Primaire socialiste : Ségolène Royal préfère soutenir François Hollande

Ségolène Royal a annoncé ce mercredi à l'AFP soutenir son ex-compagnon François Hollande lors du second tour de scrutin de la primaire socialiste dimanche prochain.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

"Il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d'amplifier cette avance, les solutions neuves que je défends seront prises en compte dans le programme du candidat: réforme bancaire, lutte contre les licenciements, moralisation de la vie politique avec le non-cumul des mandats et mutation écologique de l'économie", a annoncé ségolène Royal ce mercredi à l'AFP. Un soutien qui se dirige donc vers son ex-compagnon François Hollande.

Dimanche dernier, ce dernier est ressorti premier des urnes avec 39% des suffrages exprimés devant Martine Aubry (30%). La présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes a pour sa part essuyé une sévère défaite en obtenant moins de 7% des voix, loin derrière Arnaud Montebourg (17%).

"La France va se trouver en mai 2012 à un moment décisif de son histoire. Nous n'avons pas le droit à gauche de manquer ce rendez-vous avec les Français qui nous attendent, efficaces et unis, à leur service", a-t-elle fait valoir, quelques heures avant l'ultime débat de ce scrutin opposant les deux finalistes, François Hollande et Martine Aubry. "J'ai décidé de prendre mes responsabilités pour aider le plus efficacement possible à la victoire de la gauche", a-t-elle déclaré.

Réaction des candidats

"Je salue l'élégance et la responsabilité de celle qui fut notre candidate en 2007 et qui sait combien le rassemblement est indispensable pour donner de la force dans la bataille électorale", a déclaré François Hollande dans un communiqué envoyé à l'AFP ajoutant que les idées de son ex-compagne lui seront "utiles pour convaincre et pour agir".

C'est "son choix personnel et Martine Aubry le respecte" indique Anne Hidalgo, une de sporte-parole de la campagne de la maire de Lille pour la primaire.

 

 

 

 

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 14/10/2011 à 19:49
Signaler
Mme ROYAL vient de faire preuve d'élégance en appelant à voter pour François Hollande.Celui-ci n' incarne pas le sectarisme et l'agressivité, à l'inverse de sa rivale. Bonne chance Mr Hollande !

à écrit le 13/10/2011 à 12:55
Signaler
APRES LE DEBAT LA PREMIERE DE CORDEE PRESIDENTIABLE

à écrit le 13/10/2011 à 9:08
Signaler
Un marrant ce matin sur les ondes a dit qu'au moins Madame ROYAL pourra aller à l Elysée un week-end sur deux pour récupérer les enfants.

à écrit le 12/10/2011 à 15:22
Signaler
moi je suis bien content de son resultat on en n'aveit marre de la MADONE !! elle n'a pas compris que l'on ne voulait plus d'elle c'est la seule candidate chez les socialistes qui peu refaire revoter sarkozy en 2012 c'est dire !!!!

à écrit le 12/10/2011 à 14:36
Signaler
tout ceci n'est que stratégie. Mme Royal se place pour un éventuel poste au gouvernement, tout cela n'est pas anodin. Elle est entrain de couler politiquement, son ex lui tendra la main. Politique quand tu nous tiens !

à écrit le 12/10/2011 à 14:23
Signaler
Le sage Africain nous enseigne : " Un couple qui a eu des enfants ne se sépare jamais réellement". Pour une fois, une décision publique de Ségo me réjouit. D?Italie, ?

à écrit le 12/10/2011 à 14:10
Signaler
Réaction normale. N'oublions pas que ces deux concubins sont des produits .Mitterrand. J'avais suggéré à Mme Royal de quitter définitivement l'UMPS et de s'intéresser aux 95% des électeurs potentiels de la France auxquels on ne demande jamais l'avis....

à écrit le 12/10/2011 à 14:10
Signaler
Ségo premier ministre ? On ne se désiste jamais pour rien !

à écrit le 12/10/2011 à 13:57
Signaler
Ségo-Hollande: c'est la Sainte Famille qui se retrouve...

à écrit le 12/10/2011 à 13:36
Signaler
C'est la voie de la raison.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.