Industrie : prévisions d'investissement en baisse, production en hausse au troisième trimestre

 |   |  481  mots
Les chefs d'entreprise prévoient dans l'industrie manufacturière une chute de leurs investissements de 24% en 2009.
Les prévisions d'investissement dans l'industrie ont à nouveau été revues à la baisse pour cette année. De son côté, la production industrielle a chuté de 1,5% en septembre par rapport à août mais affiche une croissance de 2,9% sur l'ensemble du troisième trimestre.

Les chefs d'entreprise de l'industrie, qui prévoyaient déjà une chute de leurs investissements en 2009, ont encore revu à la baisse leurs prévisions ; soit une contraction de 24% des investissements dans l'industrie manufacturière (contre 23% dans une précédente estimation) et une contraction de 22% (contre 21%) dans l'industrie dans son ensemble, selon une enquête trimestrielle réalisée en octobre par l'Insee et publiée ce mardi. L'industrie manufacturière ne prend pas en compte le secteur de l'énergie.

"La baisse des dépenses d'équipement serait particulièrement forte dans les biens intermédiaires (-33%) ; elle serait moins marquée dans les biens de consommation (-13%) et les biens d'équipement (-11%)", précise l'Insee.

En 2010, des investissements probablement modérés

Interrogés pour la première fois sur leurs perspectives d'investissement en 2010, les chefs d'entreprises prévoient un nouveau recul de leurs dépenses d'équipement mais ce recul serait nettement plus modéré qu'en 2009.

L'investissement baisserait ainsi de 5% dans l'industrie manufacturière et de 3% dans l'ensemble de l'industrie. Dans l'industrie manufacturière, les investissements baisseraient dans le secteur des biens intermédiaires (-11%) et se stabiliseraient dans le secteur des biens de consommation et des biens d'équipement.

L'enquête de l'Insee sur les investissements dans l'industrie est réalisée en janvier, avril, juillet et octobre. Elle ne s'adresse qu'aux entreprises industrielles, production, transport et distribution d'électricité de gaz et d'eaux étant exclus. L'investissement dans l'industrie représente 30% de l'investissement productif en France.

Un trimestre de bon augure pour la production industrielle

La publication de l'enquête sur l'investissement coïncide avec l'annonce d'un redressement de de 2,9% de la production industrielle au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent et de 3,3% de la production manufacturière (hors énergie mais avec agroalimentaire). Ces chiffres s'annoncent de bon augure pour la statistique du produit intérieur brut (PIB) qui sera publiée vendredi.

La production industrielle a en revanche baissé de 1,5% en septembre sur un mois - soit bien au-delà des prévisions des analystes qui attendaient un chiffre entre -1% et +1,5%. Par ailleurs, la hausse qui avait été annoncée pour août a été revue à la hausse du fait de correction des variations saisonnières, à 2,8%, au lieu de 1,8% en première estimation.

La production manufacturière seule est également retombée, de 1,6%, en septembre, après quatre mois consécutifs de hausse, et une augmentation de 3% en août (chiffre révisé). Cette baisse de septembre est due en grande partie aux matériels de transport dont la production est retombée de 5,1% après un bond de 10,6% en août, selon l'Insee. Dans l'automobile, notamment, elle a reculé de 7,9%. Par ailleurs, au troisième trimestre, si elle croît de 3% par rapport au deuxième trimestre, elle continue tout de même d'accuser une baisse de 11,7% sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2009 à 9:01 :
Toutes ces infos confirment certains aspects : ns ne sommes par sortis de la crise car elle est vraiment inédite.
Ns ne retrouverons pas le tissu économique d'avant et les cartes sont en train d'être redistribuées tant en terme d'emploi qu'au niveau de chaque secteur d'activité : un grand relookage (c à la mode !!!) est en cours avec des dégâts collatéraux à prévoir et à venir, mais aussi des gagnants.
Souhaitons que les entrepeneurs garderont le moral pr garder suffisamment d'envies comme on peut le constater ici ou là (mais ils sont rares !)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :