La France dégradée ? Aucun danger ! selon François Baroin

 |   |  314  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le ministre du Budget et porte-parole du gouvernement français a tenté de tordre le coup à une rumeur de marché selon laquelle la note souveraine AAA de la France serait bientôt placée sous surveillance négative par l'agence de notation Standard & Poor's.

Il n'y a aucune inquiétude à avoir sur la note souveraine de la France, qui est une valeur refuge avec l'Allemagne, a déclaré mardi François Baroin. Le ministre du Budget et porte-parole du gouvernement français s'exprimait après que des sources de marché ont fait état mardi d'une rumeur de placement de la note souveraine AAA de la France sous surveillance négative par l'agence de notation Standard & Poor's.

"Il n'y a aucune inquiétude, il n'y a aucun risque, nous sommes une valeur refuge avec l'Allemagne", a-t-il dit lors du compte rendu du conseil des ministres.

François Baroin a fait valoir que les fondamentaux de l'économie française étaient solides et que son système bancaire était "parmi les plus solides au monde".

"Nous avons aussi une détermination sans faille à tenir nos objectifs (de réduction des déficits-NDLR) qui sont intangibles", a-t-il ajouté.

"Nous avons engagé des réformes structurelles, la réforme des retraites, nous allons les poursuivre. Donc il n'y aucune interrogation, aucune inquiétude".

La prime demandée par les investisseurs pour détenir des emprunts français à 10 ans par rapport aux emprunts allemands de même échéance a augmenté mardi matin pour atteindre près de 59 points de base, son plus haut niveau depuis début avril 2009.

Le président Nicolas Sarkozy a évoqué en conseil des ministres l'accord européen intervenu au cours du week-end pour venir en aide à l'Irlande, exprimant "sa confiance dans la solidité de ce plan parce qu'il est durable, parce qu'il est important, parce qu'il est bien périmétré, parce que sa voilure correspond parfaitement aux besoins".

Le chef de l'Etat a exprimé en outre "sa détermination à continuer de convaincre les investisseurs de l'absence absolue de faiblesse dans la volonté de la zone euro à défendre sa monnaie", a rapporté François Baroin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2010 à 11:03 :
On voit l'Euroland s'écrouler comme un château de cartes. La Grèce, l'Irlande, la Portugal pour ne pas pronnoncer le nom de la France...Les érudits de Bercy nous prennent pour des imbéciles.... Qui vivra verra.....
a écrit le 30/11/2010 à 17:54 :
les déclarations des Baroinlagarde.s.sont à pleurer.
La France sera dégradée
L' euro vit ses derniers mois et plus les guignols de Bercy parlent et plus, par un curieux effet de résonnance, les " marchés" enfoncent l'Europe du sud dont la France fait partie
a écrit le 30/11/2010 à 16:58 :
baroin se jeune blanc bec est il a la hauteur pour nous faire des affirmations aussi inflexibles! quels diplomes en economie possede t il? a t il fait H E C E S C ou un master de gestion financiere NON alors on se calme et on prend tres serieusement la temperature aupres des economistes chevronnes qui sont beaucoup moins surs que lui car c'est toute l'europe qui risque de galerer; beaucoup de banques sont sur le fil du rasoir,et se qui serait tres grave ce serait que nous tombions en deflation,
Réponse de le 30/11/2010 à 17:14 :
@ le tigre: Baroin est un politicien. Ses déclarations ne sont pas fondées sur des bases économiques ou financières. Elles sont tout simplement des mensonges de politiciens :-)
a écrit le 30/11/2010 à 16:43 :
Les paroles n'engagent que ceux qui les écoutent.

Mais, il nous prend pour gogos!!
a écrit le 30/11/2010 à 15:34 :
mr baroin et mme lagarde sont des incapables et des irresponsables. 5 minutes avant la sanction des instituts de notation ils diront encore qu'il n'y a aucun risque pour la france .
a écrit le 30/11/2010 à 15:15 :
Je pense qu'il faudrait revenir a notre monnaie le Francs .
L'euro ne joue pas son rôle car la dette public de chaque nation peut s'effondrer a tout moment . Le système profite aux banques et assurances .
La France ne s'inquiète pas du chômage et de la précarité du peuples .
L'Europe c'est une belle connerie ! ! !
a écrit le 30/11/2010 à 15:02 :
Dieu merci, cerre fois, Lagarde n'a pas reagit.Merci, Mme la ministre.Le silence est preferable au ridicule.
a écrit le 30/11/2010 à 14:54 :
M. Baroin a un optimisme comme celui que l'on a connu en juin 1940 : "nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts"
Sa prise de position est honorable et sans doute qu'il prend pas pas mal de gardénal pour avoir un tel aplomb ! Mais c'est bien quand même et cela retarda peut-être l'effondrement ou la chute de quelques jours !
a écrit le 30/11/2010 à 14:12 :
Fillon l'a dit sans le faire exprès: les caisses sont vides ! On voit bien avec les retraites normales et les complémentaires, les réductions d'avantages sociaux en tout genre que les caisses sont vides. Mais pour Baroin et Lagarde: tout va très bien madame la marquise :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :