Pourquoi les Français sont champions du monde... de la dépression

 |   |  749  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une étude sponsorisée par l'OMS, publiée lundi dans une revue américaine, indique que les Français sont les plus pessimistes, juste devant les Etats-Unis. Pour se remonter le moral, précisons que seuls 18 pays ont été épluchés.

Les Français sont champions du monde... de la dépression.  Selon une étude publiée lundi par la très sérieuse revue américaine BMC Medicine et sponsorisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) , 21% des Français avouent avoir vécu une période de dépression à un moment de leur vie. C'est le taux le plus élevé au monde.

Les Etats-Unis, avec 19.2%, décrochent une solide deuxième position, suivis par le Brésil (18,4%), les Pays-Bas (17.9%) et la Nouvelle-Zélande (17.8%). Cette enquête, menée auprès de 89.000 personnes dans 18 pays entre 2000 et 2005 (mais publiée seulement maintenant), révèle également que 15% des personnes vivant dans un pays riche disent avoir traversé une période dépressive, contre seulement 11% dans les pays en développement.

La dépression serait-elle alors le "privilège" des riches ? C'est à croire. "Le taux élevé de dépression dans les pays riches peut refléter des différences dans la perception de ce qu'est une bonne vie. Dans les pays comme les Etats-Unis ou la France, les attentes de la population n'ont pas de limite tandis que les habitants d'autres pays se satisfont d'avoir de la viande sur la table", explique à Bloomberg Ronald Kessler, un professeur de la Harvard Medical School de Boston, pour commenter ces résultats.

Néanmoins, ce classement est à prendre avec des pincettes : la Finlande, pays connu pour ses taux de suicide et ses dépressions, ne figure pas dans les 18 pays étudiés, dont 10 sont des pays développés et 8 des pays en développement.

Les Français, spécialistes de la sinistrose

De plus, avait-on vraiment besoin d'une nouvelle confirmation de la célèbre "sinistrose française" ? Depuis des années, la France truste le haut du classement de toutes les études européennes sur le pessimisme. En janvier, lors de l'étude annuelle de BVA Gallup international, devinez quel pays abordait avec le plus d'angoisse l'année 2011 ?

La France. 61% des sondés déclaraient que 2011 serait une année de difficultés économiques, largement plus que les Britanniques (52%), les Espagnols (48%) ou les Italiens (41%). Dans tous les domaines, la sinistrose est une spécialité française, au même titre que le cassoulet, la Tour Eiffel ou la Sécurité sociale. Fin avril, le baromètre de conjoncture agricole, réalisé par le syndicat FNSEA en France et en Allemagne, montrait que la perception des agriculteurs de leur santé économique était bien plus mauvaise dans l'Hexagone (38% déclaraient subir des difficultés importantes) qu'outre-Rhin (7%).

Pour le psychiatre Serge Hefez, qui s'exprimait dans Le Parisien en janvier dernier, cette tendance française à voir le verre à moitié vide s'explique en grande partie par la culture de l'Etat providence, qui rend difficile à admettre la déliquescence d'un mode de vie avantageux. Avec un chômage à 9,5% de la population active en mai 2011, une dette publique abyssale (82.9% du PIB fin 2010) ou la fin de certains acquis sociaux comme la retraite à 60 ans, pas étonnant que les Français dépriment. "Beaucoup plus que dans les autres pays développés, la notion d'Etat-providence est très importante chez nous. [...] Mais plus ça va, plus les Français ressentent une perte du sentiment de protection de cet Etat-providence et une disparition de certaines valeurs qui font la France, comme l'égalité", explique le psychiatre.

Les économistes Yann Algan et Pierre Cahuc, dans un essai publié en 2007*, estiment que si les Français sont plus pessimistes que leurs voisins, c'est parce qu'ils vivent dans une "société de défiance". Etudes à l'appui, ils étayent que "le mélange de corporatisme et d'étatisme du modèle social français suscite la défiance et l'incivisme plus que dans les autres pays européens".  Ce qui expliquerait une tendance au pessimisme plus importante.

Reste qu'après de long mois de stagnation à un bas niveau, le moral des ménages français a enfin remonté -légèrement- en juillet. L'indice INSEE qui mesure la confiance des ménages a regagné trois points, à 86 points, retrouvant ainsi son niveau de fin 2010. Il reste toutefois très bas par rapport à sa moyenne de longue période (100 points), qu'il n'a plus retrouvé depuis l'été 2007. Mais si les Français ne semblent pas affectés par les inquiétudes dans la zone euro, ils sont nettement plus nombreux à s'attendre à une hausse du chômage (+ 10 points). Chassez le naturel, il revient au galop.

 *("La société de défiance", éditions de la Rue d'Ulm, 2007)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2016 à 17:08 :
Je suis fonctionnaire notre tache n'est pas facile mais je reconnait que mon boulot est bien.
Je vis en Allemagne le peuple est moins pessimiste qu'en France. Le pessimiste français est du aux informations diffuses juste à voir les infos contrairement aux allemands où les infos sont plus constructives. Pour ma part, je peux me tromper, ce pessimisme vient de nos institutions qui se prennent encore des monarques et qui ont peur que le peuple sort dans la rue. Il est honteux que le politique laisse faire contrairement aux pays. Soyons plus constructifs et moins élitistes la France est le seul Pays où tout passe par le diplôme pour rentrer dans le rang changeons ce système royaliste et ça ira mieux.
a écrit le 27/07/2011 à 13:21 :
Cet article est un long playdoyer favorable aux théses de la Trilatérale. faire croire que l'état providence et le corporatisme sont responsable du taux de dépression est une honte. Un court passage dans des audiences de Prud'hommes va vous donner un début de réponse, une étude des rapports sociaux dans les entreprises va vous donner une grande partie de la réponse, puis le taux de divorce lié à la banalisation du divorce et le délitement de la morale vous expliquera le reste. J'espére qu'un tribunal, facon Nuremberg, se mettra en place pour chattier les économistes qui nous ont conduit au chaos avec leurs théories libérales
Réponse de le 28/07/2011 à 6:05 :
aide toi el ciel t'aidera au lieu de tende la main les français devraient plus se prende en mains
Réponse de le 28/07/2011 à 8:40 :
Thierry_R après les raisins de la colère vous nommez le tribunal de Nuremberg, vous êtes vraiment à côté de la plaque.
a écrit le 27/07/2011 à 13:19 :
Je partage l'avis des économistes. Une petite partie de la population française en est restée au stade de l'adolescence en rebellitude permanente contre un système qu'ils ne comprennent pas. Inculture économique, populisme, bienpensance, même s'ils sont largement minoritaires, ils sont beaucoup plus bruyants que les autres et leur influence sur les mentalités est catastrophique. Pour avoir vécu à l?étranger, je peux constater que la sinistrose va bien au delà de la seule sphère économique, elle perturbe profondément les relations entre les gens au quotidien. Il y a un vrai mal-être social en France provoqué essentiellement par ces idéalistes qui n'ont que le mot social à la bouche, mais dans un sens très idéologique et avec un but très politique. Les gens normaux n'osent pas dire ce qu'ils pensent de peur du jugement du social qu'ils imposent et de fait, la plupart des gens se laissent manipuler par cette forme de propagande émotionnelle, ce sentimentalisme exacerbé avec de forts relents marxistes. Il suffit par exemple de se rappeler cette petite phrase d'un candidat socialiste concernant les riches pour comprendre que le phénomène n'a rien d?anecdotique. Cette minorité militante, très organisée et disposant d'un temps considérable s'efforce de verrouiller toute critique qui n'irait pas dans le sens du prolétariat. C'est une lutte des classes psychologique, et comme une prophétie auto réalisatrice, à force de vouloir voir tout en noir, le paysage économique et social français s?assombrit réellement, et c'est bien ce qu'ils cherchent.
Réponse de le 27/07/2011 à 14:30 :
Voir message raisins de la colére qui vous était adressé
Réponse de le 27/07/2011 à 21:57 :
thierry_R c'est bien vrai c'est bien les intelligents qui ne brillent pas en soçiété
Réponse de le 28/07/2011 à 18:17 :
C'est tellement vrai. Merci.
a écrit le 27/07/2011 à 13:04 :
quand vous avez un travail la vie est surement belle, quand vous recherchez un travail, la galère est vraiment là. Autre chose, je ne supporte plus les hommes et femmes politique de ce pays. Magouille, corruption, copinage etc... Sinon le pays France est un pays agréable à condition que ceux qui l'ont construit soit respecté par les nouveaux arrivés. Respect des français de souche, de l'histoire de france, de ses coutumes et de son mode de vie, sinon il faut inviter les gens à repartir.
Réponse de le 28/07/2011 à 8:55 :
Manifestement, en plus de la sinistrose, l'article aurait dû diagnostiquer une crise de xénophobie aiguë. Vous vous trompez, francoise : la France est un beau pays, c'est vrai, mais ce sont les Français qui le rendent invivable !
Réponse de le 28/07/2011 à 10:00 :
A Françoise...je ne vois pas le rapport!
Votre raccourci est hallucinant, je pense que vous parlez de choses que vous ne connaissez pas?.ou peu (via le JT de TF1 peu être) L?histoire s?écrit chaque jour? et contrairement à ce que vous pensez la grande majorité des immigrés respectent la France, son histoire et sa culture. Sans oublier, ni renier notre histoire et nos coutumes, il serait bon de cesser cette nostalgie de la « vieille » France.
A vous lire Françoise !
a écrit le 27/07/2011 à 13:00 :
C'est parce que les médias leur bourrent le mou. Honte!!
Réponse de le 27/07/2011 à 20:48 :
Le pire, c'est que nous ne sommes plus dupes depuis longtemps, mais ils continuent sur cette voie.
Réponse de le 27/07/2011 à 21:59 :
Coco que faire on saute du train en marche.
a écrit le 27/07/2011 à 12:37 :
Faut dire, avec les dirigeants que nous avons, nous avons de quoi être pessimistes! Tous de grands diseurs, mais tous de petits faiseurs!

Et ceux qui sont prêts à agir dans le bon sens ont l'herbe coupée sous les pieds par les premiers!

Défendre leurs petits intérêts, c'est tout ce qui les intéresse, ces gagnes petits mesquins, mais l'intérêt des française et des français... ce n'est qu'un prétexte pour se faire réélire, pas leur priorité...

Pauvre France, tu n'as plus l'élite que tu mérites!
a écrit le 27/07/2011 à 12:32 :
cela vous etonne que les francais deprime avec des hommes et femmespolitique qui ne font rien pour nous arranger SI NOUS FAIRE DEPRIMER sa ils savent faire car on ne crois plus en rien et vous ne parlez pas des suicides car il y en a aussi
a écrit le 27/07/2011 à 12:31 :
Que les Français soient plutôt pessimistes est compréhensible et n'appelle pas de commentaire particulier. En revanche qu'ils soient les plus pessimistes du monde est une aberration dont les causes doivent être recherchées. J'en vois deux : l'éducation à la française, qui confond le nécessaire développement de l'esprit critique (savoir reconnaître de façon autonome aussi bien ce qui est mieux que ce qui est moins bien qu'ailleurs) avec celui de la tendance à la critique et à l'autodénigrement systématiques; ensuite les médias français qui donnent généralement dans la même veine (pas étonnant, les journalistes ont été formés à la même école).
Réponse de le 27/07/2011 à 20:53 :
L'autodénigrement systématiques... C'est vrai que vu d'ici, de Belgique je n'arrive pas à comprendre comme vous aimez descendre vos propres produits industriels. Vous êtes suicidaires !
Réponse de le 27/07/2011 à 22:01 :
Renault ce n'est pas de l'autodénigrement c'est la réalité, restez donc en Belgique
Réponse de le 29/07/2011 à 7:43 :
Compte tenu de la pertinence de votre réponse, dans votre cas personnel l'autodénigrement est hélas tout à fait justifié ...
a écrit le 27/07/2011 à 11:46 :
Il y a des gens qui nous font déprimer !!! C'est simple en fait!!
Réponse de le 27/07/2011 à 14:15 :
@soxus, ceux qui nous gouvernent! ,avec tout ces changement qui ne servent à rien! juste pour se faire mousser, administrations compliquées, dans ce pays tout est source de soucis! rien n'est simple,ceux qui sont un peu fragile de santé , finissent par ne plus savoir quoi penser! ils tombent malades! cela est bien triste !!!!
a écrit le 27/07/2011 à 10:48 :
Français=Assisté
C'est au moins la deuxième fois que j'entends parler de ce sujet. Les Français sont un peuple des assistés. Preuves :nombre important de fonctionnaires pour soutenir un État supposé à tort tout puissant et capable de tout faire; défense du service public et de la Sécurité sociale. La vie est une lutte et les Français refusent obstinément cette vérité et demandent un autre modèle social. Dès qu'ils se sont aperçus que rien ne change dans leur vie quand ils n'ont rien fait, il est prévisible qu'il soient pessimistes voire déprimés." Peuple assisté=peuple déprimé "(Français, Grecs, Portugais et Espagnols sont dans le même bateau.
Réponse de le 27/07/2011 à 14:31 :
pour vous, plus dure sera la chute
