Les industriels français ont encore moins le moral que prévu

Les industriels considèrent désormais la conjoncture "défavorable". Les économistes s'attendaient à un peu mieux.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le climat général des affaires en France s'est dégradé en juillet, reflétant une baisse marquée dans l'industrie comme dans les services, selon l'enquête mensuelle de conjoncture publiée vendredi par l'Insee. C'est dans la branche automobile que l'activité a fortement ralenti. Ralentissement également dans les équipements électriques, électroniques et informatiques, et l'industrie manufacturière (chimie, métallurgie...) même si la demande reste soutenue.

Indicateur synthétique

L'indicateur synthétique du climat des affaires dans l'industrie manufacturière a baissé de 5 points à 105 par rapport à juin, mois pour lequel il avait été révisé en hausse d'un point à 110. Il s'inscrit cependant toujours au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Vingt-quatre économistes interrogés par Reuters attendaient plutôt en moyenne un indicateur à 107, les estimations allant de 105 à 110. L'indicateur dit "de retournement" baisse, se situant désormais dans la zone indiquant une conjoncture défavorable.

Indicateur du climat des affaires "dans son ensemble"

Quant à l'indicateur du climat des affaires dans son ensemble, qui inclut les services, le bâtiment, le commerce de gros et le commerce de détail, il a baissé de 4 points à 105 après 109 en juin. L'indicateur de retournement baisse pour le troisième mois consécutif mais demeure, lui, dans la zone favorable.

Et l'avenir n'est pas rose : les perspectives générales, qui reflètent l'opinion des industriels sur la situation économique en général, se sont à nouveau dégradées.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 05/08/2011 à 16:26
Signaler
Production de nourriture ... l'Afssaps a droit de mort sur vous ! Transport .- point commun avec les prostituées ... vous exercez votre métier sur la voie publiques ... on vous attend au tournant ! Médecine ... a...

à écrit le 25/07/2011 à 21:44
Signaler
C'est la " FAILLITE " depuis 1981 ?? regardez plus loin !!

à écrit le 25/07/2011 à 21:41
Signaler
C'est normal vous laissez les Chinois acheter les brevets d'AIRBUS et tout le reste ? Les Fançais achèterons les avions mons cher à la CHINE ??? Pas " BELLE " nôtre France aux Français ????

à écrit le 25/07/2011 à 18:24
Signaler
mais comment être optimiste pour l'industrie française, quand rien est fait par ce gouvernement pour changer la situation! pourquoi s'étonner par exemple des moindres ventes de véhicule, quand on s'attaque aux automobilistes sur tous les plans! un...

à écrit le 25/07/2011 à 12:55
Signaler
tout à fait d'accord avec SOBRITAS ! _ _ _laissons la procréation aux seules familles (10% des familles) capables de faire de leurs enfants ... de brillants ingénieurs (qui feront les robots qui concurrenceront les ouvriers chinois) et alors nous ga...

à écrit le 24/07/2011 à 19:17
Signaler
Moi, j'achète français quand je peux , faitout de chez CRISTEL, sac à main TEXIER , mais qu'est-ce que c'est cher !!! et à part ça, y'a rien d'autre que je peux acheter qui serait fabriqué en FRANCE , ah si les pulls ST JAMES , le pain, le vin, et ...

à écrit le 24/07/2011 à 8:23
Signaler
Parce qu'il reste encore des industries en France ? Je croyais qu'on avait tout transférer en Chine, en nous faisant croire que nous créerions des emplois sur du vent, pardon dans les services.

à écrit le 23/07/2011 à 9:33
Signaler
Il est exact de dire qu'acheter Français c'est sauver nos emplois. Arrêtons d'acheter Chinois, voir européen. Nous sommes tous coupables. Favorisons les produits de chez nous. Arrêtons cette fausse Europe qui nous coulent chaque chaque jour. SAUVONS...

le 23/07/2011 à 19:39
Signaler
@ dream: bonne idée, mais c'est quoi les produits français, y en a encore dans ta région ?? :-)

le 24/07/2011 à 9:28
Signaler
bjr Patrickb, Oui c'est possible sinon il n'y aurait plus d'industries, d'entreprises et de commerçant en France. Il suffit de regarder l'origine des produits que l'on souhaite acheter, même si celà demande de consentir des efforts financiers. - Ach...

le 24/07/2011 à 10:56
Signaler
@dream : bien vu. Surveillons nos achats et privilégions l'essentiel. Arrêtons ces achats futiles en provenance de chine qui ne font qu?appauvrir la France. Nous nous plaignons d'un pouvoir d'achat en berne, de la perte de nos emplois mais que faison...

le 24/07/2011 à 22:02
Signaler
dream + serval, oh c'est sur vous avez raison mais quand on est à la tête d'une famille d'une femme et de 3 enfants, et sans oublier les chômeurs, les retraités, les handicapés, l'idéal serait que les usines qui se sont délocalisés reviennent en fran...

à écrit le 23/07/2011 à 7:49
Signaler
Achetons français, faisons redémarrer l'économie, et vous entreprise, faites le juste prix...

à écrit le 23/07/2011 à 7:46
Signaler
Les industriels français déplorent la désindustrialisation et le mépris des Parlementaires politicards français, l'Union qui Méprise le Peuple, UMP se moquent du tissus industriels et marchent sur les patrons d'entreprises. Le parti socialiste ne vau...

à écrit le 23/07/2011 à 7:35
Signaler
ils avaient le moral depuis deux ans et quelles remontées en avons nous eues.? c'est comme les agriculteurs :il fait sec ils n'ont pas le moral. il fait humide , ils n'ont pas le moral.mais dans les deux cas ils demandent des subventions. dans peu de...

à écrit le 23/07/2011 à 7:24
Signaler
Finalement, la création de l'Europe porte ses fruits !!!

à écrit le 23/07/2011 à 7:06
Signaler
Ce n'est que le début, d'abord, d'abord Ce n'est que le début d'accord, d'accord... Quelque chose vient de tomber...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.