Les Etats-Unis se tiennent prêts à "agir" contre l'Etat islamique en Syrie

 |   |  448  mots
Nous l'avons répété plusieurs fois: si vous vous en prenez à des Américains, nous irons vous chercher où que vous soyez, et c'est ce qui va guider notre planification dans les jours à venir, a déclaré le conseiller adjoint à la sécurité nationale de Barack Obama.
"Nous l'avons répété plusieurs fois: si vous vous en prenez à des Américains, nous irons vous chercher où que vous soyez, et c'est ce qui va guider notre planification dans les jours à venir", a déclaré le conseiller adjoint à la sécurité nationale de Barack Obama. (Crédits : reuters.com)
Le conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain, Ben Rhodes, cité par The Wall Street Journal, rappelle que toute menace contre les Etats-Unis déclenchera des mesures. Un responsable militaire américain évoque de prochaines frappes contre des "objectifs très importants".

En cas de menace quelconque contre l'Amérique, les Etats-Unis sont prêts à "agir". Et la Maison Blanche étudie sérieusement le lancement de frappes militaires contre les jihadistes de l'Etat islamistes (EI) en Syrie, rapporte samedi The Wall Street Journal.

Le conseiller adjoint à la sécurité nationale de Barack Obama a notamment déclaré selon le WSJ:

"Si nous voyons un complot contre des Américains, une menace pour les Etats-Unis provenant de n'importe où, nous sommes prêts à prendre des mesures contre cette menace".

Et Ben Rhodes d'ajouter:

"Nous l'avons répété plusieurs fois: si vous vous en prenez à des Américains, nous irons vous chercher où que vous soyez, et c'est ce qui va guider notre planification dans les jours à venir".

La préparation de frappes pourrait prendre "une heure à une semaine"

Un responsable militaire américain a déclaré au même quotidien que la préparation de frappes contre des "objectifs très importants", comme des personnalités du mouvement, pourrait prendre entre "une heure à une semaine".

"S'il s'agit des camps d'entraînement, nous pourrions le faire très bientôt", a-t-il ajouté selon le journal.

Face à l'avancée de l'EI depuis son territoire initial dans l'est de la Syrie jusqu'au nord de l'Irak, le président Barack Obama a lancé le 8 août une campagne de raids aériens pour aider les forces kurdes et irakienne à combattre les jihadistes.

>>Les États-Unis bombardent l'Irak

Washington a en revanche adopté jusqu'à présent une approche très prudente dans le conflit syrien.

>>LIRE: Syrie : John Kerry poursuit son offensive diplomatique en Europe

L'exécution de Foley qualifiée d'"attaque terroriste" contre les Etats-Unis

Les Etats-Unis sont à présent sous le choc de l'exécution sommaire du journaliste américain James Foley, annoncée par l'EI mardi.

>>Les jihadistes de l'EI affirment avoir décapité James Foley, un journaliste américain

Vendredi, la Maison Blanche a estimé que cette exécution représente "une attaque terroriste" contre les Etats-Unis, soulignant que Washington examinait différentes options pour répondre à ce "meurtre barbare".

"Nous ferons ce qui est nécessaire pour protéger les Américains et pour que justice soit faite après le meurtre barbare de James Foley. Nous examinons activement ce qui sera nécessaire pour répondre à cette menace et nous ne serons pas limités par des frontières", a déclaré Ben Rhodes lors d'un point de presse.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a également qualifié ce "meurtre lâche et haineux" d'"acte répréhensible de terrorisme" et insisté "la nécessité de traduire en justice les auteurs".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2014 à 16:11 :
..alors qu'il le fasse, au lieu de palabrer! quelque part, Mr Obama est décevant....
a écrit le 25/08/2014 à 10:21 :
Le plus dur c est d attaquer les financement de ce nouvel eldorado des extremistes... mais chuttt...
a écrit le 25/08/2014 à 7:59 :
Mieux vaut laisser faire le travail par les shiites...
a écrit le 24/08/2014 à 16:02 :
Dans les sites et blogs anti-propagande et d'information non-biaisée on commence déjà à questionner l'authenticité de la vidéo de la prétendue(?) décapitation de James Foley. Les informations sont stupéfiantes : Foley avait été un mercenaire du FSA entraîné aux USA pour lutter contre Assad. Il avait été même mis en prison par les forces de Khadafi pour être l'un des hommes d'Al-Qaida. Ces mercenaires du FSA (Free Syrian Army) sont devenus les militants de l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

Il est vrai qu'en visionnant la vidéo à plusieurs reprises on note qu'il y a effectivement quelque chose de louche dans les images. Faute de considérations plus solides, je vous laisse découvrir un article qui affirme que la vidéo de la décapitation de Foley
willyloman.wordpress.com/2014/08/21/the-james-foley-video-is-obviously-fake/

Quelle époque épique celle qui nous vivons, décidément !
Réponse de le 24/08/2014 à 17:01 :
Pour un soi-disant mercenaire il était vraiment freluquet. La propagande du FSB de l'envahisseur Poutine a beaucoup d'imagination comme d'habitude.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:20 :
Il est impossible de déterminer si un montage vidéo de ce type est vrai ou faux, sauf erreur grossière. Il vaut mieux se concentrer sur la question essentielle : qui a bien pu armer et entraîner, depuis des mois sinon des années en Syrie, une force aussi professionnelle?
Réponse de le 24/08/2014 à 17:40 :
On montre le doigt au lieu de regarder la lune là. On se fiche de la vidéo qui n'est pas l'élément déclencheur de la réaction à avoir face aux avancées des islamistes intégristes en Irak. Et quand à la force en question il faut plutôt voir les faiblesses, corruptions etc de l'armée irakienne qui a toute une histoire pas très brillante.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:12 :
A quoi bon s'intéresser à un tel sujet si le plus important à ce moment c'est de soutenir Zidane qui a démarré sa carrière d'entraîneur par une défaite ?
Réponse de le 24/08/2014 à 19:14 :
à Gérard : Obama le savait déjà, il ne s'est même pas donné la peine d'interrompre ses vacances. Cameron lui est revenu des siennes du fait que le terroriste parlait avec un accent anglais parfait ("cockney, please") et la presse britannique en était en émoi. La vidéo est sûrement trafiquée, c'est de la contravention dans le meilleur style de Hollywood selon quelques analystes. Pour plus : willyloman.wordpress.com/2014/08/23/the-fake-james-foley-beheading-video-yup-this-about-says-it-all/
Réponse de le 25/08/2014 à 8:24 :
Qu'a-t-il Poutine à voir avec l'Irak et l'Etat islamique ? totalement hors-sujet votre remarque.
a écrit le 24/08/2014 à 15:41 :
Bonne occasion de régler le sort de Bachar et d'aider les rebelles. Il eût mieux valu que Poutine ne mettre pas son veto à une intervention de l'Onu au début du conflit en Syrie, véto qui fût une grave erreur pour la région et à conduit au désastre.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:03 :
Bonne question en effet. Le droit de veto de l'Onu est à supprimer rapidement et l'Onu doit pouvoir intervenir plus souvent, par exemple à la frontière russo-ukrainienne.
Réponse de le 25/08/2014 à 8:40 :
Comme vous le dites bien @Supprimer bla...bla... et @Luc, rien ne vaudrait une bonne guerre nucléaire pour régler tous nos problèmes et faire enfin comprendre qui est le maître sur cette planète.
a écrit le 24/08/2014 à 15:20 :
Quand il y a un conflit, vous pouvais être sûr que les "ricains" sont a l'oeuvre. En serait il les commanditaires?
Réponse de le 24/08/2014 à 15:34 :
Vous ne feriez pas un trouble compulsif à l'égard des américains ?
Réponse de le 24/08/2014 à 17:08 :
Ou d'un sens de l'observation trop aiguë de la source de 90% des conflits dans le monde depuis 50 ans?
Réponse de le 24/08/2014 à 17:24 :
Votre observation et chiffres avancés n'ont aucune valeur scientifique. Seule compte la démonstration. Et là vous allez voir que vous êtes dans le simplisme.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:12 :
Parce que les votres en ont de la valeur scientifique peut-être? Maintenant, une véritable observation scientifique c'est qu'un dimanche après-midi vous répondez au commentaire de 17:08 exactement 16 secondes plus tard. Or, il a bien fallu que ce commentaire soit d'abord validé et mis en ligne. Vous êtes donc à plein temps et en direct sur la gestion de ces commentaires!
Réponse de le 25/08/2014 à 7:54 :
Sources des conflits dans le monde depuis 50 ans : socialisme et communisme.
Roosvelt n'a oas demandé à régler les affaires des européens..
Réponse de le 25/08/2014 à 8:37 :
C'est sûr mon petit Nicolas, Lyndon B. Johnson, G. Bush père & fils, etc. tous d'affreux socialistes et communistes.
Réponse de le 25/08/2014 à 15:03 :
"C'est sûr mon petit Nicolas, Lyndon B. Johnson, G. Bush père & fils, etc. tous d'affreux socialistes et communistes."

Saddam Hussein, Socialiste. Iran, socialiste. Syrie, Socialiste. Lybie, socialiste. Algérie, socialiste (je poursuis ?)

et le Viet Nam, pas des ultra libéraux non plus !
a écrit le 24/08/2014 à 15:17 :
Le seul fait de citer le "nom" de cet Etat justifie sa reconnaissance! Son origine est sa "planification" US d'un "nouvel orient"! C'est le même système qu'emploie des soit disant anti virus pour combattre leur propre création!
Réponse de le 24/08/2014 à 15:39 :
Comme Poutine qui veut imposer sa nouvelle Russie à l'Ukraine et tous les pays limitrophes voire plus alors.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:09 :
Et le rapport de votre commentaire avec le sujet de l'article, vous pouvez l'expliquer?
Réponse de le 24/08/2014 à 17:35 :
Il y a de nombreux liens : le droit de véto de Poutine en Syrie dans la première année du conflit a entraîné le développement des islamistes intégristes etc en Syrie et dans toute la région. Poutine envahi la Crimée après la Géorgie etc et se l'approprie hors de tout droit etc. Il tente de déstabilier l'Ukraine pour ses projets d'Eurasie sans respecter sa souveraienté et en entraînant le chaos. En décrétant tel état, en envahissant un pays etc on ouvre la boîte de Pandorre à une escalade et autres déstabilisations dans le monde. La propagande de Poutine prétend que c'est l'Otan ou l'Europe qui mettent le chaos, l'Otan n'était pas en Ukraine ni l'Europe et elles n'ont pas envahi ni la Géorgie ni la Crimée. Les nazis ont fait moins de 2% aux élections en Ukraine donc l'argument tombe. Où sont les 300 camions de Poutine en Irak ?
Réponse de le 24/08/2014 à 19:15 :
Réponse 34 secondes plus tard! Cela démontre que vous êtes un professionnel à plein temps. Mais à part la vitesse de réponse, il faut bien constater que sur le fond, votre raisonnement est absurde. En empêchant les Américains de bombarder les forces gouvernementales syriennes, Poutine a freiné la progression des islamistes dans ce pays. Un enfant serait capable de le comprendre.
a écrit le 24/08/2014 à 14:40 :
La majorité de l'Onu était favorable à intervenir en Ukraine la première année du conflit avant que çà dégénère. Pouitine y a mis son véto. Quelle grossière erreur et dégâts depuis. On voit la même chose en Ukraine avec les manipulations de ce dictateur décidément peu intelligent comme beaucoup de nationalistes trop extrêmes.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:07 :
Vous vouliez dire "La majorité de l'Onu était favorable à intervenir en Syrie"? Tant qu'à vous lancer dans la propagande pro-états-unienne grossière, essayez de vous relire. Maintenant sur le fond, c'est sûr que livrer des armes aux extrémistes islamistes en Syrie et bombarder leurs adversaires (gageons avec plusieurs milliers de sorties au lieu de quelques dizaines comme pour l'E.I), sous le prétexte fallacieux d'utisation d'armes chimiques par ces derniers, ça aurait permis à l'Etat Islamique de se déclarer d'abord en Syrie, conformément au plan américano-israélien.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:17 :
Aucune propagande mais opinion indépendante. Il s'agissait de Syrie en effet mais çà pouvait aussi concerner l'Ukraine, l'Onu représente la majorité des pays du monde et doit pouvoir être efficiente partout. Il n'y a pas eu de fournitures d'armes aux islamistes mais aux rebelles anti-Bachar. L'intervention en question était celle proposée à la majorité par l'Onu qui aurait permis dès la première année du conflit en Syrie de séparer les bélligérants pour une solution politique. Mais il y a eu droit de veto de Poutine et les résultat est catastrophique avec des conséquences en chaînes sur la région.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:17 :
Réponse 10 secondes plus tard!!! J'espère qu'un dimanche c'est payé le double. Mais encore une fois, votre raisonnement (je suis sympa de le qualifier comme ça) ne tient pas debout. Les Américains ont armé les islamistes en Syrie et voulaient bombarder leurs adversaires. Et vous nous expliquez que Poutine a eu le tord de les en empêcher.
a écrit le 24/08/2014 à 14:35 :
les bruits de guerres dans ces pays ne sont dues qu aux petro dollard ,?CHIRAC AVAIS DIT NON AUX AMERICAINS QUE VA FAIRE LA FRANCE ET L EUROPE??? ET SURTOUT LES RUSSES ET LES CHINOIS ???BEAUCOUP D INTEROQUATION POUR TOUS? AVANT D ALLEZ VERS UN CONFLIS MONDIAL???
Réponse de le 24/08/2014 à 14:44 :
Le pétrole n'est pas le facteur principal mais l'extension des intégristes qui se propage de l'Ouest de l'Afrique jusqu'en Syrie et Irak et même ailleurs. La présence de troupes et interventions en Centrafrique, au Tchad etc qui ne sont guères concernés par les énergies fossiles le prouve.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:07 :
On disait çà aussi dans les années 30 face à l'attitude invasive d'Hitler.
a écrit le 24/08/2014 à 14:32 :
Dites, combien d'armements et de quel type doit la France donner aux Kurdes ?
a écrit le 24/08/2014 à 12:56 :
Un peu moins de 70 raids aériens contre l'E.I en Irak contre plus de 25.000 contre la Libye. Vous devez pouvoir mieux faire Ben, sinon certains mauvais esprits vont penser que c'est de la mauvaise volonté.
Réponse de le 24/08/2014 à 14:46 :
La Lybie avait tout un arsenal fourni par les russes notamment et Poutine ne voulait évidemment pas perdre Kadhafi qui était son pion et bon client.
Réponse de le 25/08/2014 à 8:42 :
Jean, Nicolas et bla... bla, pourquoi cette obsession avec Poutine alors que le sujet est tout autre ?
a écrit le 24/08/2014 à 10:05 :
pourquoi les Emirats Arabes Unis/Arabie saoudite n'interviennent-ils pas ? ce n'est pourtant pas très loin de chez eux...
Réponse de le 24/08/2014 à 14:33 :
La réponse à votre question : c'est parce que l'État islamique est aussi une création des saoudites.
a écrit le 24/08/2014 à 9:05 :
Moi je dis chapeau pour la manœuvre de l'Ei, infoutu de faire quoi que se soit en Syrie,nous les retrouvons quelques mois plus tard avec 15000 hommes conquérant une partie de l'Irak et une partie du territoire Syrien.Ils ont mis en déroute une partie de l'armée régulière irakienne et récupéré le matériel lourd qui va avec.Nos stratèges militaires français n'en sont pas revenus et moi non plus du reste.Les grosses ficelles à ce niveau là peuvent servir à amarrer le Charles De Gaulle tranquille.
Réponse de le 24/08/2014 à 10:11 :
Désormais, même Assad est devenu copain à Obama et à Cameron. La honte !!! Demain ce sera le tour de l'Iran être traité aussi en tant qu'un "allié". Et après demain Poutine deviendra un "partner incontournable" pour les Occidentaux. Nous vivons dans le Royaume de l'Hypocrisie et la crédibilité de nos chefs d'Etat se trouve actuellement au sous-sol du ras des pâquerettes, voilà !
Réponse de le 24/08/2014 à 12:58 :
Ils se sont appuyés sur les milices locales fortes de 100.000 combattants...
a écrit le 23/08/2014 à 20:22 :
Il serait une grave erreur de porter atteinte à un état sur une considération islamique. Les extrémistes ne doivent pas accéder à cette reconnaissance, fusse-t-elle dans l'adversité. Nous pourrons toujours lutter contre des groupes terroristes. Mais entrer en conflit contre la constitution d'un état, c'est ouvrir la porte à la constitution d'autres états, faibles, ou en manque de dirigisme. C'est également accroître un ressenti d'unification de toutes la misère du monde, contre ceux qui sont sensés l'exercer.
Réponse de le 24/08/2014 à 15:37 :
Ce n'est en rien la constitution d'un état de l'Ouest de l'Afrique à l'Irak. C'est un amalgame de bandes qui finiront plus encore rivales au dépens des populations.
a écrit le 23/08/2014 à 19:52 :
Ils vont certainement "trouver" des armes chimiques... Maintenant que nous les connaissons bien, nos "alliés" ont forcément toujours besoin d'une guerre...
Réponse de le 24/08/2014 à 17:20 :
A moins qu'ils ne trouvent des nazis et des exécuteurs de bébés ? Maintenant que nous connaissons bien le FSB et ex KGB de Poutine l'envahisseur
a écrit le 23/08/2014 à 19:33 :
L'EI n'est pas une petite force, elle est une organisation militaire et administrative qui apprend de ses erreurs. Ils finiront pas se détourner des kurdes pour avancer vers ce qui est la seule vrai raison du retour des américains en irak à savoir l'Arabie saoudite et sa défense. Le pétro dollar pivot de l'économie mondiale est l'objectif suprême de l'EI. La guerre à hélas un très belle avenir dans la région.
Réponse de le 23/08/2014 à 19:57 :
Amen.
Réponse de le 23/08/2014 à 20:06 :
Présenté comme ça, les écologistes intégriste vont signer... Finalement l'EI est diabolisé pour éviter le vrai débat ? Et si notre mode de vie était au final (vue de l'extérieur) juste indécent, égotiste, destructeur et porte en lui la corruption ?? Pourtant des alternatives "civilisé" existe à notre mode de vie basé sur la "croissance", (qui rime bien avec "croisade")
a écrit le 23/08/2014 à 19:31 :
Du fait des années de politique étrangère désastreuse menée par Washington à travers le monde, je peux finalement dire qu'aujourd'hui j'ai les américains par dessus la tête !
Réponse de le 24/08/2014 à 14:05 :
@Bashô A leur seul profit, des prédateurs agissant lâchement, en planquant leurs coups retors à leur opinion publique, ils sont seulement des lâches en fait...!!
Réponse de le 24/08/2014 à 20:27 :
+ 65'347'918
a écrit le 23/08/2014 à 19:07 :
Bande de guignols!
a écrit le 23/08/2014 à 17:10 :
Voilà encore de la propagande américaine pour bourrer nos crânes.... Les US sont toujours prêts à agir.... pour faire les autres agir à leur place ! cette fois sera qui..... l'Iran ?.... la Syrie ?....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :