L'Etat islamique revendique la décapitation d'un humanitaire britannique

 |   |  911  mots
Le premier ministre britannique David Cameron a vivement réagi en dénonçant un meurtre ignoble et révoltant. REUTERS.
Le premier ministre britannique David Cameron a vivement réagi en dénonçant un "meurtre ignoble et révoltant". REUTERS. (Crédits : reuters.com)
Les principaux pays mobilisés contre l'Etat islamique se retrouvent lundi à Paris pour une conférence internationale sur l'Irak.

L'Etat islamique (EI) a revendiqué dimanche la décapitation d'un nouvel otage, le travailleur humanitaire britannique David Haines, au moment où les Etats-Unis mènent une vaste offensive diplomatique pour bâtir une coalition internationale anti-jihadistes. Les principaux pays mobilisés contre l'EI se retrouvent lundi à Paris pour une conférence internationale sur l'Irak, à laquelle participera le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui a obtenu le soutien de dix Etats arabes.

Londres et Washington en tête, ces pays ont réaffirmé leur détermination à lutter contre les jihadistes de l'EI après la diffusion du message vidéo montrant le meurtre de David Haines, 44 ans. Il s'agit de la troisième exécution de ce type en un mois, après celles de deux journalistes américains également otages en Syrie, James Foley et Steven Sotloff. Dans cet enregistrement de 2 minutes 27 secondes, intitulé "Un message aux alliés de l'Amérique" et rapporté par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, le groupe jihadiste menace d'exécuter un autre otage britannique, qui apparaît à la fin de la vidéo.

Le bourreau, le visage dissimulé, s'adresse au Premier ministre britannique David Cameron et reproche au Royaume-Uni d'avoir rejoint les États-Unis, qui mènent des frappes aériennes contre l'EI en Irak. "Vous êtes volontairement entrés dans une coalition avec les États-Unis contre l'État islamique, comme votre prédécesseur Tony Blair l'a fait avant vous, suivant une tendance selon laquelle nos Premiers ministres britanniques ne peuvent pas trouver le courage de dire non aux Américains", dit-il.Cet homme, qui pourrait être le même que dans les vidéos des exécutions de Foley et Sotloff, ajoute que cette alliance "accélèrera votre destruction" et plongera les citoyens britanniques dans une "autre guerre sanglante et ingagnable".

David Cameron a vivement réagi en dénonçant un "meurtre ignoble et révoltant". "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces meurtriers et faire en sorte qu'ils répondent de leurs actes, quel que soit le temps que cela prenne", a-t-il ajouté. M. Cameron devait présider dimanche matin une réunion interministérielle de crise (Cobra) pour faire le point sur la situation. Le président américain Barack Obama a aussitôt exprimé sa solidarité avec son allié britannique, promettant lui aussi de traquer les meurtriers. "L'odieux assassinat de David Haines montre une nouvelle fois combien la communauté internationale doit se mobiliser contre Daesh (acronyme arabe de l'EI, NDLR), organisation de la lâcheté et de l'abjection", a réagi de son côté la France.

Engagé dans l'humanitaire depuis 1999, Haines avait été enlevé en Syrie en mars 2013. Il effectuait sa première mission pour l'ONG française Acted en tant que responsable logistique dans le camp de réfugiés d'Atmeh, un village syrien près de la frontière turque. Sa famille avait adressé un appel à ses ravisseurs pour sa libération. Son frère, Mike Haines, a rendu hommage à un "bon frère... qui a été récemment tué de sang froid". "Il était et est aimé par toute sa famille et nous manquera terriblement".

L'annonce de son exécution intervient alors que Londres a annoncé cette semaine l'envoi pour 2 millions d'euros de mitrailleuses lourdes et de munitions aux forces kurdes d'Irak pour lutter contre les jihadistes. Avant cette annonce, le Royaume-Uni avait envoyé de l'aide humanitaire et des armes provenant de pays tiers en Irak. M. Cameron "n'exclut rien" non plus concernant des frappes contre l'Etat islamique, a déclaré jeudi son porte-parole.

Pour lutter contre l'EI qui a proclamé un "califat" qui s'étend sur de larges zones en Irak et en Syrie avec à sa tête son leader, l'Irakien Abou Bakr al-Baghdadi, Washington s'efforce de mettre sur pied une vaste coalition internationale. Il a obtenu jeudi l'engagement, éventuellement militaire, de dix pays arabes, dont l'Arabie saoudite. En visite samedi au Caire, John Kerry a jugé que l'Egypte était en "première ligne" dans la lutte "anti-terroriste", au terme d'un marathon diplomatique qui l'a conduit à Bagdad, Amman, Jeddah (Arabie saoudite) et Ankara.

Après de longues hésitations, le président Obama, poussé à agir après la décapitation par l'EI des deux journalistes américains, a exposé le 10 septembre sa stratégie contre l'EI. Il a annoncé une extension de la campagne aérienne américaine en Irak, où 1.600 militaires américains seront déployés au total pour appuyer les forces armées irakiennes, en termes d'équipements, de formation et de renseignement. M. Obama s'est aussi dit prêt à frapper l'EI en Syrie et s'est engagé à doper l'aide militaire aux rebelles syriens modérés qui combattent à la fois l'EI et le régime de Damas.

Une première ébauche de la coalition internationale se dessinera lundi à Paris où se tient une conférence internationale sur l'Irak et sur la lutte contre le groupe extrémiste sunnite. Pour préparer cette réunion, le président français François Hollande s'était rendu vendredi en Irak, promettant d'aider "encore davantage militairement" ce pays, dont les troupes mal entraînées et peu loyales ne parviennent pas à faire face à l'EI et bénéficient de l'aide des combattants kurdes et chiites et des frappes américaines depuis plus d'un mois. L'Australie a annoncé dimanche sa participation à la coalition avec le déploiement de 600 militaires aux Emirats arabes unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2014 à 12:05 :
Etat gazier My Orient du financement et soutien de ces groupes ?
Malgré la mobilisation contre ces monstres des questions à propos de Da3ich méritent d’être posées. Ce groupe, adepte des méthodes sanguinaires barbares des temps des empires antérieurs y comprises celles adoptés par les califats successifs arabo-musulmans successifs afin de se soumettre les populations , ne compte qu’environ 30 Mille Jihadistes selon les plus hautes des estimations comment alors est il arrivé à occuper, conserver 1/3 du territoire Syrien et Irakien, avec 1densité moyenne de 1da3chi/10Km² et en s’emparant des armes made in USA de l’armée irakienne de +800mille que ses officiers ont poussé à la fuite ceux pris furent exécutés sauvagement on parle de 6000 ? Les USA ne sont-ils pas souciés, pour ne pas armer les antis Assad, que des groupes hostiles incontrôlés ne prennent possession de ses armes alors que Da3ich en ont dépouillé facilement et en masse et qualité l’armée irakienne et en font avec leur parade dans leur fief à Riqqa en Syrie? Est-il nécessaire de construire une large alliance de 40 Etats à ce jour, et vouloir plus pour s’engager contre Da3ich par des grandes puissances internationales ? Cela ne fait que donner plus de temps à Da3ich pour s’adapter ou se fondre dans l’espace aussi apparaitre injustement aux yeux de ses adeptes un groupe plus, alors que par des interventions aériennes de qques Etats rapides, ciblées et intenses et l’appui au sol efficace de l’armée irakienne recomposée et les kurdes aussi des groupes syriens anti Da3ich sont largement suffisants. Pourquoi se refuser à cibler aussi les groupes au Sinaï et Libye de même idéologie, type de gouvernance califat esclavagiste médiéval sanguinaire avec le terrorisme l’épuration ethnique et confessionnel pour du butin et l’émulation des miliciens ? En Egypte 90 églises coptes ont été détruite au temps du pouvoir de Morsi et sa secte de même 1000 de leur locaux furent brulé et chaque jour des actes terroristes sont commis au Sinaï par la secte. Pourquoi ne pas imposer la cessation immédiate au nano Etat gazier au My Orient de financier et soutenir ces groupes ?
a écrit le 15/09/2014 à 8:49 :
Rien que de nommer un territoire "État Islamique" est déjà une erreur puisque vous le reconnaissez! Le fait de faire la "publicité" du terrorisme ambiant en est une autre! Mais la presse et les médias sont libres de vous terroriser!
a écrit le 15/09/2014 à 3:08 :
A force de faire entrer des chevaux de Troyes à l'intérieure de nos frontières, il ne faut s'étonner que le vert soit dans le fruit. Là, le bourreau serait un "anglais", demain ce sera un "français". Il ne faut pas d'ailleurs pas oublier que 950 français.auraient rejoints les djihadiste. Des jeunes tentent de rejoindre la Syrie, etc...Les futurs bourreaux ont été nourris par la main que nous leur avons tendus.
a écrit le 14/09/2014 à 23:48 :
nous sommes bien trop naïfs pour prendre les bonnes décisions . Notre vision des musulmans terroristes est totalement erronée .La réalité c'st que l'incompatibilité entre les civilisations est totale . C'est le point clé à partir duquel il faut construire une relation décomplexée , rationnelle et sans faiblesse . Il n' y a pas de français djihadistes mais seulement des musulmans djihadistes ; ça change tout !
a écrit le 14/09/2014 à 23:12 :
En guyane on dit que l,argent c,est le diable a mon avis toutes les guerres ou presque sont pour le dieu argent et non pas pour les dieux religieux et les banquiers sen portent bien
a écrit le 14/09/2014 à 21:42 :
Ce n'est plus possible. Il y a trop de haine en ce bas monde.
a écrit le 14/09/2014 à 18:01 :
Un humanitaire qui était (oh comme par hasard)un ancien militaire!Beaucoup d'espions travaillent sous couvert des ONG,cela explique sans doute son exécution.Mais chut,pas un mot de cela dans les médias occidentaux
Réponse de le 14/09/2014 à 21:37 :
C'est effectivement probable mais ne change rien quant à cet assassinat. Quant bien même il s'agirait d'un militaire toujours en fonction, un prisonnier n'a pas a être exécuté.
a écrit le 14/09/2014 à 14:29 :
Pourquoi l'occident s'étonne, les islamistes ne font que ce qu'ils ont toujours dit: l'extermination des non musulmans.
Réponse de le 14/09/2014 à 21:44 :
Ou voyez vous des gens s'étonner ?? Tout le monde sait depuis longtemps que les groupes armes islamistes sont dangereux. Personne n'a dit le contraire.
Réponse de le 15/09/2014 à 17:27 :
tout le monde sauf nos dirigeants depuis VGE.
Réponse de le 05/10/2014 à 20:37 :
Vous prenez vos désirs pour des réalités. Ne vous en déplaise, les dirigeants depuis vge, n'ont jamais prétendus que les groupes armées n'étaient pas dangereux.
a écrit le 14/09/2014 à 13:19 :
Les anglo-saxons semblent être de moins en moins appréciés, on dirait. Why..??
a écrit le 14/09/2014 à 13:16 :
Le problème no1 de la france n'est pas économique. Il est politique : se débarrasser de l'idéologie gauchiste. Cette idéologie a légitimé et fait venir dans le pays un islam conquérant, violent et non intégrable. Mais tout cela n'est pas politiquement correct à dire. La haine va monter, monter, monter. Et elle va bientôt s'exprimer non plus par des mots mais par des actes. L'islam est le pb no1 du monde...
Réponse de le 14/09/2014 à 13:21 :
Il a été décapité en France, l'otage..?? Alors arrêtez votre délire.
Réponse de le 14/09/2014 à 17:13 :
@yvan: Antigauche ne cite pas la France, mais le monde. Et si j'ai bien suivi, il semblerait que le décapiteur soit un britannique. L'islam est un vrai problème, les peuples européens sont en train de le faire savoir. Seuls nos politiques repentants, indulgents, étouffés par une culpabilité qui ne devrait pas être la leur le réfutent encore. La société multiculturelle ne fonctionne pas, car les arrivants confondent intégration et adaptation. Du reste, dans l'espoir de les intégrer, ce sont nos sociétés qui nous adaptons.
Réponse de le 14/09/2014 à 21:40 :
L'écrasante majorité des musulmans ne sont pas des terroristes. Ce qui pose problème c'est l'extrémisme quelqu'il soit et ce qu'il faut condamner c'est bien les actes extrêmes comme les assassinats, les enlèvements, la torture...d'où qu'ils viennent car ils n'honorent pas leurs secteurs et discrédite leurs idées. Cela est évidemment valable pour tous ceux qui tiennent des propos extrêmes et non mesurés
a écrit le 14/09/2014 à 13:11 :
Une réponse aux GI urinant sur les cadavres talibans ?
Réponse de le 14/09/2014 à 16:52 :
L'un n'excuse pas l'autre. Personne ne peut se prévaloir d'un crime pour en commettre un à son tour.
a écrit le 14/09/2014 à 12:36 :
Quelle lâcheté...! Que ferait Charles Martel...?
a écrit le 14/09/2014 à 12:34 :
Quelle horreur. Mais où va le monde...Il ne faut plus envoyer d'humanitaire dans ces pays. Il y a de quoi perdre la tête si je puis dire.
a écrit le 14/09/2014 à 11:41 :
J'ai visionné les tapes des éxécutions à côté d'un ami médécin et il m'a expliqué que c'est un coup de théatre, un faux. Il m'a dit que le cœur est une véritable pompe qui vous maintient la pression à l’intérieur des vaisseaux sanguins au niveau de 2 bars et quelques, alors si un tuyau est coupé, le liquide se répand à la vitesse grand V montant en flèche comme une petite fontaine. On ne voit rien de tout ça dans ces "éxécutions". Mais la cerise sur le gâteau est encore à venir : l’instant de la mise à mort est voilé. Depuis quand les terroristes prendraient-ils peur de leurs propres actes ? ou ne serait-ce que pour ne pas choquer les gens.... faites moi rire ! Au contraire ! Ils les filment dans une multitude de détails écoeurants pour faire aux spectateurs ce qui répond bien au sens de la terreur, sœur de la panique.

Et les choses se brouillent davantage lorsqu'on sait que les califes faisaient des réunion à huit clos (sous leur tentes) avec John McCain, il y a un tas de billets à ce sujet, photos à l'appui. Jusqu'à preuve en contraire, pour moi c'est encore un "fake" pour la collection. Décidément dans l'actuel Irak on y voit autant de cinéma qu'à Hollywood.
Réponse de le 14/09/2014 à 11:49 :
en effet c'est assez bizzare...il y a anguille sous roche ?
Réponse de le 14/09/2014 à 20:17 :
Ce que vous parlez fait objet de quelques billets de blogs de presse indépendante sur internet. Si c'est vrai alors la morale des Etats-Unis fout le camp d'une fois pour toutes.
a écrit le 14/09/2014 à 10:57 :
Comme d'hab, on attend toujours l'indignation massive des musulmans en France.
Comme dit le proverbe "Qui ne dit mot consent"
Réponse de le 14/09/2014 à 11:17 :
Entièrement d'accord!
Réponse de le 14/09/2014 à 13:07 :
tot a fait d accord la ils sont sourd
Réponse de le 14/09/2014 à 13:22 :
On attendait aussi l'islam dénoncer le mariage pour tous, eux, les musulmans qui y étaient farouchement contre. Mais il se sont tus. L'islam se tait toujours, profite, grandit, semble donc ne pas être intégré en france et être un véritable cheval de Troie pour conquérir le monde. L'heure est très grave, n'en déplaise au politicards corrects !
Réponse de le 14/09/2014 à 16:55 :
Cela prouve qu'il y a en France plus d'extrémistes de droite que d'islamistes....
a écrit le 14/09/2014 à 9:59 :
On peux pas leur envoyer ebola pour rire un peu ?
Réponse de le 14/09/2014 à 12:32 :
"On" qui ? les USA ? mais si sont eux même qui ont crée l'EI pour s'en servir, vous croyez que les US et les européens vont tuer ceux qui leur sont utiles ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :