Pierre Gattaz : il faut "une vraie réforme structurelle" des retraites sans "demi-mesure"

Le président du Medef Pierre Gattaz insiste dans le journal le Monde sur la nécessité d'une véritable réforme des retraites durable afin d'être débarrassé de la question pour les années à venir. Entre une dose de capitalisation et le relèvement de l'âge de départ et de la durée de cotisation, il en profite pour rappeler les propositions du Medef.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Une "vraie réforme structurelle" des retraites sans "demi-mesure". C'est ce que réclame le président du Medef Pierre Gattaz dans le Monde de mercredi, afin de "s'attaquer à ce sujet de manière résolue".

L'enjeu de la réforme des retraites est "crucial" si l'on veut "redonner confiance et visibilité aux salariés, quel que soit leur âge, leur condition, leur statut", souligne le responsable patronal dans une tribune parue dans Le Monde.

Résoudre enfin cette question pour plusieurs années

Selon lui, "il faut juste souhaiter que le gouvernement s'attaque à ce sujet de manière résolue, non politique, en regardant les chiffres et les données, en visant l'équité entre les régimes et les générations, en favorisant l'emploi et en résolvant enfin cette question pour plusieurs années".

Pour cela, le Medef a présenté son propre projet. Celui-ci prévoit un relèvement de l'âge légal de la retraite à 63 ans et un allongement de la durée de cotisation à 43 ans en 2020.

Les entreprises ont fait assez d'efforts

Concernant une éventuelle hausse des cotisations qui financent les retraites, il estime que les entreprises ont "déjà largement participé à l'effort d'équilibre" et qu'une réforme des retraites "qui augmenterait les charges des entreprises se ferait donc au détriment de l'emploi".

En juillet, le Medef avait indiqué dans un document remis au gouvernement qu'il accepterait une hausse de 0,1 point des cotisations vieillesse pour les plus hauts salaires, à condition que les cotisations famille des entreprises soient transférées sur la TVA ou la CSG. Le patron du Medef ne revient pas sur le sujet dans cette tribune.

Une dose de retraite par capitalisation

Il affirme une nouvelle fois la nécessité d'introduire "une dose de retraite par capitalisation" et juge "urgent de s'attaquer" à la convergence des régimes de retraite, au nombre de 35 aujourd'hui.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit rencontrer lundi et mardi les partenaires sociaux pour dévoiler les grandes lignes de son projet de réforme, qui doit être présenté en Conseil des ministres le 18 septembre. La semaine du 7 octobre devrait y être entièrement consacrée à l'Assemblée nationale.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 53
à écrit le 26/08/2013 à 13:02
Signaler
Et le régime unique des retraites, nous l'attendons toujours....!?

à écrit le 26/08/2013 à 9:47
Signaler
Mais Bon Dieu, qu'a fait le MEDEF pendant toutes ces années à part cautionner des politiques socialobolchéviques qui mènent la France à la ruine depuis plus de 30 ans..!? Une seule certitude, nous sommes envahis par la connerie...!

à écrit le 22/08/2013 à 17:36
Signaler
si on veut faire beaucoup d'économies et avoir le moyen de régler les curseurs de façon homogène et équitable, sans parler de l'énorme simplification de ces usines sà gaz qui occupent du monde à tenter de donner les bonnes réponses... il faut de suit...

le 23/08/2013 à 16:14
Signaler
"Un seul régime et avoir les moyens de régler les curseurs" , on en meure avec ses idées de socialistes. On travaille et l'on ramasse le fruit de ses efforts sans avoir a redistribuer avec la diversité et point

à écrit le 22/08/2013 à 13:20
Signaler
Il faut dire à M.Gattaz qu'une réforme systémique des retraites passe nécessairement par une répartition des cotisations sociales sur le travail et sur l'énergie.Qu'il lise la note n°6 du CAE du gouvernement!

le 26/08/2013 à 13:47
Signaler
On s'en fout des règlements N° 6 alinéas B 3254000. Vous n'aviez pas remarqué que nous allons en crever de toute cette réglementation imbécile..? Tous ces textes à la poubelle pour en sortir.

le 26/08/2013 à 14:18
Signaler
Mais qui fabrique à longueur de journées ces réglementations débiles destinées à décourager l'entrepreneur ? Les fonctionnaires..!

à écrit le 22/08/2013 à 10:59
Signaler
qu'il commence d'abord par lui, pour le "sans demi mesure " ! ON PEUT REVER !!

à écrit le 22/08/2013 à 10:56
Signaler
que le mot egalite retrouve son sens......ce sera un signe fort de reprise de confiance pour le gouvernement ..

à écrit le 22/08/2013 à 9:16
Signaler
Malheureusement on ne sait pas réinitialiser la capitalisation. On ne peut que la simuler et du point de vue du calcul des droits c'est évidemment ce qu'il y a de plus juste et ce qu'on demande à la retraite (qui n'a rien à voir avec la solidarité) :...

à écrit le 22/08/2013 à 2:06
Signaler
Qu'on arrête l'immigration massive, qu'on supprime l'AME et le reste des aides aux étrangers et après on verra pour la réforme des retraites!!! Quand il n'y a pas de boulot et qu'on ne peut pas verser des retraites décentes on accueille pas la Terre ...

le 22/08/2013 à 10:21
Signaler
parfaitement raison !! même si ça ne suffit pas, ça ferait de belles économies,+ celles faites sur toute la classe politiques, hauts fonctionnaires etc, etc, ça permettrait de combler déjà certains "trous "....

le 22/08/2013 à 11:20
Signaler
"...après des decennies d'abaondance et d'acquis sociaux"...????? vous navez pas peur d'écrire ceci, apparemment ! parce que vous trouvez que le fait d'avoir travaillé , par exemple toute sa vie dans la même boite était un luxe à l'époque? évidemment...

le 22/08/2013 à 12:55
Signaler
Peut-être... Surtout une autre façon de voir la vie (je suis de votre époque) je crois. Il n'était pas question de gaspiller. Cependant, on est toujours l'aigri d'un autre... Si la jalousie fait partie du monde humain, elle a pris beaucoup trop de pl...

le 22/08/2013 à 13:16
Signaler
Merci pour votre commentaire....

à écrit le 22/08/2013 à 1:00
Signaler
Vous parlez retraites, mais c est comme pour les mairies, il existe une péréquation. En somme elle n existe pas pour les salariés qui ont cotisé, dont seul 1/3 est actif à la retraite contre la sécurité du public et on parle allongement des durées, d...

à écrit le 22/08/2013 à 0:35
Signaler
Vu ce qu'il reste à la fin du mois on le prend où le pognon à mettre de côté ? Ben nulle part... Donc peau d'balle... En gros, plus de retraites. Ils vont mettre du temps à l'annoncer. Mais ça viendra. Puis après, pour "affronter" la chine faudra ren...

le 22/08/2013 à 10:32
Signaler
et puis, on pourrait pour faire du vide, faire piquer" les retraités", n'est ce pas, ça donnerait de l'air ! ça ferait faire des économies à l'état....triste à dire, mais comme le dit capitalisation", on y viendra à ce qu'il n'y ait plus de retraites...

le 22/08/2013 à 11:50
Signaler
@@capitalisation ++ UN

à écrit le 22/08/2013 à 0:30
Signaler
Les politiciens sont forts, mais ils mettent l Europe par terre : les souffrances ne cessent d augmenter alors que les fermetures d usines ne cessent d augmenter, les salaires ne cessent de baisser et le social vers le bas. On fait dans l humaniste d...

le 22/08/2013 à 11:50
Signaler
+1

à écrit le 22/08/2013 à 0:13
Signaler
l existe au gouvernement des gens qui ont été condamnés par la justice française. Le medef cautionne-t-il la politique du gouvernement, sachant l état de l opinion ? On apprend qu une permanence du ps vient d être saccagée, c est un parti qui ne fait...

à écrit le 21/08/2013 à 23:43
Signaler
Evitez de parler au petit gros, la population est contre !

à écrit le 21/08/2013 à 23:33
Signaler
Le point de retraite n est pas garanti, c est un flux de 700 000 personnes alors qu on n a pas fait de fonds. Comment on paye ? Hors bilan 1600 milliards de retraites non financées. Pourquoi veut-on qu il n y ait pas de retraite et de social en Franc...

à écrit le 21/08/2013 à 23:07
Signaler
Autorise-t-on les banques à faire faillite ? Les banques c est du social, ça fait des prets alors qu il n y a pas d argent. Les entreprises ont des dettes. Les entreprises publiques font bien des dettes à la société, alors pourquoi les banques n aur...

le 22/08/2013 à 10:51
Signaler
@cafeine .et au milieu de tout ce que vous nous expliquez ,dieu reconnaitra les siens!

à écrit le 21/08/2013 à 22:48
Signaler
Il paraît que l'on va vivre plus longtemps. Or je constate depuis quelques années dans mon seul entourage des dizaines de personnes ayant perdu un de leurs 2 parents avant l'âge de 65 ans. J'ai donc du mal à croire à ce mensonge, avec tous les prod...

le 22/08/2013 à 10:33
Signaler
Ben, tiens ! + 1

à écrit le 21/08/2013 à 22:08
Signaler
Le pays hein, pas le comique... Une seule retraite de base (d'Etat) obligatoirement doublée par autre chose a souscrire par le futur retraité. Mais ptêt que ça plaira pas en France parcequ'il n'y a pas assez de flou ? Faut savoir ce que l'on veut... ...

à écrit le 21/08/2013 à 21:51
Signaler
Eh bien Yvon tu mollis !! la retraite à 63 ans et 43 ans de cotisation, ce n'est qu'une demi-mesure, dans 2 ans on y revient encore !! Une vraie réforme c'est 69,5 ans (pas 70 c'est un palier critique), 48 ans de cotisation et hop, on n'y revient plu...

à écrit le 21/08/2013 à 18:47
Signaler
Aujourd'hui, le "point" de la retraite est garanti, quel que soit le niveau de ce qui rentre.. Il ne faut pas chercher plus loin la solution. Le système ne marchera que lorsqu'on se décidera a admettre qu'on ne peut pas verser plus de retraites qu'il...

le 22/08/2013 à 13:13
Signaler
Bravo,Théophile;par exemple la consommation d'énergie!

à écrit le 21/08/2013 à 18:37
Signaler
Personne n'empêche les entreprises qui ne sont pas satisfaitent du système social français de quitter le pays. D'autres entreprises étrangère rêvent de profiter de la main d'oeuvre compétente et surtout fiable. Toyota france se porte très bien. Des e...

à écrit le 21/08/2013 à 16:49
Signaler
La vraie réforme c' est la suppression de toutes les taxes sociales de type CSG/CRDS et de la sécurité sociale ; chacun pourra cotiser à des assurances privées moins chères que les assurances retraite du système en place géré par les syndicats. Chacu...

le 22/08/2013 à 11:26
Signaler
+++++++++++++ !

à écrit le 21/08/2013 à 16:37
Signaler
Si les mesures ne mettent pas le public sur le même niveau que le privé Tous dans la rue sinon cela ne changera jamais Le privé dans la rue pour une retraite juste et égalitaire

le 23/08/2013 à 10:06
Signaler
Erreur d'analyse sur les fonctionnaires : il ne faut pas faire de démagogie en rappelant que par comparaison avec le secteur privé c'est justement la situation des "petits" fonctionnaires (cadres B et C) qui est meilleure alors que c'est l'inverse po...

à écrit le 21/08/2013 à 16:32
Signaler
Si pas de mise à plat et système égalitaire public privé Le privé dans la rue Tous ensemble pour une mégalopole manif Pour une fois cela serait réellement utile ...

à écrit le 21/08/2013 à 16:12
Signaler
Dis le mec qui va probablement partir avec une retraite énormissime + une retraite chapeau + la vente de stock options. C'est surement plus confortable que se barrer à 67 ans complètement cramé pour profiter de ses 900? mensuels, c'est sur.

à écrit le 21/08/2013 à 15:57
Signaler
Il peut pleurer toutes les larmes de son corps, les entreprises seront taxer tant et plus, qu'elles crèveront toutes les unes après les autres...

le 22/08/2013 à 11:55
Signaler
la jeunesse, et les retraités aussi....Sans oublier "ceux du milieu" quinquas....de la tristesse et les larmes.....le désespoir, c'est pour bientôt...pour certaines familles dont les usines ont fermé, ça l'est , déjà.. !

à écrit le 21/08/2013 à 15:33
Signaler
LE COURAGE N ETANT UNE QUALITE DU PRESIDENT ON AURA QUE DES MESURETTES

à écrit le 21/08/2013 à 15:28
Signaler
c'est facile de dire il faut faire çi, il faut faire ça. Si l'on rendait la parole aux ouvriers (mais surtout pas aux syndicats) on aurait certainement d'autres propositions mieux ficelées

le 22/08/2013 à 11:29
Signaler
le problème, c'est que le mot "syndicat, à présent, ne représente que très peu les ouvriers! eh! oui, c'est dommage, de plus, ils sont tous "nantis", ou presque", alors, il compose, avec les patrons....le syndicalisme, s'est fourvoyé, et c'est DOMMAG...

à écrit le 21/08/2013 à 15:11
Signaler
Un taux de cotisation unique pour tout le monde, une retraite par répartition garantissant à tous les salariés un minimum à vivre une fois et une retraite complémentaire par capitalisation pour ceux qui souhaitent bénéficier de revenu supérieur. ...

à écrit le 21/08/2013 à 14:21
Signaler
Pour moi, la conclusion est tr!s simple. Ils me rendent mes cotisations depuis que je bosse, et je me démerde tout seul. Cela ne sera surement pas pire que confier ca a une bande de branques depuis des décennies...

à écrit le 21/08/2013 à 14:16
Signaler
Personne n'osera , le temps que la caste UMPS sera aux affaires, s'attaquer à l'épineux problème des retraites, c'est beaucoup trop dangereux!. depuis 30 ans les oligarques ploutocrates se risquent à coup de poussette en prenant bien soin de préserve...

à écrit le 21/08/2013 à 14:13
Signaler
du n'importe quoi, comme toujours ce medef..... ils veulent rincer les gens jusqu'a leur mort.... facile 43 ans de travail quand on est derrieire un bureeau ....bp bcp moins, lorsqu'on est dans le btp par exemple... et bien d'autres secteurs

à écrit le 21/08/2013 à 14:02
Signaler
Cette demande est logique au point qu'elle mériterait de s'appliquer à tous les régimes sociaux, dont la maladie, les allocations familiales. Sinon, l'inégalité de traitement des Français pourrait conduire à des luttes de classes ou de catégories de ...

à écrit le 21/08/2013 à 13:47
Signaler
et bien aux dernières nouvelles Gatttaz sera bien décu puisque la reformette sera confinée a un matraquage fiscal supplémentaire : CSG plus cotisations sociales sur les entreprises pour financer la pénibilité . Hollande n a jamais rien fait en 30 ans...

à écrit le 21/08/2013 à 13:42
Signaler
Vous rêvez Monsieur Gattaz, nous sommes gouvernés (mal) par des socialistes qui ne pensent qu'a taxer les Français et favoriser l'assistanat.Pour les réformes, il faudra attendre encore longtemps.

à écrit le 21/08/2013 à 13:40
Signaler
OK pour une convergence des systèmes mais il faut tout compter.Pas question d'allonger la durée autrement nous irons au conflit .Il faut 40 années de cotisations point barre .Les entreprises cherchent à se séparer de leurs salariés les plus âgés et l...

à écrit le 21/08/2013 à 13:27
Signaler
Rien ne vaut les retraites des régimes spéciaux. Que du bonheur !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.