Réponse de le 27/07/2011 à 22:03 :
Thierry_R ne vous inquiètez pas vous serez dans l'avion avec nous.
a écrit le 27/07/2011 à 9:51 :
Les français manquent de envie de lutter, ils s'installent tranquillement dans leurs poste ou fonction et entreprise ou administration (inclus syndicats prof ou de salariés ou CE), et puis les vantages, et puis le week end à la campagne, et puis les RTT, et puis les vacances, et puis la résidence secondaire, et puis les petites rentes immobilières grâce aux niches fiscales, et puis l'école gratuite ou semi gratuite, et puis la retraite à 60ans ou avant, et puis on sait que tout ça ce n'est pas possible, alors on prend des antidépresseurs parce que les français savent qu'ils votent pour des gens qui leur racontent des bobards et qui passent leur temps à faire n'importe quoi ou à différer les décisions difficiles. Drôle de peuple, la France est devenue un drôle de peuple porté aujourd'hui sur les thèses réacs ou néoréacs ou a contrario encore totalement à gauche avec des gens qui passent leur temps à mentir.
Réponse de le 27/07/2011 à 10:11 :
alors vous si vous n'êtes pas menteur ? vous êtes par contre un véritable démago !!!!!
a écrit le 27/07/2011 à 9:15 :
Demandeurs d'emploi en croissance, difficulté d'accéder au logement, smic suffisant a subsister, délinquance en augmentation, medecine payer lus pour etre rembourse moins, plus de taxes, augmentation du cout de la vie croissante, politicars véreux, inégalité entre les français, n'est-ce pas suffisant pour déprimer
a écrit le 27/07/2011 à 7:46 :
La France est un pays en guerre, un pays dirigé par un dictateur en puissance. La presse nous manipule constamment, la liberté d'opinion est muselée par l'hypocrisie, la solidarité entre la population est détruite par la promotion de l'individualisme dans la pub qui nous infantilise. La situation économique catastrophique due à la corruption et les négligences fait de nous des chômeurs potentiels. La nature dévastée par les lotissements, les autoroutes, les lignes de TGV, etc. On a tout pour être heureux !
a écrit le 27/07/2011 à 7:26 :
Déjà confondre la dépression, une maladie, et la sinistrose, un ressenti, c'est limite surtout pour une revue médicale...
Ensuite, que les français soient plus pessimistes que les autres, je veux bien... mais je constate que nous faisons d'avantage d'ENFANTS que nos voisins !!!! Curieux pour un pays sensé croire en un avenir horrible.
Réponse de le 27/07/2011 à 8:17 :
Rien de curieux en fait... Un petit tour dans les locaux de la caisse d'allocations familiales un jour d'affluence (bref tous les jours) vous renseignerait bien plus que de longues études sur le sujet.
Réponse de le 27/07/2011 à 11:14 :
Rien d'étonnant!
L'explication est très simple. Quand on est pessimiste, on se réfugie dans sa grande famille pour y trouver soutien, réconfort et protection. Il suffit de regarder dans les autres pays pour constater le même phénomène.
Réponse de le 28/07/2011 à 8:57 :
qui en France fait des enfants ? les auvergnats? les bretons ? les alsaciens?

Voyez dans les hôpitaux......ou lorsqu'il y a un reportage à la télé.....
Réponse de le 28/07/2011 à 11:26 :
@Achille,moi j'ai pas fait d'étude, mais je pense que ce doit être les Suédois! ils aiment les enfants!
a écrit le 27/07/2011 à 7:09 :
Tout simplement parce que nous ne vivons plus que par procuration. Nous ne parlons plus à notre voisin mais nous avons 2 millions d'amis sur Facebook .... que nous n'avons jamais vu. Nous n'avons plus de contact humain, nous écrivons sur le net mais qui nous lit ? Allez, assez dit, je vais profiter des joies de la vie réelle !!!
Réponse de le 27/07/2011 à 10:08 :
@Ami, même avant Facebook! la communication n'était au top! cela est reconnu, que le Français n'est pas le roi de la communication, j'ai l'occasion de me rendre à l'étranger, sans être méchant ils le disent les étrangers les FRANCAIS ne sont pas communicatifs , dommage car nous avons un beau pays! il n'ai pas le seul n'on plus à être beau!
Réponse de le 27/07/2011 à 13:03 :
Veuillez rectifier votre grammaire et votre orthographe si vous souhaitez que vos commentaires soient lus avec attention et non avec exaspération.
Réponse de le 27/07/2011 à 16:31 :
A la tribune, veuillez mettre ma réponse S.V.P NOUS NE SOMMES PAS EN LIBERTE dans ce pays!
Réponse de le 27/07/2011 à 18:11 :
@La réponse à jeannotlapin, n'a pas été publiée!
Réponse de le 28/07/2011 à 5:28 :
a jeanno le lapin,ji crois que tu é bien Francais, car tu parles mal a ton compratriote, le alpha, tu é exubérant , j'ai trouvé le mot sur le dictionnaire francais!
a écrit le 27/07/2011 à 6:53 :
parce que la vie en france n'est pas si rose que ça. pas de pouvoir d'achat, des politiques qui ne comprennent rien aux problèmes des français, plus aucun droit a la parole, plus de liberté d'expression. J'ai toujours aimé la france mais en ce moment je reve de vivre ailleurs
Réponse de le 27/07/2011 à 9:45 :
Te gêne pas va voir ailleurs si le soleil brille plus ,en Corée du Nord par exemple
Réponse de le 27/07/2011 à 11:13 :
pour etre si content de vivre en france vous devez faire parti de ceux qui profitent de toutes les allocations misent a leur profit pour vivre sans travailler c'est sur que dans un autre pays pour avoir de l'argent il faut aller le chercher ici il suffit de demander aux services sociaux moi j'en ai marre de payer des impots pour ça. donc oui je reve de vivre ailleurs de mon travail et que mes profits servent a ma payer des loisirs et non a faire vivre des fainéants
Réponse de le 28/07/2011 à 5:05 :
bonjour je suis d acord avec vous mais il i a vraiment des gens dans la misere je dit quil faut suivre la personne jusqua son retour a l emploi en france on donne et puis apres ses basta bravo la france
a écrit le 27/07/2011 à 6:38 :
En dehors des personnes qui en sont vraiment atteint,c'est un des meilleurs moyens à l'heure actuelle pour passer des congés au frais de la princesse .
a écrit le 27/07/2011 à 6:27 :
tout simplement parce que nous citoyen landa ! nous sommes tous conscient du déclin de de la france et des magouilles politicienes qui nous amenes droit dans le mur voila pourquoi nous sommes devenu pésimistes et vous les journalistes avec tous vos articles vous y contribuez logiquement par la force des événements quotidiens voila la raison " LE DECLIN"
Réponse de le 27/07/2011 à 7:22 :
ayant la chance de voyager c est vrai qu on est loin d etre les plus a plaindre meme dans les pays dit "riches" Par contre faut bien reconnaitre que la situation nationale et mondiale n incitent pas particuliérement à la poilade générale
a écrit le 27/07/2011 à 5:54 :
1 600 Milliards de dettes - 5 Millions de chômeurs - Le 1/4 de la population qui vit des subsides de la CAF - Un pays qui se désindustrialise chaque jour - Un balance du commerce extérieure misérable - Des politiques incompétents n'ayant aucun projet pour la France - Une immigration incontrôlée - Une délinquance florissante.... ça suffit ou je détaille encore les raison de cette morosité.
Réponse de le 28/07/2011 à 9:00 :
Bien dit ! Bravo et merci !
Réponse de le 28/07/2011 à 9:49 :
Vous oubliez le communautarisme de la cinquième colonne et la perte de nombreux soldats dans une guerre inutile...
a écrit le 27/07/2011 à 5:50 :
Si les FRANCAIS se prenaient un peu moins aux sérieux! ils seraient plus heureux, un bon nombre d'entre eux avec de petites responsabilités ont l'impression de faire tourner le monde! alors gardons les pieds sur terre. dans certain pays ou les gens ont de petits revenus, et une vie difficile ,ils ont le sourire.Il faut raconter ses propres mésaventure avec humour! faut il encore que cela soit compris par certain!
Réponse de le 27/07/2011 à 8:35 :
je suis tout à fait d'accord ! merci :)
Réponse de le 27/07/2011 à 9:12 :
Entièrement d'accord ! Très bien dit =)
a écrit le 26/07/2011 à 21:42 :
"61% des sondés Français déclaraient que 2011 serait une année de difficultés économiques" ! (sic) .....Pas si bêtes finalement les français et même visionnaires. Ne serait-ce pas les autres qui font preuvent de naïveté ? A moins de considérer que 4 millions de chômeurs c'est le pieds !
a écrit le 26/07/2011 à 21:39 :
Peut on encore confondre dépression et pessimisme ? Peut on confondre physiologie et psychologie ?
Réponse de le 02/08/2011 à 8:40 :
Confondre dépression et pessimisme? Oui.
Réponse de le 02/08/2011 à 10:48 :
Moi, je confonds la pédale d'accélérateur avec la pédale de frein. Chacun son truc.
a écrit le 26/07/2011 à 21:25 :
Pas compris : "le mélange de corporatisme et d'étatisme du modèle social français suscite la défiance et l'incivisme plus que dans les autres pays européens". ???
Réponse de le 27/07/2011 à 5:59 :
Ha bon, vous vivez bien en France ?
Réponse de le 27/07/2011 à 7:18 :
@halley : Il aurait été préférable d'expliquer le sens de cette phrase à Antoine plutôt que répondre avec ce cynisme pitoyable.
Halley, vous reflétez bien l'indifférence et l'égoïsme qui règne entre citoyens français.
Réponse de le 27/07/2011 à 7:27 :
@Halley : oui, oui j'ai mes papiers ! Mais bon, question tournure de phrase, y'a plus simple non ?
Réponse de le 27/07/2011 à 8:33 :
Antoine,
Je vous renvoie au livre que je cite, très intéressant. Les auteurs y étayent leur vision de la "société de défiance" et expliquent notamment la tendance au pessimisme des Français par cette théorie.

http://www.cepremap.ens.fr/depot/opus/OPUS09.pdf

Cordialement
Réponse de le 27/07/2011 à 13:33 :
@Sylvain + "Oui mais" : merci pour le suivi, la vulgarisation du discours est une qualité évidente ( ne râle t-on pas, parce que nous ne comprenons que trop rarement nos déclarations fiscales?). Le cynisme ne s'utilise que lorsque l'on ne peut tendre vers cette qualité.
a écrit le 26/07/2011 à 21:21 :
Parce que les offres d'emploi sont rares, et que les français sont nombreux sur le marché de l'emploi.
Réponse de le 02/08/2011 à 8:39 :
Parceque les francais cherchent mal et pas dans les bons secteurs.
a écrit le 26/07/2011 à 20:14 :
C'est de la faute aux 35 heures.
Réponse de le 28/07/2011 à 9:04 :
a de passage:

vous oubliez le Pape, les Bermudes et leur méchant triangle, la saucisse de Strasbourg, le fil à couper le beurre et j'en passe...
Réponse de le 28/07/2011 à 13:46 :
Sans compter les russes qui nous ont envahis avec leurs chars le 10 mai 81.
Réponse de le 02/08/2011 à 8:39 :
La faute aux gouvernements de gauche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :