Baroin annonce 7 milliards d'euros d'économies grâce à la RGPP

 |   |  239  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon le ministre du Budget, les économies réalisées grâce à la Révision générale des politiques publiques (RGP) depuis 2009 se chiffrent à plus de 7 milliards d'euros. A lui seul, le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux a permis d'économiser 2,7 milliards d'euros.

La Révision générale des politiques publiques (RGP), avec notamment le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, a permis à l'Etat d'économiser plus de 7 milliards d'euros sur la période 2009-2011, selon le ministre du Budget, François Baroin. 

Présentant ce mercredi un rapport d'étape en conseil des ministres, François Baroin a indiqué que près de 100.000 fonctionnaires en fin de carrière n'auront pas été remplacés sur la période, soit environ 5% des effectifs de l'Etat, ce qui représente une économie de 2,7 milliards. Conformément aux engagements de Nicolas Sarkozy, la moitié de ce montant est redistribuée aux agents de l'Etat.

Le ministre du Budget, porte-parole du gouvernement, a dévoilé en conseil une cinquantaine de mesures qui s'ajoutent aux quelque 400 engagées depuis le lancement de la RGPP en 2007.

Sur le total des mesures existantes, 86% avancent "conformément aux objectifs initiaux, 10% ont dû être corrigées et 4% accusent des retards importants". Les plus spectaculaires portent sur la création de guichets publics uniques pour les contribuables, les demandeurs d'emplois (Pôle emploi) et les entreprises.

L'Etat attend un total de 10 milliards d'euros d'économies sur la période 2011-2013, l'année 2012 devant être marquée par un retour des effectifs de sa fonction publique à leur niveau du début des années 1990, ce qui représentera une baisse de 150.000 postes sur la durée du quinquennat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2011 à 10:30 :
7 milliards d'euros d'économisés... Sur plus de 370 milliards de déficit...
Tout ça pour ça?
a écrit le 10/03/2011 à 10:16 :
commentaires affligeants. c'est la premiere fois qu'un gouvernement essaie de réduire systématiquement les dépenses de fonctionnement. les remarques demagos des lecteurs mal informés me terrifient. quel état d inculture ..
a écrit le 10/03/2011 à 8:47 :
Cela va pouvoir payer des vacances à nos chers élus !
a écrit le 10/03/2011 à 4:05 :
Cette économie n'est pas négligeable mais qu'est ce que 1,4 milliards d'euros(après redistribution aux agents) comparé au déficit budgétaire annuel? alors cela contribue à l'améliorer mais c'est tout de meme une goutte d'eau...pensons aussi aux 2,3 millions de personnes sans emploi pour lesquelles l'Etat ne fait strictement rien!
a écrit le 09/03/2011 à 21:58 :
7 milliards qu'il va s'empresser de dépenser n'importe comment......
a écrit le 09/03/2011 à 20:58 :
Monsieur Baroin rabote ses émoluments de 60% et on applique ce rabot à tous les ministres... 64000 EUR par an et par ministre hors charges... je vous laisse imaginer la petite économie non substantielle de structure.
a écrit le 09/03/2011 à 20:11 :
Et la niche Copé, combien a-t-elle rapporté en 3 ans? Et bien elle a rapporté -22 Milliards d'euros ! (lire "moins 22")
Réponse de le 10/03/2011 à 4:04 :
C'est quoi la niche Copé ? je ne critique pas ça m'intéresse
Réponse de le 10/03/2011 à 19:31 :
Un article à ce sujet : http://resultat-exploitations.blogs.liberation.fr/finances/2010/10/niche-cope.html
Réponse de le 11/03/2011 à 4:15 :
éloquent .... et dramatique cette niche copé .... ceux là même qui nous font sans arrêt la morale (on est fainéant on veut pas travailler 40h ni jusqu'à 70ans , pour moi actuellement ce sera 67, enfin comme il n'y a pas de travail ce sera chômdu, on engraisse les fonctionnaires blabla ...)
Réponse de le 11/03/2011 à 4:16 :
éloquent .... et dramatique cette niche copé ....
a écrit le 09/03/2011 à 15:47 :
Moins de fonctionnaires! on voit le désastre lié aux sous-effectifs à la DDE quand il neige. Habituellement je suis anti-fonctionnaire mais comme les économies faites vont de toute façon dans leurs poches, je préfère qu'il y ai plus de fonctionnaires au moins le peu qu'ils font pour le peuple, ils le font.
Réponse de le 09/03/2011 à 17:44 :
vous navez pas compris l'article, en effet 50 % des économies est sensé être redistribué donc les 50 % restant sont effectivement une économie, reste à savoir à quoi à servi cet soi disante économie puisque le déficit annuel est passé de 30 à 150 milliards depuis 2009 ! Mais je suis d'accord avec vous, on voit la déorganisation des services de l'Etat et ses effets et ce n'est qu'un début....
Réponse de le 10/03/2011 à 4:01 :
Les centaines de milliards on été nécessaires , indispensables , inévitables pour renflouer nos adorées banques ultralibérales VOILA OU IL EST PASSE LE DEFICIT .. maintenant il faut qu'on raque , ou que l'on revende au privé un ou deux service publique (enfin vende ... qu'on leur donne , c'est "pour nous alléger")
a écrit le 09/03/2011 à 15:34 :
tout ça c'est bien beau mais comment tu fais pour trouver au bas mot les 80 à 100 milliards qui manquent structurellement du fait de la baisse des recettes et du poids des frais financiers. Comment tu fais pour réduire la dette? J'attends.
Réponse de le 09/03/2011 à 17:17 :
Les recettes (non budgétées puisque non chiffrables) des "plus-values" sur les taxes tabac et pétroles ne sont certainement pas si négligeables et devraient entrer dans un compte spécial; si l'on rajoute les économies possibles sur les dépenses des collectivités locales (qui ne savent pas gérer leur dette), de l'Exécutif et du Parlement, le compte d'exploitation de la République de France devrait afficher un joli bénéfice.
Réponse de le 09/03/2011 à 17:45 :
tu taxes les salariés !!!!
Réponse de le 09/03/2011 à 18:01 :
en faisant payer les impôts normaux aux multinationales du CAC, aux riches et aux rentiers de l'immobilier...j'oubliais en regardant de plus près tous les trafics des commerçants et de certaines professions libérales (des pratiques qu'on ne trouve pas que chez les grecs).
a écrit le 09/03/2011 à 14:54 :
Je n'y croirai que quand nos ministres et élus rouleront en citadines 3 portes diesel et feront l'abandon de tous les avantages qu'ils ont attribués à leur fonction; ils n'en seront pas plus malheureux pour autant!
Réponse de le 09/03/2011 à 19:53 :
encore n'importe quoi ! et les PDG des grosses boites ? en punto ? du grand délire....
Réponse de le 10/03/2011 à 9:36 :
Leurs actionnaires ont le droit de fixer les rémunérations et avantages de ceux à qui ils confient leur entreprise (et économies) et ils ont pouvoir de sanctions. La "république française" a transformé nos parlementaires d'élus indemnisés en fonctionnaires d'Etat à statut particulièrement avantagé sans nous demander notre avis et nous n'avons meme pas pouvoir de sanction autre que notre dégoût des politiques
a écrit le 09/03/2011 à 14:51 :
la RGP pourrait elle s'intéresser également aux émoluments et avantages divers et variés accordés aux députés, sénateurs ... tous représentants de la république dont les services rendus sont grassement rétribués. Il y aurait sans doute matière également à faire des économies.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :