises paieront ...
a écrit le 26/08/2013 à 7:59 :
Nier les évidences, refuser les modifications indispensables, bref refuser de réduire les déficits. Et ça veut diriger ?
a écrit le 26/08/2013 à 7:42 :
Ne touchez pas aux inégalités,augmentez les impôts et prélévements divers.Tout cela démontre votre faiblesse et incompétence.Egalité,fraternité,justice. Vous faites pire que la droite.
a écrit le 26/08/2013 à 7:34 :
Ne touchez plus au pouvoir d'achat des retraités Mr Ayrault. Vous dites vouloir la justice, appliquez vraiement cette volonté et arretez d'emmerder ceux qui ont travaillé 40 h par semaine, avec seulement 4 semaines de congés et surement pendant plus de 40 ans exerçant des métiers pénibles et qui n'auront aucun avantage a votre réforme pénibilité, ils ont travaillé toutes ces années pour rien de plus, aucun avantage, vous comprenez ?
Réponse de le 26/08/2013 à 8:52 :
La 5eme semaine de congés date de 1982 (31 ans). Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles avec vos 40 heures et 4 semaines ....
Réponse de le 26/08/2013 à 12:04 :
reponse à çasuffitdediredesconneries.
Vous pourriez rester poli tout de meme : j'ai 83 ans et j'ai commencé à travailler à 15 ans, faites le compte, si vous en etes capable, je vous prends pour ce que vous dites.
Réponse de le 26/08/2013 à 12:48 :
Ben voyons... Et tu as libéré Paris en 44 aussi ...
Réponse de le 26/08/2013 à 15:43 :
@casuffitdediredesconneries. Tu as vraiment raison ce système il faut absolument le changer pour ceux qui travaillent je ne suis pas sûr que c'est ton cas feignant car à mon avis tu fais parti de ceux qui bénéficient de toutes les aides de l'état. C'est vrai trop de congés pour toi une semaine ça suffit et encore j'hésite pour la retraite tu devrais l'avoir vers 77 ans tu pourras toujours lire Tintin si tu peux te payer des lunettes car la sécu du n'en auras pas. À l'intention des patrons qui lisent ces commentaires pour moi ils touchent trop de salaires il faut absolument les baisser et il faut les faire bosser ces feignasses. Enfin pour la libération de Paris heureusement que tu n'y étais pas sinon on aurait pu ne pas savoir dans quel camp tu étais. Alors va y insulté les gens mais le petit programme que le t'ai conconcté il est pour bientôt. Pour moi tout va bien je profite un Max d'ailleurs qu'est ce que tu foutais derrière ton micro à cette heure tu devrais bosser tu as encore grugé ton patron ils faut absolument qu'ils changent tout ça patrons regardez un peu dans les autres pays ils faut les faire bosser, plus de limite regardez il ne demande que ça, au boulot nous on profite pourvu que ça dure on fera tout pour.
a écrit le 26/08/2013 à 6:22 :
On ne peut avoir confiance avec cet homme qui est un carriériste patenté. Démission...
a écrit le 26/08/2013 à 5:21 :
2% de hausse de csg sur les actifs,c'est une mesure quasi indolore sur les feuilles de paie,c'est de loin la meilleure solution pour tous.Mais qu'est ce que c'est long a accoucher,ce gouvernement est d'une mollesse!
a écrit le 25/08/2013 à 22:58 :
Ce n'est pas un orateur le camarade Ayraud. C'est nous qui, c'est nous qui etc
Allez camarade encore quelques taxes pour fêter le bonheur socialiste.
a écrit le 25/08/2013 à 22:08 :
Facile d'être confiant quand le privé va encore payer pour le public! Marre de ces gens qui ne travaillent pas pour la France mais uniquement pour leur socle électoral de 28-30%. A quand un nouveau 1789 ?
a écrit le 25/08/2013 à 20:55 :
Quand on a un probleme , LA FAMEUSE SOLUTION SOCIALISTE ON CREE OU ON AUGMENTE UN IMPOT
Tout le monde peut devenir ministre !!!!!!!!
a écrit le 25/08/2013 à 20:50 :
Et surtout je ne suis le 1 ré ministre que d'un clan d'élus que je protège à qui je ne demande aucun efforts sur la retraite ou sur les jours de maladies: les profs comme moi et les fonctionnaires et les nantis de à SNCF : mes électeurs
Es autres Fancais je m'en fous
a écrit le 25/08/2013 à 20:11 :
Plus les politiques font des discours plus ils s'enfoncent car un bon!!!! politique il est un diseur de bonnes aventures qui sur le fond sont toujours mauvaises. Si nous reprenons les discours depuis 2012 le nez du premier ministre du gouvernement et du Président rendrait Pinocchio jaloux de lui prendre la vedette. Pour être honnête nous avons eu des discours identiques de la part de l'ancien gouvernement et de l'ex Président.
a écrit le 25/08/2013 à 19:56 :
je l'ai écouté à midi , mais c'est vraiment un incompétent , un menteur , il va détruire la France ce mec
a écrit le 25/08/2013 à 19:29 :
Il peut etre confiant sur "sa réforme des retraites" qui n'a rien de rien d'une réforme : en tout et pour tout, énième flambée de la C.S.G inventée récemment à 1.1%, et multipliée depuis lors par 7 sur les revenus du travail, et multipliée par 15 sur les revenus du patrimoine : 15.5%. Elle parviendra, évidemment, sous peu à 31%
a écrit le 25/08/2013 à 19:09 :
Vous ne paierez pas plus avec cette taxe supplémentaire ? Voire! Comme plus de 90% des contribuables ne sont pas touche par les hausses d'impôts successives ! Oh mensonge, quand tu nous tient !
a écrit le 25/08/2013 à 19:08 :
Tout va bien puisque les régimes spéciaux et les fonctionnaires ne seront pas touchés. Sans oublier évidemment les parlementaires et les ministres. Ce qui explique encore les 28% d'opinions favorables.
a écrit le 25/08/2013 à 18:28 :
Si augmenter les cotisations ou la CSG s'appelle réformer, alors nous pouvons être confiant dans la capacité réformatrice de ce gouvernement !!!
a écrit le 25/08/2013 à 18:21 :
confiant..??? à qui se fier !!!!
a écrit le 25/08/2013 à 17:56 :
La rentrée va être déplorable... avec deja +10% de chomage sur 12 mois dans les grandes villes comme Lyon...Cela va devenir invivable pour les socialistes malgré leur optimisme hypocrite ..bientot les nationaux socialistes et la coupe sera pleine..
a écrit le 25/08/2013 à 17:41 :
Pathétique Monsieur Ayrault lors de son discours, constatant les progrès de la Chine en R&D en devenant la 2eme puissance juste derrière les US et nous que faisons nous...... ?et bien strictement rien !
La preuve de la lâcheté de nos politiques depuis 40 ans, encore des discours et des discours et rien que des discours, voilà où passe nos impôts au lieu de servir dans la recherche pour notre futur.
Nous somme en pilotage automatique, plus besoin de ses politiques, même les Belges arrivent a faire tourner la boutique sans les leurs !
a écrit le 25/08/2013 à 17:23 :
Les femmes ? Faire quelque chose pour les femmes ? Ayrault va découvrir que les femmes votent à mon avis et qu'elles représentent plus de la moitié de l'électorat donc un vrai pouvoir de virer les bras cassés qui soutiennent un patronat qui les exploitent à 20 % moins cher que les hommes, tolèrent le harcèlement et la violence qui se généralise à leur encontre et des retraites de misère à plus de 65 ans pour avoir un taux plein, des pensions de reversion honteusement conditionnées à des ressources minimales etc etc ...
Elles ont les crocs les femmes ! Elles n'en peuvent plus les femmes à devoir s'occuper encore et encore de leurs gosses adultes au chômage et de leurs vieux parents dépendants quand ce n'est pas du mari qui pantoufle devant la télé en invoquant son droit à être épuisé.
a écrit le 25/08/2013 à 17:13 :
La justice est: plus vous cotisez, plus voter retraite est importante un meme systeme de retraite pour tous MAIS LE GOUVERNEMENT NE LE FERAS PAS , IL VEUT DONNER PLUS A CEUX QUI ONT PEU COTISER AU DETRIMENT DE CEUX QUI ONT BIEN COTISES
a écrit le 25/08/2013 à 17:01 :
la pénibilité du travail tous les gouvernements successifs en ont parlé mais rien n'a jamais été pensé à ce niveau. Encore des beaux discours, de toute façon ce sont les travailleurs qui ne profitent pas de leur retraite qui renflouent les pensions de ceux qui les perçoivent pendant plusieurs décennies.
a écrit le 25/08/2013 à 16:55 :
Un grand adepte de la méthode coué.... Perso, la confiance d'Ayrault, je pense qu'il n'y a pas grand monde qui la partage.
a écrit le 25/08/2013 à 15:34 :
"des plus jeunes qui craignent de ne jamais toucher de retraite": les plus jeunes (et un peu moins comme moi) seraient idiots de penser qu'ils auront une retraite. Tout dépend du fait que le pays ne se crashe pas financièrement, et donc que tout se passe bien, sans aucune crise, dans les 20 ans à venir. Vu qu'on n'a pas fait de réforme, donc plus de marge de man?uvre en cas d'imprévu. D'ailleurs, même si tout se passe bien, rien ne semble garanti ...
Réponse de le 25/08/2013 à 16:29 :
je dois payer pour les tretraite aujourd hui

payer des taxes impots .........

et avoir de largent pour le futur

merci ump ps udf .........
a écrit le 25/08/2013 à 15:07 :
J'ai en partie écouter le discours d'Harlem Désir et bien le FN a de beaux jours devant lui et il doit bien rigoler de son l'intervention. A part le blabla habituel que propose M Désir, c'est bien la question que je me pose?
a écrit le 25/08/2013 à 14:55 :
L'horreur de la pensée unique ..actuellement temporairement au pouvoir ...C'était aussi pathétique que dantesque ...! J'avais l'impression de lire la Pravda de 1980...!
Réponse de le 25/08/2013 à 18:43 :
Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique, hein?...
a écrit le 25/08/2013 à 14:47 :
Ayrault qui n' a à la bouche que le mot "justice sociale" comme tous les socialistes, se garde bien de réformer les retraites des régimes spéciaux, des fonctionnaires et des députés : c' est un minable comme Hollande !!!!
Réponse de le 25/08/2013 à 18:33 :
Toujours votre éternel refrain...Bla, bla, bla,...bla bla bla.
Réponse de le 25/08/2013 à 19:05 :
Vous avez raison cette équipe dirigée par flamby 1er a atteint un niveau d'incompétence jamais atteint à ce jour et c'est la France qui a eu droit au gros lot.
Réponse de le 25/08/2013 à 20:21 :
+ 100
Réponse de le 26/08/2013 à 6:24 :
-100

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :