Les chômeurs fument trop

 |   |  231  mots
La consommation de tabac a augmenté de 1,8% en cinq ans. Un phénomène lié à la hausse du tabagisme chez les femmes, mais également à la crise et au chômage.

"A l'évidence, la crise [et] l'augmentation du chômage [ont] eu un effet sur l'augmentation de la consommation du tabac", a annoncé ce lundi la ministre la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Entre 2005 et 2010 en effet, la consommation de tabac a augmenté de 1,8% en France, indique le baromètre santé de l'Institut de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). De "mauvais" chiffres pour Roselyne Bachelot qui s'exprimait lundi sur les ondes de RMC.

La hausse de la consommation chez les femmes serait à l'origine de ces chiffres mais également la hausse du nombre de chômeurs, inséparable de la crise économique : "pratiquement 50% des chômeurs sont fumeurs", a expliqué la ministre.

Prochaine hausse du tabac le 8 novembre

"Je me rapproche de Pôle Emploi pour qu'il y ait une action spécifique" menée auprès de ce public, a ainsi annoncé Roselyne Bachelot.

Cette dernière a également appelé à "mieux respecter la législation" sur l'interdiction de fumer, notamment dans les  cafés et les restaurants, et aux buralistes de respecter "l'interdiction formelle de vendre du tabac aux mineurs". Il y a des "dérapages" en la matière, selon la ministre.

La prochaine hausse des prix (6%) est prévue pour 8 novembre. La ministre de la Santé a exclu de prochaines augmentations, tout en réaffirmant son engagement "militant" pour une hausse massive du tabac.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :