Une grande concertation sera lancée pour réformer la protection sociale

Le Premier ministre a annoncé lors de son discours de politique générale qu'il réunirait en 2011 tous les acteurs concernés par la protection sociale pour réfléchir à une mise à plat complète de son financement.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

30 milliards d'euros, c'est selon François Fillon ce que coûtera la dépendance des personnes âgées dans les prochaines années. Le Premier ministre souhaite donc lancer une grande concertation nationale sur ce sujet dès l'an prochain. Cette concertation aura notamment pour objectif de sérier "sans a priori ni préjugé" les pistes de financement - assurance obligatoire ou facultative, collective ou individuelle.

Mais la véritable nouvelle dans la partie consacrée à la santé du discours de politique générale de François Fillon, c'est l'élargissement de cette concertation à toute la protection sociale. Le Premier ministre l'a dit très clairement : "Nous lancerons une concertation nationale sur la protection sociale qui associera tous les acteurs: partenaires sociaux, professionnels de santé, mutuelles, assurances, collectivités territoriales et au premier rang d'entre elles les conseils généraux." 

François Fillon l'assure, il entend demander à tous ces acteurs de réflechir ensemble aux moyens de "réguler les dépenses de santé, de fixer la part des régimes obligatoires et complémentaires, de diversifier les modes de financement".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.