L'UMP attaque le PS sur sa promesse de retour à la retraite à 60 ans

 |   |  276  mots
(Crédits : Reuters)
Ségolène Royal a assuré jeudi soir que le Parti socialiste reviendrait à la liberté de partir à la retraite à 60 ans s'il remportait la présidentielle de 2012. A l'Assemblée, où le projet de loi est en discussion, les députés UMP ont contre-attaqué ce vendredi.

Le chef de file des députés UMP Jean-François Copé a engagé ce vendredi le Parti socialiste à clarifier ses positions sur l'âge de départ à la retraite. Alors que la mesure phare du projet de loi gouvernemental actuellement en discussion à l'Assemblée reporte à 62 ans l'âge de départ à la retraite, Ségolène Royal a promis "solennellement" sur France 2 jeudi que le PS rétablierait la retraite à 60 ans en cas de victoire de son parti à l'élection présidentielle de 2012.

"Si par malheur [vous] deviez revenir au pouvoir", "reviendriez-vous à la retraite à 60 ans ?", a ainsi lancé Jean-François Copé aux députés PS. "Le faire, cela veut dire baisser le niveau de pension des Français. C'est inacceptable", a-t-il lancé avant de faire remarquer l'absence de la numéro un du PS, Martine Aubry, sur le plateau de France 2, "comme si elle avait un peu de mal à défendre la retraite à 60 ans".

"Oui, nous assumons pleinement les engagements pris par Ségolène Royal sur le droit à partir à 60 ans et, en 2012, si nous sommes au pouvoir, nous le rétablirons", lui a répondu le patron des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault  : "il y a bien deux projets et cette bataille va continuer, projet contre projet", a-t-il ajouté.

Le ministre du Travail, Eric Woerth, s'est dit persuadé que le PS "ne reviendrait pas" sur la réforme : ce serait "au prix d'une baisse massive des pensions, parce qu'il n'y aura pas d'autre solution", a-t-il affirmé aux socialistes. Le Premier ministre François Fillon a hier à nouveau exclu de revenir sur le report à 62 ans de l'âge de départ à la retraite.

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :