Retraites : les syndicats n'ont pas réussi à mobiliser

 |   |  239  mots
En province comme à Paris, même les syndicats en conviennent, la mobilisation a baissé de 30% à 50% par rapport au 28 octobre. Une nouvelle journée d'action est néanmoins prévue à la fin du mois.

La nouvelle journée de mobilisation prévue par les organisations syndicales pour ce samedi 6 novembre n'a pas réussi à mobiliser.

A Paris, les syndicats eux-mêmes reconnaissant un nombre moitié moins élevé de manifestants que le 28 octobre, avec 90.000 personnes recensées, contre 170.000 lors de la dernière journée d'action. Les chiffres du ministère de l'intérieur montrent, eux, une baisse moins importante, avec 28.000 manifestants contre 21.000 le 28 octobre. 

Sur la France entière, le ministère de l'intérieur chiffre le nombre de manifestants de ce samedi à 375.000, contre 560.000 lors de la précédente journée de mobilisation.

A Marseille, les syndicats estimaient avoir rassemblé 90.000 personnes contre 150.000 le 28 octobre. Pour la police, le chiffre était de 8.500 contre 12.000 précédemment.

A Toulouse, les policiers dénombraient ce samedi 13.000 manifestants, contre 15.000 le 28 octobre. Les syndicats, de leur côté, ont compté 110.000 personnes dans les cortèges, soit un peu moins que les 120.000 du 28 octobre. 

Alors que la loi sur la réforme des retraites a déjà été votée par l'Assemblée Nationale et le Sénat, l'intersyndicale peine à entretenir le mouvement. Elle ne s'était d'aillers pas risquée à avancer un pronostic sur cette journée. Réunie en intersyndicale jeudi dernier, elle a prévu une nouvelle journée d'action à la fin du mois, dans la semaine du 22 au 26 novembre. Elle doit se réunir lundi pour décider de la suite à donner à la contestation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :