Une reprise "faible" de l'intérim en France pronostiquée pour 2010

Selon la présidente de Manpower France, l'activité dans le travail temporaire - secteur généralement considéré comme un indicateur avancé de l'emploi - devrait connaître "une reprise très faible" en 2010, après une année 2009 très affectée par la récession.

La présidente de Manpower France, Françoise Gri, a estimé ce mardi que l'activité dans le travail temporaire devrait connaître "une reprise très faible" en 2010, après une année 2009 fortement affectée par la récession.

Le marché "pourrait être en croissance cette année de l'ordre de 5% à 6%, donc une reprise très faible, extrêmement lente", a-t-elle déclaré devant quelques journalistes.

Manpower France, qui a "atteint le fond au premier semestre 2009, avec des semaines terribles en mars", est revenu début 2010 à "un niveau d'emploi proche de janvier 2009, avec des effectifs qui remontent très progressivement et des durées de missions qui progressent très doucement", a-t-elle précisé.

Le travail intérimaire est considéré comme un indicateur avancé de l'évolution du marché du travail.

Automobile et BTP très touchés par la crise

La crise a été très marquée dans des régions dépendant fortement de l'automobile comme la Franche-Comté ou la Haute-Normandie, avec une chute de l'intérim jusqu'à -56% sur un an certaines semaines du premier semestre 2009, selon elle.

Dans l'industrie, où de grands donneurs d'ordre automobiles comme Renault et PSA ne donnaient "plus d'activité entre novembre 2008 et mars 2009", Manpower a été sollicité à partir du printemps et "voit s'installer désormais quelque chose d'un peu plus stable, avec une visibilité à six mois", a encore indiqué Françoise Gri. "L'industrie a été largement protégée par le plan de relance et le chômage partiel", a-t-elle jugé, il va falloir voir comment "cla reprend".

Dans le BTP, "on aurait dû voir se matérialiser des nouveaux chantiers dans la deuxième partie de 2009 mais cela n'a pas été le cas" et "les grands donneurs d'ordre n'imaginent pas 2010 comme flamboyante", a-t-elle noté.

Ces prévisions rejoignent celles avancées par le Prisme (la fédération patronale de l'intérim) début janvier. "Depuis le début 2010, on est sur une tendance totalement plate. Cela ne baisse plus, mais cela ne bouge pas. Actuellement, il n'y a pas de reprise significative, seulement des petits sursauts de temps en temps", avait ainsi déclaré le délégué général du Prisme, François Roux.

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.